Le cas de conscience

Pour les plus anciennes qui me suivent, vous vous souvenez, très rapidement après sa naissance, mon fiston a été diagnostiqué atopique. Un grand mot pour désigner finalement quelqu’un qui manifeste des symptômes allergiques. On s’est battu plus de 2 ans avec un eczéma carabiné, et je vous avais fait part ici de notre lutte, essayé de donner des pistes, je vous avais exposé nos solutions, j’avais même dialogué avec un expert venu sur place.
Et puis je n’en ai plus parlé, la vie intime a pris moins de place sur le blog et en parallèle l’eczéma d’Aurèle a totalement disparu, est-ce grâce aux traitements ? aux cures ? Ou simplement la suite logique ?
Car oui, le petiot est un cas d’école. Il a développé ensuite des allergies alimentaires, limite il a un abonnement chez l’allergologue. Et forcément vous me voyez venir, depuis le printemps dernier : POF, asthme. La sainte trilogie de l’atopie (ah non, on me dit qu’il n’a toujours pas de rhinite allergique. Ah. Ca sera pour l’adolescence vous allez voir).

vaya

Bref.
Pourquoi vous mets-je une photo de Madame Le Microbe, vous allez me dire. Nous y voilà.

Parce que parmi les multiples noisette/moutarde/bouleau/acariens/poisson/chien etc (liste longue comme le bras) on trouve également : le chat. Alors le truc c’est que son allergo habituel, considérant l’absence de symptômes au contact de la minette et la présence de cette dernière depuis sa naissance a conclu à une désensibilisation en quelque sorte. Bon.
Mais depuis quelques années, mon mari (le chêne, le gland, tout ça), ancien asthmatique, refait des crises à répétition et ne peut absolument plus approcher le chat depuis plus d’un an.

D’où le tir groupé chez cette fois un pneumo-allergo (c’est pratique, ça fait une sortie en famille quoi…). Nouveau toubib de chez qui ils sont revenus sans appel : il faut virer le chat.
Je vous passe l’état dans lequel m’a plongé cette annonce. Je sais que ce n’est pas raisonnable de s’attacher comme ça à un animal, mais voilà quoi. Je n’ai de plus pas la possibilité de la donner dans mon entourage familial.

Comme cela nous paraissait un peu radical, on s’est lancé dans un méga « plan anti-allergènes », en se donnant 6 mois pour réduire au maximum les allergènes de chat et d’acariens dans la maison (les 2 problèmes principaux). Partie de la maison interdite au chat, nouvel aspirateur de compète adapté aux allergies (merci Dyson), grande attention portées aux draps/coussins/etc, brossage/toilettage journalier, etc… Je vous détaillerai tout ça dans un prochain article, il y a moyen qu’on se donne des tuyaux.

Pour le moment cela porte ses fruits. Aurèle et mon mari ont arrêté le traitement de fond depuis novembre, absence d’asthme pour mon fils et niveau acceptable pour mon mari.
Mais là où j’aurais besoin d’un retour d’expérience, c’est sur la désensibilisation. Apparemment, pour un meilleur résultat, il faut cibler et viser un allergène en priorité (et là pas de doute : acariens dans les 2 cas familiaux). Aurèle vient d’arriver en âge de la commencer.
Seulement voilà, comme il faut se concentrer sur un allergène en particulier, le temps de la désensibilisation, il vaut mieux éviter de se mettre en contact avec les autres (ce qui n’est pas forcément facile, hein) pour augmenter ses chances de succès. Autrement dit ce n’est pas forcément une bonne idée de commencer une désensibilisation aux acariens tout en restant en contact avec le chat (vous me suivez là ?).
Et on revient au cas de conscience. On est tous attachés à la minette, l’allergologie est tout sauf une science exacte (ça serait trop simple) et fonctionne beaucoup au cas par cas.
J’ai énormément de mal à m’imaginer m’en séparer pour le moment.

D’où mes questions : avez-vous déjà été désensibilisés ? A quoi ? Comment ça s’est passé ? Avez-vous été dans ce cas de figure ? Bref, la moindre piste ou juste un retour d’expérience serait grandement apprécié.

88 commentaire pour “Le cas de conscience

  1. C’est le dilemme le plus cruel qu’on puisse infliger à quelqu’un! :S
    Les cas d’allergie et d’asthme se sont multipliés ces dernières années comme tu le sais sans doute, la faute aux saloperies de pesticides et autres ingrédients des temps modernes. Je n’ai pas vraiment de retour d’expérience qui puisse t’aider, mais je compatis car je n’ai pas non plus été épargné (développer une allergie à 35 ans, qui l’eût cru ?). L’allergo n’a pas su trouver la vraie cause, tout ce que je sais c’est que ça a un rapport avec la pollution chimique et quand je suis exposé à la circulation de façon prolongée (comme hier), j’ai le visage en feu (comme là maintenant)… Il ne faut pas hésiter à consulter plusieurs spécialistes, comme tu le dis ce n’est pas une science exacte. Le mien m’a bp déçu. :/
    Si tu vires Vaya, nous aussi on aura le coeur brisé. Essaie peut-être de la refiler à un proche de façon à ce que tu puisses la revoir occasionnellement (?)

  2. Ah j’ai oublié de te dire: j’ai depuis l’année dernière un filtre à air chez moi qui a l’air d’avoir un effet positif dans mon cas. Il élimine aussi les poils d’animaux en théorie, ça vaut peut-être le coup de te renseigner…

  3. Je suis devenue allergique à mon chat et l’allergologue m’a demandé son âge : comme le chat est âgé, je le garde…

    De toutes façon j’aurais pas pu …

  4. Je partage ici un peu de mon vécu….Mari et fille multi-allergiques. Petite, ma fille était atopique…l’eczéma a laissé place aux allergies alimentaires : blanc d’œuf, arachide également chat, chien. Puis, nous avons du faire la chasse aux acariens. L’allergologue nous a conseillé la désensibilisation : 4 ans de prise en sub-linguale quotidienne ( de 6 à 10 ans )…bon cela n’a pas fait disparaître l’allergie et les rhinites mais on prend des précautions ( linge de lit, oreillers, aspirateur, pas de tapis, etc, etc…). Les crises se font plus rares et on a surtout évité l’asthme. En ce qui concerne les animaux, aucun chez nous ( mari qui adore les chats mais qui ne supporte pas, très allergique )…ma fille supporte les animaux chez les autres sans problème, parfois une petite crise mais rare…Je pense que garder le chat avec des précautions peut évidemment avoir un effet désensibilisant ( je connais les cas d’une élève véto très allergique qui s’est désensibilisée au contact répété des animaux )…mais je crois aussi que chaque cas est vraiment particulier…. bon courage !

  5. Je suis hypersensible, sans allergie véritable détectée, à 12000 trucs… donc désensibilisation impossible

    Les antihistaminiques n’ont plus grande efficacité, du coup, je me tourne vers le « parallèle » et je tente dès ce soir une thérapie NAET… on verra bien! Et je t’en reparlerai si tu veux :)

  6. Je suis allergique au chat et c’est vraiment horrible, ça développe des symptômes vraiment pénibles chez moi et de l’asthme ++. Pourtant on a eu des chats chez ma mère et ce qui a vraiment réduit mon allergie c’est qu’elle nettoyait un max chez elle et que le chat ne pouvait pas rentrer dans ma chambre. Une désensibilisation naturelle finit par se faire également, je suis devenue moins allergique, j’ai appris à me laver les mains après avoir touché le chat (c’était systématique sinon c’était la crise assurée). Demande à ton fils d’en faire autant et tu verras peut-être une différence, parce qu’il me suffit de toucher un chat et de toucher mes yeux pour partir en vrille.
    Mais je t’avoue que le fait que ton chat soit un peu angora n’arrange pas les choses, j’ai failli finir à l’hôpital une fois rien qu’en rentrant chez quelqu’un qui avait un chat angora…
    Du coup, on a pris une tortue chez nous, parce que mon mari est également allergique.
    Par contre je ne jugerai jamais une personne attachée à son animal domestique, c’est normal, pour moi c’était comme des membres de la famille, quand nos chats sont morts j’en ai pleuré toutes les larmes de mon corps.
    J’espère que tu trouveras la solution…
    Mafalda ❤
    http://www.mafaldadotzero.blogspot.fr

  7. Bonjour
    Je lis ton désarrois face à la situation, j’ai une amie qui a grandi avec des chats autours d’elle dont le plus vieux 19 ans et aprés le décés de celui ci confrontée à d’autres chats le verdict est tombé allergique au poil de chat, impossible pour elle de faire sans une boule de poil elle a commencé à se faire désensibiliser pour l’instant ça va elle prend un cachet quand elle vient chez moi comme nous sommes équipés d une boule de poil grise et blanche et ça se tient aprés quand je sais qu’elle vient je passe un cou d’aspirateur préventif juste avant son arrivée mais aprés pour le cas d’allergies multiples mon cousin lui a fait trés jeun allergie acariens et poil de chat a grandi avec les deux sous traitement je demanderai à ma tante si il était désensibilisé et comment aprés il est devenu un homme avec boule de poil aussi chez lui dans un petit appart bonne journée à toute la famille 😉

  8. Petit sous-marin, je sors de ma réserve… J’ai été désensibilisée à raison de 2 injections par semaine pdt 1 an 1/2 et depuis, plus aucun pb… Allergies au chat, à certains pollens mais pas aux acariens… J’ai même adopté un chat qui vit dans la maison et dors parfois sur mon lit !!! Le seul « inconvénient », c’est que la désensibilisation est un acte assez contraignant !!! Mais je ne regrette pas ces injections à répétitions… Bon courage pour la suite !!

  9. Mon mari et moi avons toujours eu des allergies. On prend tous les 2 des anti-histaminiques, ce qui marche plus ou moins et on a un chat. Il faut bien aérer les pièces et l’empêcher de rentrer dans la chambre de ton fils. Comme cela a été dit auparavant, il faut aussi qu’il se lave les mains après l’avoir caressé. Pour finir, je me suis fait désensibiliser, cela ne marche pas trop mal. Seul souci : cela fini par revenir mais bon, après des années! J’imagine ton gros dilemme, j’aurais vraiment du mal à donner ma boule de poils que j’adore! Bises

  10. Ah les allergies… Je connais moi aussi tous ces soucis puisque je suis une grande allergique. J’ai été désensibilisée pendant 6 ans et mon retour sur cette expérience est aujourd’hui assez mitigé… Il faut dire que j’avais énormément d’allergies à traiter, le dermato ayant choisi de se concentrer seulement sur quelque unes. A savoir aussi que j’avais plusieurs allergies alimentaires quand j’ai commencé ma désensibilisation mais rien de bien contraignant (les arachides ça s’évite, les fraises aussi). J’ai pris mon petit sucre sous la langue avec mes gouttes tous les jours pendant 6 ans. Mon asthme s’est amélioré, mes allergies ont eu l’air de diminuer. Seulement quand j’ai arrêté le traitement j’ai découvert que j’avais développé de nouvelles allergies alimentaires, bien plus contraignantes cette fois, la plupart des fruits crus notamment. L’allergologue m’a expliqué que cela faisait partie des effets secondaires possibles, que l’on appelle cela des allergies croisées, elles apparaissent quand on en traitent d’autres. Très bizarre les allergies comme tu le dis, chacun réagit à sa façon mais cela m’a bien refroidie quand même, d’autant que pour allergies « classiques » (acariens, graminées etc), je suis sous antihistaminique toute l’année, même en plein hiver sinon c’est la grosse cata, j’ai un peu l’impression d’être accro à mon xyzal… Bref, voilà mon expérience, je pense que la désensibilisation c’est bien pour les gens qui ont une ou deux allergies mais pour les personnes avec des allergies multiples et diverses je ne suis pas persuadée de l’efficacité du procédé, surtout si c’est pour récolter de nouvelles allergies au passage…

  11. Mon frère jumeau avait exactement le même problème… et la désensibilisatio, bien que longue a marché sans soucis
    Niveau chat, on a même pu en avoir 3 à un moment donné.
    Mais ma mère veillait a bien tout nettoyé, le chat n’allait quand même pas dans la chambre

  12. Merci pour vos retours !
    heureusement qu’en plus on est à la campagne on n’a déjà pas la pollution aux pots d’échappements (mais en revanche la saison des pollens, yummy !)
    Je précise qu’Aurèle ne présente pas d’allergies au contact du chat, mais cela apparait bien dans les tests sanguins :-/
    Par contre mon mari qui la supportait très bien il y a qques années c’est la cata désormais. Après il faut savoir qu’elle a les poils longs, mais ce ne sont pas les poils les allergènes, mais des squames et salives qu’il y a dessus. La notre (et les femelles aussi par rapport aux mâles) n’est pas très allergisante (on peut comparer quand mon mari croise d’autres chats), c’est déjà ça…

  13. Coucou ! Ca fait longtemps que je n’ai pas commenté par ici ! Juste pour te dire bravo, tellement de gens auraient choisi la solution de facilité, bazarder le chat… J’espère que les soucis d’allergie vont vite cesser !

    • euh Amélie ….c’est un peu vache ce que je vais dire mais « Bravo » d’avoir choisi le chat plutôt que la santé de l’enfant ….. »solution de facilité » …..HUM ……..t’as des enfants ??
      je pense qu’effectivement ça fait mal aux tripes, il faut essayer en prenant des mesures prophylactiques , mais franchement entre le chat et mon gamin ………BREF.
      ça risque fort de dégénérer en asthme pas sympa …….

  14. Comme tu le dis plus haut, Walinette, ce sont essentiellement les squames et la salive sur leur poils qui créent les allergie aux chats … du coup, si ta chatte est OK, un bain quotidien améliore très grandement les choses (prouvés sur pas mal de mes clients/patients , je suis véto)
    mais effectivement, c’est un chois TRES difficile à prendre ! courage !!!

  15. Mon expérience ne va peut-être pas t’aider mais sait-on jamais…
    Je suis allergique à beaucoup de choses (un peu comme ton fils, sauf aux aliments) et asthmatique (j’ai même été hospitalisée à l’âge de 3 semaines à cause de ça).
    Je ne me suis jamais fait désensibiliser car selon mon allergologue de l’époque, c’était inutile de soigner une seule chose car il était fort probable qu’une nouvelle allergie se développe.
    Je suis traitée depuis des années avec un antihistaminique et un autre médoc pour l’asthme. J’ai même le droit à une ordonnance annuelle de cortisone en cas de crise.
    Depuis que je vis en ville, mes allergies vont beaucoup mieux ! L’air est moins sain, il y a donc moins de pollen etc…
    Je suis également allergique aux chats au plus haut niveau (4 ou 5 je ne sais plus) SAUF que depuis toute gamine dès que j’ai été en contact avec des chats je n’ai jamais eu aucune crise. Aujourd’hui je vis en appartement avec 2 chats et je me porte parfaitement ! En effet, je crois que dans certains cas, le psychologique prend le pas sur les allergies… J’aime tellement les chats que mon inconscient a squizzé cette allergie…
    Pour ton fils, je pense qu’il faut voir comment il réagit lorsqu’il est en contact avec le chat. Car certains chats sont également plus allergènes que d’autres !
    Bises

  16. Coucou!
    J’ai développé une allergie aux acariens il y a une dizaine d’année, ca se manifestait par une grosse thinite allergique en permanence. J’ai suivi une désensibilisation (gouttes sous la langue) qui a assez bien marché.
    Ma petite soeur a fait une désensibilisation parce qu elle était allergique aux poils de chats (chat à la maison) et ca a également bien fonctionné. Cependant avec les années, l’allergie a tendance à se manifester de nouveau légèrement.
    Bon courage

  17. Hello! J’ai moi aussi, comme ton mari, développé une allergie aux chats. Ca a été diagnostiqué vers mes 22 ans et j’ai eu mon premier chats à 7 ans. Ca se manifestait par des rhinites allergiques qui empiraient quand je caressaient les chats (et ouais en plus à ce moment là on en avait 2!) et parfois de l’asthme. L’allergologue m’avait dit la même chose: il faut se séparer des chats! J’ai dit « oui, oui » tout en pensant très fort « y’a pas moyen! ». On les a gardé. Mais du coup, interdiction que les chats entrent dans ma chambre et j’ai fait avec. C’était vivable, je crois que l’attachement que j’avais à mes chats y jouait un rôle. Mais depuis que je suis partie de chez ma mère, j’ai beaucoup plus de mal à tolérer un chat. Sans doute parce que mon corps s’est habitué à un environnement sain. Enfin j’ai quand même vécu plusieurs années avec des chats tout en étant allergique (j’ai été diagnostiquée tard en fait) et c’est faisable. Evidemment c’est à ton mari et à ton fils de voir ce qu’ils sont capables de gérer. La santé avant tout! Moi je préférais me moucher à longueur de journée que de me séparer de mes chats adorés. D’ailleurs j’appelais l’un d’eux « mon petit allergène » :) Bon courage pour cette décision mais la décision revient aux premiers concernés: tes hommes.

  18. Hello tout le monde, hello Walinette. Je ne commente pas souvent (mais te lis tous les jours)mais là, je ne peux pas résister… J’ai connu à peu près la même chose. Mon fils a commencé à tousser à 8-9 mois, sans que cela ne s’arrête. Visite chez le pédiatre et l’allergologue, il est allergique aux acariens, aux chiens, chats, chevaux, aux moisissures, à la poussière, au lait de vache et blancs d’oeufs. Tous deux me disent qu’il faut éliminer tous les allergènes (et donc notre chat, qui ressemblait d’ailleurs fort au Microbe ;o)), le mettre dans un environnement « monacal » (dixit le médecin). On pouvait éliminer certains allergènes (blancs d’oeufs, lait) mais pas d’autres. On aurait dit que les médecins me demandaient de mettre mon fils « sous cloche ». Je pouvais donc faire tous les efforts imaginables à la maison, que fallait-il faire pour la crèche, les grands-parents, etc.
    Le destin a fait que j’ai eu les coordonnées d’un homéopathe et on s’est donné 3 mois pour voir. On a arrêté tous les « pufs » divers et variés. Et ça a marché! Je ne dis pas que c’est la solution miracle mais pour nous ça a marché et… Théo se porte bien avec nos deux chats.
    Par contre, je continue à faire attention à certaines choses. Plutôt maniaque à la base, je suis passée maître dans la traque des « allergènes » de type acariens, poussières, moisissures, etc. Tout d’abord, le premier réflexe est l’aération. J’aère les chambres tous les jours. D’après mes lectures et les échos que j’ai eus, il vaut mieux ouvrir la fenêtre en grand 5 minutes que toute la journée entrouverte. Il vaut aussi mieux ouvrir le matin (les polluants sont « tombés » pendant la nuit.
    Il y a aussi l’aspirateur, il en faut un de compète et le passer le plus souvent possible (on le fait deux fois par semaine environ). Pas de tapis (nous on a du plancher). Dans la chambre de mon fils on a mis juste un fin rideau (que je lave régulièrement) et tous ses jouets sont dans une armoire fermée. Il n’y a pas beaucoup de déco, etc, le but étant d’éviter les « nids à poussières ». Une fois par trimestre, je lave ses rideaux et passe sa chambre à fond, partout à l’aspi et à l’eau (en semaine, c’est le courant, je ne passe pas au dessus ou derrière les armoires), dessus d’armoires, dessous de lit, matelas (que je retourne), etc.
    J’ai aussi découvert un produit vraiment pas mal pour éliminer acariens et allergènes et surtout naturel (parce que j’en ai eu qui étaient pires que les allergènes): Puressentiel, spray assainissant aux huiles essentielles. Il est vraiment pas mal, naturel et sûr (peut-être pas pour les femmes enceintes ou bébés, il faut lire la notice, je ne l’ai plus).
    Mon loulou n’est certes plus allergique (il a onze ans) mais je continue à faire attention à sa chambre, alors qu’il traine régulièrement avec nos deux chats dans le salon). ;o))

    Bonne chance Walinette

  19. Je vis à Paris avec mon copain (Romain) et nos 2 chats.
    Romain a toujours été allergique aux chats mais dans son enfance il en avait un, et il m’avait affirmé que si au début c’était dur, le contact avec l’animal le désensibilise au bout d’un moment (désensibilisation maison en quelque sorte).

    Quand on a eu nos 2 chatons il y a 2 ans c’était l’enfer, il toussait et pleurait tout le temps. Le seul lieu agréable était la chambre (interdite aux chats) et l’extérieur de l’appartement.

    Encore là il m’a assuré que ça passerait. J’étais très dubitative car j’avais lu exactement l’inverse : que s’exposer à un allergie ne pouvait qu’aggraver les choses, certainement pas la faire passer.

    Et bien tu sais quoi? Il a eu raison. Quelques temps après plus rien. Plus aucune réaction aux chats (sauf quand ils le griffent par inadvertance, ça gonfle à fond et c’est tout rouge).

    On a eu beaucoup de chance je trouve, je n’aurais pas supporter me séparer de mes chatons.

    Cependant je ne conseillerais à personne de faire pareil :
    1-Parce que je n’y connais rien en allergie
    2-Mon copain est toujours un peu extrême dans ses décisions :)

    Bon courage, en tout cas, ce n’est vraiment pas facile…

  20. Coucou Walinette !
    Je suis mois aussi allergique aux acariens et j’ai été malade jusqu’à l’âge de 25 ans ( toux, asthme, etc…)et l’impossibilité quotidienne de me maquiller, tout était fichu au bout d’une heure !
    J’habitai dans le pays basque, région où il pleut tout le temps. Bref, j’ai déménagé à Montpellier pour suivre mon conjoint et ça a changé ma vie ! Je n’ai plus de symptômes, à part quand il pleut vraiment très longtemps, ce qui est très rare dans cette région. En fait, c’est le soleil quotidien, l’absence de moquette, les grandes fenêtres et terrasses ensoleillés, ça éradique les acariens.
    J’ai pensé un temps que peut-être, j’étais « guérie », mais à chaque fois que je vais voir ma famille, l’allergie revient et je passe mon séjour à me moucher. Du coup, je ne me suis pas fait désensibiliser, un déménagement à suffit, le soleil, naturel et vraiment efficace et je comprends que tu ne pourras pas déménagé..
    Belle journée !

  21. Pfou difficile comme décision…
    Perso je n’ai pas ce souci, mais ici : http://www.rescue-forum.com/
    tu pourras trouver des gens concernés, il y a la partie CHAT pour exposer ton pb.
    Il a une membre « ginette », dont le fiston était gravement allergique aux chats, et comme elle a gardé les siens ainsi que son fils, je présume que solution a été trouvée…
    Bon courage

  22. C’est la même chose ici pour nous mais avec notre chien….Depuis bébé, notre fils a eu un peu d’eczéma mais jamais trop, par poussée surtout. Puis petit à petit on a remarqué des tâches rouges quand il s’approchait trop du chien, puis des éternuements et de grosses poussées d’urticaire….on a décidé de faire des tests chez l’allergologue et le couperet est tombé, allergies aux chiens et aux acariens… Comme on ne voulait pas nous séparer de notre chien (notre premier bébé comme on disait 😉 on a fait comme si de rien n’était, notre fils supportait tant bien que mal ses soucis mais ne voulait pas non plus que le chien parte et puis ça s’est aggravé, on avait peur que l’asthme arrive donc on s’était dit qu’on allait commencer la désensibilisation mais bon c’est un traitement lourd long etc… comme tu le sais… du coup, comme mes beaux-parents qui vivent à la campagne et qui adoraient notre chien, ce sont proposés pour la prendre, (leur chien de 19 ans venait de mourir en plus( on a accepté, pas sans mal mais finalement elle est plus heureuse qu’en appart, mon beau-père est gaga, elle l’adore et quand elle vient chez nous à Paris, elle attend devant la porte
    pour repartir à la campagne ! Finalement c’était la meilleure solution pour tout le monde même si ça n’a pas été facile de se séparer de notre chienne qu’on adorait mais on la voit assez souvent et quand mon fils va en vacances chez ses grands-parents on lui donne un sirop anti-histaminique, comme la maison est grande et que c’est moins confiné qu’en appart ça va. Côté allergies aux acariens ça va à peu près, quelques éternuements de temps en temps, un tout petit peu d’eczéma de temps en temps aussi mais vraiment rien de grave….
    C’est vraiment pénible ces allérgies et c’est de plus en plus chez tout le monde j’ai l’impression. En tout cas je comprends pour votre chat, ils font parties de la famille ces petites bêtes et honnêtement, si mes beaux-parents n’avaient pas pris notre chienne, on l’aurait gardé et on aurait fait la désensibilisation, on aurait jamais abandonné notre chien au refuge ou à des inconnus mais c’est pas facile quand la santé est en jeu… Je te souhaite plein de courage en tout cas !!

  23. Moi qui suis hyper allergique aux chats, je comprends tout à fait la galère que cela représente. Ma tante qui est allergique aux chiens les adore. Alors, elle donne un bain quasi quotidien à son épagneul tibétain et elle n’a aucun problème. Maintenant, il faut avoir le temps et le courage de le faire.

  24. Mon homme éternel allergique asthmatique a été désensibilisé aux chats il y a des siècles avec grand succès. C’est une forme d’homéopathie peu répandue qui fabrique des granules avec des dilutions faites avec des poils de la bestiole incriminée elle même… Et avec le temps, la désensibilisation s’étend pour tous les félidés domestiques 😉

  25. Hello!
    Je n’arrive pas à me séparer de mon chat un weekend, alors je n’imagine pas ce que je ferais dans ta situation. Ayant un mari allergique au pollen et acariens j’espère qu’il va en rester là et ne pas développer une allergie au chat…
    Mais je n’y connais rien, je voulais juste t’envoyer un petit message de soutien 😉
    Bon courage…
    Salma

  26. Je comprends tout à fait ton problème et ta tristesse.
    Je suis aussi allergique à des milliers de trucs et donc impossible de me faire désensibiliser (pollen, acarien, herbe, foin, plume, fumée, épithélium de chat…). Car effectivement c’est plus la peau du chat que ses poils qui posent problème.
    Malgré tout j’ai deux chats. Je ne peux pas et ne veux pas m’en séparer. Mais pour éviter les allergies j’applique quelques règles: je n’ai pas de moquette chez moi, je mets des couvertures sur les canapés (où dorment mes chats pachas) pour pouvoir les laver régulièrement, je passe souvent l’aspirateur, j’interdis l’accès aux chambres (et je mets aussi une couverture sur la couette du lit, si jamais mes chats filous passent entre les mailles…), je me lave les mains lorsque je les touche et surtout je m’éloigne (ou je les éloigne) quand ils se grattent ou qu’ils se lèchent (bonjour les yeux explosés, le nez qui coule et la crise qui suivent sinon). Par contre j’ai déjà essayé de les laver mais la bataille a été terrible, et face à mes bras labourés, j’ai renoncé lol.
    Dernière info, je fais une cure d’aloe vera une fois par an. Outre ses nombreuses propriétés, l’aloe a des propriétés anti-inflammatoires qui semblent améliorer l’intensité des crises.
    Je te souhaite beaucoup de courage.

  27. Bonjour Cécile,
    Quand j’ai vu la photo de la chatte, je me suis dit « oh oh ! » mais pas dans le bon sens.
    Je vais juste te livrer mon expérience personnelle. En tout cas ton post me touche, ma minette ressemble comme 2 gouttes d’eau à la tienne.
    Malgré le fait que je commente (très) rarement, je te suis depuis le début, donc forcément je me suis attachée à toi et à cet amour de bestiole.
    Donc, perso je me suis fait désensibiliser sur le tard, on peut dire, par rapport à l’âge d’Aurèle, vers 8 ans, ça a bien duré 5 ans sous forme d’injections de plus en plus espacées. Pourquoi ? J’avais des rhinites printanières et je ne pouvais approcher aucun animal sans les yeux qui gonflent, la gorge serrée, etc…
    Je ne peux pas vraiment dire si ça a fonctionné, j’ai vécu avec mes parents en appart sans animaux.
    Arrivée seule, j’ai adopté Tina. Alors certes si je la caresse ou la brosse je dois aller me laver les mains après, ne dois surtout pas toucher mes yeux, mais elle dort sur le lit avec nous, elle a accès à toute la maison sauf la chambre des 2 gars. Mon premier de 3 ans 1/2 a passé des tests allergiques mais rien, à part une légère sensibilité aux accariens, que l’on peut éradiquer facilement.
    Je pense que si nous aurions dû se séparer du chat, je l’aurais fait. Attention je ne te juge pas, mais je sais qu’elle aurait pu aller chez ma mère et qu’elle aurait été heureuse. Je comprends que mes solutions et ma vie ne regardent que moi et en aucun cas je ne te dis d’agir différemment, et même au contraire je te trouve bien courageuse de te battre pour faire cohabiter tout le monde ensemble.
    Voilà pour ma petite expérience, je ne sais si elle va t’aider, mais je suis de tout coeur avec toi et ton post me rend un peu triste.

  28. Je souffre d’allergie essentiellement en période hivernale sans arriver à déterminer l’allergène (pas d’animaux et d’après les tests, pas d’allergie aux acariens…). J’essaie de limiter le recours aux antihistaminiques et j’utilise quotidiennement un spray nasal (PREVALIN) dispo sans ordonnance formant une barrière aux allergènes. Ce n’est pas miraculeux mais je trouve que ça réduit considérablement mes manifestations allergiques (éternuements à répétition et nez bouché essentiellement).
    Serait-il possible d’avoir la référence de l’aspi DYSON (je me demande parfois si, contrairement aux tests, je ne suis pas allergique aux acariens…)
    Merci d’avance et bonne journée

  29. Aïe, quel sujet délicat… qui est aussi un soucis dans ma vie. J’ai développé des allergies à l’âge de 15 ans… je soupçonne le fait d’avoir passé mon enfance dans une maison mal isolée et très humide (donc un air pas très sain que j’ai respiré des années). Mais c’est après avoir déménagée avec ma maman à la suite du décès de mon père, dans une maison toute neuve et bien isolée, que je suis devenue allergique aux acariens, à la poussières, aux poils de chien et de chat et j’en passe… sauf que j’avais 3 chats à la maison à ce moment là, ce n’était pas des nouveaux venus et il était hors de question pour moi de m’en séparer. Ma mère et moi étions choquées par l’annonce froide de l’allergologue, il faut se séparer des animaux, comme si c’était de simples biblots. J’ai fait comme toi, tenté de trouver des solutions à la maison, beaucoup de nettoyage et ils n’avaient plus le droit de rentrer dans ma chambre par exemple, et avec mon traitement (Xyzall) c’était vivable. Sauf que vers 18 ans, suite logique aussi je crois : asthme. Je me réveillais toutes les nuits en panique, je respirais très mal, une horreur. Donc, Ventoline et un autre médicament violet. Le médecin m’a parlé de désensibilisation mais mon entourage m’a dissuadé, c’est contraignant, c’est pas efficace blablabla. A 19 ans je suis partie vivre en Angleterre et j’ai commencé à faire du sport. Mes problèmes d’allergies et d’asthme ont complètement disparu dans un environnement sans animaux, j’ai retrouvé mon endurance et une grande facilité à respirer. Ça peut paraître bizarre mais pendant plus d’un an, respirer était devenu compliqué pour moi, une grosse source d’angoisse ! Mais dès que je retourne en France chez ma maman, 5 minutes après avoir franchi le pas de la porte, mes allergies reviennent à cause des poils de chats. Mais si j’y reste quelques jours, je me sens mieux, comme si mon corps s’habituait (mais j’ai besoin de mes médicaments quand je suis là-bas). Bref, je dois me faire à l’idée que je ne peux pas avoir d’animaux et ça c’est difficile pour moi, j’ai grandi avec des chats. En tout cas je suis ravie que tu essaies de trouver des solutions en gardant votre adorable minette. Un animal fait parti d’une famille je crois, personnellement je préférais être mal avec les yeux rouges et la gorge qui gratte plutôt que de me séparer des mes minous que j’ai vu naître. Bon courage pour affronter tout ça, et j’espère que tout ira bien pour ton fils et ton mari, et pour la minette aussi !
    Bisous !

  30. Désolée de ce cas de conscience, Walinette, ayant deux chats poilus que j’adore, je compatis… Ca ne te servira pas à grand-chose pour ton chat mais pour info, et pour tes lecteurs que ça pourrait intéresser, il existe une race de chat, les sibériens, réputée « hypoallergénique » car ne produisant pas ou quasiment pas la protéine incriminée (présente dans la salive des autres chats). Il se trouve qu’on en a un et ce sont des chats très beaux (des cousins des Maine coons et des Norvégiens) et très attachants (souvent des « chats-chiens »). Quant au tien, si tu décides finalement de le donner, même si c’est super difficile comme décision, je suis sûre que tu lui trouveras une super famille (pfff, il ne faudrait pas me tenter trop longtemps, sur ce coup là…je suis incapable de résister à un poilu).

  31. Ben garde le chat et vire le mari ? Ah non, ce n’était pas une solution. Bon je rigole mais on est mal avec ces allergies. Pour ma part, aucun symptôme tant que je vivais à la campagne mais après une dizaine d’années en ville, j’ai commencé à être fort affectée. Mon mari lui a connu l’inverse : il était allergique et ne l’est plus… Va comprendre !

  32. On pourrait en parler des heures! D’ailleurs, si tu passes par Lyon, je te donne mon numéro avec plaisir…
    Et aussi le numéro de mon allergologue qui est Place Bellecour!
    Gros terrain allergique dans la famille.
    Je suis allergique depuis toute petite aux poils d’animaux, acariens, moisissures, poussière et les plumes d’oiseaux.
    J’ai été désensibilisée pendant 10 ans plus jeune. A raison d’une piqure par semaine. Ca a fonctionné. J’ai même fait des années d’équitation et ça m’a guérie (en tout cas, pour les poils de poneys!). Mais les désensibilisations des années 80/90 n’ont plus d’efficacité au bout de 20 ans. J’ai commencé à m’en rendre compte vers mes 29/30 ans. Donc allergologue, tests etc…
    Maintenant, la désensibilisation existe en sublingual. Tu prends des doses fabriquées spécifiquement pour toi et tu te mets quelques gouttes sous la langue tous les matins. Je n’ai pas supporté et j’ai du arrêter au bout de quelques semaines. Je suis donc maintenant en traitement à base d’antihistaminiques et de gouttes pour les yeux et le nez. Ca va, je gère plutôt bien. Je sais aussi ne pas m’exposer aux situations à risque.
    J’ai fait tester mon fils qui a 4 ans car il présente 50 % de ma génétique donc… Mais à ma grande surprise, il n’a rien pour le moment. Cela étant dit, les allergies, ça évolue beaucoup. Ma grand mère en a développée à 70 ans. Je ne suis spontanément plus allergiques à certains fruits à coque, ni aux poils de chat. Alors que je l’étais encore y a 10 ans. On dit que la grossesse peut parfois modifier les choses mais ce n’est peut-être qu’une légende…
    En tout cas, évincer les agents pathogènes, c’est la priorité malheureusement. Chez moi, depuis toute petite, pas de tapis, pas de rideaux, pas de coussin en plumes, pas de couverture, que des couettes et oreillers synthétiques. Ouvrir au moins 30 minutes par jour en grand, surtout quand tu as une maison bien isolée qui limite donc les changements d’air. Astuce de petite fille, les acariens ne résistent pas à la congélation. Donc ma maman mettaient mes doudous au congélateur une nuit.
    Donnez vous encore le temps de la réflexion pour le Microbe. Es-tu sure que personne ne peut vous le prendre en pension quelques temps pour voir le bénéfice que vous en tirez ou pas?
    Bises

  33. Pas de conseil particulier à te donner : je suis moi aussi allergique aux acariens et aux chats, et je prends un traitement de fond car je n’imagine pas pouvoir me séparer de Vegas. Mais mon cas est moins « grave » que celui de ton mari et de ton fils. Je voulais juste te souhaiter du courage, et de trouver une bonne solution, j’imagine à quel point ça doit être difficile <3

  34. Peu de temps après la naissance de mes enfants, j’ai découvert ce mal dont j’ignorais l’existence: l’eczéma atopique. Donc,soins de la peau intensifs, stratégies anti-grattage,hygiène maximun de la literie, etc… Quelques années plus tard, l’allergologue a considéré mon deuxième enfant comme asthmatique, même sans crise caractérisée, et a prescrit une désensibilisation au long cours, avec commande de produits specialement préparés (APSI Stallergènes)et injections, rapprochées au départ puis de plus en plus espacées. Je n’ai pas eu conscience immédiatement des bienfaits du traitement, mais avec plusieurs années de recul je dois dire que mon fils a eu une vie de jeune sans souci particulier,sans problème pour les activités sportives par exemple. Donc je recommanderais vraiment ce genre de traitement.
    A l’époque, nous n’avions pas d’animal et l’allergologue, questionné, m’avait répondu: » si vous voulez, mais pas une patte dans la maison »…Une fois les enfants grands, nous avons trouvé un petit chat…qui mène actuellement une vieillesse heureuse! D’accord, mes enfants sont adultes et les allergies sont (assez)bien maîtrisées, mais si je devais me trouver face à un tel dilemne, je crois que je garderais le chat, en interdisant strictement les chambres et leur abord, en aspirant bien sûr souvent le séjour et en limitant au maximumle contact des petites mains et du visage avec le pelage…bien sûr, c’est dur, mais moins que l’éviction de l’animal! Tu as la chance d’avoir un jardin, je crois, l’animal peut donc avoir une vie tout à fait heureuse même en limitant sa vie à l’intérieur. Ton fils pourra en profiter dehors, quant à ton mari, il n’a qu’à pas s’en approcher!!! Bon, tout cela n’engage que moi, et je ne voudrais pas donner des conseils néfastes. Renseigne-toi bien. Je me demande si je n’avais pas lu que le bénéfice de la présence d’un animal était largement supérieur au côté allergisant. A vérifier… Bon courage à toi, ces problèmes sont un vrai chemin de croix et ne sont jamais définitivement réglés…

  35. Alors là, en lisant ton parcours j’ai eu l’impression de revivre le mien. Mon petiot est maintenant un adolescent et je confirme pour les rhinites.
    Par contre j’ai lâché du lest concernant le contrôle systématique de l’environnement. Pourquoi?? parce que la dermato (excema violent d’où allergologue et dermato) m’a dit un jour : quand vous supprimez un élément allergène de l’environnement, il sera remplacé par un autre (donc plus la peine de jeter les peluches offertes) car l’organisme s’habitue (l’auto désensibilisation) et remplace par autre chose.Pour les acariens (j’étais la reine de l’aspirateur…) elle m’a dit les acariens meurent au bout de 20 minutes à 16° donc aérage tous les jours pendant une bonne demi heure, aspirateur deux fois par semaine et c’est tout. Elle a surtout insisté sur le fait que je ne devais pas modifier radicalement l’environnement de mon fils sinon il n’arriverait pas à développer ses résistances aux facteurs allergènes. Et pour les matelas, là aussi j’ai appris la prudence en sachant que certains matelas traités anti acariens pouvaient déclencher des allergies (eh oui…) car l’effet anti acarien est du à des produits de synthèse (insecticide) et que chez les jeunes enfants cela peut créer de nouveaux facteurs allergènes donc choisir un matelas naturellement anti acarien.
    Et concernant le chat, et bien maintenant nous en avons deux et mon fils cohabite très bien avec eux. Pour mon mari c’est plus difficile (asthme) mais cela s’estompe, les crises sont moins fréquentes et violents.

  36. Bonjour,

    Alors je t’assure selon mon vécu tout d’abord no sress!! 😉 Mon asthme a été diagnostiqué à mes 3 ans… j’ai fait de l’asthme aigu en gros en ne me voyait pas faire grand chose pourtant je cours plus d’une heure , je suis une ancienne basketteuse enfin voila quoi il faut toujours positiver!

    Mon asthme allergie et eczéma ( j’ai la totale..) ont été bien traités car traité tôt. J’ai 25 ans et j’ai été désensibilisée à mes 9 ans, pendant 5 ans. Je ne me rappel plus très bien mais au départ j’étais piquée toutes les semaines après tous les mois si je ne m’abuse. Mon toubib était cool alors ce n’est pas une période de la vie que j’ai en horreur (mis à part l’eczéma sur la gueule et un peu partout sur le corps, on peut difficilement faire plus sexy)
    En plus j’ai fait 5ans de cure thermale à la bourboule c’est en Auvergne j’étais en maison d’enfant pendant 3 semaines et j’ai toujours adorée… Et ça aide depuis cette période je n’ai plus jamais fait d’eczéma (très peu juste sur les doigts, c’est énorme..) et de crise d’asthme ( plus aucune mais ça ne disparaît jamais complètement).

    Pour les animaux mes parents avaient très peur car asthme aigu c’est quelque chose et je faisais des crises souvent et des crises assez violentes. Je te raconte un peu ma vie mais c’est pour que tu te fasses une idée: j’ai grandit en Guadeloupe avec des animaux j’ai toujours eu un chien il ne dormait pas avec moi mais il faisait sa vie dans la maison. Et surtout imagine tout ça avec le taux d’humidité…

    Avec le temps je gère mon asthme je sais ce que je dois faire pour éviter des crises… et j’ai encore et toujours un animal de compagnie. J’espère que cela t’aidera en tout cas c’est mon vécu

    Bonne journée et bon courage.

  37. Bonjour Walinette ! J’ai lu presque tous les commentaires et je suis surprise que personne n’ait mentionné l’acupuncture. Personnellement, c’est ce qui m’a changé la vie il y a quelques années. J’ai fait beaucoup d’eczéma étant petite, guéri par de l’homéopathie. A l’adolescence, mes problèmes de rhinite ont commencé, dus aux acariens (vieux planchers chez mes parents) puis lorsque les amis on eu l’âge de fumer, à la fumée de cigarette. Cela s’est empiré tout au long de la vingtaine, je passais mon temps à me moucher et à me gratter la gorge, j’étais  » enrhumée  » à l’année, au point que les antihistaminiques prescrits n’avaient plus aucun effet à cause de prises trop répétées. J’ai développé une allergie aux pollens, ainsi qu’aux chats (j’ai grandi avec un chat, mais je me suis sans doute désensibilisée depuis 15 ans que je suis partie de chez mes parents, mais c’est vivable, il suffit que je me lave bien les mains après les avoir touchés… J’adore les chats) et à la maison de mes parents (désensiblisation aussi je pense). C’était surtout les pollens et les acariens qui m’embêtaient, habitant par hasard dans la région concentrant le plus de pollens au monde et où les gens ne font que très peu la poussière. J’ai commencé une désensibilisation par injections vers 25 ans, que j’ai abandonné après moins d’un an car trop contraignante : beaucoup de démangeaisons après l’injection, produits à conserver au réfrigérateur alors que je voyageais, impossibilité de trouver un médecin à l’étranger acceptant de m’injecter les produits, et surtout pas d’amélioration visible.
    Après plusieurs années de véritable inconfort au printemps et à chaque fois que j’allais chez ma belle-mère, j’ai entendu parler de l’acupuncture et j’ai commencé un traitement de dix séances à raison de deux à trois par semaine, avant le printemps, à répéter pendant deux ou trois ans. La 1ère année, à la 5e séance, miracle : moins d’allergie et l’Aerius refait de l’effet. Je l’ai fait quatre années de suite, vu que je partais de loin, et ça a continué en s’améliorant d’année en année. Maintenant, je n’ai presque plus d’allergie respiratoires ou oculaire, ni de démangeaisons à la gorge et au nez : si je commence à éternuer, un Aérius arrête la crise immédiatement et me protège plusieurs jours. J’y suis retournée il y a deux ans à l’automne refaire 5 séances car j’avais quelques crises et depuis plus rien.
    Ca a été un investisssement financier car ce n’est pas remboursé là où je vis (250 € par an pendant 4 ans) mais je le referai sans hésiter. Cela n’était pas très contraignant car le médecin utilise le laser et pas des aiguilles donc la séance dure 15 min et c’est indolore. Elle me pose de petites aiguilles dans les oreilles que je garde pendant un mois pour renforcer l’effet des séances et c’est un peu inconfortable au début. Par contre, je ne sais pas si c’est lié, mais depuis le printemps dernier, j’ai développé une allergie à certains fruits crus : mes oreilles me chatouillent si je mange trop d’amandes, noisettes et cerises (ouf, mes fruits préférés sont les fraises et il me reste les cacaouètes et les noix de cajou), et mes lèvres gonflent si je mange une pomme en la croquant (il faut que je le coupe en quartier). J’espère que les allergies de tes hommes vont s’arranger. Bon courage !

  38. Bonjour,
    je suis très allergique aux acariens, chats et chiens (asthme, réactions cutanées, rhinite, conjonctivite) . J’ai un chat que je ne pouvais pas approcher à son arrivée (j’avais 10 ans) mais je me suis habituée à lui en quelques mois et aujourd’hui c’est le seul chat que je peux supporter sans aucun problème même si je ne le vois plus que rarement maintenant (je suis étudiante). Il faut y aller progressivement je pense (par étapes, s’approcher petit à petit de l’animal, de plus en plus longtemps), il était hors de question de me séparer de mon chat.
    Voilà comment ça a marché pour moi.
    Bonne journée :)

  39. J’ai été désensibilisée, mais je ne sais même plus vraiment à quoi… sans doute les pollens. Je présentais aussi une petite allergie aux chats, mais j’en ai toujours eu, et on les a toujours gardés. Je ne dis pas que c’est ce qu’il faut faire dans tous les cas, hein, mais disons que chez nous, ça n’a pas posé de soucis, parce que je ne présentais aucun symptôme, lorsque je caressais les chats.
    Mais pour en revenir à la désensibilisation, pour moi, ça a vraiment marché. Mes symptômes d’allergie au printemps ont été drastiquement réduits.

  40. Bonjour,

    Allergique aux acariens, pollens et chats + asthme carabiné enfant, désensibilisation dés l’adolescence parce que plus vivable et inesthétique au possible les croûtes sous le nez en permanence humide. Bref 20 ans après, toujours comme neuve !

  41. Bonjour,

    J’ai 29 ans et j’ai fait ma 1er crise d’asthme a quelque mois. Eczéma, crise,… ça été ma vie de petite fille. J’ai commencée les désensibilisations au acariens car c’était ma plus forte allergie vers 6 ans je pense et ce pendant 5 ans. C’était le mercredi et j’en garde de bons souvenirs, sucette/ jouet contre piqures et moment en tête à tête avec ma mère assez rare pour que j’en garde de bons souvenirs.
    Je suis toujours asthmatique et allergique même si l’asthme s’est calmé à l’adolescence et grâce à un traitement qui a changé ma vie le Symbicort. Je me bat toujours contre l eczéma mais ça c’est une autre histoire.
    Pour ce qui est des allergies aux animaux impossible pour moi , mes parents se sont séparés avec grande tristesse de notre chien après 1 an a essayé de se battre contre mes allergies. En effet notre corps s’habitue aux allergènes qui nous entoure mais pour ma part avec les animaux ça n’a jamais marché.

    Je te file 2/3 trucs de famille en espérant que ça t’aide 😉
    –> Mettre les doudous/peluches,… de ton fils dans le congélateurs pendant 2/3 heures seul vrai moyen de tuer les accariens.
    –> literie et housse antiaccariens
    –> Eviter les tapis et rideaux
    –> Passer l’aspirateur quand ton fils n’est pas là et prévoir quelques heures pour que les poussières en suspensions retombe et vive le nettoyage à la vapeur !
    –> Pour l’eczéma j utilise un savon Iztrogoude de lush et pour moi ça fait des miracles !

    Voilou courage !!!! J’espere que tu gagneras ce combat pour pouvoir garder votre compagnon près de vous.

  42. Perso, j’ai été désensibilisé aux acariens vers l’âge de 5 ans (à l’époque c’était en piqûre donc la galère) et ça n’a pas vraiment marché, mon asthme est passé à l’adolescence (pour être remplacé par une rhinite allergique)

    mais en fait les désensibilisations ne sont pas très efficaces d’autant plus qu’il y a de multiples allergies (comme Aurèle donc)
    après ça ne coûte rien d’essayer surtout qu’actuellement c’est en sub lingal donc beaucoup moins traumatisant.

    Pour les chats, tout dépend du chat en effet, je suis pour ma part très allergique au chat : crise d’asthme, conjonctivite + eczéma (la totale quoi !) mais pas à celui de mon chéri (qui est un croisé, c’était le destin hihi) donc pour Aurèle s’il n’est pas allergique à votre chat pas de raison de s’en séparer, par contre ton mari…

    +++

  43. beaucoup se serait déjà séparé de leur boule de poil.. Le traitement, l’aération de toutuuutes les pieces et touuuuus les jours, l’aspi miracle et le sanytol en pshit font presque des miracles sur pour l’allergie de mon mari.. bon courage :)

  44. Sal. de chie. de me. d’allergie ! Même Gaspard en oublie d’être caustique ! Ce qui me chagrine le plus, c’est qu’un membre de la famille à part entière risque d’y être sacrifié, de passer de princesse maya à sac à puces indésirable.

    Je peux la prendre si vous le désirez, mais on voit bien qu’elle vous adore, que jamais elle ne voudrait être ailleurs.

  45. Ma mère est allergique et asthmatique depuis très longtemps à toute sorte de chose. Chez moi il y a un chat depuis 12 ans, elle en est allergique depuis quelques mois seulement… Elle a fait de la désensibilisation pour d’autre chose mais n’étant en contact qu’occasionnellement avec notre chat elle prend juste un traitement quand elle vient chez nous.
    Bref çà net ‘apporte rien comme renseignement ce que je dis…mais je compatis car c’est un choix que je n’aimerais pas devoir faire.

  46. Le chat from mexico ! Non mais !?
    … Tu as pensé a aller voir un autre médecin ? Un ami des animaux par exemple, diplomate et compréhensif – ça doit surement exister !
    Prendre deux avis et voir ensuite … Il y a parfois des incompatibilités psychiques avec des médecins … Mon allergologue, j’en ai vu trois avant le bon, celui qui comprend et qui écoute …
    Le nombre de diagnostics #@@$%!! que j’ai entendu auparavant, je préfère oublier … Parfois, medecine et psychologie ne font pas du tout – mais pas du tout – bon ménage … Se débarrasser d’un problème = reste le problème, mieux vaut le résoudre … Good luck and keep the cat !

  47. une amie a été désensibilisée par …l’hypnose.
    hallucinant ! elle était allergique aux noix (mais la grosse allergie alimentare) et aux chats (yeux gonflés et toux en 5mn chrono si chat ou poils de chats dans la piece ou elle etait.)
    plus rien maintenant 😉

  48. Je me considère comme une ancienne allergique, quoi que…
    J’ai été en désensibilisation pendant plus de 5 ans avec la technique des gouttes sous la langue tous les matins, le nombre de gouttes à prendre augmentant avec le temps. Je suis allergique aux pollens, moisissures, graminées, céréales. Je dis bien « je suis » car ce traitement d’après l’allergologue ne tient qu’une quinzaine d’années, ce n’est pas définitif. Et oui c’est bon de le savoir quand même ! J’ai arrêté le traitement il y a environ 3 ans. Pour le moment ça va plutôt bien, je supporte très bien d’être exposée aux allergènes exposés. Et maintenant que j’ai réglé ce problème, je me retrouve intolérante au gluten ainsi qu’au lactose…
    Il faut par ailleurs savoir que ce genre de traitement bien que remboursé très correctement est honteusement cher (coucou les labos qui se gavent !!)et j’espère que tu as une bonne mutuelle : + de 2000€/an…
    Bon courage en tout cas et tiens nous au courant ;))

  49. Je ne connais pas vraiment ce cas là et donc je ne sais pas vraiment quoi te conseiller pour ton cas précis.
    Par contre, j’ai eu beaucoup d’allergies au pollen, à certaines lessives, etc. Pendant des années j’ai pris des anti-histaminiques.
    Et puis un jour, j’en ai eu marre de prendre des cachets, je suis allée voir un acupuncteur et depuis je fais parfois de toutes petites sinusites, mais c’est léger.
    Peut être que ça aiderait ton mari et Aurèle ?
    Ça doit être tellement difficile comme situation… Bon courage à vous tous !

  50. Bonjour ! je vous conseille de jeter un coup d’œil aux ioniseurs ( purificateur d’air).

    Ces appareils sont utilisés pour les allergies et problèmes respiratoires. Je n’ose pas trop en dire plus de peur de passer pour une vendeuse ou une commerciale de ce produit :-)
    En gros ça détruit certaines particules allergènes qui stagnent dans les pièces.
    J’en ai un pour la fumée de cigarette et c’est vraiment top !

    ( premier commentaire mais accro a ton blog :-)
    a bientôt

  51. J’ai été et suis toujours à priori allergique aux chats et aux acariens.
    Et ai toujours eu des chats et des acariens à la maison.
    Ca s’est traduit par énormément d’asthme étant enfant et jeune adolescente.
    A l’époque et qui plus est en Afrique ou je vivais il n’existait pas de traitement de fond et ce n’est qu’en rentrant en Europe que j’ai commencé à me traiter réellement mais sans grand succès.
    Mon médecin (spécialiste de l’asthme) était très dubitatif quand à tout ce qui sortait pour améliorer la vie des asthmatiques et je dois bien avouer que je n’ai pas noté de changement notoir une fois que le traitement a été fini.
    Mon asthme comme c’est d’ailleurs souvent le cas s’est dissipée peu à peu avec le temps et depuis maintenant facilement 15 ans (j’en ai 36) je n’en ai presque plus si ce n’est avec l’arrivée des pollens et autres cadeaux de la nature qui arrivent en été.
    Voilà. Je sais à quel point il est angoissant d’avoir un enfant asthmatique pour l’avoir été, mais tout ce que je peux te dire c’est de garder ton chat et de toujours veiller à ce que ton fils ai de la Ventoline avec lui.
    Avec le temps, ça finira par passer.
    Par contre pour ton mari là, je ne sais pas quoi dire…
    Bonne chance dans ta quête de la « moins mauvaise » solution.

  52. Je ne suis pas allergique (pas encore du moins!) donc je ne peux t’aider en aucune facon sauf pour te dire: Bon courage :) et te souhaite sincèrement de trouver des solutions efficaces !

  53. Je compatis ! C’est une de mes grandes peurs. Mon mari a toujours été un peu allergique aux chats, mais il n’est pas du tout allergique à la notre (à part les premiers jours un petit peu, mais plus depuis), mais je sais que cela peut revenir ou se développer à n’importe quel moment.
    J’ai des allergies depuis des années, et ai consulté des allergologues dans trois pays (et continents d’ailleurs) différents. Verdict : jamais le même diagnostic. Il paraîtrait juste que je suis hypersensible mais pas allergique à un truc en particulier. Bref, certains m’ont dit d’éviter certaines choses mais pour moi, tant que je n’ai pas de réaction évidente à quelque chose, je fais à ma sauce (et suis sous anti-histamine).
    Tout ça pour dire que tu devrais peut-être avoir un autre avis avant de penser à ça, et si ton petit n’a pas de pb particulier avec le chat, alors ce n’est peut-être pas nécessaire. Forcément, je suis subjective, car il me serait absolument impossible de me défaire de la mienne !

  54. :-( Et ben, on est comme qui dirait dans la merde… certains trucs marchent, d’autres pas. Donc en résumé on est bon pour tout tester ou presque histoire de trouver comment soulager allergies/eczéma/asthme.
    5 ans pour une désensibilisation !?! Et qui n’a plus d’effet au bout d’une quinzaine d’années !! Au secours !
    Pour le moment nous n’en sommes pas encore à ce stade de réflexion pour la Cacahouète.

    Pour son eczéma, c’est la méthode douce et on entame le 3ème mois avec traitement homéopathique. Pour le moment, pas d’amélioration nette. A suivre.
    Pour son « asthme », on a un nouveau RDV début avril chez le pneumo-pédiatre pour évaluer si le traitement Singulair depuis Novembre a fait de l’effet etc.
    Par contre, pas encore vu d’allergologue. C’était le pneumo-pédiatre qui avait fait les tests cutanés la dernière fois (chat, chien, acariens, graminées …)

    En tt cas être parents d’enfants atopiques ce n’est pas drôle tous les jours et nous sommes malheureusement très nombreux ds ce cas :-(
    Courage !! May the force be with us !!
    Et pour ce qui est du Microbe, je comprends, pas facile comme décision :-( Au moins de ce coté, nous sommes tranquilles, on a fait sans animaux pour le moment et ça le restera.

    Ah, tiens, info du jour suite à ma visite chez le médecin pour une bronchite, je serai peut être moi-même une asthmatique potentielle 😮

  55. Coucou! J’avoue ne pas avoir lu tous les commentaires donc je fais sûrement « redite » par rapport à certains… L’un de mes fils est super allergique, surtout aux acariens et aux poils d’animaux. Evidemment on a 2 chats.

    Outre les housses de matelas, d’oreiller et de couette spéciales anti-acariens (en Belgique une seule bonne firme pour ça, ça coûte un bras mais ENORME différence dans l’allergie), on a appliqué: rien en duvet, que du synthétique, du parquet partout, la chambre aérée quotidiennement une heure minimum même quand il fait vraiment froid, tous les essuies de toilette et draps lavés à 60° minimum (en-dessous cela ne sert à rien pour les acariens) et un Xyzal tous les matins.

    Quand il fait une rhinite allergique quand même: spray nasal avec corticoïdes. On garde les chats, l’aspect affectif prime pour le moment et l’allergologue est plutôt pour (visiblement c’est même mieux car l’en éloigner pourrait augmenter son allergie par la suite), mais on évite un max qu’ils aillent dans la chambre et surtout jamais dans son lit (il dort en hauteur donc ça va 😉 )

    Bon après les allergies évoluent et restent un domaine encore méconnu… l’allergologue nous a suggéré une semaine dans un milieu « neutre et sans présence d’allergènes » pour voir… J’ai ri quand même, il est allergique à tellement de choses que je ne vois pas très bien comment vivre une semaine dans un endroit sans allergène! (dans l’espace peut-être?)

    Allez courage… les traitements évoluent bien. :-)

  56. j étais allergique a la salive des chats et bronchites asthmatiformes a répétition quand j étais petite. j ai été désensibilisée par piqûres, traitement long mais efficace pour moi. dans le doute j ai conserve l habitude de ne pas avoir d animaux a la maison et aérer l appart. mon homme est allergique aux chats, pollens… et ma fille en prend le chemin donc plus facile dans notre cas on sait depuis longtemps qu il ne faut pas qu on prenne un animal… bon courage a toi. c est complique ces allergies qui évoluent tt le temps

  57. Alors j’y vais de mon histoire féline: mon mari a toujours toujours été allergique aux chats, c’était la cata quand j’ai emménagé avec lui…par contre il mangeait des crevettes et d’autres trucs…le rapport? j’y arrive.
    Un bô jour de février, après une salade composée, choc anaphyllactique, et vas y que j’appelle le samu de la main gauche en lui injectant de l’adrénaline de la droite, pin pon et tout ça tout ça…je précise que nous n’avions pas de félins à la maison.
    Après consult allergo…il s’avère que mon mari est allergique aux crevettes et au seigle…il a toujours mangé du seigle (dans le pain) et des crevettes sans pb…et il n’y en avait pas au fameux repas…par contre il avait une petite rhinite…
    L’hypothèse retenue a été qu’il a fait une réaction allergique spécifique, trop d’histaminolibération d’un coup=choc anaphyllactique sans facteur déclenchant précis, mais toute une kyrielle d’aliments histaminoliberateurs ce soir là et le seuil critique a été dépassé.
    Quelques années plus tard (pendant lesquelles comme il ne fait jamais attention, il a mangé du pain de seigle sans jamais le moindre soucis) nous trouvons un chaton…qui s’installe chez nous…et là régression progressive de l’allergie de mon mari… par contre lavage de mains apres avoir caressé le chat qui est interdit de plumard, de canapé, de fauteuils. L’allergie au bazar à 4 pattes revient parfois mais de manière plus discrète et saisonnière, quand les pollens sont là (tiens, tiens, l’histoire du seuil critique d’histaminoliberation…). Les allergènes ne sont pas sur le chat mais dans sa salive, donc éviter de le caresser après la grande toilette pluriquotidienne et lavage de mains après câlins… jamais de désensibilisation pour nous mais mon mari n’est pas asthmatique. Voilà….

  58. Asthmatique et allergique depuis mon plus jeune âge, j’ai fait une désensibilisation aux accisiens et crois-moi ça a changé ma vie ! (oui rien que ça). J’avais tout le temps le nez bouché, je sifflais, je respirais bruyamment, etc… Après avoir vu une flopée d’ORL et allegro qui m’ont donné des traitements qui ne fonctionnaient pas, je suis allée à Necker. Mon allegro m’a fait le test des allergies et a conclu qu’il me fallait une désensibilisation aux acariens. Toutes les semaines je devais faire des piqures en sous-cutané, puis progressivement on a espacé les piqures. Sur le coup, c’était assez embêtant mais je ne regrette pas. Très sincèrement, j’avais 10 ans quand j’ai commencé la désensibilisation (j’en ai aujourd’hui 23) et je n’ai pas eu de soucis d’exposition aux acariens, loin de là. Le truc c’est qu’il faut bien aérer sa maison. Mon allegro m’avait dit que ma chambre devait rester à 17°c, que je devais changer mon matelas, etc… Je n’ai rien fait de cela et aujourd’hui plus de souci avec les acariens. Si tu as des questions n’hésite pas !

  59. Merci beaucoup pour tous vos témoignages ! ça me fait beaucoup de bien (= on se sent moins seul) et ça me touche que vous preniez le temps de me raconter vos expériences.
    C’est empirique, il faut surveiller, tester des choses, essayer de garder l’atopie sous controle. Parfois ça va bien et d’un coup ça dégénère, c’est ça qui est un peu lassant. Et forcément, comme je vous écrivais que mon petit ne faisait plus d’asthme, je vous le donne en mille : il en a fait hier soir. Bref…
    Je vais faire quelques autres billets je pense, sur les traitement et les évictions, quand je vois le nombre de personnes qui est touché, je pense que ça peut servir 😉
    Merci encore !!

  60. j’arrive un peu après la bataille mais sans te faire mon histoire perso, je pense que tu peux tenter la désensibilisation aux quelques allergènes déclenchants (acariens et pollens de graminés si j’ai bien suivi)tout en gardant la belle microbe à la maison (et en étant vigilante et drastique sur la dissémination de ces allergènes, bon ok ça va être contraigant).
    je pense surtout qu’il faut garder courage et ne pas te culpabiliser car comme tu l’as dit, on contient « le truc » en faisant tous les efforts possibles et sans savoir pourquoi (c’est bien là le problème) ça dégénère.
    Garde courage et dis-toi qu’on est beaucoup d’adulte heureux malgré nos allergies.

  61. Bon courage Cécile, j’espère que vous pourrez conserver la princesse et une qualité de vie correcte pour ton mari et ton fils… Pas simple mais au vu de tout ce que vous avez fait ensemble vous ne pourrez que bien vous en sortir :)

  62. Bonjour Cécile,

    Un petit témoignage surement noyé au milieu des autres mais sait-on jamais, ça peut toujours aider à se sentir moins seule!

    Depuis toute petite, j’ai fait des rhinites/bronchites/otites à répétition. Tous les 2-3 mois de 1 an à 18 ans. Jamais correctement diagnostiquée, on me disait toujours que c’était des rhumes sans gravité.

    A 18 ans, j’ai déménagé depuis ma campagne normande vers Lyon pour mes études. Les symptômes se sont amplifiés: rhinite mensuelle été comme hiver etc.
    A l’époque, budget étudiant oblige, je n’ai pas consulté d’allergologue et j’ai continué à souffrir des rhinites en me soignant à coup de rhinadvil.

    De retour sur Rouen à la fin de mes études, je me suis décidée à consulter une allergologue après que mon médecin traitant m’ait fortement alerté sur le sujet. Diagnostic: allergie aux pollens, acariens et à la pollution. De plus, je ne supporte pas la présence des animaux en général qui m’occasionnent toujours une rhinite dans la journée qui suit ( chiens et chats en particulier mais aussi lapins, chevaux etc).

    Depuis 1 an, j’ai donc en plus de mes anti-histaminiques ( 2 différents ce qui est rare car un seul ne me faisait pas d’effet) et corticoîde journaliers, commencé une désensibilisation aux pollens et acariens. Les pollens par le biais d’une pulvérisation tous les matins sous la langue et les acariens par 1 cachet par jour ( les cachets étant remboursé par la mutuelle de mon mari mais pas la mienne). Nous sommes donc à 5  » médicaments » différents par jour.

    Une idée du coût: environ 450€ pour 6 mois concernant les pollens ( remboursement intégral Sécu + mutuelle) + 60€/mois pour les acariens ( remboursement intégral par sécu + mutuelle de mon mari mais pas le mienne car vignette orange) + 2 à 3 RDV/ an chez l’allergologue à 38€ la consultation remboursée environ 30€ me semble t-il + les anti-histaminiques tant que je ne serais pas complétement désensibilisée (Xyzall et Kestin) et corticoïde ( Nasonex) remboursés intégralement me semble t-il par sécu + mutuelle ( – la franchise de 1€ environ chaque mois/ médicament).

    Pour la pollution, j’ai déménagé en pleine campagne pour des raisons professionnelles et cela a arrangé les choses.

    De plus, tous les 3 mois, j’utilise un aérosol anti-acariens sur mon matelas (lui aussi anti-acariens de base) et je lave les draps toutes les semaines à 90°C. J’aère tous les jours ma chambre généralement après le lever pendant que je déjeune et que je me prépare.

    Pour la désensibilisation, l’allergologue m’a dit que j’en avais pour au moins 5 ans. Elle m’a de plus précisé qu’une désensibilisation devait se faire en parallèle d’un éviction totale des allergènes sinon, elle n’avait pas de sens. Donc en plus d’éliminer tous les acariens de ma literie, d’éviter les fleurs coupées en bouquet dans ma maison et de pas m’approcher trop près des arbres lors des fleuraisons, il m’est totalement déconseillé d’avoir un animal de compagnie. De toute façon, étant donné les réactions que cela entraîne chez moi, je ne m’amuserais pas à en avoir.

    Je n’ai aucun conseil à te donner, je ne suis pas allergo et un spécialiste en saura toujours plus que ma propre expérience.
    L’éviction du chat peut sembler la chose la plus radicale à faire mais l’attachement à son animal étant ce qu’il est, c’est plus simple à dire qu’à faire.
    Il faut surement attendre une période plus longue du genre 1 an voir 2 pour voir si les mesures mises en place actuellement suffisent et si la présence du chat n’empire pas les choses.

    Bon courage pour la suite.

  63. Quand nous étions petites, mes parents ont pris un chat pour combattre notre peur phobique des animaux. La pauvre minette n’a passé que quelques jours dans la maison avant que mes parents déclenchent des allergies carabinées au chat: énorme crise d’asthme pour mon père et yeux suintants, nez qui coule et cie pour ma mère. Bilan, la minette n’a plus jamais eu le droit de rentrer dans la maison. Heureusement, nous avions un jardin et une magnifique maisonnette en bois pour nous qui est devenu son refuge.
    20 ans se sont passés, minette a disparu, et un chat a trouvé refuse à la maison affamé et blessé. Mes parents l’ont soigné et bizarrement, il n’y a plus jamais eu aucun symptôme. Mon père n’a jamais eu de crise d’asthme à son contact et ma mère a vaguement le nez qui coule le matin mais c’est tout. Pour information, il dort collé à la jambe de ma mère la nuit.
    On est passé des deux extrêmes en 20 ans.
    Pour ma part, j’ai un chat. Mon nez a énormément coulé au début de sa présence dans mon appartement, puis petit à petit, les choses se sont améliorées.
    Je suis allée chez l’allergologue lundi qui m’a dit que mon rituel du ménage du samedi était le bon: draps changés toutes les semaines, matelas passé au nettoyeur vapeur et aéré toute la journée, housse de canapé aspiré et passé également au nettoyeur vapeur et aspirateur tous les jours avec lingette anti-poussière après pour que bien tout disparaisse.
    Attention, j’ai un appart de 100m². Cela demande du temps, certes mais si c’est le seul truc pour garder mon chat, je le ferai.
    Bon courage pour ton fils et ton mari. J’espère que mon témoignage te « rassurera »

  64. Je ne sais pas si ma contribution sera une redite, j’avoue je n’ai pas pris le temps de lire tous les commentaires. Je suis moi-même asthmatique et allergique aux acariens, chiens, chats et autres joyeusetés du genre. Avec un papa pharmacien et lui-même avec le combo gagnant asthmatique/allergique, il a toujours refusé que je sois désensibilisée. Son argument: élimine une allergie tu en crées dix autres. Toutes les personnes que je connais pour s’être fait désensibilisées ont certes été tranquilles pendant quelques temps mais sont de retour à la case désensibilisation pour tout autre chose. J’ai grandi avec des chiens et je vis maintenant avec deux beaux et gros acariens sur pattes (chien et chat). Les premiers mois avec le chat ont été parfois difficiles mais depuis maintenant 4 ans qu’il vit à la maison mes allergies ont pour ainsi dire disparu. Il est prouvé qu’on développe une sorte d’immunité en étant au contact de nos allergènes. Voilà je ne sais pas si cela sera utile mais ça peut donner un aperçu d’autres possibilités.

  65. Mea culpa, je n’ai pas lu tous les commentaires … As-tu un nettoyeur-vapeur pour lutter contre les acariens et autres ? ChériBibi est, au départ, allergique aux pollens mais ça s’est étendu à la poussière et autres, et quand je passais le canapé et le matelas au nettoyeur-vapeur (faut que j’en rachète un, le mien est HS), les crises se calmaient. Si ça peut lutter contre un pendant des allergies. Parce que se séparer de ta minette, c’est pas possible, ce serait un crève-coeur.

  66. bonjour,

    pas trop le temps de lire non plus tous les commentaires.
    Simplement, je suis (était) allergique au pollen poussière + chat. J’ai un chat à la maison, suis toulousaine et me déplace à Brive une fois par an pour aller voir le seul allergologue qui m’a aidé.
    Désensibilisation des 3 allergies en même temps parce que sinon ça n e marche pas m’a-t-il dit, et par piqûre, parce que les gouttes tous les jours je n’y pense pas.
    cela fait 2 ans que j’ai commencé, je n’ai plus aucun symptôme pour la poussière et le pollen. Pour le chat il y en a encore mais très gérable (je ne prend d’antihistaminique qu’une fois tous les 3-4 mois peut être ?). Par contre elle n’a toujours pas le droit d’aller dans ma chambre. Et j’ai également un aspi dyzon.
    Ma vie a changé, j’ai pu reprendre le sport parce que mon asthme a disparu, je ne suis plus constamment à me moucher ou à éternuer, je ne panique pas si je n’ai pas d’antihistaminique sur moi (la droguée^^).
    Je suis extrêmement satisfaite de ma désensibilisation. Une fois par mois je vais me faire piquer chez le docteur, et c’est tout. Et depuis c’est « c’est la saison du rhume des foins ? ah bon ? » alors qu’avant c’était de février à novembre (quand on a la chance d’être allergique à suffisamment de pollens pour qu’il y en ait toujours un en fleur tout au long de l’année …)
    Je pense qu’il est possible de s’en sortir sans vous séparer du chat. Enfin, il reste encore des pistes en tout cas :)
    L’allergologue que je vais voir est très réputé, mais il y a un long temps d’attente (1 an à peu près) ce qui augure souvent (j’aime à le croire en tout cas) un bon docteur.
    N’hésite pas à me contacter par mail pour plus d’information, ça sera avec plaisir :)
    byzette et bien bien du courage, parce que c’est très compliqué quand il faut vivre chaque jour avec ça.

  67. Bonsoir,
    Je viens de découvrir le post… Une allergie aux chats un crève cœur, c’est un peu ma phobie, devenir allergique à mes petits amours!
    Une petite anecdote personnelle :
    Ma mère a eu des chats toute sa vie à 50 ans elle a commencé à avoir de sévère allergie aux chats ( crise d’asthme, urticaire, ect…). Elle a consulté un allergologue, diagnostic allergie sévère il faut se débarrasser des chats, bien évidement c’était inenvisageable. Elle s’est tournée vers la spiruline ( une algue reconnue pour ses vertues anti-histaminique et qui renforce le système immunitaire voici le lien pour plus d’information : http://www.spirulineaquitaine.com). Puis a commencé une désensibilisation en sublinguale tout en continuant la spiruline, au début elle ne supportait rien, sa peau réagissait à tout. Puis au bout de 2 mois, le chat dort de nouveau dans sa chambre, plus aucune réaction, elle peut même venir chez moi avec les 3 chats. Maintenant cela fait 1 an qu’elle a commencé désensibilisation et spiruline, cette dernière a diminuer toutes ses allergie ( pollens, plantes …).
    Voila, j’espère que vous trouverez une solution, en espérant que mon expérience ai pu aider.

  68. Je ne suis pas très it bag, it machin et it truc (quoi que j’aime …) Je suis ton blog chaque jour pourtant…..et la un article qui me « parle » ! lol
    Terrain miné génétique, 2 de mes frères bien atteints depuis petits (cure thermale a la bourboule pendant des années), et moi depuis l’adolescence, parait que c’est pire quand c’est plsu tard. Je suis allergique a plein de truc ….et notamment acariens et chats ! J’ai fait de la désensibilisation pendant 2 ans et sérieux…bof !
    Bon alors OK j’ai pas de chat..c’est juste pas possible. Etre invité chez quelqu’un qui a ce truc à poils …(ou qui a gardé celui de sa soeur 2 semaines avant) et je me transforme en lapin qui a la mixomatose ! ça fait rire souvent parce que je me transforme. Paupières qui gonfles et se remplissent de flotte, yeux injectés de sang, eczema sous les yeux (une horreur a soigner ), et crise d’asthme ! ça me bousille ma soirée ! un copain qui passe avec un poil de chat sur son pull et c’est pareil. je suis super sociable ! Ajoute a ca des allergies de contact et le maquillage me fait le même effet …une vraie bete de foire !
    Alors moi tes conseils en allergie d’accariens je les veux bien. Dans ma maison pas un tapis (mais des rideaux, pas le choix ! ), du parquet, aspi tous les jours (mais j’ai pas un dyson …..j’aimerai), lavage régulier, bombe anti acarien ….et on fait comme on peut. C’est juste la merde . Le hic…mes 2 minis boys (3 ans et 1 an) sont a priori allergiques aussi (otites a gogo) et un sous zyrtec et l’autre sous primalan. je te passe leur peau atopiqye et les bains avec huile aderma, creme avène et compagnie.
    Au passage la roche Posay sont des vrais cons mais c’est un autre débat …
    Pour l’anecdote de la spiruline..j’allaite encore mon fiston et j’en prends depuis maintenant plus d’un an tous les jours de la spiruline..Mais je fais tjrs des allergies !

    ce qui est inquiétant c’est de voir que de plus en plus nous souffrons d’allergies…..

  69. Coucou,

    Je suis en pleine désensibilisation (pollen) à raison de gouttes sous la langue tous les matins c’est un peu contraignant mais pas pire que la pilule par exemple (pour les hommes il recommande les piqûres par contre). L’allergologue m’a dit 92% de réussite aujourd’hui donc ça vaut le coup. En revanche sauf erreur de ma part, je ne sais pas si tu peux te faire désensibiliser aux acariens (en revanche chats oui)
    Et si tu veux un aspirateur encore plus performant pour les allergies (mais il coûte un sac Chanel ;-)) c’est le Vorwerk, qui nettoie matelas, rideaux, moquettes etc…

  70. Ah non pas le chat! tu peux pas faire ça! c’est comme un membre de la famille… Je comprends ton dilemme et la gravité de la situation bien sûr, c’est un boutade, mais quand même!! Le chat des rues du Mexique, ramené en avion et tout et tout (ça m’avait impressionné à l’époque, cette histoire d’avion!)Pas ça! Allez, courage… j’espère que tout ira pour le mieux pour tes hommes.

  71. Bonjour, bonsoir,
    Je suis une ancienne allergique aux acariens, asthme hyper fort malgré ma mère maniaque et plein de mesures exprès, quand j’ai eu sept ou huit ans j’ai été désenbilisée, ça a été long et assez douloureux (si c’est toujours comme c’était à l’epoque, les piqures dans le haut du traitement etaient douloureuses pendant plusieurs jours) mais je n’ai plus jamais fait d’asthme allergique. Pour les animaux, mon père qui a tendance a faire des allergies pour tout n’en souffre plus trop ni pour le chien, ni pour les chats, j’ai l’impression que ça s’est calmé avec l’age (il a 60 ans) et les traitements, et tres probablement aussi avec l’habitude. J’espere que ca va bien marcher pour toi, pour ton petit, pour vous et le minet. Mais pour moi la désensibilisation a marché a 100%, j’espere que ça le motivera quand les piqures feront mal, je n’ai plus repris de Ventoline une seule fois après. La bise.

  72. Bonjour,
    Mon fils a des problemes d’allergie. Bien plus grave jusqu’à 6ans il ne mangeait que des patates un peu de riz (malgré l’interdiction médicale) un peu de viande toute son alimentation était basée sur les derivés: farine de riz d’igname de banane galette chips biscuit composés de ces seuls ingrédients(que je trouvais dans les epiceries asiatiques et africaines) . Aujourd’hui il respire enfin.Votre commentaire Walinette a propos du chat m’a interpellé ce n’est pas parce que le pitchoun ne presente pas d’allergie immediate apres contact que cela ne se manifeste pas apres, les crises d’asthme les eczemas sont dus justement à des allergies! Nous avons pu trouver une solution grace a l’hopital Trousseau à Paris c’est l’un des meilleurs!
    Pollution ou pas, comme le démontre tous les témoignages précedants, pour ma part a Paris meme je ne dévelloppe aucune allergie bizarrement mais en région parisienne si a la campagne également!!!!
    L’éviction pour l’alimentation est la meilleure solution toutefois pour les autres allergènes dans mon cas à moiça marche pas.
    Si vous remarquez que cela ne s’améliore pas je vous conseille vivement de prendre un rendez vous à l »unité de l’asthme et des allergies de cet hopital!
    Oh aujourd’hui il mange de tout grace a un nouveau médicament mais les allergies n’ont pas disparues il a pourtant 8 ans maintenant!

  73. Vers l’âge de 30 ans, je suis devenue gravement allergique aux acariens en quelques mois -> j’ai entrepris une désensibilisation, 1 injection par semaine, 15 semaines par hiver, sur 3 hivers. Désensibilisée à 90 %, nous vivons avec des chats, parfois quelques éternuements, rien de plus.

    Je n’ai pas lu tous les commentaires, mais je ne crois pas avoir lu qqch sur le brossage.

    Essaie de brosser ton Microbe tous les jours, dehors si possible. Certains chats y prennent goût et cela enlèvera plein de poils morts qui ne seront pas abandonnés un peu partout dans la maison, surtout avec un chat angora.

    Bon courrage

  74. Bonjour Walinette,
    Sais-tu que de nombreuses allergies, parmi lesquelles celles que tu cites, se guérissent très bien grâce à l’hypnothérapie? Ca peut faire peur mais sur la plupart des gens,c’est radical!Bonne journée

  75. Pingback: Le plan anti-allergènes | The Beauty and The Geek

  76. Cherchez la cause a l’intérieur de votre corps et pas a l’extérieur. Tant que vous n’avez pas compris ceci votre allergie subsistera . Soignez vos intestins et les allergies disparaitront. Votre système immunitaire est hyperactif puisqu’il est sollicite en permanence grâce aux intoxications journalières dues aux consommations des produits laitiers et viandes de toutes sortes. Les parois de l’intestin deviennent un passoire pour les bactéries s’y trouvant et qui passeront dans la circulation sanguine ce qui provoque une réaction de votre système immunitaire. Ceci s’appelle une leucocytose digestive (cherchez sous Google!!), une augmentation des leucocytes dans le sang qui est une signe d’une invasion de bactéries dans la circulation sanguine après un repas !!! Changez de régime et vous allez vous débarrasser de vos allergies definitivement!!!

  77. Bonjour, bonsoir

    Pour les acariens, j’utilise le Sanytol anti-acarien qu’on trouve à Leclerc (c’est pas cher), j’en mets partout, sur le matelas, les draps, les oreillers, les rideaux, les coussins, le canapé et tout ce qui est en tissu, j’en mets dans les armoires aussi. Je lave les draps et les oreillers à 90° tous les 2-3 jours, même tous les jours quand je sens que je commence à respirer comme un tuyau de forge. J’ai des couvertures qui peuvent bouillir, et deux couettes à 60° – je mets deux petites couettes sur le grand lit car une seule c’est trop grand pour le lave-linge. Tout ce qui ne peut pas être lavé à 60°, j’y passe dans le sèche-linge (et je vaporise le filtre du sèche-linge aussi…). J’ai même essayé un oreiller en plume qui est tellement plus confortable que le synthétique, et je n’ai eu aucun problème à le passer à 90°, par contre c’est long à sécher dans le sèche-linge. J’ai une sacré provision de linge de maison du coup :) Je renouvelle le Sanytol tous les 2-3 jours sur le linge de lit, dès que je remets le linge propre.

    Je n’ai pas de filtre hépa sur l’aspi, mais je lave le filtre souvent et je le détrempe au Sanytol. J’en prends dans mes valises quand je pars en voyage pour mettre dans les lits d’hôtels. Et j’en mets aussi sur les sièges de la voiture tous les mois ou à peu près. Au fait, Sanytol a changé récemment (en fin 2013 ou début 2014) la formule chimique pour une nouvelle qui est bien plus efficace.

    Pour les chats, j’avais adopté le très vieux chat d’un voisin (23 ans), donc il n’avait plus d’hormones qui fabriquent l’allergène et en faisant attention de me laver les mains, de le brosser dehors, de passer l’aspi souvent je n’avais presque pas de symptômes sauf quand j’étais faible ou fatiguée. Quand il est devenu malade, il a dormi sur mon lit souvent sans me causer de souci.

    Par contre impossible pour moi d’aller chez des gens qui ont un chat jeune – méga-crise d’asthme garantie dans les minutes qui suivent mon arrivée sauf chez une copine qui est aussi terriblement allergique aux chats (mais un peu moins que moi). Et elle a adopté un chaton et l’a habitué à se faire laver. Depuis, elle lave le chat une fois par semaine, et elle n’a aucun problème. C’est le seul endroit avec chat oú je peux aller sans souci. C’est aussi une maniaque du nettoyage. Si elle a oublié ou pas eu le temps de laver son chat, je le sais en maximum 10 minutes car je commence à tousser et alors je prends du Zyrtec (que j’ai toujours dans mon sac au cas oú) avant que ça ne s’aggrave.

    J’ai 58 ans, j’ai été désensibilisée aux poils de chat, pollens et acariens quand j’avais 18 ans. Résultat mitigé. Mes allergies ont baissé avec l’âge et j’en souffre beaucoup moins.

    Pour les allergies alimentaires, ce que dit Jan plus haut sur le régime alimentaire a quelque chose de juste. Depuis que je suis le régime paléo, avec quelques écarts je l’admets, ma santé est bien meilleure et mes rhumes, allergiques ou pas, ne se transforment plus en méga-crise broncho-asthmatique. Mais j’ai fait le régime paléo complètement par hasard, en éliminant petit-à-petit tous les aliments qui me faisaient gonfler le ventre – à 58 ans j’en avais marre de ressembler à une femme enceinte de 8 mois. Et un jour j’ai réalisé que je suivais ce régime en m’informant sur l’Internet. Bon, je ne le suis pas strictement tout le temps maintenant. Je fais à peu près 4 ou 5 jours de viande/poisson et légumes, plus fruits, et je m’autorise 1 ou 2 jours d’écart à manger normalement. Ca marche pas mal, j’ai mis à peu près 8 mois pour que ça aille mieux. J’ai retrouvé mon énergie, je dors mieux, mon ventre est redevenu presque plat, je digère mieux, j’ai moins mal à mes rhumatismes et le moral est meilleur.

    Voilà, j’espère que mes renseignements peuvent aider un peu. Bonnes fêtes de fin d’année à tout le monde.

    Titania

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *