Dimanche….

Je sens le blues du titre m’envahir à nouveau. Des grands blancs comme ça. Limite ce qui me vient, ce sont des répliques de films, genre là, voyez ça aurait été un « han j’ai perdu mes gants* ». Mais je ne suis pas sûre que cela résonne chez beaucoup d’entre vous.

Tenue d’hier donc. Visite familiale : j’ai encore mes 2 grand-parents du côté de mon père, et la visite de l’arrière petit fils est toujours un évènement.

Lire la suite

[TDMH] Le PS1 de Proenza Schouler

Note : bien qu’ayant flashé dès sa sortie sur ce modèle, son prix m’avait dissuadé et je ne pensais pas l’acquérir un jour. Jusqu’à ce qu’une charmante lectrice ne me le vende d’occasion.

Proenza Schouler PS1, taille médium, noir :


Premières impressions : du veau très lisse, très souple et malgré tout très solide, finitions impeccables, bouclerie noire qui lui donne un petit air rock malgré sa forme cartable. On ne compte plus les imitations/inspirations/copies, mais rien à faire, il reste THE ONE.


Lire la suite

Le sac cartable

Bon ben les filles, on est mal barrée, parce que j’ai en ce début d’année, un big BIG crush.
Et que money il n’y a point, rapport que tous les sous du vide-dressing (les flops, les shoes, le grand ménage) ont été réinvestis pas plus tard que la semaine dernière dans du lourd…

Donc il va falloir patienter.
Ce qui n’a jamais empêcher personne de se rincer l’oeil.
Non ?

Le Big Crush donc.
Cela fait quelques mois qu’en matière de sacs à main, le style qui monte, c’est le sac cartable. Je ne vous apprends rien.
Le genre ça :

 PS1

Le PS1 de Proenza Schouler.
Un peu la Rolls de la catégorie. 1300 euros à la louche pour la taille Medium.

Lire la suite