PaP Paris : Rencontre avec Jérôme Dreyfuss

Tout d’abord je me dois de remercier ModePass pour son invitation à me rendre au salon Prêt à Porter Paris. Salon qui n’était plus une première pour moi vu que je m’étais rendue la veille au Who’s Next, mais qui avait tout de même encore des relents de « c’est marrant de découvrir un milieu inconnu et l’envers du décors ».

En toute bonne élève que je suis, j’avais donc préalablement établi une petite liste des créateurs présents au salon que je me devais ABSOLUMENT de rencontrer.
Je ne vous apprends rien en disant que dans le panthéon de la blogofille, si Chie Mihara est la déesse des chaussures, le dieu du sac à main n’est ni plus ni moins que Jérôme Dreyfuss. Rares sont les créateurs qui ont pu bénéficier d’un buzz d’une telle ampleur sur notre média.

C’est donc sans hésitation que je me suis rendue droit au stand BX82 et non sans surprise que j’y ai rencontré le maître en personne. Un look d’éternel ado mâtiné d’un chouilla de Michel Berger, et au delà de tout ça : très disponible.

Et quand je dis très disponible, nous n’avons pas dû passer loin de la demie heure à papoter. Comme je suis blogueuse (et non journaliste, les concernés apprécieront) : je vis le moment sans carnet de notes ou micro. Voici donc pêle-mêle ce qui m’est resté de cet entretien :

– tout d’abord un sneak peek de la collection de l’été prochain : du nubuck (dont un bleu klein hyper lumineux), du python, une très jolie couleur vert d’eau en cuir (plus doux que le vert de l’été dernier), des Billy, Tom et Twee reconduits et de nouveaux modèles dont certains avec des franges. Pas de photo en gros plan, il a été récurrent dans ce salon que les créateurs craignent beaucoup la contre-façon.

Contre-façon justement. Cela m’avait échappé, mais il paraît que les sacs Dreyfuss commencent à être contrefaits (en même temps, dans mon coin, avant d’en voir un authentique…) : de la contre-façon type Made in China, mais également de « très fortes inspirations » par des chaînes ou marques ayant pignon sur rue. Jérôme me disait en voir 2-3 par semaine minimum. C’est d’ailleurs à ce moment là que déboula une visiteuse arborant une copie parfaite d’un Robert en blanc. Echantillon qui s’est avérée avoir été commandé par un grand magasin parisien et finalement refusé pour être vendu au personnel…
De la même manière, une créatrice hypra connue outre-atlantique et faisant partie du non moins connu plus grand groupe de luxe mondial, ne s’était pas gênée pour proposer une copie quasi à l’identique du modèle Aldo. Alors si d’habitude il est assez aisé de porter plainte du tribunal de commerce, dans ce cas présent il valait mieux pisser dans un violon…

– Le sieur Dreyfuss vit la mode en dilettante : la passion du travail bien fait, de la création, voilà ce qui l’anime. Il se fout des tendances et suit son instinct. Et si il a commencé par la couture et a réussi à habiller des monuments comme Madonna, le star system l’a vite gonflé (ça et le fait que les monuments en question ont tendance à ne pas payer les créateurs)

– De la même manière, il avoue ne lire aucun magazine, gangrénés tous qu’ils sont par les relations avec les annonceurs et avoue être fasciné par les blogs. Le travail que ça représente et la fraicheur qui s’en dégage. Et il reconnait en effet avoir la chance de bénéficier d’un buzz plus que positif sur ceux-ci…

– Quelques news concernant le online justement : fini la collaboration avec Rushcollection et la possibilité d’acheter en ligne. Il semblerait que le site ne réponde plus véritablement à l’idée de luxe et de qualité de la marque. En revanche il reste tout à fait possible aux non parisiennes de commander via téléphone directement à la boutique (01 43 54 70 93).
Web toujours : une refonte du site Jerome Dreyfuss est en cours et devrait nous permettre de mieux appréhender les modèles (autrement dit, les photos seront plus parlantes que les gros plans habituels pour celles qui connaissent…)

– Concernant les ventes presse, que beaucoup attendent avec impatience : mauvaise nouvelle. Le stock étant quasi inexistant, il n’y en a plus aucune de prévue…

– Une dernière chose : les rééditions en série limitée (Robert, René…) dont je vous parlais devraient apparaître dans la boutique de la rue Jacob autour du 22 septembre 😉

Goodie Bag : et puisqu’on parle de sacs à main, vous retrouverez une petite sélection dans le vide-dressing 😉

29 commentaire pour “PaP Paris : Rencontre avec Jérôme Dreyfuss

  1. Artcile génialc bien vrai que tu n avais pas besoin de micro pour nous retranscrire tout ça ds ce récit si parlant!
    ça a du etre une belle rencontre et c’est vrai qu’il est vraiment craquant dis donc !:)
    Merci pour toutes le sinfos concernant les collections à venir…ça m’a l’air vraiment bien parti pour un nouveau craquage au printemps tout ça !:)
    Bisous et bonne journée

  2. Ben dis donc… quelle chance !
    Et merci pour toutes ces infos… C’est chouette cette refonte de son site parce que c’était difficile de se faire une idée des sacs sur les photos.

  3. Je suis trés trés jalouse !!!

    Je l’avais croisé au stand Printemps en janvier dernier et avait pu parler avec sa collaboratrice qui avait été adorable !

    Il me tarde l’arrivée des séries limitées, mais comme je ne « remonte » pas à Paris avant mi-novembre, je vais peut être me laisser tenter par une commande directe à la boutique (à condition qu’on puisse voir les modèles quelque part).

    Merci en tout cas de nous faire partager ton moment provilégié avec El Maestro !

  4. Helllooo !
    I’m back !
    Ben dis, j’en reste bouche bée de voir la tête de Jérôme !!! On dirait qu’il a 16 ans !!! Il a 16 ans ???
    En tout cas, il a l’air cool, détendu et très gentil… et en + il semble que cela ne soit pas qu’une impression, il m’a l’air d’avoir été super sympa avec toi… c’est rare qd même que des jeunes créateurs avec un méga buzz qui les entoure n’aient pas la grosse tête et accepte comme ça de papoter 1/2h avec une jolie bloggeuse… Total respect Jé !
    Et au risque de me répéter : tu vois, qd tu souris !!!
    Bises

  5. C’est vrai qu’il a l’air hyper jeune ! ( et un petit air de Michel Berger ;p )
    Je trouve aussi que c’est une bonne idée, cette refonte du site, l’animation flash qui présente les sacs les uns apres les autres, je trouvais ça un peu fastidieux !

  6. Wouaah, merci pour l’interview !!
    Jérôme m’a l’air d’être quelqu’un de très simple, qui ne se prends pas la tête (malgré son succès indéniable auprès des modasses !).

    J’attends vivement son nouveau site Internet (et une paye + conséquente) pour me payer un nouveau sac Dreyfuss, que j’adore (comme mon Billy vert que je ne quitte plus – sauf quand je prends mon Chanel) !

  7. Pas de vente presse ? Noooonnnnnn ! Moi qui regrettait déjà qu’il n’y en ai pas eu en juin ! Bouh !
    Sinon, merci pour le post : c’est intéressant d’avoir des nouvelles de ce créateur que j’adore !

  8. C’est génial d’avoir pu lui parler comme ça, il a vraiment l’air super sympa. Vous êtes tous les deux très mignons sur la photo, vous formeriez un super beau couple je trouve. lol !

  9. @ Kat06 : c’est très appréciable en effet :-)

    @ Pauline : y’ a moyen y’a moyen :-)

    @ bene_ch : c’était en partie lié à ce problème de la contre-façon il me semble

    @ Clémentine : je ne sais si c’était la même, mais il y avait en effet avec lui une collaboratrice hyper sympa en effet

    @ Sasha : et tu l’imaginais comment ?

    @ Ab’glam : cool, oui c’est ça

    @ Marieand : mais tout le plaisir a été pour moi !

    @ Dory : ben oui. Ce qui est marrant c’est que les visiteuses se dirigeaient plus naturellement vers sa collaboratrice et n’avaient aucune idée que c’était LUI.

    @ Julie BBG : arf, journaliste c’est un métier tout de meme

    @ Une fille en Chine : je ne lui ai pas suggéré…

    @ Imane : tss tss, tu es sur place toi, en 2 coups de métro tu es rue Jacob

    @ La Princesse : c’était surtout très difficile de se faire une idée des modèles.

    @ Emilie : on devient vite addicted à ces petites choses

    @ Miss Brownie : mais de rien !

    @ Frieda : yep… les boules hein

    @ Mario : j’ai essayé de partager au mieux ce moment avec vous 😉

    @ Bouclette : c’est souvent le cas d’ailleurs non ? on se fait une idée du physique d’une personne…

    @ Isa : et oui malheureusement

    @ Cindy : va donc répéter ça au Zhom ou à Isabel tiens !!

    @ Melle Gima : méheu, d’abord

    @ Anne : va falloir compléter ton éducation de modasse 😉

  10. a mon retour en france, faut que je me shoppe le billy ou un autre la car tu m as donne des envies avec ton mini reportage … tiens d ailleurs en parlant de contrefacon, jai vu que pimkie avec un sac sinspirait fortement du billy… si tu recroises gege , tu peux cafter de ma part!;-)

  11. Quel article! Voilà une mine d’informations!!!
    Les nouvelles couleurs ont l’air très belles. La besace Tom qu’on l’on aperçoit à droite de la photo est marron ou c’est le kaki de cet hiver???
    Félicitations et merci!

  12. Ahlalala vivement que son site fonctionne ! (Quoi que, j’ai pas vraiment les moyens d’investir dans un second dreyfuss pour l’instant !)
    Ca fait plusieurs fois que je te vois avec ce sublime foulard isabel marant qui te vas trèèès trèès bien ! Je vais à Paris cette semaine, tu penses que je pourrai le trouver au Printemps ou à la boutique rue Jacob ou alors il est vraiment en rupture de stock et dans ce cas ça la relève plutôt de l’utopie ? ;-(

  13. @ Tokyobibi : j’en ai vu plusieurs, dont un sur un site de ventes privées, des contre-façon du billy :-/

    @ Lisou : c’est une couleur chocolat

    @ Alex : ah ça… je n’en sais rien. Je l’ai acheté au Bon Marché le 2 aout…
    tu devrais appeler les boutiques Isabel Marant pour demander 😉

  14. Merci de ta réponse ! Je file au Bon Marché mercredi alors (surtout que les TBM commencent ce jour-là, on peut toujours espérer quelques réducs sympas 😉 )

  15. eloignee de la france depuis tant d’annees vivant ma vie en terre promise, je viens seulement d’apprendre que les sacs jerome dreyfus font fureur. meme si a l’epoque je n’avais aucun doute que ca serait sa destinee, la creation et la reussite. en souvenirs du billard au black bar tres heureuse pour toi.

  16. Bonjour, étant une fan assidue de Jéjé, je suis de très toute ses créations. le site web à réouvert ! Mes hommes à mois sont: Billy (agneau lisse en M), René (en chèvre noir), Le Twee (agneau grainé noir), Yodi (agneau grainé noir) et le dernier Boris (agneau lisse noir). Juste pour vous dire, si vous hésitez à acheter un sac Jéjé, franchement n’hésitez plus, certe le prix est élevé, mais c de la qualité, je le certifie. ils vous feront des années !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *