[TDMH] Carlos (& Carlito) Jérôme Dreyfuss

Allez, pour pallier à ma flemmardise des derniers mois, on en fait 2 pour le prix d’un aujourd’hui. En concentrant sur le Carlos, mais avec un coup d’oeil à sa déclinaison mini (Carlito) et un invité surprise : Johan.
Toujours fan de Jérôme Dreyfuss après toutes ces années, même si je délaisse un peu mon Billy pour d’autres modèles (mais le cannelle viper de cette saison pourrait me faire changer d’avis).

Carlos en veau couleur vison (2011 ?) et Carlito agneau marine à pois (printemps 2012 ) :

Premières impressions : Le Carlos, je l’ai tripoté dès sa sortie (2011 non ? ça y est, je n’ai plus la mémoire des dates, catastrophe), mais je le jugeais trop gros pour mon gabarit. En veau ou chèvre, trop rigide aussi. Et pourtant j’aimais bien sa forme, plus « dame », moins roots que les autres modèles de chez Dreyfuss. La version léop à tomber aussi.
Puis je suis tombée dessus aux soldes presse, en kaki et chèvre, embarqué. Et puis non, pas moyen de l’assortir à mes vêtements d’hiver, revendu pour le retrouver en coloris taupe, d’occasion sur Vestiaire Collective. Et là, cela n’a plus rien à voir car il est bien patiné, avachi, s’est considérablement assoupli et est dans l’état idéal. Il fait du coup moins imposant et je me suis tout de suite sentie à l’aise avec lui.

Dimensions : Carlos, c’est un grand sac, 48h je dirais : 35 x 27 x 21 cm, la bandoulière qui n’est pas réglable fait 88cm. Carlito, à l’inverse fait partie des mini sacs 20 x 18 x 9,5 cm (bandoulière 100 cm), tout en étant plus grand que Twee Mini et grosso modo du gabarit du Bobi. Johan pour référence est pile poil entre les deux.

Pratique et modelling, en vidéo ICI :

(en fait #modebouletON la lampe MARCHE. C’est juste qu’il y avait un 2ème plastique que j’ai enlevé après la vidéo… bref)

Je rajoute quelques photos, notamment de l’attache de l’anse amovible.

Mais aussi de la sangle qui fait tout le tour du sac et sert au porté main. Resserrée elle ferme le sac (avec les pressions en plus : 4 pour Carlos, 1 pour Carlito), le sac coulisse dessus et peut s’ouvrir entièrement (c’est impressionnant).

Il y a des ailettes qui se zippent sur les côtés pour jouer sur le volume du sac.

Contenu : Carlos contiendra sans moufter de l’A4, le matos à gamins et tout votre petit bazar habituel. On peut même aller jusqu’à bourrer le classeur à archives mais dans ce cas si la bandoulière lâche il ne faudra pas vous plaindre.

Carlito, idéal pour les petites balades sans être chargée MAIS avec lunettes de soleil, APN et le nécessaire. Il n’est pas à bloc ici, on peut rajouter 2-3 trucs mais la forme n’est plus jolie.

Entretien et vieillissement : C’est l’avantage de l’occasion, je peux rapidement vous parler du vieillissement du Carlos en veau.

Alors déjà le cuir n’a pas bougé, la couleur est restée belle, le cuir à peine râpé aux coins alors qu’il a été bien porté. La souplesse est extraordinaire, c’est un vrai doudou !
En revanche, 2 points à souligner :
– la sangle qui entoure le sac est sujette à frottements quand on ouvre/ferme. Du coup la colle/peinture de la tranche (il faudrait que j’apprenne le terme technique) commence à s’effriter.
– la rigidité du haut du sac est due à une barre qui fait toute la largeur. Barre non en métal, mais dans un matériel technique développé exprès (que m’avait dit le sieur Dreyfuss en personne), ce qui lui confère rigidité et souplesse. Mais avec le temps et le porté bandoulière elle a un peu tendance à gondoler.
– la bandoulière du Carlos parait un peu fine par rapport au volume du sac.

Où les trouver : Carlito n’est plus produit, en revanche Carlos devient un classique de la marque, dispo sur l’eshop et dans de nombreux points de vente.

Prix / Argus : Carlos veau est actuellement à 860 €. On peut le trouver d’occasion dans les 400 avec un peu de chance.

J’aime : Le look, la gueule. Jérôme Dreyfuss a réussi à créer un sac bien différent des Billy, Twee, etc tout en gardant son identité. Un mélange de sac plus dame, plus élégant, tout en étant roots. Ceci est valable pour le Johan aussi. La preuve, de nouveaux succès.
Le cuir de veau hyper souple et plus résistant que l’agneau (on pourrait s’y méprendre et confondre avec de l’agneau lisse, sauf qu’il est beaucoup plus résistant). Franchement, comme pour Johan, je ne vois pas de l’agneau bullé pour ce modèle.
Les ailettes qui se zippent, toujours le côté caméléon marque de fabrique de la marque, le sac peut changer de forme générale (si on accroche la bandoulière à l’extérieur de la sangle qui fait le tour et qu’on tire les ailettes vers l’extérieur, on tire un peu sur le luggage Céline).
Le volume très intéressant pour un poids très raisonnable. De plus il reste beau même quasiment à vide.

J’aime pas : il n’ont pas de poche extérieure contrairement au Johan (et j’aime bien les poches extérieures)
L’attache de la bandoulière amovible qui fait un peu cheap, un petit mousqueton du type de l’attache clef aurait été plus sympa.
La barre qui rigidifie le haut du sac a tendance à gondoler un peu à l’usage, mais elle est tout de même mieux qu’une barre métallique (et franchement les sacs qui en sont pourvus, c’est une catastrophe, le cuir finit par marquer, tout ça… )

Conclusion : Je n’ai pas encore utiliser Carlito que je réserve plus pour cet été. En revanche je suis fan de Carlos, le grand contenant est idéal quand je sors avec mon fils. Pour un usage plus quotidien je retourne en revanche sur Johan. Les 3 sont complémentaires ! Il faudra donc trancher selon vos habitudes par rapport au volume utile que vous trimballez tous les jours.

Episodes précédents :

Le bobi Jérôme Dreyfuss – Le Sofia Coppola x Louis Vuitton PM – La pochette Diva Laëma – Le Momo Jérôme Dreyfuss – Le Aldo Jérôme Dreyfuss – Le Nolita Les Composantes – Le sac cartable Georgia Rose – Le Johan de Jérôme Dreyfuss – Le Lemon de Brooklyn Bridge Factory – Le Beth de Nat&Nin – Le Saint-Cloud Louis Vuitton – Le Julian Velvetine – Nathan Brooklyn Bridge factory – Le Chloé Paraty – Proenza Schouler PS1 – Hermès Bolide 1923 – Le Rocco Baby Duffel Alexander Wang – Le Larry de Jérôme Dreyfuss – Le Bogota 2 de C.Oui – La besace du pêcheur UPLA – Le Madeleine Blondie’s Back – Le cartable Plume Mathilde2C pour André – Le Sophia de Coach – La besace Kelsey Marc by Marc Jacobs – La besace Hall Street de Sessun – Le Alexa de Mulberry – Le Tanneur modèle Louise – Le sac cartable Topshop – La pochette Médor Hermès – Le Pandora de Givenchy – Le Tulip de Morelle – La besace Copenhague 2, de C.Oui– la besace Liverpool de Balianse – By Cox, modèle Lolita – La besace Petit Boy, Poisson Bleu– Le Annabelle, d’Aridza Bross – Le 30 de Dior – Le Lemmy de Velvetine – Le Chloé Paddington – Le Chanel Coco Cabas – Le Antoine de Jérôme Dreyfuss – Le Elysa de Kipling– Le Steven de Velvetine – Le Dior Gaucho – La gamme Pliage de Longchamp – Le Iggy de Velvetine – Le Twee de Jérôme Dreyfuss – Le Balenciaga City – Le Billy de Jérôme Dreyfuss– Le Lune de Vanessa Bruno – Le Mini City Tote de Anna Corinna

49 commentaire pour “[TDMH] Carlos (& Carlito) Jérôme Dreyfuss

  1. Ouiiiii !!!! Merci pour ce TDMH ! Ah je l’attendais impatiemment celui-là 😉 Et ça me confirme une chose, c’est bien Johan qu’il me faut ! (et ce trio est canon !)

  2. « Il faudra donc trancher selon vos habitudes par rapport au volume utile que vous trimballez tous les jours »

    Dans mon cas c’est plutôt le volume inutile que je me trinballe tous les jours…

  3. Ah ben dommage si le Carlito n’est plus porduit car en effet je trouve le Carlos un peu imposant !
    je rêve d’un premier Dreyfuss cette année … eh oui je n’ai pas de budget extensible et suis déjà trop dépensière ! alors comme une gamine je fais mes petites économies pour un billy cognac … un jour viendra !!!!
    bises
    Annabelle

  4. Oh ouiiiii!!! Le retour du TDMH!!! Alors je dois me cobfesser : plus le temps passe et moins je suis une fille à « gros sacs ». Quand j’etais plus jeune je vais pas dire que j’etais « okus c’est gros plus c’est beau » mais je vivais tellement dehors que j’avais besoin de trimballer ma maison. Maintenant que je suis plus sedentaire (maison/bureau/cheri), j’en ai marre de me bousiller l’epaule avec des sacs remplis à ras qui pesent une tonne.
    Tout ça pour dire que pour moi c’est le Johan qui l’emporte sans hesitation! Il me semble avoir vu une version en cuir lisse bordeaux titant sur le prune il est trop beau!

  5. Grande fan de JD également, j’ai eu les trois modèles ! Le dernier en date est Carlos en veau nuts et je l’adore. C’est pile le format qu’il faut pour mes affaires et les affaires de mon bambin (bonnet, gants, doudous, coloriages et petites voitures !).

    Mes bémols sont identiques aux tiens : pas de poches extérieures comme Johan et attaches de la bandoulière vraiment trop cheap pour un sac de cette gamme. Je me demande d’ailleurs si je ne vais pas essayer de les changer. Tu crois que c’est faisable ?

    Très belle prestation dans 100% mag !

  6. je reviens sur les fameuses boots Taupage Zalando ersatz des Acne : reçues ce matin et confort annoncé vérifié car j’ai le pied large et même si elles « serrent » ce qu’il faut pour des pompes neuves, ça relève plus du maintien et la sensation de confort est immédiate avec un rendu très sympa (je les ai prises en gris).
    Voilà, désolée de « pourrir » les coms avec qqch sans lien direct avec ce post du jour mais si ça peut rendre service !

  7. Et bien moi c’est le carlito à pois qui me fait fondre d’envie, oh comme il est trop choupi, si tu le vends, pense à moiiiii !!!! (au passage quand tu iras à la prochaine vente presse tu as moyen de shoppé une pièce pour nous ??!!! 😉 sur demande de notre part ? une commande en gros !!)
    Bye
    Maud

  8. Je crois que tu peux proposer une idée de pub « Arbre de Noël » avec tous les sacs sur toi, pour Dreyfuss, ça rend plutôt pas mal!
    Sinon moi qui n’aime pas les petits sacs, le Carlito me fait vraiment de l’oeil, il n’est pas si petit que ça au final ce qui le rend assez pratique.
    Merci en tout cas pour ce TDMH

  9. rien à voir mais tu porte toujours ton speedy bandoulière ou pas trop?je suis obsédé par un speedy 35 damier alors que j’ai jamais aimé vuitton…va comprendre 😉

  10. Le mousqueton n’est pas canon mais il est en acier, c’est super solide, car sur carlos il faut du costaud.
    La peinture du bord c’est de « la teinture de tranche ».

  11. @ Pimprenelle : si tu veux juste changer le mousqueton oui, tout le système d’attache en revanche ça va être plus compliqué

    @ Camette : il faudrait se renseigner en boutique, je ne sais pas si tout est sur l’e-shop

    @ Sophie : merci je note pour relayer l’info le prochain « get the look » 😉

    @ Maud : c’est difficile car le nombre de pièces par personne est limitée

    @ Sandra : si, toujours !! c’est le plus léger de mes sacs et le plus résistant 😉

    @ krakette : aaaaahhh ! merci !!! je note précieusement

  12. Je suis comme vous les attaches du Carlos sont complètement inappropriées à un sac d’une telle valeure, j’ai réglée le problème : pour 3€ mon cordonnier m’a enlevé ces mousquetons de supermarché et il m’a transformé la bride en bandoulière( non détachable)en mettant des sortes de pastilles dorées comme à l’intérieur du sac). Et franchement c’est plutôt réussi . Je perds quelques centimètres mais pour moi ce n’était pas gênant , je peux toujours faire un porté croisé.
    Walinette merci pour ce tdmh!

  13. Haha! Je l’attendais ce TDMH!
    Vraiment un grand merci parce que tes observations sont tjs très très pratiques et objectives (tu fais régulièrement des interviews de JD et ça ne t’empêche pas d’être critique sur certains points).
    Je constate que tu as finalement réussi à mettre la main sur Johan ;-).
    Bise et bon week-end.

    PS : Tu avais raison quand on achète un Dreyfuss, c’est fini on est addict à vie!

  14. Bonjour,

    J’apprécie beaucoup votre blog et la rubrique TDMH est ma favorite (je fais une fashion fixette sur les sacs)!
    Le test du jour m’a fait flasher sur le Johan. Pour la petite histoire, j’ai acheté sur un site de dépôt vente un Carlos en agneau bullé que j’ai renvoyé car je le trouvais trop mou.
    Je profite de ce post pour faire part de ma nouvelle quête : un JOHAN bordeaux encore en très bon état (je crois qu’un tel graal va être difficile à dégoter…).
    Bon week-end !
    Céline

  15. Comme toi j’ai les trois modèles et impossible de dire celui que je préfère, Carlos bordeaux, johan leop et carlito peche karung… Le Carlito comme toi je le porté l’été et j’avais hésité avec le tien à pois qui est très joli, le Carlos bordaux je le porte tout le temps mais plus l’hiver il est très pratique et le johan leop de temps en temps en raison de la matière qui est plus fragile ! pour rentabiliser son sac, si on n’est pas polybag:) je pense que Johan ou Carlos sont plus à conseiller même si Carlito est bluffant pour son contenu et sa practicité, plus fort que Bobi mais look différent

  16. Eh ben moi, pour avoir eu Carlos quelques semaines à mes côtés, je ne l’ai vraiment pas trouvé pratique… la sangle qui fait le tour est gênante pour avoir accès à l’intérieur et oui, tu l’as dit Walinette , les mousquetons de l’anse sont cheapissimes… on ne peut pas la porter au creux du coude, en tout cas avec une veste ou un manteau. Je l’avais et chèvre cuivre, et vraiment, bof… mon copain préféré, c’est Max agneau bullé, et j’aime aussi beaucoup Billy veau lisse…

  17. Très sympa le retour du TDMH !
    J’aime Johan et Carlos. Ce dernier vient d’ailleurs de rejoindre ses autres cousins JD et j’ai pu l’avoir aux dernières soldes de la rue Jacob en bordeaux (devenu introuvable, un coup de bol inouï), je l’avais laissé filer l’année dernière au profit d’un Pedro couleur vison comme ton Carlos que j’aime beaucoup également ! Le Johan me tente beaucoup (j’avais d’ailleurs été très tentée par le tien) mais à chaque fois son petit format me retient et je le voulais en bordeaux moi aussi. Je me laisserai peut-être tentée plus tard lors des prochaines soldes, j’ai également très envie (rien de sexuel) d’Albert en léo mais très cher…
    Bon WE !

  18. moi je suis fan de Carlos, et je dois dire que je suis surprise des comentaires sur le mousqueton. En effet, j’ai un noir de la 1ère génération, reconnaisable aux petits clous sur le long de la anse coulissante, et à cette époque, la bandoulière était bien amovible, avec un système de mousqueton identique à celui qui se trouve à l’intérieur avec le cordon de la lampe. Il semblerait qu’avec les années il y ait eu un petit rognage sur la qualité… mais pas sur le prix

  19. Ça yest,hier je cherchais des envies à noter dans un carnet (le carnet de secours en cas de panne d’idées cadeaux) et tu viens de me rappeler l’existance du johan. J’irais fouiller d’un peu plus près.
    Sinon, pour le travail des tranches, tu peux appeler cela la finition ou l’astiquage (quand la finition est un peu plus poussée)

  20. AH j’avais vu le carlito aux ventes presses, je voulais le prendre mais plus assez de sous, c’est marrant de le retrouver sur ton blog. L’imprimé était sympa, ça donnait un peu un rendu de toile cirée si mes souvenirs sont bons. Les Dreyfuss version petit format et leurs coloris très originaux pour le coup sont vraiment mes préférés, y’a plus moyen de se lacher ! Mais bon, c’est quand même plutôt le genre d’achat qu’on fait quand on a suffisamment de sacs de taille normale et classique (bien qu’on n’ait jamais assez de sacs, bien entendu.

  21. Bonjour,
    J’ai vu que tu vendais ton johan pour cause d’achat immenent. Je comprends tout a fait. Je voulais juste te dire que si un jour tu vendais ton carlito je serai très interessée car je cherche desesperement le modèle à poids bleus. Merci de penser à moi le cas échéant.

  22. J’ai réussis à trouver le Carlos, même coloris que toi, à la VP de l’automne dernier pour 300€: j’ai littéralement sauté dessus quand je l’ai vu.
    Je suis une adepte des mini sacs mais là, pour mettre mon ordi 11″ et mon casse croute du midi au boulot, il est génial. Je ne le porte qu’avec la bandoulière par contre, impossible pour moi de tenir un sac aussi grand aux poignées.
    Encore merci pour ce TDMH qui me conforte bien dans mon choix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *