Le slim noir

Ah oui, tiens, une photo de look, nous n’avions plus l’habitude (à 2 doigts de la photo tête coupée dans le reflet du miroir), et une petite histoire en passant :

roseanna

Vous voyez ce bête skinny noir, là. Le truc on se dit que c’est le plus simple du monde à trouver. Et bien non. Selon la matière, le stretch, les nuances, tout ça, cela peut vous faire un poteau au lieu d’une jambe, plisser, devenir gris en 2 lavages ou encore ramasser les poils et moumoutes en tout genre. Bref, ou comment le skinny noir idéal n’est pas SI facile à trouver, mais que parfois un seul détail suffit à tout changer.
Parce que ce jean, là, je l’avais acheté il y a bien 3-4 ans sur vente-privée. Un Citizens of Humanity. Mais il était trop long. Et je ne sais pas pourquoi, flemme de l’ourlet ou que sais-je. Il est toujours resté un peu long. Et du coup ça tassait. Je ne l’ai pas porté pendant 2 ans. De guerre lasse, il a même passé quelques mois sur le vide-dressing.
Pendant ce temps, je portais des skinny  noirs qui se délavaient, ramassaient tous les poils et moumoute, etc… (je me répète). Et puis la mode des jeans 7/8ème, autrement dit qui découvrent la cheville. Ce qui ramené à mon mètre 60 en fait des slims tout à fait normaux. Mais j’avais envie, c’est féminins, c’est délicat, la cheville découverte.
Perdu pour perdu, j’ai exhumé ce jean de ma House Case spéciale ventes et j’ai taillé dans le vif. Et la : révélation. C’est le jean que je porte le plus depuis 6 mois. Un détail je vous dis. Lire la suite

La fin de la pile…

.. de tee-shirts !

J’ai donc eu une nouvelle révélation. En lisant The Life-Changing Magic of Tidying Up de Marie Kondo * (décidément je donne à plein dans ce type de bouquins ces derniers mois). J’ai non seulement réussi à (bien) faire maigrir mon dressing, mais également trouver le moyen de le ranger de manière à ce que TOUT soit visible et accessible en un seul coup d’oeil (et de main). Un nouveau déclic.

Et la pierre angulaire de tout ceci c’est : LE RANGEMENT VERTICAL. Dont acte :

rangement1

Vous voyez ?
Alors, bon, il y a un pré-requis : le tiroir. MAIS, a-t-on idée de ranger ses livres en pile, et qui plus est sans qu’on en voit la tranche ? Comment on ferait pour prendre celui du dessous ? Hein ? Et bien non, pas en pile. Et c’est pareil pour les habits.
Lire la suite

Le Blanchiment …

… de dents, hein, je n’ai pas de comptes chez HSBC…

3 semaines de break, mais productives croyez-le. Je suis à 2/3 (étapes) de mon but, vous croiserez fort les doigts pour moi le 10 mars, et on sera bon, enfin j’espère.
Mais je voulais vous faire un bref retour sur ce que j’ai essayé en janvier, le truc qui me tentait depuis longtemps et que j’avais maintes fois repoussé =>

blanchiment

Yep.
Me blanchir les dents.
Pas façon présentatrice télé avec les incisives qui brillent dans le noir non, mais avoir un joli sourire.
Lire la suite

La NO-BUY list.

On ne pouvait pas y couper… la suite logique mais que j’ai repoussée encore et toujours, le dernier BASTION de bordel, d’accumulation : la penderie. Les excuses du blog, puis de la reconversion (mais si je vends ça et que je me rends compte que j’en ai besoin dans 6 mois ??) m’ont rendue laxiste sur ce point précis.
Lire les derniers billets de Charlotte et Marie m’a donné l’impulsion nécessaire. Car je gère très bien tout le reste (maison et objets), mais les fringues, je tourne autour, j’essaie un peu, je tiens un budget, mais voilà… Déjà, la fin de la plupart de mes partenariats* devraient déjà m’aider à y voir plus clair.

penderie

(l’étendue du domaine de la lutte…)

Et si je travaille sur les CAUSES qui m’ont poussée vers cette accumulation/besoin, en parallèle et avant de passer à la démarche capsule (ou pas), je me suis fait une liste pour m’aider à rationaliser mes achats, éviter les erreurs et canaliser un peu tout ça.
Alors attention, hein, je ne parle pas de la fameuse Wish List, même si malgré tout, avoir une petite liste RAISONNABLE dans un coin, avec un but à atteindre et un budget à réunir peut servir de garde-fou. Je parle plutôt de NO-BUY list. Une liste des trucs dont je sais qu’ils me font envie, mais que je ne vais pas porter.
Autrement dit, rien ne sert de se lancer dans la détox si on n’a pas au préalable réduit le flux entrant…
Lire la suite