TDMH : le Pandora de Givenchy

Celui là je ne pouvais plus attendre, vu que c’est devenu mon sac absolu il fallait bien que je vous le montre plus en détails :

Le Givenchy Pandora, en agneau froissé noir, moyen modèle :

 givenchy1

Premières impressions : alors quand je l’ai vu en boutique je ne l’ai pas capté, avec le rembourrage papier classique il fait complètement carré sur l’étagère, je n’étais pas fan de la petite poche et du lettrage « givenchy » sur le devant…
Et puis, sur les conseils de la vendeuses par rapport à la description de mon sac idéal, je l’ai essayé. Et là : virage à 180… il est souple, et la forme une fois portée est on ne peut plus flatteuse. Il épouse le corps voyez… Rajoutez à cela un cuir épais, solide, mais très souple, une qualité de finitions irréprochable et on sent qu’on a affaire à un sac d’exception.

givenchy2
Lire la suite

The Black Uniform

Mais y’en a maaaaaarre…
De quoi ?
D’un hiver on ne peut plus normal finalement… fait froid, il neige, on est en février…
Mais vu que perso après 2 week ends les vacances à la neige sont derrière moi, d’un point de vue tout à fait égocentrique, si ça pouvait se réchauffer un poil là…

Du coup j’en suis à accorder ma tenue avec mon humeur… genre :

 manteau1

Yep.
Nan, l’écharpe est anthracite voyez.
Pour la touche de couleur…

Lire la suite

Paraty ou Pandora ?

Alors bon, mercredi j’étais à Paris. A 2 doigts de la journée lose d’ailleurs.
Temps de chiotte, RV annulé. Heureusement que j’ai pu passer un agréable moment avec Audrey. A grignoter sucreries et siroter un café.
En haut DU PRINTEMPS.

Ce détail a son importance.
Car : étage luxe, carte printemps, 3 X sans frais, 15% de réduc. Je tourne, je vire, il pleut dehors j’ai rien à faire d’autre.

hum. Risqué.
Non ?

Non.
Hautement raisonnable, j’ai été. Je me suis contentée de REPERAGES (et surtout j’ai manqué de temps pour faire la carte cause TGV… ahem)

D’où un sérieux dilemme, obsession que sais-je. ‘tain on n’a pas des vies faciles.
Mais comme nous en discutions hier : plus on attend, plus on rêve, plus c’est difficile : meilleur c’est.

Je vide le dressing, je pèse le pour et le contre, voire dans le meilleur des cas, à force d’y penser je me lasse avant même de l’avoir acquis.
Sagesse toute nouvelle. En même temps (oué parce que d’habitude c’est plutôt : je craque, meeeerde, je vide le dressing). L’habitude des ventes privées ou des ventes presse : il faut aller vite de peur de louper la bonne affaire. Moralité on ne porte guère et on revend.

Mais trève de bavardages, je vous expose donc mon dilemme du jour. Sac à main, qu’il s’appelle. (what else…).
Je me rends compte que je ne porte que mon Billy. Je me suis donc mise en quête d’un sac noir, de taille équivalente, pratique à porter, pas trop lourd, qu’on puisse ouvrir facilement et qu’on puisse porter de différentes manières (épaule, bandoulière..).
Je ne me suis pas votée de budget. 1000 euros étant un tarif plus que  conséquent. Mais un prix moyen quand on tape dans le sac de luxe, je me suis faite à l’idée.
Sans mentir, j’ai dû passer 2 h à tripoter lanières, zips et cuirs, chez Dior, Saint Laurent, Marc Jacobs et j’en passe. Gal’laf’ et printemps confondus. Problème, il n’y a pas un mais DEUX gagnants. « same same. But different »

Le Chloé Paraty :

paraty

Comme tout le monde, je l’ai vu dans les magazines. Après le Paddington, c’est LE modèle phare de Chloé. 1125 euros pour le petit modèle en cuir (comptez le double pour le python). Je n’avais VRAIMENT pas flashé dessus. Mais en le voyant en vrai, pis : en l’essayant. Vache. L’est beau quand même. Porté main ou épaule avec la grande anse. Un poil juste pour la bandoulière. Contenance parfaite. Peut se porter de jour ou en soirée.
J’ai zieuté ebay pour voir si moins cher il y a : pas une bonne idée, il y a énormément de faux.

versus

Le Givenchy Pandora :

pandora

Alors celui là c’est un OVNI. Avachi sur le stand, je ne l’ai même pas calculé, toute occupée que j’étais à carresser un Nightingale (anses trop petites celui là, tu as même du mal à le porter à la saignée du coude). Et pis finalement, le petit modèle en noir, je me dis tiens. Et POF : révélation ! porté, c’est une tuerie, et le sac le plus pratique du monde !
Alors oui, il est spécial : complèment assymétrique : une seule anse courte (épaule nickel), une anse longue géniale en bandoulière. Un grand zip au dessus, une poche zippée. Une poche à cartes de visites (ou pass Navigo ? serait-ce un sac pour les parisiennes ??). J’aurais dû faire une photo sur le stand car je n’en trouve pas où il est porté.
Le prix ? ahem. 980 euros il me semble. Nouveau modèle qui a l’air de marcher fort.
Gros, gros coup de coeur. Mais moins classe que le Paraty.

Qu’est-ce que je fais moi maintenant, hum ?
En attendant je vous le dis : surveillez le vide-dressing…. ça ne se finance pas tout seul cette chose là.

PS : oui, oui. Je me farcis présentement du Damart japonais. J’attends de passer le week end en sa compagnie pour vous livrer mes conclusions.

PPS : oui bah bon. J’ai également ramené les cuissardes André. Je SAIS. J’avais dit non. Me demande finalement si j’ai pas fait une connerie…

Goodie Bag  : merci (ou pas) à Iouiou qui nous rappelle que les soldes de mi-saison sont lancées sur Tophop depuis hier…