Tout sur le jean – Part 2

Préambule : la suite de la saga sur le jean de M. E, la première partie est visible ICI.

2. Comment on choisit sa paire de jean ?

Voici les 6 commandements du « choisissage » de Jean :

I. Un vendeur compétent tu choisiras…

Faites-vous conseiller, et faites-vous conseiller par quelqu’un qui s’y connait… Comment identifier les charlatans ? Simple. Posez des questions et soyez aux aguets, en particulier :

a. Le vendeur/la vendeuse doit clairement essayer de comprendre ce que vous voulez, votre ‘besoin’. Il/elle doit vous poser des questions style « Quel type ? Quelle coupe ? Quelle couleur ? Pour quelle occasion ? Habillé ou casual ? ». Si le quidam se contente seulement d’une ou deux de ces questions, rebroussez chemin.  Les deux dernières questions (Occasion et type) sont les plus importantes.
b. Lorsqu’il veut vous proposer une paire ou une marque en particulier, demandez « Pourquoi celui-ci ? ». La réponse doit être plus sophistiquée que « Parce que ça fera joli sur vous ».
c. Soyez à l’affut des détails techniques. Par exemple, demandez s’il y a des différences dans les ‘onces’ des tissus (l’once est la mesure de densité du tissus. Plus il y en a plus le tissus est costaud). Si le gars s’y connait vraiment il saura répondre. Choisissez au passage le jean avec le plus d’onces.

jean2

(en faut, le fameux « selvedge ») Lire la suite

Tout sur le jean – Part 1

Préambule : c’est le retour de l’encyclopédique M. E ! Après les montres, c’est en 2 volumes qu’il nous dit tout sur le jean (et croyez-moi, même si c’est plus orienté denim classique tout en coton, on apprend des trucs !).

« Je pensais tout savoir, mais ‘Jean’ en savait rien… »

On peut faire des rencontres intéressantes dans les endroits les plus incongrus… dans mon cas, une des dernières a été au department store ‘Åhlens’ à Stockholm. Flanqué de ma choupette et de mon Loulou (13 mois), à la recherche d’une paire de jeans. Et c’est là que nous avons croisé la route de Rebecca. Pas étonnant qu’on se soit entendus, puisque ‘Rebecca’ vient de l’Hébreu ‘ribhqeh’ qui veut dire ‘connexion’…

jean

De loin, la môme ressemble à une version édulcorée de Lisbeth Salander. Tatouages, dreadlocks rouges, jean supertight, boots. De près on tombe sous le charme du sourire omniprésent, de l’œil qui pétille, de l’enthousiasme sans borne pour son job – qu’elle adore, et de son savoir totalement encyclopédique sur les jeans. Ne résistant pas à l’ouragan Rebecca, je suis reparti avec deux paires Diesel, et une interview pour vous toutes et tous pour tout savoir sur le Jean. On attache sa ceinture, on ouvre les esgourdes et on écoute la bonne parole de la prêtresse  Rebecca (pas la femme d’Isaac, mais la déesse du jean – vous suivez ?). Je vous le mets sous forme de ‘F.A.Q.’. Lire la suite

Jean-pull

Le truc que j’ai porté depuis mon premier jean en CM2 (yep, sur le tard tout de même. Bien qu’il paraitrait que j’ai eu porté un ensemble denim à la maternité…) jusqu’à pfioouu, au moins tout ça. L’après-bac je dirais. J’ai délaissé les jeans pendant quelques années. Leur préférant jupes et robes.
Et là : envie de revenir au basique et à la simplicité

(et clairon friendly aussi. Dingue ce que ça peut semer comme saloperies qui roulent ou te bousillent les orteils dans un salon. Alors si EN PLUS, faut y aller en fentes pour ramasser histoire d’éviter tout déchirage de chiffon, on n’est pas rendu)

Et à part ça j’ai les cheveux en chapeau-cloche, tout va bien. Une anti-pub pour Garnier, que je suis, parce-que je ne fais VRAIMENT PAS ce que je veux, hein, je subis une propagation de la rebiquette du dessus d’oreille.
Lire la suite

Double denim…. un bis ?

Yep, je fais les choses en doublon… donc tant que j’y étais avec ma toile de Nimes, j’ai essayé autre chose. Vu que le jean, je l’aime bien avec le nude aussi (ou « bois de rose » en fait … Je sens que je vais m’auto-lasser avec le nude à tout va…).

 denim1

Alors bon. Avant les vôtres je vous donne le mien, d’avis. Je préfère la déclinaison d’hier. Les jeans plus sombres peut être.

 denim2
Lire la suite

Double denim…

Ou comment 2010 adoube ce qui était jusqu’ici une totale hérésie.
Du jean en haut ET en bas.
Pas de la même couleur.
Truc de ouf.
On voit même du patchwork de jeans. La totale.

Ca me rappelle limite le collège tiens, avec mon jean et le blouson assorti (et à écussons..)
Alors bon du coup j’ai eu envie de m’amuser, quitte à en prendre (des risques) et pour mon matricule.

 jean

Pantalon + veste en jean je vous avouerais que je n’y arrive toujours pas remarquez. Avec la chemise… why not.

jean_portrait

Lire la suite

Ce bon vieux jean à moustaches … épilogue

Yep, mon miss Sixty moustachu, finalement un poil trop bouffi de la cheville, j’ai fini par lui jeter un sort…
 short

Sauf que, comment dire, dans l’élan je me suis un peu emportée…
Yep, un micro-short que j’en ai fait. J’ai dû trop regarder les défilés où les créateurs n’ont pas jugé bon d’agrémenter le bas…
Va falloir bosser les fessiers si je veux l’assumer celui là, maintenant…
Et à la plage.
Eventuellement…

Goodie Bag : outre le recyclage de moustaches, je donne toujours dans le vide dressing. Y’a dy lourd : du Dreyfuss, des Chie, LA veste Kate Moss pour Topshop… C’est bien Le Graal parisien du week end dernier me force à un nettoyage ordonné.

Goodie Bag 2 : ai acheté le nouveau Public Look, tiens.
Encore toute une page de réduc avec notamment un bon de -20% chez André valable jusqu’au 12 décembre *siffle*
 public

Egalement – 20%  chez Bonobo, Bata …

Bonobo ou la jeannerie bretonne *

* comme son nom ne l’indique pas

[Ceci est un billet sponsorisé]

Dites, on m’a demandé de parler de jeans. Je dis OK cool, mais bon, dans le genre c’est pas mal de tatouiller la marchandise, non ? Et moi perdue au fin fond de ma cambrousse…
« oué mais attends, y’a des magasins en province »
Hum ? j’ai même pas de zara ou H&M et Etam a rendu l’âme, alors.

bonobo_boutique 
Et ben POF. J’ai. Dites donc.

Une boutique Bonobo (la liste des points de vente ici). Je ne l’avais pas captée celle là. En même temps c’est dans une rue que je n’y suis jamais passée.
Du coup pour ce billet je me suis dit que pour changer j’allais faire ma cliente mystère.

Alors déjà : point positif pour l’accueil, convivial. Mention très bien aux cabines avec tabouret et TROIS porte-manteaux et miroir (si ça boudine, pas besoin d’affronter un oeil goguenard extérieur). Un vendeur assigné qui va me chercher toutes les tailles tous les modèles et un café.
J’ai donc décidé de tester du slim, les 3 modèles (dispos en ligne également) ci-dessous :

bonobo_jeans

Du slim classic de leur « basic line » à pas cher (29,95, a priori les promos ne sont pas valables dessus), un slim vintage bleu clair dont j’adore la couleur à 39,95 et un slim foncé à surpiqûres apparentes à 49,95.
 bonobo_cabine

(et une chaussette rayée, une…)

Résultat des courses : le basic line : pas mal. Mais je dirais plutôt que c’est une coupe cigarette plutôt que slim. J’aime vraiment la couleur du bleu clair et j’adore celui avec les surpiqûres. Normal vous me direz, si vous êtes comme moi, sans le savoir on choisit le plus cher…
Les coupes sont bien. La matière et le délavage aussi. C’est dans l’entrée de gamme des jeans et niveau rapport qualité/prix ils se défendent plutôt bien.

« ben pourquoi t’en n’as pas acheté alors » ?

Pour deux raisons :
– une question de taille d’abord : on passe du 38 au 40. Pas de demie mesure. Perso il m’aurait fallu je pense un 29…
A part pour le bleu clair : là j’ai pas compris, je rentrais dans les autres modèles en 38 (malgré tout), là j’ai la fesse qui passait pas dans leur 40. Et pas de tailles sup en rayon. Dommage.
– une question de timing ensuite. Parce-que commence aujourd’hui une petite promo « jeans fondation » sympathique : on ramène une cocoche* (en jean, la cocoche) et POF : -15 euros sur un jean neuf :

bonobo_bannière

Notre vieux bidule sera donné à Emmaus et refera sa vie au choix en tant que tel ou recyclé en isolant écologique.

Qui sait, je pourrais peut-être leur refourguer mon moustachu finalement, le p’tit foncé en 40 là… avec une ceinture

* cocoche : vieille fringue périmée

Promo valable jusqu’au 12 nov, infos sur la page facebook.

Vous savez quoi… le jean large

ou « flare », c’est pareil. Et bien je n’étais ABSOLUMENT pas convaincue. Parce que je suis plutôt petite comme fille (et pas franchement taille mannequin). Alors bêtement je me suis dis que ca allait tasser encore plus tout cet amas de tissus.

Mais bon, notre miss Punky, en toute bonne dénicheuse de bons plans qu’elle est, nous avait indiqué le printemps dernier que le modèle Zhenda de chez Miss Sixty (un truc vieux comme Hérode, 5 ans, pensez..) redevenait plus que désirable. Donc bon. Un petit tour sur ebay, pouf, un Zhenda à ma taille. 25 euros. risques limités.

Recu, trop long, ourlet à faire. J’ai (si peu…ahem… depuis juin) laissé trainé jusqu’à hier, où je me suis ENFIN prise par la main et ai fait le dit ourlet. Et croyez-moi, un ourlet avec un Microbe sur le dos c’est coton ! (tout de suite, ca se comprend hein.. que je traîne)

Bref, mission accomplie, je rééssaie le bazar. Et bien vous savez quoi ? le pantalon large, même sur petit gabarit et bien c’est juste fabuleux !

Si vous hésitez encore les filles, foncez ! c’est carrément plus élégant et confortable qu’un slim, moi je dis banco !
Sérieusement, vous hésitez encore ? vous restez accrochées à vos slims ? (ben vous savez pas ce que vous loupez…)

PS : pour info, je l’ai mis sur la photo avec un débardeur anthracite Soft Grey et une chemisette en plumetis A.P.C.