La malédiction du geste viril…

Note : Ceci est donc une REDIFFUSION.
Avec leur budget TF1 ou Canal ne se gênent pas pour faire du réchauffé en été (QUI à regardé les 7èmes compagnies ? hum ? c’est limite culte dans ma famille ça…°
Bref.
Du coup, de temps à autres ces 2 prochaines semaines de congés, je m’en fait vous servir un petit best-of.
Le billet qui suit a déjà été publié le 29 août 2007.

Comme préalable, j’aimerais rappeler la fameuse scène de la biscotte.
Si, vous savez, celle de la Cage aux Folles.

On a les références qu’on peut…

Donc, dans cette fameuse scène, Zaza doit apprendre à beurrer sa tartine d’un geste viril et non de midinette. Ce qui a pour résultat systématique l’explosage de la dite biscotte.
Et nous voilà au noeud du problème.
L’homme, pour être ou se sentir viril dans toute situation, doit avoir le geste concomitant. Excluant donc toute préciosité ou délicatesse. A défaut d’être brut, le geste est au minimum franc.
Ce qui induit des collatéraux.
Pour nous.
Genre :

– Pour se doucher, l’homme se doit d’être debout. C’est comme pour pisser. S’accroupir le renverrait à un statut inférieur : le nôtre.
Que le fait qu’il n’y ait pas de porte de douche et que par conséquent le geste inonde en totalité la pièce n’entre pas en ligne de compte.

– Pour pisser nous disions donc. Debout, le plus haut et le plus loin possible ET AU MILIEU DU RECEPTACLE. L’homme se gargarisant du glouglou bruyant qui en découle. Flattant par la même occasion son égo et notre oreille… A 2h du matin compris.
Ce qui bien évidemment nous réveille et nous force à prendre sa suite. Quitte à poser le fessier dans les éclaboussures que l’exercice aura laissé.

 – La toute puissance de sa musculature s’exerce en toute circonstance. Même la plus insignifiante. Comme refermer le pot de confiote : A FOND. Nous forçant à quémander son aide pour la rouvrir…
Ca marche aussi avec le pot de cornichons.

– L’homme attrape le tube de dentifrice et presse fermement : AU CENTRE. Alors que vous, vous appuyer systématiquement à l’extrémité du tube.

– Suite au lavage de dents, l’homme doit cracher, DE HAUT. Puisqu’il ne s’abaisse jamais. S’en suit une pluie de mouchetis blancs sur la glace surplombant le lavabo.

– A table, l’homme, que dis-je, le mâle, attrape fermement la baguette d’une main, le couteau à pain de l’eau et procède énergiquement. Au dessus du sol (au dessus de la panière serait trop maniéré…)
(celle là je l’ai contrée : j’achète du pain tranché… ah ah)

– Vous imaginez un homme comptant du bout des doigts toute sa petite monnaie pour payer un timbre ou un croissant à 65 centimes ? Hum ? Non. Il tend systématiquement un billet et trimballe donc un porte-feuille blindé de pièces jaunes. Qu’il a la possibilité de décharger une fois l’an. Merci Bernadette. En attendant qui c’est qui porte le larfeuille ? Celle qui porte un sac à main.

…  Je suis sûre que vous avez d’autres exemples…

18 commentaire pour “La malédiction du geste viril…

  1. tout ceci n’est que pure vérité !

    le mien est encore pire, quand il se lave les dents y’en a toujours plein la robinetterie (quand il recrache le dentifrice) !

    et le clou du spectacle L HOMME NE RETIRE JAMAIS UN ROULEAU DE PQ vide du dérouleur il préfère en prendre un neuf et le mettre sur les toilettes alors qu’il y a une petite poubelle prévue a cet effet !!!

    ah ces hommes !!!!

  2. Mais, mais tu vis avec mon mec c’est pas possible???!!!

    Un autre exemple:

    « j’ai vraiment l’impression de tout faire ici! » > petite phrase lâchée après qu’on lui ait intimé l’odre – la fermeté, y a que ça qu’il comprenne – de vider pour une fois le lave-vaisselle car on a pas 15 bras..

    tout cela se clôturant par « ben voilà c’est fait, ça prend 2 minutes, ça t’aurait pas tuée de la faire.. »

    Fin de la démonstration.

  3. Je pense que je dois être tombée sur ubn exemplaire unique qui ne rentre pas vraiment là-dedans.
    Sauf pour la douche.
    Et le fait que son petit cerveau ne sait pas ranger certaines choses : les tupperware (trop compliqué), sa tondeuse dans le placard (trop haut)…

  4. Alors, on a toutes le même mec ;o) Moi, pour ce qui est des pièces jaunes, il n’a pas de portefeuille (et il refuse d’en avoir un, c’est pas assez viril) donc les pieces dans les poches se retrouvent tous les soirs éparpillés sur le buffet avec également les tickets de CB (il ne fait jamais les comptes donc autant les mettre à la poubelle, non?)…. Sinon, tous les jours, j’ai le droit à sa tasse à café dans l’évier même si le lave vaisselle est vide (il faudrait se baisser pour la mettre dans le lave vaisselle). ET en parlant de se baisser, mon mari est relativement grand (1m85) et trés maladroit mais il excuse sa maladresse par sa taille (une théorie virile qui dit que tout est trop petit pour lui donc obligé de renverser qq chose!!!!!!!!)
    Merci pour ce post qui me donne le sourire dés le matin.

  5. Ah pour l’histoire des pots fermés à fond, ça me fait penser qu’il doit lui manquer le gêne du pot fermé virilement… en fait il lui manque le gêne qui permet de fermer les trucs d’une façon générale : pot de Nutella, bouteille de coca (après le « splouatch » quand j’ai voulu coucher la bouteille dans le frigo la première fois où il m’a fait le coup, je ne me fais plus avoir, je vérifie) et le pire : les tiroirs (ce qui fait que je me mange le coin du tiroir quand je passe trop près du buffet)

  6. soit j’ai épousé un homosexuel soit vous avec des cro-magnons….sans vous vexer j’ai mon idée sur la réponse 😉
    je suis pas fan des discours clichés à la « les hommes viennent de mars.. » donc je m’abstiendrai sur les redifs qui apparemment tournent sur ce thème,qui pour moi ne fait rien avancer.

  7. Ah si j’ai oublié aussi, mon homme refuse de mettre toutes sortes de crèmes (c’est pour les gonzesses la crème). Le peu de fois ou j’ai réussi à le tartiner c’est du voltarène pour les douleurs musculaires!!!
    Et voilà que Monsieur qui a une peau relativement blanche part en vadrouille cet été sans mettre aucune crème…… Résultat, les cuisses aussi rouges que mon nouveau vernis à ongle ;o) Et c’est sur que de l’entendre limite pleurer sous la douche ou quand il s’assoit et que son pantalon lui frôle la cuisse ca fait pas gonzesse :o)…..

  8. moi le mien a la très bonne idée de toujours penser à sortir les poubelles… quand les éboueurs sont passés..

    allez chéri la prochaine fois tu y arrivera!

  9. Mais oui c’est vraiment ça !! excellente analyse, très drôle ! L’inondation de la douche c’est tout à fait ça, surtout quand on sait que souvent il mettent le pommeau sur « jet compression à 3 bar de pression » histoire de bien faire gicler l’eau partout ! Et les pièces jaunes… mais c’est trop ça !

    @Sophie: Même gène, il ne referme pas les pots, donc si tu les choppes derrière ben ne pas les prendre par le couvercle sinon ça casse !

  10. La vache! Je vais arrêter de hurler sur mon mari qui laisse sa tasse à côté de l’évier, parce que pour le reste je trouve qu’il assure (ça glougloute pas quand il va aux toilettes, le lavabo est propre etc;) Faudrait pas qu’il devienne parfait en plus, je passerais pour quoi moi?

  11. Mdr, j’aime beaucoup ton billet…
    Surtout que ça me fait apprécier encore davantage mon homme qui, au bout du compte, s’en sort plutôt pas mal… Pas de gloulous aux toilettes, il s’accroupit dans la baignoire pour ne pas éclabousser, est plus maniaque que moi dans bon nombre de domaines… Nan mais, finalement, je crois que je vais le garder !

  12. Quasi parfait mon zohm. Il change même le rouleau de PQ… Il laisse juste le vieux sur ke bloc chasse d’eau. Il offre plein de fleurs sans raison. Je le garde ! Mais je me demande juste si il n’a pas un bug a la fabrication LOL

  13. Mon Dieu comme tu m’as fait rire… Je plussoie Jackotte pour les pièces et les tickets de CB (pourtant, il a bien un portefeuille…) et j’ajoute : l’homme a la hantise du flacon vide. Shampooing, ketchup ou même eau minérale. Tout cela retourne toujours d’où ça vient (douche ou frigo) mais ne se dirige jamais vers la poubelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *