TDMH : le Sophia de Coach

Préambule : la marque américaine, hyper connue amériques/asie, vient de s’installer en France et a ouvert son premier point de vente européen au Printemps Haussman. Je connaissais pour l’avoir croisée moultes fois en duty free lors de mes expats et vu certains modèles (pas les plus jolis) chez Century 21 à New York.
La marque a l’habitude de collaborer avec les blogueuses US (elles ont même créé leur sac pour la marque) et a tout naturellement décidé d’inclure des blogueuses françaises dans son plan de communication. D’où la chance que certaines d’entre nous ont pu avoir de choisir le modèle de leur choix, offert par la marque. J’ai jeté mon dévolu sur celui-ci :

– Le Sophia de Coach, en noir (collection Madison), size large :

Premières impressions : costaud le bestiau ! Sérieusement, au premier regard, il fait très sac de luxe (combinaison noir et bouclerie dorée) et très solide. Finitions impeccables, nombreux détails, livré dans une boite, ruban et joli dust-bag. On sent que la marque fait les choses bien. J’avais craqué sur le visuel de la pub (ce sac est celui choisi pour la campagne dans les magazines) et je ne suis pas déçue, c’est un sac qui fait son effet !


Dimensions : c’est un grand sac, mais pas oversized : 43 x 30 x 18 cm environ. La contenance est légèrement supérieure au Billy M. Petites anses 40 cm, grande anse 65 cm.

Côté pratique : Fermeture par zip sur toute la largeur. Il est vendu avec un porte-clefs accroché à l’anse que l’on peut retirer ou laisser pour faire joli.

Pas de poche extérieure. 2 poches téléphone plates sur le devant (iphone pas de pb) et une poche plate zippée. Du classique.

Le fond est plat, je n’aime pas trop visuellement, mais du coup on peut poser le sac à plat, il ne verse pas et c’est assez pratique. De plus cela ne se voit pas une fois porté.

Contenu : on peut mettre un document A4 souple (genre un magazine), par contre une pochette cartonnée : le sac ne fermera pas.
Sur la photo ci-dessous, il est bien bien rempli.

Modelling pictures : porté main, saignée du coude ou épaule avec les 2 anses. La grande anse permet juste un porté épaule, mais le sac ne prend pas une jolie forme et cela se révèle peu pratique car le zip « gondole », l’intérêt de cette dernière est donc limité à l’esthétique et on peut la retirer pour gagner un peu niveau poids.

Entretien et vieillissement : c’est un cuir italien « ranuncolo ». Après quelques recherches, il s’agirait de veau nappa. Il est souple, et traiter de manière « smockée », ou plutôt en forme de vagues plissées, bref, c’est technique, mais en tout cas le cuir a l’air très solide et résistant. Pas de griffure, il résiste sans problème à quelques gouttes d’eau. Si il est un peu sali, un chiffon humide devrait faire l’affaire.
Le seul petit souci pourrait venir d’une déformation éventuelle de ces fameuses vagues, dûe au poids du contenu du sac si on le remplit trop, à voir à l’usage.

Où le trouver : Printemps Haussman exclusivement pour le moment, en noir et violet (tel : 01 42 82 46 35) – mais il me semble que le corner au printemps Deauville vient d’ouvrir et d’autres suivront. Notez qu’il existe également en cuir lisse. 
Mais attention, les collections chez Coach sont très régulièrement renouvelées, ce n’est pas Zara, mais pas loin, si un sac plait, il ne faut pas trop tarder à l’acquérir.
Il est également en vente sur l’eshop de la marque, mais qui ne livre qu’aux US. Et d’ailleurs si vous vous rendez aux USA, ramenez en un, ils sont beaucoup moins chers là bas…

Prix indicatif : 710 euros, contre 598$ aux Etats-Unis. A noter qu’il existe une version plus petite (37 x 25 x 7,5 cm) à 595.

Argus : il vient de sortir, pas encore sur le marché de l’occase. Mais en revanche vous pouvez très facilement trouver de jolis sacs Coach en cuir sur ebay.com (et nombre de sacs en toile ou irisés façon Guess pas vraiment jojos…)

J’aime : le look, c’est un très beau sac, le cuir plissé très original, les détails, le logo rétro (« coach », c’est la calèche).
Je préfère habituellement la bouclerie laiton vieillie, mais là ça ne me dérange pas, cela donne un sac chic, mais qu’il faut porter du coup avec une tenue plus casual, une parka army, des boots défoncées…
La contenance, je fourre sans pb tout mon barda.
La solidité.
Le fait qu’on puisse le poser ouvert sur le sol et qu’il se maintienne (revers : le fond, cf point ci-dessous)

J’aime pas : revers du côté solide : il est un peu lourd.
Le made in China.
La grande anse n’est pas réglable et je ne peux pas le porter en bandoulière (ce qui peut dépanner à l’occasion).
Le fond lisse ovale n’est pas franchement joli : heureusement on ne le voit pas.

Conclusion : je n’ai que des compliments quand je le porte, et c’est devenu l’allié incontournable de mes marathons parisiens (contenance, solidité). C’est un sac qui se remarque, bien qu’il soit noir, et j’aime beaucoup le porter avec un look cool.

Il y a à boire et à manger dans les collections… la ligne Poppy me fait froid dans les dos, mais il y a plusieurs modèles très jolis dans les gammes plus simples (notamment Kristin avec le fermoir Art Déco que vous avez pu voir chez d’autres blogueuses).

Episodes précédents :

La besace Kelsey Marc by Marc JacobsLa besace Hall Street de SessunLe Alexa de MulberryLe Tanneur modèle LouiseLe sac cartable Topshop La pochette Médor HermèsLe Pandora de GivenchyLe Tulip de MorelleLa besace Copenhague 2, de C.Ouila besace Liverpool de BalianseBy Cox, modèle Lolita La besace Petit Boy, Poisson BleuLe Annabelle, d’Aridza BrossLe 30 de Dior Le Lemmy de VelvetineLe Chloé PaddingtonLe Chanel Coco CabasLe Antoine de Jérôme DreyfussLe Elysa de Kipling Le Steven de VelvetineLe Dior Gaucho La gamme Pliage de Longchamp Le Iggy de Velvetine Le Twee de Jérôme DreyfussLe Balenciaga City Le Billy de Jérôme DreyfussLe Lune de Vanessa BrunoLe Mini City Tote de Anna Corinna

33 commentaire pour “TDMH : le Sophia de Coach

  1. A la base, les sac noir avec fermetures et détails doré, je trouve ça un poil blingbling, pas génial quoi. Mais celui-là, je ne sais pas si c’est le « plié » du cuir, la forme elle-même ou le logo de la marque, mais il est chouette ! :)

  2. moi j’ai du mals avec le doré pour les sacs comme pour les bijoux et il est un peu aux antipodes de ce que j’aime du sac mou du dreyfuss ou du balenciagga :) pour un prix qui se tient là dedans, un peu plus pour le B mais pas tant que ça, donc compte tenu du rapport prix / envie aucune chance que je craque.

  3. Je crois que tu as dis tout ce que je pensais sans avoir à le dire moi-même :-)
    J’ai été impressionnée par les compliments reçus, et surtout, les regards ^^
    Ce sac fait désormais parti de mon quotidien, d’ailleurs, je l’ai mis en look sur le blog aujourd’hui aussi (quand les grands esprits se rencontrent !) J’espère te voir ce soir !! Bisous

  4. Mais il est pas mal du tout ce sac. Franchement quant à description bravo Walinette, une vraie pro !! et au niveau prix il n’est pas non exhorbitant. Marque à suivre de très près !! merci pour ce post

  5. Il est pas mal, c’est un excellent point que de pouvoir y loger nos présentations format A4 (pour les working girl…).

    Par contre je suis d’accord: le prix est un peu fort quand même!

    Disons surtout que, dans ce niveau de budget a 200 euros près, d’autres modèles me font bien plus rêver, chez Balenciaga, Mulbuerry, Miu-Miu, Chloe ou beaucoup d’autres.

  6. D’emblée , je n’aurais pas craqué sur ce genre de sac. Et puis, en le détaillant, le voyant porté par toi, je le trouve classe et il a l’air bien costaud. Après le style de ce sac ne me correspond pas trop et je le trouve très cher en euros…alors qu’en dollars, ça passe encore! Il y a vraiment un gros écart entre les US et l’Europe pour le coup!
    Quant au Made in China vs Made in France, je ne sais plus quoi penser! Quand tu vois que pour étiqueter un produit Made in France il suffit juste de lui coudre un zip en France alors que tout le reste a été fait ailleurs, je me mets à douter du label…

  7. Autant sur la photo du magazine, je trouvais ce modèle bling bling à souhait (genre les Guess justement), autant « dans la vraie vie », il fait bien chic et classe. Un joli modèle que voilà donc ! Dommage par contre que la grande anse ne serve finalement pas (ça me fait exactement penser aux sacs Marc by Marc Jacobs, anse longue superbe esthétiquement mais hyper moche une fois porté avec le sac tout avachi). En tout cas, je revois donc désormais mes classiques sacs en toile Coach avec les « C » partout ;-p

  8. J’aime bien… à voir la prochaine fois que je retourne chez les ricains… parce qu’avec le taux de change, là ça fait du quitte au double quand même !

  9. Coucou, il est original…. Cela dit, payé 71o€ pour du « made in china », ça me gratte dans la gorge si tu vois se que je veux dire.

    Que Jenifer, Pinkie, Promod, Phildar, Caroll (et encore…), Cache Cache, Patrice Bréal, Comptoir des Cotonniers (et encore…), Décatlon (pour certains vêtements), Du Pareil au Même, Sud Express, Véro Moda que se soit fait en chine, ça me dérange juste pour le coté que c’est la bas, que ça a été fait par des petites mains pendant 7oheures sans interruption.

    Mais pour les marques comme: Céline, Longchamp (les pliages), Lancel, Marc by Marc Jacobs, Vanessa Bruno (certains vêtements), Isabel Marant (certains vêtements), Gerard Darel (certains vêtements)… ça fait mal au portefeuille franchement, payé un sac 5oo€ en moyenne alors qu’il y a des créateurs qui arrive à faire des sacs plus beaux hors de chine (Jérome Dreyfuss, Velvetine, Darel (les sacs sont assemblé en France à priori).

    Enfin, ça fait mal au portefeuille, ça me ferait ch*** de payé aussi cher un sac ou un vêtement fabriqué en chine.

  10. Pour l’avoir vu « en vrai » sur La Brunette, eh bien moi je ne l’ai pas du tout aimé ! Ok le cuir est de bonne qualité, mais il fait cheap… Suis vraiment pas fan :-(

  11. La bouclerie dorée passe effectivement très bien, même avec du noir, et ne fait pas cheap du tout, ce qui est toujours le risque.
    Et j’aime beaucoup la forme ! ( mais moins le cuir smocké)

    Par contre, gros bémol pour moi, la combinaison 710 euros / Made in China. Je ne suis pas foncièrement contre un produit made in China, on peut avoir de l’excellente qualité. Par contre, si je dois investir 710 euros dans un sac, je préfère privilégier une fabrication en Europe et que tout ne passe pas dans la marge de la marque.

  12. Effectivement ce sac est joli et chic. Pour ma part j’avais une mauvaise impression de leurs lignes avec des motifs étranges … Mais celui-ci est très beau. En revanche j’attendrai de ne plus être étudiante pour investir dans ce style de sac, encore un peu trop classe pour moi pour l’instant :)

  13. Superbe, c’est vraiment un très beau sac qui te va très bien, il me fait très très envie et s’ajoute à ma déjà trop longue wishlist en évolution constante et perpétuelle de sacs (une véritable pandémie), mais là j’ai un gros gros coup de cœur et plus particulièrement pour celui en gris et celui en violet, je l’aime également beaucoup en noir —aaargh… on n’a jamais les moyens qu’on mérite ^^— j’ai des potes aux US et je vais voir ce qui est possible par ce biais…
    Merci pour ce TDMH, quelle chance tu as Walinette !!

  14. Sur la photo de la publicité, je n’étais franchement par emballée, mais en voyant tes photos et surtout celles où tu le portes, je révise mon jugement car je le trouve très chic

  15. Made in China, certes… mais surtout, 710 euros contre 598 $, alors qu’un euro vaut 1,4 dollar ! ça nous fait un bon petit équivalent 1000 dollars en Europe, soit 66% plus cher qu’aux Etats-Unis.

    Ils prennent les Européennes pour quoi au juste ?

  16. Pingback: [TDMH] C.Oui, Bogota 2 | The Beauty and The Geek

  17. Pingback: [TDMH] Le Aldo de Jérôme Dreyfuss | The Beauty and The Geek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *