Oui, mais si on danse ? *

* vous excuserez la référence. Une planche de Gaston Lagaffe qui cherche un déguisement pour une soirée costumée et où systématiquement l’argument qu’on lui oppose est le suivant : « oui, mais si on danse ? »

En gros, la manière dont on est habillé ne va pas systématiquement convenir aux impératifs de la soirée/journée complète. Cela vaut principalement pour les chaussures d’ailleurs. Vous savez déjà que je suis plutôt courte sur pattes, et que par conséquent j’ai une affection particulière pour les talons. Hauts.
Certaines d’entre vous m’ont même d’ailleurs demandé si je les portais VRAIMENT, en vrai. Dans la journée. Pas que sur le blog quoi.
La réponse est oui (sinon, franchement ou va-t-on). SAUF QUE. Je triche un peu.

(photos Julien)

Voilà. En fait, si je sais que je dois marcher toute la journée, prendre le métro, avoir les pieds qui gonflent (chaud/froid/chaud/froid etc…), pour résumer une journée à Paris, de 7h du matin à 22h, je plafonne avec mes Pistol Acne. Pied bien maintenu, 8 cm de haut. Non négociable.
En revanche, si je suis de sortie quelques heures (resto, soirée, mariage, genre), je suis capable de marcher avec des talons de 10, allez, sur 500 mètres, 1 km si elles sont confort. De tenir debout, danser : 3-4 h. Par conséquent il me faut une solution de repli.

Repli, c’est le cas de le dire. Ca se replie, donc.

Habituellement, je prends une paire d’Anniel que je mets dans un pochon et que je laisse dans le coffre de la bagnole ou dans mon sac à main si il est assez gros. Mais à force de recevoir des communiqués de presse de la marque Bagllerina, j’ai fini par avoir eu envie de tenter. La différence avec une ballerine classique ? La semelle, coupée, qui permet à la ballerine de se plier en deux, ceci afin de prendre le minimum de place.

J’ai tenté, j’ai adopté. Des tas de couleurs et de matière. 129 € pour cette version*. Notez que ça taille très petit, il faut prendre quasi une pointure au dessus et qu’elles sont disponibles avec 3 décolletés différents (vu les déchainements de passion que la naissance des orteils peut provoquer, ce n’est pas inutile) et c’est même livré en plus avec un petit sac en toile pour mettre les escarpins substitués.

* paire offerte par la marque.

PS : pour encore plus léger plus petit, il me semble qu’il y a une version en satin et/ou d’intérieur. En moins cher on en trouve parfois dans des magasins de chaussure classique, il me semble qu’André en avait fait. Mais celles-ci ont un joli cuir et sont de qualité, non négligeable si on craque avant les douze coups de minuit, on va éviter de finir la soirée avec une réplique de chaussons d’intérieur.

37 commentaire pour “Oui, mais si on danse ? *

  1. Ah le nombre de fille que je vois se déchausser à l’approche du métro pour enfiler ue paire de ballerines !!
    En bonne adepte du plat je ne connais clairement pas la situation, mais j’imagine le bonheur de la paire bis !

  2. bon principe mais c’est vrai que moi j’ai du mal avec les talons et je ne savais pas que les acne faisaient 8cms, c’est peut être pour ça que j’avais du mal avec c’est beaucoup plus que les dickers…
    Ton histoire me fait penser aux americaines avec leurs paires de baskets…

  3. Je suis plutôt baskets que ballerines en fait s’il faut changer. Et il y a longtemps que je trimballe dans mes virées parisiennes une deuxième paire au cas où…

  4. J’ai commencé à porter des ballerines un jour de shopping sur talons,j’avais tellement mal aux pieds que j’ai acheté une paire pas cher du tout genre juste pour rentrer à la maison et je me suis trouvée si confort que j’ ai adopté la ballerine comme chausson de sac à main.

  5. je suis une adepte du changement de chaussure à mi-parcours, mais il faut savoir que la paire aux talons prends plus de place dans le sac que les ballerines/tongs/tropéziennes; du coup, payer le surplus pour avoir sa semelle coupée en deux me paraît superflu…juste mon grain de sel. Passez une bonne journée!

  6. J’adore le fait d’avoir un plan B dans le sac à main mais moi aussi c’est le prix qui me parait tout de même excessif.

    Dans la même veine il y a la marque Yosi Samra qui fait également des ballerines en cuir pliables, avec des imprimés assez funky (et classiques aussi) et les prix vont plutôt de 50 à 70 euros (sur amazon, revolve-clothing et bien d’autres sites).

  7. Bon plan effectivement mais 129 euros la paire c’est excessif à mon sens.
    Pour ma part, j’achète des ballerines dans certains magasins asiatiques, 11 euros la paire. Ok ce n’est pas du cuir mais ça fait illusion 1 saison si on évite de les porter sous la pluie. Et puis à ce prix, j’en ai 10 paires!

  8. Déjà vues sur le billet précédent et je les trouve vraiment canons les sandales Topshop !
    Là où les anglo-saxonnes portent sans hésiter la pauv’ basket de running avec le petit tailleur jupe dans les couloirs du métro – erk !! – nous dégainons les ballerines en chaussures bis. La classe à la française ? 😉

  9. h&m en a fait l’été dernier en uni noir, effet noir python et léopard. Très pratique et pas chères (9 euros). Alors certes ce n’est pas du cuir mais l’usage est le même :)

  10. JE suis une adepte de la deuxième paire aussi mais je n’ai pas aussi pratique que les tiennes. Faut dire que Monsieur mon mari est allergique aux ballerines… Il faut donc trouver quelque chose de pas tout à fait plat mais confortable quand même !

  11. Je porte presque tous les jours des talons mais comme je conduis beaucoup j’ai toujours une paire de ballerine sur moi! Et avec mes deux petits tu peux croire que c’est le seul moyen de survie à partir du moment où je vais les chercher à l’école ,-)même chose pour les fêtes: c’est plus élégant que de se retrouver pieds nus sur le dance floor ;D

    Stilo

    http://blogdastilo.blogspot.pt

  12. J’ai toujours une paire de rechange pour les mariages, mais j’ai du mal à envisager la solution bis au quotidien : des chaussures de rab dans la voiture ok, mais comme je me déplace souvent à pied ce n’est pas vraiment pratique…comme en plus au boulot je passe mon temps à me lever, piétiner, m’assoir, me relever et que je dois quand même être un peu « à l’aise »… Rajoute à ça des problèmes de genou qui me font souffrir quand je prends de la hauteur…
    Du coup mes talons dépassent rarement les 6-7cm (au max) ! Et quand je craque sur des escarpins, ils restent en général dans le placard…

  13. Coucou
    Ah la ballerine de rechange!
    L’idée de la semelle coupée est pas mal, je n’avais jamais entendu parler d’ailleurs..
    C’est vrai que cela minimise la place dans le sac mais il faut toujours avoir un « grand sac « lorsqu’on change pour y mettre les talons 😉
    Bonne journée!

  14. En fait les grandes marques de talons genre Louboutin devraient prévoir une paire de ballerines pliables assorties avec chaque paire vendue, et offertes avec naturellement !^^

  15. J’ai en ai trouvé cette été chez Gap, mais rose fluo donc pas facile facile, merci pour l’info car c’est vrai que pour moi aussi c’est indispensable la ballerine à dispo en cas de pieds douloureux par 10cm :-p

  16. C’est une très bonne idée car je pense qu’on est beaucoup à parfois délaissé nos talons en soirées.. tu nous diras comment cela vieillit à force de les plier, je redoute que le cuir prenne un sacré coup !

    Bonne soirée.

  17. Un de mes fils a découvert les Gaston Lagaffe cet été et notamment la BD dont tu parles avec cette réplique culte.
    Lorsque je sais que je vais marcher beaucoup, je mets les ballerines dés le départ, sinon, j’arrive à marcher avec mes chaussures à talon, il faut dire que je les choisis à moins de sept centimètres.
    Par contre, je porte mes bottines Acne l’hiver sans problème toute une journée. Elles sont hyper confortables. J’ai l’impression étonnante qu’une fois portées trois ou quatre jours, elles s’adaptent à mon pied.

  18. Coucou !

    je vais devoir faire dans le groupé, le séjour à Londres couplé au virus du petit m’a complètement déboitée…
    Bref

    Donc oui, les ballerines sont chères, on est dans le haut de gamme, qualité comparable à Anniel, du tout cuir, c’est cohérent pour le prix 😉 (et je les trouve confortables, oui ! mais elles taillent limite plus petit que les Repetto je trouve)
    Ceci dit, je suis curieuse de voir les Gap, et la remarque de Gaspard m’a fait pensé que j’avais vu le système « doublé escarpins/ballerines assorties » chez une marque vendue chez Sarenza, j’essaie de retrouver 😉

    et pour finir je suis ravie de constater que je ne suis pas la seule fan de Gaston Lagaffe !!! :-)

  19. Tiens, je connaissais pas, le principe de semelles qui se plient.
    Bon, et tu fais d’une pierre deux coups, ton article intéressera également les fétichistes des petons !
    Rigole pas, j’ai un lecteur (pas de mon blog, à mon boulot) qui m’a demandé de lui vendre mes chaussures et mes chaussettes !

  20. j’aime aussi la référence à Gaston ! ça me rappelle ma fille de 6 ans pour qui ça deviendrait plutôt « et si je cours ? »: pas de tongs, pas certains pantalons qui « tombent » quand on court….;-)

  21. Elles sont très jolies ces ballerines, on voit que ça à l’air d’être de la super qaulité mais 129 euros pour des ballerines de « secours » je trouve moi aussi que c’est beaucoup trop cher, cela ne reste que mon point de vue personnel 😉
    Des ballerines pliables, il y en avait chez H&M il y a quelques temps. La qualité n’est certainement pas comparable, ça je le reconnais, mais le prix n’est pas le même évidemment.
    Bon jeudi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *