Total look

C’est le problème post ventes presse, on se retrouve avec l’envie de mettre ensemble tout ce qu’on a acheté et par conséquent en total look. LE fashion faux pas des bien-pensants par excellence. Même pas une touche de Zara ou H&M pour balancer. Et bien tant pis. Je reste comme la gamine qui voulait dormir avec ses nouvelles chaussures…

IM1 Lire la suite

Opéra

Quand je vais à Paris, j’ai très rarement le temps de prendre des photos. Ou alors il faut que je me trimballe le gros réflex, que j’arrive à voir mes copines, qu’on prenne quelques minutes dehors. Alors que généralement, je cours. Je cours dans la gare, je cours dans le métro, je déjeune sur le pouce, et si je me suis bien organisée, j’arrive à courir au 4ème étage du Printemps quelques minutes (on ne se refait pas).
On identifie parfois les parisiens à leur ligne de métro, sorte de ligne de vie qui les relie de leur domicile à leur lieu de travail. Et bien moi j’en ai une : la 14. C’est la plus rapide pour rejoindre la Gare de Lyon.

Mais ce jour là, j’ai eu quelques minutes après mon déjeuner, histoire d’avoir l’arrière plan qui va bien pour attirer le lectorat international, l’arrière plan haussmannien qui flatte l’oeil et les rêves* Lire la suite

Rouge un jour…

Oui, c’est un peu mon truc à moi, récurrent depuis quelques années : le slim rouge. Alors je ne sais pas si celui là, en sa qualité de dernier venu me fait un moins gros cul (pardon my rime) *. Mais en tout cas il moule plus le mollet, c’est déjà ça de pris. Un slim bien skinny donc, qui se prête fort bien au roulottage de cheville, le jour où je le porterai avec des escarpins (là je roulotte, mais moins, ça caille en fait).

Lire la suite

15-25 (degrés)

Oh mais c’est qu’il y a plusieurs trouvailles dans ce billet, et de la longue haleine je peux vous le dire. Par quoi commencer ? de la tête aux pieds ?

Alors déjà le titre, parce qu’il y a 2 versions, celle où l’on sort de chez soi et où on se pèle un peu, hein. Juin ou pas juin. Et la seconde en début d’aprem, quand ça s’est réchauffé un chouille et qu’on peut lâcher pull et chaussettes. Lire la suite

Presque Isabel…

Je ne suis pas une fille à scratchs. Dans la série choisis ton camps, du côté des lacets, je me suis rangée.

Mais tout de même, si j’avais dû craquer pour une Willow de la nouvelle collection Isabel Marant, j’aurais certainement pris le coloris bois de rose. Du (vieux) rose donc, du corail, du violet.
Fille.
En somme.
Je pouvais même m’imaginer les porter avec mon slim en cuir bordeaux Joseph.
Mais rien à faire, je n’ai jamais réussi à me les approprier.

Ce n’est pas à proprement parler un ersatz. Ni une consolation. Mais les 3 bandes pile de la même couleur ne m’ont pas laissée de marbre.

Modèle Adidas Original (55€) Lire la suite