Manteau ou Parka ??

Choisir, c’est renoncer… si tu hésites, prends les deux …  ou cette fameuse scène dans Angélique je-ne-sais-plus-lequel avec Sami Frey qui lui fait un cours sur le douloureux problème du choix chez les occidentaux… Ma réaction face aux dilemmes se fait généralement avec ces références en toile de fond…

Et en plus terre à terre et en application directe : quand tu hésites en vente presse, vu que tu sues sang et eau et n’as accès qu’à 20cm2 de miroir, et encore dans le coin inférieur gauche. Que pour te voir en pied, tu peux toujours jouer des mains et encore ça marche pendant 3 secs et demies. Et bien le résultat c’est que tu embarques tout, quitte à piquer de nouveau une suée dans les couloirs du métro (voilà pourquoi je préfère les VP d’été… moins lourd…) et essaies de choisir à tête reposée.

Dont acte :

Jeudi dernier, 2h avant mon TGV de retour, mon carton VB pour la VP en main : hop. En plus c’est à Bastille, soit à 2 encablures de la gare. Pas tip top pour les robes ou petits hauts, mais les manteaux ! entre le tiers et le quart du prix boutique.

Alors, le premier : j’ai flashé sur la couleur (ce gris tweedé/chiné là…) et la forme « manteau d’homme », 38 trop grand, 36 OK sauf les manches à reprendre en longueur.

manteauVB1

Mais j’ai un doute sur la longueur. Et pourtant j’accroche avec ce modèle. Lire la suite

Où il est question de manteau

Avec un peu de retard sur mes consoeurs métropolitaines, climat plus clément oblige, je suis en train de m’interroger sur mon manteau idéal.

Parce que j’en ai déjà des manteaux, enfin un surtout, un Caroll 3/4 cintré couleur chocolat qui me suit depuis pas mal d’années (10, les années, bonne camelote Caroll : je recommande, pas comme Zara : je vous prépare un billet coup de gueule à ce sujet d’ailleurs, ca fait un moment que j’y pense mais j’attends d’être bien mûre).
Donc j’ai décidé d’investir, investissement qui a pris la forme de la photo de gauche : le petit manteau BA&SH de cet saison (285 euros TTC, dispo sur MonShowroom). Ouch donc, mais en même temps vu le retour sur investissement du Caroll chocolat je pouvais me le permettre.

Donc voilà ma petite douceur m’attend sagement en France, et c’est là qu’est l’os. Car je viens de me rendre compte qu’à Mexico il peut également cailler sévère, et que la petite veste en bouclette Comptoir des cotonniers a ses limites….
Donc force m’est de constater (et de faire constater au Zhom par la même occasion…) qu’il me faut un manteau LA TOUT DE SUITE. Ce qui fera DEUX manteaux cette saison. (ben oui quoi, un manteau tous les 10 ans fallait pas rêver non plus, le Zhom…).
Donc manteau numéro 2 avec budget ultra limité, trouvable à Mexico… et là je vous le dis tout de suite : les amis espagnols je boycotte ! non contents d’afficher des prix 30 à 50% supérieurs aux prix francais, la qualité est franchement plus que douteuse. Porter un manteau qui s’envole au moindre coup de vent tant il est léger et le payer 120 euros je ne vois pas l’intérêt merci.

Lire la suite