Ce qui n’était qu’accessoire…

Comme je vous l’avouais la semaine dernière, j’ai une envie de total looks noirs. Mais c’est genre viscéral. Ca va me passer sûrement aussi vite que ça m’est venu (paie ton inconstance) et cela tombe pile au moment où je reçois une commande de vernis « essie summer edition » doublé de la collection « OPI Outrageous Neons », mais passons.

Lire la suite

Et si … le retour de l’imprimé camouflage ?

Je vous en parlais l’autre jour, je sens venir comme une vague là. Un ressenti. La vitesse du sold-out Topshopien et du new in placardien (amis des néologismes bonjour)…

… le retour du camouflage. Non, non, pas juste militaire. Il était encore il y a peu dans ma case has-been perso, je crois que le cycle est tellement rapide que de toute façon autant s’en foutre joyeusement. Première pièce à faire son retour dans ma penderie, la seconde est en route…

Lire la suite

New in – oldies – contrastes

Le titre pourrait être en quelque sorte la règle ultime fashion. On prend du mainstream, du luxe, du cher, du pas cher, du vieux, du neuf, des styles antagonistes (rock et classique par exemple ?) et on mixe le tout dans une tenue. C’est en tout cas le mantra fashion de toute it-girl qui se respecte si on en croit les redites des Madame Figaro et consoeurs.
Sauf que dit comme ça non seulement ça ne veut plus rien dire mais on peut en plus ressembler à n’importe quoi.
La démonstration par l’exemple :

Lire la suite

TDMH : Topshop, le sac cartable

Une fois n’est pas coutume, le test du jour concerne un article Topshop. Le « Medium Leather Buckel Satchel » SS10.

Il existe en medium et large, il s’agit ici de la version medium, coloris TAN :

Premières impressions : C’est du vrai cuir (de toute façon  j’ai banni le synthétique, autant prendre un sac en toile) et j’ai été très agréablement surprise par la texture et la couleur du cuir : superbes, un camel doux et lumineux. Il est petit, mais cette taille est très jolie portée, que ce soit à la main ou en bandoulière. Bref, ravie de mon achat et pas déçue au vu de son prix.

Lire la suite

Et la verte alors ?

Je crois que je suis thématique des billets moi… après la période slim kaki, je traverse celle dite de « la robe qui masque la cellulite », AKA la robe en ruché (puisqu’on m’a dit que ça se traduisait tel quel en français). De notre ami d’outre-manche avec lequel nous entretenons une correspondance  aussi intense que fournie…

Je me suis donc étalée sur la version nude (contrairement à certains, j’aime bien ce terme moi… allez savoir), et voici la version « mint ».

 ruched_mint_perf-zoom

Et pendant que j’y suis, j’introduis subrepticement un péché capital qui me vaut actuellement un équilibre précaire…
Lire la suite

De la théorie du bi-couche…

… un atout contre le bourrelet rebelle. Comme nous disions donc hier.

Je me suis donc enfilée la cream / nude pour vous prouver mes dires (vu que c’est celle qui reste sur le site), et suis vite arrivée à la conclusion que décidément, le nude se marie à merveille avec le jean. Clair.

 ruched_zoom1

J’admets 2 bémols cependant :
– si vous êtes du genre grande perche, soyons honnêtes, ça va plutôt tenir du bustier tout court que de la robe cette affaire là.
– j’ai la chance à défaut d’être mince, d’avoir une silhouette équilibrée : mon tour de poitrine équivaut au cm près à mon tour de taille (et de fesses tant qu’on y est…). Pour les volumes oranginesques, ça sera malheureusement un poil moins joli, mais faisable en rajoutant un boléro ou un minipull qui fait du volume en haut.
Lire la suite

Du bienfait du « ruched »…

Le sujet qui me préoccupe aujourd’hui, c’est la fameuse robe « Bodycon ».
Autrefois appelée robe/jupe moule-fesses, le politiquement correct fashion aujourd’hui réclame l’appellation « bodycon dress/skirt ». Vous admettrez avec moi que c’est plus smart.
Moins parlant certes, mais plus smart.

Le truc qu’on voit partout mais qui entraine fatalement stress et palpitations pour un peu qu’on soit pourvue de quelques bourlets et d’un micro poil de cellulite. Soit quasi 95% des plus de 20 ans. En gros.
La robe Bodycon étant extrèmement moulante, en jersey/élasthane et autres fibres peu flatteuses.

Et si comme moi vous êtes en plus allergique au string qui rentre dans le *bip* et plutôt adepte de la culotte grand mère qui marque, c’est la cata assurée.

Et bien tadaaaaa, laissez moi vous annoncer en trompette que j’ai trouvé la parade !
C’est le « ruched »… dress, skirt, ce que vous voulez. J’ai pas trouvé la traduction en français dites donc : plissé ? drapé ?
Mais je vous montre :

carven

Ca c’était Carven sur NAP. Gros coup de coeur et épuisé en moins de deux…. Mais j’avais déjà l’intime conviction que c’était ce qu’il me fallait…. (m’enfin en un peu moins cher, c’eut été mieux)
Lire la suite