Toujours l’été…

C’est pas 3 gouttes et une chute de 10 ° qui va nous entamer nos bonnes résolutions, si ? cotonnades, liberty, quand est-ce qu’on les met sinon. Merdalors.

Donc j’ai pris part à la lutte. Boots, veste, chemise en jean, ok d’accord MAIS avec de la robe bustier liberty en coton léger tout fin que normalement limite tu la mets à la plage.
NA.
Même si OK ça pèle un peu…

Sinon comme vous pouvez le constater : amis de la luminosité bonsoir. Absence totale de soleil PILE quand je sors le pied, je crois que je vais me cantonner à la photo d’intérieur avec en option le cube lumineux. Là au moins je maîtrise à peu près le sujet…


Lire la suite

La bonne surprise du short en liberty

Parce que déjà j’ai du mal à trouver un short qui me va. Faut que j’essaie voyez.
Et je suis à la limite du boycott complet du short en jean tellement ça grossit même le popotin des grandes sèches.

Donc là, coup de foudre pour une chiffonade en liberty (yep, c’est la période, ça bourgeonne partout y compris dans le dressing), mais GROSSE hésitation dubitative au moment du passage de commande…

Un short donc. Virginie Castaway plus précisément

Lire la suite

Jouer au touriste en Corrèze…

Car voyez-vous pas que ce matin je m’envole (ah non, on me dit que je prends le train… 1h20 + changement de gare + 4 heure de Teoz… va falloir prendre un stock de Sudoku tiens) pour un endroit que je ne connais absolument pas, à savoir le quart sud-ouest de la France.

Jamais mis les pieds.
Pour tout vous dire la première fois que j’ai trempé la fesse dans l’océan Atlantique en 99 c’était côté guyanais.

Donc là, puisqu’on y est gracieusement invitée, avec des potesses (le tiret c’est pour mettre les 4 liens…), direction Brive La Gaillarde. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre sauf qu’en théorie on y mange bien.
Conclusion, je m’en vais plus en pays gastronomique qu’en haut lieu de la moderie.
Il me faut donc du confortable, du pelure d’oignon « si j’ai trop chaud ou si j’ai trop froid » et – mieux – de l’élastiqué à la taille….

J’en profite donc pour introduire une jupette que c’est un excellent rapport qualité-prix : 9,95 euros chez Zara. Du jersey, du liberty. Une coupe que c’est la même que les American Apparel ou les Isabel Marant, et qu’elle existe en version unie pour 2 euros de moins (pourquoi j’ai fait la connerie de reposer la grise je vous le demande).
Lire la suite