La lingerie qui se devine

J’ai longtemps été adepte de la lingerie minimaliste. Le genre couleur neutre (chair, allez, disons nude, ça fait mieux), avec un bon maintien (très important pour la silhouette !!) et absolument invisible. Ou bien noir (quitte à ce que ça se voit, le noir affine et la poitrine parait moins imposante sous le tee-shirt blanc).

Mot d’ordre : maintien – simplicité – confort.

Mais depuis quelques années, j’ai découvert de jolies dentelles qui ne grattent pas, et qui tiennent bien. Je m’enhardis alors à la laisser deviner, la jolie lingerie. Au hasard d’un bouton ouvert de chemise ou d’un top échancré. Cette saison, j’ai envie d’aller encore un peu plus loin en jouant avec les brassières en dentelle sous des robes loose à fines bretelles, avec un body sous un top cropped ou encore une jolie nuisette au bord en guipure pour les superpositions.

L’occasion d’élargir mon périmètre de recherche, aujourd’hui avec la marque de lingerie Implicite qui a ouvert depuis peu son e-shop*.

implicite

Marque du groupe Simone Pérèle (gage de qualité il me semble), j’ai donc fait comme vous le voyez quelques repérages dans la collection printemps été. Lire la suite

Dernières lectures

La dernière de Monsieur-le-boulet-mon-mari (nan parce que tout de même, depuis le coup du permis et du duck tour, il a gagné ses galons). Et bien la semaine passée, il me sort : « dis, je crois que j’ai oublié de te donner un de tes cadeaux de Noël ».
3 mois après.
C’est bien, notez, ça fait une rallonge. Une surprise. Il aurait pu la jouer inaperçue en le calant sur la St Valentin, mais comme on ne la fête pas…

Bref.
Et le pire c’est qu’il était tombé juste, puisqu’il m’a donc offert Le Monde selon Karl de sa propre initiative.

lectures1

Quelques critiques (du coup) : Lire la suite