Presque Isabel…

Je ne suis pas une fille à scratchs. Dans la série choisis ton camps, du côté des lacets, je me suis rangée.

Mais tout de même, si j’avais dû craquer pour une Willow de la nouvelle collection Isabel Marant, j’aurais certainement pris le coloris bois de rose. Du (vieux) rose donc, du corail, du violet.
Fille.
En somme.
Je pouvais même m’imaginer les porter avec mon slim en cuir bordeaux Joseph.
Mais rien à faire, je n’ai jamais réussi à me les approprier.

Ce n’est pas à proprement parler un ersatz. Ni une consolation. Mais les 3 bandes pile de la même couleur ne m’ont pas laissée de marbre.

Modèle Adidas Original (55€) Lire la suite

Cela tient à peu de choses

Des scratchs et une languette trop volumineuse… Je vous l’avais déjà dit, autant les sneakers Isabel Marant premières du nom je n’ai jamais véritablement pu les porter, autant celles à lacet font partie de mes chaussures favorites. A tel point que mon mari m’a fait remarquer « tu les aimes bien tes baskets ». Tellement il me voyait avec.

Tellement d’ailleurs que je vise la paire anthracite pour septembre (un réassort est prévu, je suis au taquet).

Lire la suite

Le cas des sneakers Isabel Marant

En préambule, je voudrais vous rappeler un trait de caractère dont malheureusement je peine à me défaire : la frilosité.
Au sens propre bien sûr (je souffre d’allergie au froid, pour de vrai), mais aussi figuré.

Résultat : à la première vue d’une nouveauté, une coupe, un motif, un TRUC non habituel en matière de mode, POF, première réaction (au choix) : EURK / C’EST PAS POUR MOI.
Ce qui m’a fait mettre un slim 2 ans après tout le monde, un boyfriend 18 mois (ce qui fait que j’en mets alors que ça devient has been, voyez) et le carrot j’en parle pas.

Mais vous savez quoi : JE ME SOIGNE.
Et apprends :
– à ne jamais dire JAMAIS
– à ESSAYER avant de porter un jugement.

A défaut d’être early adopter, j’essaie de faire preuve d’ouverture d’esprit.
Lire la suite