Eczéma Part 1 : qu’est-ce que l’atopie ?

Ce billet est un particulier. Tellement même que je vais l’écrire en 2 voire 3 fois, une fois par semaine pour ne pas lasser le lectorat non concerné.
Mais que je vous place le contexte : mon fils, depuis son premier mois, souffre d’eczéma. Une forme pas trop étendue, mais quand même. Et cela fait donc 2 ans que outre les multiples crèmes et soins en tous genres, nous écumons toubibs, spécialistes et cures thermales pour en venir à bout.

En parallèle : Bioderma. Qui est la marque de crèmes sur laquelle nous nous sommes arrêtés après en avoir testé une bonne dizaine, grosso modo 1L d’Atoderm PP par mois, que l’on passe.
Ayant déjà été en contact avec eux, j’ai eu vent de la sortie d’une nouvelle gamme pour peaux atopiques et il m’a semblé intéressant d’aller plus loin.
Donc autant vous le dire tout de suite, ce billet n’est pas sponsorisé, je n’ai aucune rémunération d’aucune sorte : Bioderma est venu chez moi et m’a donné la chance de pouvoir discuter 2 heures avec un spécialiste, le Docteur Michèle Sayag, médecin allergologue.
Et quand on voit le temps qui nous est imparti en général chez les toubibs*, c’est une opportunité assez fantastique.
(* par contre le temps en salle d’attente, ça…).

J’ai donc pu confronter mon expérience des deux dernières années, les différents spécialistes que j’ai vus, traitements que j’ai essayés et faire un point, résumer et approfondir. J’ai été soulagée de constater que nous étions dans la bonne direction, et que globalement toutes les infos que j’ai pu avoir se recoupent.

Et quand on sait la chienlit que représente cette maladie, le dénuement dans lequel on se trouve quand en tant que mère on y est confrontée et le peu de ressources que nous offre généralement le médecin traitant, il m’a semblé nécessaire de partager cet entretien et mon expérience personnelle avec vous.
Parce que le discours : ça va passer à 1 an, ou à 3, OK, d’accord, en effet cela arrive souvent, mais en attendant ? hein, en attendant, qu’est-ce qu’on fait ?

Je n’ai pas de connaissances médicales particulières (mais 4 pages de notes), je vais faire simple et pragmatique et en 3 points :

1. Qu’est-ce que l’atopie
2. Comment la traiter quotidiennement
3. Les traitements alternatifs et pistes à explorer.

Donc pour commencer : qu’est-ce que l’eczéma (ou dermatite) atopique ?

C’est une maladie génétique, il n’y a pas de dépistage, mais en regardant la famille proche (père-mère / frères/soeurs) on a une idée du risque et on peut mettre en place déjà des stratégies. A noter que le risque est plus important pour le bébé si la mère est déjà atopique.

Elle consiste en la réunion de 2 facteurs :

– Une anomalie au niveau de la peau, à savoir un déficit de la barrière cutanée, sortes de brèches (pour la dermatite atopique. L’atopie peut également se manifester par l’asthme ou des rhinites/conjonctivites)

– Une anomalie du système immunitaire. Alors qu’il est censé protéger des infections (bactéries, virus, champignons, etc…) il reconnait et combat des éléments qui sont normalement tolérés (pollens, poussières, animaux…)

A noter que l’on peut être allergique sans être atopique, il faut la conjonction de ces deux phénomènes.
A noter également qu’il y a de plus en plus d’enfants atopiques, j’ai déjà lu un bébé sur 10 ce qui fait pas mal.
Une explication possible, qui a le vent en poupe bien qu’elle ne soit pas prouvée, c’est la :

Théorie hygiéniste
Pour vous la faire courte, si il y a de plus en plus d’allergies et d’atopies, c’est suite à la course à l’hygiène ces dernières décennies. En gros le système immunitaire n’est plus assez stimulé, les cellules s’ennuient ferme, et pour s’amuser elles se trouvent de nouvelles occupations en développant des allergies.

On parlait de stratégies éventuelles à mettre en place si le terrain familial laisse présager une atopie future, tout ceci est empirique et est le résultat des dernières études :

– Prendre des probiotiques enceinte diminuerait le risque que l’enfant développe l’atopie.
– Une éviction des animaux familiers (principalement le chat) les premières semaines de vie est souhaitable (ainsi que tout ce qui garde la poussière, tapis, peluche, rideaux, etc..).
– Il vaut mieux allaiter, mais pas trop longtemps. Un allaitement entre 4 et 6 mois protège de l’atopie. Au delà de 6 mois on augmente à nouveau le risque (mais on protège de l’asthme)…
– On procède à une diversification alimentaire plus tardive, après 5 mois, il faut se méfier de l’oeuf, des produits laitiers, le céleri est très allergisant….

Sachez que 24 à 30% des enfants atopiques ont également une allergie alimentaire. Mais il ne faut pas se lancer dans un régime d’éviction avant de faire des tests sanguins.

La suite mardi prochain.

46 commentaire pour “Eczéma Part 1 : qu’est-ce que l’atopie ?

  1. Bonne idée (mais en 3 morceaux, c’est long, moi j’aurais voulu tout savoir tout de suite).
    C’est marrant parce que tu racontes des trucs que l’on disait déjà il y a 40 ans (sur l’allaitement, les chats etc.). Rien de bien neuf… je plombe à mort l’ambiance, genre l’atopie c’est pour la vie (je pense que oui en fait).
    Est-ce que tu parleras éventuellement des facteurs psys ? Dans ma famille de grands allergiques en tous genres, il est évident que les traumas ont énormément joué.

  2. Ma fille à la peau atopique, ton billet m’intéresse particulièrement !
    En hiver, ce sont ses mains qui souffre le plus.
    Je vais donc regarder du coté de chez Aderma si quelque chose peux nous apporter un plus !

    des bisous…

  3. Ma fille à la peau atopique, ton billet m’intéresse particulièrement !
    En hiver, ce sont ses mains qui souffrent le plus.
    Je vais donc regarder du coté de chez Aderma si quelque chose peux nous apporter un plus !

    des bisous…

  4. J’ai de l’eczema depuis que je suis toute petite, la seule chose qui l’a fait disparaitre c’est les cures thermales à Motlig les Bains dans le sud de la France… Depuis j’ai quelques réapparitions parfois, j’ai quand même 23 ans… J’ai appris à vivre avec et puis il faut dire que j’en ai plus beaucoup. Mais bon quand même…

  5. Tu peux tout simplement supprimer TOTALEMENT le lait de vache et le remplacer par le lait de soja: yaourts, crème pour cuisiner, lait et aussi existe en lait maternisé… Bise

  6. Personnellement je serai tentée de regarder du côté d’un médecin homéopathe ou qqch dans ce genre (médecines naturelles, phytothérapie). En ce qui concerne les maux « qui viennent de l’intérieur » j’ai toujours été bleufée par mon médecin (il est anthroposophe, je n’adhère pas toujours à ses convictions, mais je dois bien admettre qu’il a fait des miracle avec moi – même si je ne souffre pas d’atopie). Après je n’y connais rien, mais tant qu’à chercher des pistes ^^

  7. Pauvre petit bouchon. J’espère qu’il se débassera de cette saloperie rapidement. Mon père en a eu toute sa vie, il m’a juste refiler son psoriasis et c’est pas mal non plus. pour le Pso un truc de grand-mère qui fonctionne bien, frotter sur les plaques une peau de banane :). Pour la crème enfin un truc qui fonctionne et qui soulage il serait temps en 2010 que l’on fasse quelque chose pendant que des ingé inventent des navettes spatiales.

  8. @ toutes : si ça peut servir et donner des pistes à quelqu’un, c’est tout le but!

    Pour les pistes autre que la traitement crème etc, ça sera dans le 3ème billet, mais le cure thermale oui, ça peut marcher, pour les médecines douces et/ou parallèle, ça m’a l’air beaucoup plus aléatoire.

    @ lily : oui, quand on est atopique on le reste, mais les manifestations peuvent changer. Souvent l’eczéma régresse au profit de l’asthme apparemment (joie…)

    @ le nounours jaune : Aderma on a essayé aussi, ça n’a pas été top, là c’est la bioderma qui marche (on s’y perd, je te le concède)

    @ lakima : il faut faire attention quand on affirme ce genre de chose. Ca fonctionne pour certains oui, mais pas sur tout le monde. On a fait pendant 5 mois l’éviction du lait de vache : ça n’a rien donné. Et il ne faut surtout pas dire de prendre à la place du lait de soja. Le soja peut être un allergène. Typiquement chez mon fils, les tests ont révélé qu’il est plus allergique au soja qu’au lait de vache!
    Il n’y a pas de solution unniverselle, c’est au cas par cas.

  9. C’est très intéressant ce sujet, je vais suivre avec attention tes prochains billets.

    J’espère que pour ton fils cette maladie passera avec l’âge car effectivement c’est une vrai galère pour les parents et aussi pour eux.

    J’ai un terrain allergique dans ma famille et j’ai fait de l’ezéma étant toute petite. Le pédiatre à l’époque prescrivait du linément oléocalcaire.
    J’utilise ce produit pour ma fille pour d’autres soucis épidermiques et je trouve que çà soulage bien.

    Après comme tu le souligne dans ton commentaire, c’est au cas par cas.

  10. J’ai eu beaucoup d’eczéma étant petite, je me souviens c’était la torture de devoir ne pas gratter ces plaques qui démangeaient ! Je ne me souviens pas mais apparemment mes parents m’ont emmené voir pleins de docteurs et ce qui m’en a débarrassé définitivement (enfin jusqu’à maintenant, touchons du bois), c’est l’homéopathie. Mon père n’y croyait pas du tout et rechignait à m’envoyer chez un charlatan, mais il a été convaincu. Maintenant j’ai juste la peau hyper sèche et des allergies que je traite efficacement mais chèrement avec l’acupuncture. Le seul « avantage » de ce genre de peau : ton Clairon n’aura sans doute jamais d’acné !

  11. je compatis entièrement…

    J’ai 28 ans, « née » avec de l’eczéma… c’est pour dire que je me le traîne!!! le seul truc c’est que la peau est vraiment étrange, j’ai eu des crèmes qui fonctionnaient très bien et puis d’un seul coup intolérance! pour dire : je ne supporte plus la roche posay, ni bioderma et j’ai eu une réaction allergique récemment avec Avène… Dur!!
    Bref, j’attends avec impatience le reste de tes billets.

    Bon courage!!

  12. Je me sens moins seule quand je lis ce genre de billet…j’ai moi même une peau atopique à tendance eczématique et mes deux enfants en ont plus ou moins hérités. Ma fille qui a aujourd’hui 6 ans nous a fait la totale étant bébé soit eczéma très poussé sur les fesses et les jambes et sans entrer dans les détails de la kiné respiratoire pendant 3 mois. Alors oui en effet tout ça est passé vers 3 ans mais aujourd’hui j’attends impatiemment le rendez vous chez la dermato car la totalité de son popotin est couvert d’eczéma de nouveau! comme quoi oui ça s’en va mais il est quasi certain que ça reviendra.
    Mon fils pareil, j’ai un panier à lui tout seul à base d’atoderm, creme avene et j’en passe avec en prime une intolérance à l’aubergine, concombre et tomates. tout est lié qu’ils me disent mais pour le moment stand by, je dois attendre.

  13. Ma mère a de l’exzéma sur tout le corps… Bien entendu, elle s’est fait un plaisir de me le refiler… J’ai e la chance, pour le moment, à part de la peau ultra sèche, de l’urticaire parfois et des petites plaques rugueuses, je suis tranquille… Enfin, plus ou moins. si on rajoute aussi la dizaine d’allergies que je me trimballe…
    Mais je retiens que Bioderma est pas mal…

  14. Pingback: Les tweets qui mentionnent Eczéma Part 1 : qu’est-ce que l’atopie ? | The Beauty and The Geek -- Topsy.com

  15. Mon fils (le troisième de la fratrie) a été le seul à avoir de l’eczéma. C’est notre osthéopathe qui nous a aidé avec succès à enrayer le problème.

  16. Merci d’avoir abordé ce sujet très intéressant, car il me concerne à 100% et je sais que c’est pas évident , entre eczéma et allergie, même si c’est pas des choses graves, c’est contraignant et fatiguant ds la vie de tous les jours
    j’utilise aussi bioderma, en crème pour pour nettoyer le visage, c’est d’ailleurs la seule marque qui me convient vraiment , car je suis également allergique au parfum, présent dans beaucoup de produit mais heureusement que de nos jours on trouve plus de choix qu’il y a 10 ans, par contre avène je ne supporte pas
    on m’a toujours dit que si l’eczéma venait tôt, plus il avait la chance de partir à l’adolescence, malheureusement pour moi il est venu assez tard … j’utilise aussi beaucoup de crème à base de cortisone, qui au fil des ans biensur ne font plus leur effet
    il parait qu’il faut aussi énormement hydrater sa peau lorsqu on a de l’eczéma
    au dessus quelqu’un a dit que lorsqu on a de l’eczéma on a pas d’acné, euh … c’est faux, car en étant jeune j’en ai eu….
    ma mère faisait de l’asthme c’est peut être d’elle que je tiens ca, mais elle a eu la chance quand elle a accouché que ça passe .. il parait que ça arrive parfois
    sinon j’essaie de vivre avec, même si ca gâche un peu la vie, se réveiller parfois ds la nuit car ca gratte, etc… mais bon j’ai déjà vu plusieurs allergologue, dermatologue, apparemment il n’y a pas de solution miracles… d’après les spécialistes

    hâte de lire la suite …
    bonne journée

  17. J’ai moi même de l’eczéma depuis que je suis toute petite… j’en ai beaucoup souffert surtout pendant la période jusqu’au collège, couplé à de l’asthme… maintenant, ça c’est un peu calmé, je n’ai pratiquement plus d’asthme (sauf qd je dors chez ma mamie^^) et j’ai un peu d’eczéma réfractaire.

    Merci pour ces infos que j’avais déjà entendu chez des médecins, mais écrit comme ça c’est tout de suite plus clair !

  18. Moi je suis atopique/asthmatique/allergique depuis la naissance.
    Premiere apparition j’avais qq mois et j’étais recouverte. A l’école on m’appelais le lépreuse tellement j’en avais… lol
    Puis l’eczéma a petit à petit disparu et a été remplacée par des allergies cutanées plus légère et les yeux qui gonflent et grattent puis l’asthme vers 3 ans de plus en plus et toujours aujourd’hui.
    Jusqu’à 11 ans j’ai passé beaucoup de temps à l’hosto pour soigné tt ça.
    Certaines allergies ont disparues ou diminuée avec l’âge et les désensibilisations (3 ans de piquouze intensive) mais ont été remplacée par d’autres.
    On apprend à vivre avec c tt …
    Courage à toi et à ton ptit loup !
    Biz

  19. Mademoiselle Audrey, je faisais plutôt référence aux personnes atteintes d’eczéma dès leur enfance (comme le Clairon et moi) et qui, d’après l’avis des quelques médecins que j’ai consultés pour mes allergies, échappent apparemment souvent à l’acnée à l’adolescence. Je ne sais pas si c’est la même chose quand l’eczéma vient plus tard.

  20. Il n’y a rien de pire qu’un problème physique appelé bénin parce qu’il ne met pas la santé en jeu, mais avec lequel il faut apprendre à vire…

    Tous mes encouragements au petit clairon et à toi pour cette lutte quotidienne, et à tes lectrices qui ont, nombreuses, manifesté leur intérêt pour le sujet.

  21. Bonjour à toutes, en tant que fille de dermato avec un gros terrain atopique et maman de deux petits garçons, j’ai eu l’occasion de tester – sur mes enfants ou moi-même – à peu près toutes les crèmes précédemment citées.
    Je tiens à souligner mon dernier coup de coeur: Xémose Cérat des Laboratoires Uriage (en pot). Un vrai miracle! Je commence à tester toute la gamme (crème, nettoyant sans savon)… Texture et odeur agréables, et surtout effet très rapide sur les lésions. Pour l’instant, je n’ai aps trouvé mieux.
    Si ça peut être utile à quelqu’un, bonne journée.

  22. Ce sujet m’intéresse grandement. Et c’est vrai que j’aurais bien aimé que tu ne découpes par l’article sur 3 semaines…
    Mon fils a une dermatite atopique sur les bras et les joues. On est a fond Bioderma et Aderma à la maison, même avant sa naissance. Résultat, on utilisait tous le Atoderm sous la douche et Atoderm PP pour la peau du petit. Diagnostic de la pédiatre: c’est encore trop agressif. On est donc passés pour lui à la gamme Exomega de Aderma. J’utilisais déjà chez eux la gamme Sensiphase qui est top pour ma peau qui rougit vite quand on l’agresse. Bref, on a donc pris l’Huile Nettoyante pour la douche et la Crème Epithéliale à l’Acide Hyaluronique (elle existe aussi sans) pour lui mettre 2 fois par jour. Depuis un mois, grosse amélioration quand même! On est plutôt contents. Maintenant, quand tu vois le prix au litre de la crème (genre 450 € le litre, c’est limite du La Prairie!!!)….
    Mais bon, son père a les mêmes boutons sur les bras depuis tout petit…. Alors est-ce que ça va passer? En même temps, tant que ça n’est pas inconfortable pour lui, c’est pas très grave. Et moi, j’ai beaucoup d’allergies respiratoires donc j’ai peur qu’on lui ai pas légué que le meilleur comme patrimoine génétique!!!

    Enfin, super article. Et comme tu disais il y a quelques jours, c’est aussi pour ces infos que ton statut de blogueuse est super!!! (enfin, j’aime bien aussi quand tu parles de fringues!)

    Bises!

  23. C’est quand même dingue le nombre de personnes touchées par les problèmes de peau!!!
    J’ai 2 enfants, un petit garçon de 1 an, qui a une seule plaque trés séche sur l’avant bras lors des périodes trés froides, un peu de crème (dexeryl ou baume émollient Exomegoa de Aderma) et c’est réglé.
    Ma fille a 4 ans, et alors là c’est plus compliqué… Ca a commencé à 3 semaines, en l’espace de quelques jours, elle s’est retrouvée le corps entièrement couvert d’eczema…. Dés que je la déshabillait, elle se grattait jusqu’au sang! Une horreur!
    Son pédiatre de l’époque nous a dit que c’était ma faute… je la lavais trop… théorie hygieniste…
    Bref, j’ai baissé la température de l’eau de son bain, bain 1 jour sur 2, changement de lessive, essai de crèmes en tout genre…
    Rien n’y a fait! Les grosses bouboules!!!
    On a vu des dermatos qui m’ont dit de ne pas me prendre la tête, ça allait passer avant ses 3 ans, mais en attendant, rien de particulier pour la soulager!
    Du coup ma mère l’a faite « panser », le truc auquel j’ai vraiment du mal à croire… le mec nous a dit que d’ici quelques jours nous aurions une nette amélioration mais que ça reviendrait vers ses 3 ans..
    Bingo! En une semaine presque plus rien du tout! Magique! Sauf que vers 2 ans et demi ben c’est revenu cette cochonnerie!
    Depuis, on essaie régulièrement toutes les crèmes sur le marché…
    L’hiver c’est pire, et là depuis 1 mois, c’était plus vivable pour elle, des plaques rouges sang toutes boursouflées et hyper douloureuses, elle n’arretait pas de se gratter. Donc sa pédiatre l’a mise sous cortisone, je continue de la laver 1 jour sur 2, à 35°, lessive au savon de marseille uniquement, gel douche aderma, baume émollient de même marque, et dermalibour pour les jours où je ne lui mets pas de locapred…. Je fais hyper gaffe à la poussière, aspi et nettoyage quotidien…
    Ca me fait trop de peine pour elle, si seulement je pouvais prendre tout ça à sa place!!
    Il parait aussi que dans les facteurs déclencheurs, il y a le métissage! (mes enfants sont eurasiens)
    Tout ça pour te dire que je compatis à fond…. Bon courage à ton ptit bout!!!!

  24. Quand, j’étais petite, je faisais de l’eczema. Mes plaques d’eczema se situaient a l’interieur de mes cuisses alors le frottement avec les collants en laine ou les pantalons n’aidaient pas à guérir. C’est apparu quand j’avais environ 4 ans et ça a disparu un jour sans raison vers l’age de 9/10 ans.
    Mes parents m’ont emmenée voir plein de medecins, j’ai testé des tas de medicaments et crèmes en tout genre. Au mieux, les plaques diminuaient grandement mais ne disparaissaient jamais complètement. Je me souviens que parfois elles étaient rouge écarlate et que je pleurais quand ma mère m’essuyait apres le bain car ça me brulait. Du coup, pendant des années, on m’a essuyé avec une serviette douce en tamponnant à cet endroit. C’était difficile pour mes parents car j’en pleurais de douleur parfois et ils se sentaient désemparés.
    Le medecin n’a jamais su dire pourquoi ça s’est arrêté soudainement. La crème qu’on utilisait à cette époque n’avait jamais vraiment fonctionnée. Elle m’évitait juste les démangeaisons et que je me gratte à sang. On pensait que ça allait revenir mais plusieurs mois sont passés et RIEN. Alors qu’auparavant, quand les plaques disparaissaient, cela ne durait qu’une semaine ou deux, au mieux.
    Maintenant, j’ai 27 ans et je croise les doigts pour que ça ne revienne pas.

    Je t’avoue que je ne sais pas de quelle sorte d’eczéma j’etais atteinte, je ne sais pas d’où ça venait, … Je n’ai posé aucune question à l’age adulte et j’avoue que je n’ai jamais voulu m’y intéresser car je n’en garde pas un bon souvenir.

    Je ne pense pas que mon témoignage aide car il n’apporte aucune réponse mais c’est toujours utile d’entendre les differentes experiences de chacun.

    Je connaissais aussi une petite gamine (amis proches de ma mere) qui en avait le corps recouvert et les parents avaient réussis à faire diminuer les plaques par un toucheur (ou un magnétiseur). Je sais que ça parait dingue mais quand on ne sait plus quoi faire, tout est bon a tenter. Evidemment, ils étaient aller voir qq’un de connu dans la région et pas un charlatan. C’était un homme qui acceptait ce qu’on lui donnait mais qui n’imposait aucun tarif, … Je sais que certains n’y croient pas mais la petite a vu ses plaques diminuées et son corps n’en était plus completement recouvert. Elle se grattait moins aussi. Pour les parents désemparés qui ont des enfants qui sont des cas extrêmes en matiere d’eczema, ça peut etre une experience à tenter.

    Bon courage aux parents qui doivent y faire face.

  25. Merci pour ces billets « peaux atopiques ».
    J’ai la peau atopique depuis que je suis bébé.
    Vers l’âge de 7 ans on a découvert que j’étais allergique aux oeufs(très grosses crises d’eczéma, en gros ma figure gonflait en plus des plaques!). Le médecin avait alors dit à mes parents de faire très attention avec les oeufs (et poussière et acariens) car en grandissant ça pouvait devenir de l’asthme (franchement ma mère a touché le gros lot avec moi haha).
    Un allergologue a soigné mon allergie et vers l’âge de 11 ans j’ai à nouveau eu droit aux gateaux d’anniversaire!
    Aujour’dhui je fais toujours des crises d’eczéma, mais sur les mains, sur les hanches où le jean frotte, etc,… mais plus comme quand j’étais petite.
    Je pense que si je demandais à ma mère de citer trois principaux remèdes :

    1. un dermato spécialisé, un de ceux qui vous font une crème spécialement pour vous.
    2. Un pharmacien adorable qui vous donne tous les échantillons possibles, pour confirmer notamment que Avène n’est vraiment pas pour vous!
    3.Des vacances de min. 15 jours en Espagne avec mer et soleil (sans trop abusé du dernier, mais ça aide d’avoir un père espagnol!)

    J’attends avec impatience les volets 2 et 3, car j’habite maintenant au Canada et ma peau en souffre.

    Merci encore pour cette thématique,

    Clara.

  26. Hello !
    Sujet qui me donne la chair de poule, l’un de mes enfants en ayant souffert pendant 3 longues années. L’ATODERM PO ZINC était pas mal, mais aucune crème sans cortisone ne guérit vraiment l’eczéma… et la cortisone, dès qu’on arrête, les plaques reviennent.
    Ce qui a été efficace sur mon fils c’est l’ostéopathie, en fait c’est très compliqué à expliquer donc je vais juste donner le lien sur le site de cette méthode qui marche vraiment et dont les explications « physiologiques » sont tellement logiques…
    http://www.asthme-reality.com
    Il y a une liste des praticiens formés à cette méthode (très soft je précise) et je crois q’il y en a un très expérimenté vers Macon, c’est pas trop loin de chez toi ça ???
    Peu relayé par les médias, les laboratoires produisant des corticoïdes et autres pseudo traitements contre l’eczéma étant tellement influents…

  27. bonsoir, j’ai 40 ans et j’ai une peau atopique…… de nombreuses années pour me diagnostiquer avoir une « itchiose » maladie qui entraine une peau très sèche, à la limite l’hiver de coupures!!!!!!! j’ai tout essayé et si j’ai un conseil à te donner pour ton petit bonhomme c’est d’essayer la crème DEXERYL (prescrite par mon médécin et remboursée de surcroit).. elle est très grasse (ce qu’il me faut perso) et vraiment crois-moi, elle est très efficace……………

  28. Walli;j’ai eu pendant trois ans un exéma du visage !dû à une allergie à la vitamine A.Acide ,c’était la mode à l’époque je l’ai chèrement payé ,je crois en avoir parlé ici lors d’un premier billet posté sur l’exéma de ton fils ;mais il ne me semble pas avoir dit grâce à quoi j’ai guéri :après avoir vu tous les mèdecins et mages dema région,sans succès ,j’ai utilisé de « l’huile de rosier muscat « sur les conseils d’une vendeuse de magasin de produits diététiques ,et aussi un mélange ,fait dans le creux de ma main d’une noisette de » mycoster « ,et une noisette de «  »parphenac « ou parfenac j’ai oublié l’orthographe ceci sur les conseils d’une dermatho j e ne saurai jamais lequel ma guérie peut être l’association des trois mais en tout cas mon calvaire s’est arrêté Je te conseille vivement l’huile de rosier muscat pour commencer ,(attention ça tâche)et bisous à ton clairon que je plains cart c’est très douloureux !

  29. Merci pour vos témoignages, on voit bien qu’il n’y a pas de recette « miracle », chaque cas étant particulier et réagissant de manière différente. Il faut trouver la bonne combinaison de plusieurs actions, mais c’est bien de faire le tour de toutes les pistes à explorer !

    De la manière dont nous nous y prenons, l’eczéma du petit est bien sous contrôle et la plupart du temps il n’y a rien et ça s’améliore, donc je croise les doigts. Il n’empêche qu’on va retourner en cure en mars.
    Sinon, le Dexeryl : oui, on l’a utilisé, ça marchait pas trop mal (mais moins que la bioderma). L’avantage : pas cher et remboursé, mais a priori la composition n’est pas super (je ne suis pas sûre, mais il me semble qu’il ya des trucs type paraben)

  30. Bonjour,

    Moi aussi je me suis posée toutes ces questions, car j’ai de l’eczéma depuis toute petite, c’est pourquoi j’ai créé un blog traitant de l’atopie : eczemaasthmeallergie.wordpress.com, qui je l’espère pourra aider plusieurs d’entre vous.
    J’ai aussi une page facebook.

    Stéphanie

  31. Je voulais juste préciser un truc après avoir lu certains commentaires : atopie et eczéma ne sont pas des synonymes. Ainsi que tu le signales, on peut être atopique sans forcémment faire d’eczéma. En fait, de ce que j’ai compris, l’atopie ce sont les allergies « immédiates », celles pour lesquelles on fait les dosages IgE dans le sang ou les pricks tests. Dans l’ordre de gravité des symptômes il y a l’eczéma, les rhinites-conjonctivites, l’urticaire, l’asthme, l’oedème et le choc anaphylactique (les trois derniers étant potentiellement mortels). Dans les atopies, il y a toutes sortes d’allergies, les allergies au pollen étant plus courantes chez l’adulte et les allergies alimentaires plus courantes chez l’enfant, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’allergies alimentaires chez l’adulte ou respiratoires chez l’enfant.
    Après pour les facteurs de protection, rien n’est très clair pour le moment. Tu dis par exemple qu’il faut éviter le contact avec les animaux de compagnie, des études plus récentes semblent au contraire montrer un effet protecteur au moins pendant les deux premières années. Du coup, dans l’hôpital où je suis suivie (mon fils et moi avons des atopies, notamment alimentaires, assez sévères, mais pas d’eczéma, on fait direct de l’urticaire, comme quoi 😉 ) l’équipe a tendance à dire aux allergiques de faire ce qui leur semble le plus confortable. Le seul point important étant que les allergies soient contrôlées. Je crois qu’ils en sont venus à la même conclusion qui se dégage des commentaires ici : chaque cas est unique :-) (et ils sont loin de tout comprendre des mécanismes)

  32. Je l’attendais ce billet. Je vais essayer les produits Bioderma. J’en connais certains et en suis globalement satisfaite.
    Mon rejeton n’a pas d’eczéma chronique mais la peau hyper sèche et fragile. D’après le pédiatre pas de quoi s’affoler en hydratant bien. N’empêche que je n’ai encore rien trouvé de satisfaisant.

    Merci pour ces infos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *