La blogueuse est-elle devenue snob ?

Tout cela est parti de l’annonce de la collaboration de H&M avec Isabel Marant, prévue pour le 14 novembre prochain. Sur Twitter et les blogs, 2 camps : les pro-démocratisation et les défenseurs de la qualité/prestige. En bref et pour la faire courte, certaines blogueuses regrettent la banalisation de la marque et particulièrement la suédoise Caroline qui dit « I want to buy Marant at Marant prices in Marant stores » tout en affirmant que la hype de la créatrice est en perte de vitesse.
Autant vous dire que ça a chauffé sec sur son blog, l’obligeant à revoir ses dires et à fermer ses commentaires*.

IMxHM

Personnellement et pour être franche j’ai commencé à me dire « chouette », puis à revoir mon jugement en imaginant la queue et les scènes de dévastation, pour au final retrouver les pièces 2 heures plus tard sur eBay plus chères que des originales d’occasion. Bref. Attendons de voir.

Mais ça ne s’arrête pas là.
Le problème est je pense que certaines ont voulu dire qu’elles craignaient que la créatrice ne se fourvoie. Elle qui disait ne pas comprendre ce besoin incessant de nouveaux vêtements que nous impose la consommation, elle s’associe avec le géant du genre qui de plus n’a eu de cesse de copier ses créations ces dernières saisons. Que penser de la qualité ? de ce qu’elle va nous proposer alors que le charme de sa marque réside beaucoup dans certaines matières (le voile de coton, la soie brute…).
Les parisiennes ne regrettent-elles pas la petite créatrice confidentielle, dont elles seules avait l’accès ?
Est-ce que cette collaboration va vraiment permettre aux fans à petit budget de la créatrice de pouvoir acquérir les vêtements dont elles rêvent ou bien est-ce que cela va faire comme souvent la part belle aux spéculateurs et revendeurs eBay ? Je partage certaines de ces interrogations tout en ressentant malgré tout de énormément de curiosité et d’excitation.**

Mais il a été très facile à ce moment là pour d’autres de s’engouffrer dans la brèche quitte à jouer parfois de mauvaise foi : celles qui émettent des doutes sur cette collaboration sont de sales snobes qui pouvent se payer des pièces au prix fort et ne voulent pas être habillées comme la plèbe. Les sales blogueuses qui ne pourront plus nous être supérieures avec leurs tenues inabordables.
Je caricature à peine, c’est tellement facile.

Alors oui, je porte du Isabel Marant, du Roseanna et parfois même un sac Chanel. Est-ce que cela me rend snobe et détestable ?
Je suis contre cette règle hypocrite qui veut que tu aies le droit de porter un truc cher à la condition extrême d’y adjoindre un bidule Zara, Pimkie ou H&M, preuve de ton bon goût et ton ouverture d’esprit.
Ne vous méprenez pas, j’adore comme tout le monde dénicher la petite fringue à 20 € ou moins et qui bluffe les copines. Je peux passer des heures chez H&M et rien ne me fait plus plaisir que d’avoir trouvé un truc super joli que tout le monde peut s’offrir. Vraiment.
Oui, c’est cool de mixer luxe et mass market, mais c’est moins cool quand ça devient une norme (demandez à toutes les it-girls du moment tiens).
Je ne me suis jamais sentie supérieure parce que je porte telle ou telle marque et je suis hermétique à la fringue comme signal d’appartenance à une classe sociale. J’ai parfaitement conscience qu’une nana habillée en friperie peut avoir mille fois plus de classe ou d’élégance.

En revanche, je comprends que certaines soient déstabilisées par l’évolution des blogs mode et des marques affichées qui se rapprochent parfois des légendes des séries mode du Elle. Est-ce que cela signe la fin d’une certaine proximité ? L’abondance de partenariats, de soldes presse, d’accès facilité à la mode, de penderie qui déborde nous ont-ils fait perdre le sens des réalités ? C’est possible.
En revanche non, au grand jamais, les chiffons que je porte sur le dos ne m’ont fait sentir supérieure à ma copine habillée en Kiabi.

* C’est un peu la règle d’or du blog mode : ne JAMAIS parler de prix, et encore moins d’émettre un jugement de valeur du type trop cher ou pas cher. Volée de bois vert assurée tant les systèmes de valeur diffèrent. Bref : « prix sur demande » quoi. Ce qui personnellement m’emmerde, j’aime que les choses soient claires et les informations pratiques.

** et malgré tout il y a un point important : pour la première fois, Isabel proposera une collection homme.

117 commentaire pour “La blogueuse est-elle devenue snob ?

  1. Sujet épineux en marche, ça va rouvrir le débat de la blogueuse mode trop choyée par les marques ça ! Pour la collab IM x H&M, c’est vrai qu’on peut s’interroger sur la pertinence de la collaboration sachant que le suédois s’inspire déjà régulièrement de la créatrice. Mais c’est à mon sens tout simplement un très bon coup maketing pour relancer les collections créateurs qui étaient en perte de vitesse à la suite des echecs de MMM et j’en passe.
    Côté blogo/prix/proximité, c’est vrai que le rapport « montrer moi tes découvertes Zara, la manière de les porter que je puise l’inspiration » est un peu plus complexe puisqu’il s’agit parfois de trouver les ersatz des pièces présentées. Mais ton « Get the Look » fais aussi de ce blog une belle exception puisque cette proximité perdure !
    Et oui il y a de grandes marques, des prix importants mais il faut accepter l’evolution d’un blog comme l’évolution d’une personne, d’un style et d’envies !

    • La différence aussi est peut être qu’Isabel Marant avait l’image d’une créatrice plus abordable que Lanvin, Stella Mc Cartney ou MMM. Et qu’on peut se poser la question de la différence de prix au final.

  2. Merci Cécile pour ton article. J’avais vu passer la future collaboration telle une news super importante sur twitter entre autre. Personnellement cet engouement me faire sourire, c’est tellement loin de mes préoccupations! Et si j’aime la mode, il est vrai que depuis plusieurs années, les blogs que je suis, dont le tien, laissent voir une évolution (qui est bien normale). Partenariats, vêtements de marque etc… pourraient en effet faire croire que la blogueuse est devenue snobe. Mais on ne se connaît pas, alors je préfère me dire qu’elles ont bien raison de profiter de leurs possibilités et moyens, je pense que tout le monde ferait pareil. Après il faut que le discours aille avec bien entendu! J’ai pris de la distance avec tous les blogs « mode » que j’aimais, parce que ça devient redondant de l’une à l’autre. Parfois ça m’agace, très souvent ça m’amuse… Pardon pour le pavé, merci pour tes articles quotidiens, c’est un sacré boulot (avec en plus tous les commentaires….)! Bonne journée.

    • je pense qu’Isabel Marant a énormément de fans chez les modeuses. Quoi qu’on en dise c’est une vraie prescriptrice de tendances. Tu regardes ses défilés et tu sais ce que tu vas trouver chez Zara, H&M et même chez Camaieu les mois qui suivent. L’exemple du retour des baskets compensés en est un parmi tant d’autres

  3. J’ai effectivement vu la controverse… qui me fait vraiment sourire. Bien sûr je peux jouer les nostalgiques et parler du temps où Isabel Marant était diffusée à l’étage des créateurs au forum des Halles et où je faisais mes essayages avec Romane Bohringer (une fille adorable par ailleurs). Et puis ? on vit au temps de la mondialisation ma bonne dame, et après les US, l’Asie, les eshops haut de gamme, H&M me semble dans la logique d’une jolie success story à la française. J’ai envie de dire cocorico un peu tout de même.
    Bref c’est dans l’air du temps. Par contre, j’avoue ne pas toujours comprendre la frénésie autour de certains vêtements ou sacs à main. Sans aucun doute le fait de vivre dans une ville moyenne, d’avoir de nombreux autres centres d’intérêt explique aussi cela. Et si je viens te lire avec autant de plaisir chaque matin, c’est parce qu’il me semble que tu gardes encore bien des distances avec ces comportements-là.

    • Tu sais que Romane Bohringer je l’ai vue dans la queue de la première vente presse Jérôme Dreyfuss que j’ai faite :-) (en 2009)
      C’est clair qu’on devrait être fière d’avoir une créatrice française avec une telle influence 😉

  4. ton blog est le première fenêtre internet ouverte le matin et tous les matins depuis des années…en aucun cas tu ne parais supérieure,c’est ce que j’aime, tu restes accessible. A côté de la partie mode, j’aime voir ton côté « vin rouge et saucisson  »

    après pour la collab, je m’en fiche un peu si cela permet à des filles de se faire plaisir….après faut pas porter de jugement à la hâte, la collec n’est même pas encore sortie

  5. Et bien moi, je suis super impatiente. J ai vraiment hate de voir cette collaboration. Je fais partie de celles qui revent de s acheter ses pieces mais pas le budget, certes il a les vides dressing, mais la c est une bonne occasion.
    Je sais qu il y aura des exces, mais je crois que c est la regle dans ce genre d’evenement.

    Pour le snobisme des blogueuses, je rejoins l’avis de Sacha, on ne connait que l apparence, difficile de juger quand on ne connait pas la personne. Et j ai reduit mes consultations de blogs a 3-4, le tiens en tete grace au publication quotidienne et ta proximite avec tes lectrices (repondre aux commentaires, on sent une sorte de dialogue et c est vraiment genial surtout apres tant d annees, la plupart des blogueuses arretent de repondre aux commentaires).

    J’ai aimé cet article. :)

    Bonne journee Cecile

  6. J’ai hâte de voir ce que cette collaboration va donner (contrairement aux autres qui ne m’avaient pas plus intéressée que cela, et auxquelles, je n’avais pas eu accès, faute de diffusion suffisante en province). Par contre, je crains la réaction d’engouement, que j’ai pu observer au cours des saisons à travers le net, qui amène à faire la queue des heures avant l’ouverture des magasins, à des magasins dévalisés et des reventes en masse sur ebay à des prix exorbitants…
    Quant au débat sur la réaction de la bloggeuse Caroline, j’ai eu du mal à la comprendre. Certes ce ne sera pas du Isabel Marant au prix Isabel Marant, mais n’est-ce pas le but de la collaboration? au même titre que des collaborations plus « prestigieuses » (comme les marques Claudie Pierlot, Princesse Tam Tam ou Petit Bateau, ou encore même la Redoute…) qui, elles, ne posent aucun problème… Et puis, je trouve que c’est un peu gâché le plaisir de personnes qui peuvent, par cette occasion, avoir la possibilité d’avoir accès à la créatrice qui n’est pas accessible à toutes les bourses.
    De là, à dire que toutes les blogueuses mode sont snobs…
    Certes, indéniablement, les marques, de haute facture, sont de plus en plus présentes sur les blogs, mais je ne vois pas pourquoi s’en priver si on y a accès et cela fait partie indéniablement de l’évolution des blogs en général (je pense que l’on peut observer la même chose sur les blogs cuisine qui ont accès à la dernière machine à la mode ou high tech qui montre le dernier Iphone ou joujou qui vient de sortir).

    • j’ai également hâte de voir la collection en détail. Mais comme toi, je n’ai pas de H&M à proximité quoi qu’il arrive (et le plus proche, à Dijon, ne vend pas les collabs :-/)

  7. Tout ça serait oublier qu’isabelle Marant a déjà collaboré pour la grande distrib pour La redoute notamment. On a pu y trouver de jolies pièces et la créatrice n’y a pas perdu son âme.
    Pour moi, tout cela est une fausse polémique et j’adore ces collections capsules où le cheap se fait le frisson du chic et inversement. Alors oui, je crains aussi la ruée, l’attente, la frustration de voir la pièce convoitée sold out au bout de 30 sec et j’attends de voir la qualité. Moi je vois cette collab créateur x H&m comme un rituel désormais.
    Ca me rappelle un temps où l’on trouvait du Vanessa bruno chez carrefour…

  8. Peut-on m’expliquer pourquoi personne ne s’est insurgé contre les collections MartinMargiela, KarlLagerfeld, etc. alors que ces marques sont encore bien plus luxes et inabordables qu’Isabel Marant? C’est juste qu’Isabel Marant (que je trouve insupportable au passage) au même titre, dans une moindre mesure, que Roseanna, reste LA marque des poufettes parisiennes et autre it-girl (je caricature). Du coup, forcément, ça fache! Alors que moi, franchement, qu’Isabel Marant « ose » parler à tout le monde, je trouve ça top et me donne une bien meilleure image de la marque. Je me demande même si justement cette opération n’a pas pour vocation de changer un peu l’image de la marque, de lui enlever ce côté hyper élitiste et branchouille qu’Isabel Marant a acquis un peu malgré elle… Affaire à suivre!

  9. Je ne connais pas les séries mode du Elle, mais dans d’autres mags féminins, je les survole très rapidement car c’est tellement « artistique » que je n’y vois rien. Dans les blogs mode, les photos sont plus « terre à terre » et les fringues portés par des « Madames tout le monde » ou presque (généralement vous avez toutes une bonne silhouette quand même 😉 ).
    Les blogs mode, j’y suis arrivée sur le tard j’ai pas vu leur évolution donc. Pour moi du coup, ça a toujours été une source d’information, plus intéressante que la presse féminine car plus proche de moi justement (certaines pièces sont hors budget pour moi, mais rien n’empêche de s’en inspirer ensuite :-P)
    Après cela dépend des blogs bien sûr (ceux qui se rapprochent du mag, sans âmes très peu pour moi)…
    Le tien a été le premier que j’ai suivi, et pour un tas de raisons reste celui que je préfère (entre autres : goût en adéquation avec les miens généralement, morphologie se rapprochant ce qui me donne une bonne idée de ce que cela donne porté…)
    Concernant Isabel Marant x H&M, j’ai vu certaines réactions négatives en effet sur cette collab, les arguments m’ont parfois surprise…
    Si certaines suivent l’avis de ces blogeuses, je me dis que je serai tranquille si je veux aller y faire un tour (oui on peut rêver)
    Dans tous les cas, j’attends de voir les premiers visuels/prix comme pour chaque collab, c’est ce qui me décide à y aller ou non…
    (ma dernière c’était Sonia Rykiel… ça date un peu )

    • ah ça c’est un truc qui m’insupporte aussi ! les séries mode qui te donne le descriptif du pantalon alors que la photo est coupée à la taille pour être plus artistique, et avec tellement de flous et de filtres que tu dois deviner… c’est pourquoi à un moment je ne regardais plus que les idées shopping avec les fringues à plat…
      Le seul truc des collabs que j’ai gardé, c »est un porte-clef Stella McCartney.. c’est pour dire (j’ai rendu les escarpins MMM, le 37 était trop juste)

  10. Je rejoins le commentaire de Sacha ,je me suis moi aussi beaucoup éloignée des blogs mode ces derniers temps,trop de partenariats,tous les mêmes et la suspicion ,c’est offert par la marque,est ce qu’elle l’aurait porté si elle avait du l’acheter?je ne sais pas si les blogueuses sont devenues snobs ou si elles sont maintenant dans un monde à part,déconnectées de la réalité et j’ai l’impression que c’est pareil pour Isabel Marant qui était créatrice confidentielle appréciée de quelques initiées et qui maintenant devient un poids lourd de la mode,on ne joue plus dans la même cour.
    Toujours est il que ton blog a une place à part,je n’ai jamais l’impression que tu t’eloignes de tes lectrices (la preuve cet article) et j’ai toujours plaisir à te lire.

    • je te comprends, j’ai parfois la même réaction ! Sauf que étant dans les « coulisses » je vois tout de suite les sponsos cachés et les cadeaux :-/
      C’est vrai que la professionnalisation des blogueuses a ses revers

  11. Contente que tu aies écrit cet article, je voulais en écrire un mais pas le temps, n’ai pas lu le post de caroline et vais le faire mais en ai lu d’autres et c’est vrai que j’ai lu par exemple, que celles qui étaient contre cette colaboration, étaient celles qui voulaient faire partie de l’élite et être les seules à porter du IM, essentiellement, blogueuses, journalistes, people ou femmes friquées, bref… Moi je suis curieuse forcément qui ne le serait pas si tu y’intéresse à la mode ? Mais mitigée ! Mitigée car souvent ces collections  » créateurs » ne se vendent pas à prix H&M, tout tourne plus à + de 100 ou 150 euros et à ce prix là déjà on n’est pas loin de la collection Étoile, car oui tu parles des matières ou des imprimés qui font le charme d’Im et je ne pense pas qu’on puisse trouver ça dans cette collaboration mais on verra bien. Non pour moi, cette collaboration, c’est juste et ce n’est que de la com, un gros coup de marketting et pour Isabel Marant, on ne parle que de ça et ce n’est pas fini et pour H&M qui va jusqu’à inviter une de celle qu’il copie le plus. Et ça ça me gène un peu, tout ça pour des queues hystériques et des spéculations sur ebay… on nage en plein absurde… c’est ça qui me gène le plus ! Après, comme toi, ce qui me gène, c’est de voir comment le débat est difficle, dès que t’emets une réserve, sur un truc qui est sensé plaire… c’est la guerre… c’est dommage ! M’nefin pour résumer pour moi c’est juste les directeurs de marketting d’IM et de H&M qui ont trouvé comment faire le Buzz, il n’y a rien d’engagé là dedans ( genre rendre la mode accessible) que du business, faut juste le savoir et attendre de voir les pièces pour se décider, à faire la queue ou pas:) Des bises et pardon du pavé

    • les collaborations sont clairement du marketing, on est d’accord. Et entre les queues interminables, la cohue et les spéculations, on n’a au final pas beaucoup de chance de mettre la main dessus

      • Chez moi pas plus de boutique Isabel Marant que de H&M travaillant en collaboration avec des créateurs:( C’est dire le désert où je me trouve…
        Mais ma fille vit en Suède … alors je vais l’envoyer faire un petit tour chez H&M en automne et vérifier que notre créatrice a aussi du succès chez les scandinaves ???
        Les articles vendus sont-ils tous les mêmes partout ? les prix varient-ils ?

        Sinon, pour la petite histoire, j’ai pu acquérir le dernier sac en tissu Sonia Rykiel du H&M de Nice où je me suis trouvée par hasard le jour de la grande ruée! Il est d’ailleurs très solide et une partie du prix de vente était reversé à l’Unicef.

  12. Etre snob , pour moi, n’est pas vraiment lié à ce que l’on porte.. C’est une attitude que peux avoir n’importe qui, peu importe les marques qu’il a sur le dos..
    Pour exemple, j’ai une amie qui a beaucoup d’argent, qui ne s’habille qu’avec du haut de gamme, et qui est un vrai soleil quand elle est présente quelque part.
    J’ai par contre quelques collègues, habillés comme des sacs, qui regarde tout le monde de haut.
    Alors, je ne me pose même pas la question, qui se la pète dans mes exemples? Celle qui a du Miu Miu sur le dos ou celle qui toise tout le monde en pimkie?
    Je viens de regarder la définition exacte : personne qui fait preuve d’une admiration et d’une imitation servile pour un milieu « qui lui semble » plus distingué ou socialement plus élevé que le sien.

    « Qui lui semble » –> tout est dit!!

    Bonne journée à toutes!

    Val

    • ah c’est une des rares que je fais encore 😉
      (et Roseanna)
      Hermès je n’ai jamais eu le courage de passer la nuit et de commencer la queue à 6h du mat :-/

  13. J’ai commencé à acheter du Isabel Marant à une époque où c’était déjà cher mais pas indécent. Or elle a toujours défendu l’idée de faire de la mode pour tout le monde et pas pour une élite. Ce qui n’est plus vraiment le cas aujourd’hui. Comme beaucoup j’ai craqué pour ses sneakers à prix d’or mais fabriquées en Chine, je fais des petites folies car j’aime la mode et les jolies pièces. Mais ce qui fait la spécificité des blogs ce qui les a toujours différenciés de la presse et donc fait son intérêt c’est justement d’être proche des lectrices. Être snob et revendiquer son appartenance à une « élite » (en 2013 aheum) c’est se couper de ce qui fait l’essence même des blogs. A ce compte là autant acheter Vogue (je caricature un peu). Faire rêver oui mais d’enfermer dans une tour non.

    • Je crois que la première fois que j’ai été en boutique (enfin, en corner du bon marché) pour essayer du Marant c’était l’été 2006, mais elle commençait déjà à être bien connue non ?

  14. Ben moi, je trouve ça cool de la part de Dame Isabel de faire cette collaboration, c’est finalement à son image et de rappeler que même si sa marque est devenue une marque de luxe internationale, elle restera toujours cool et ne rime absolument pas avec snobisme même si la grande majorité des gens ne peuvent pas se payer ses fringues.
    Certaines blogueuses n’ont finalement pas compris ( surtout étrangères ) qu’IM n’est pas à mettre dans la même catégorie que Chanel, Dior et cie…
    En fait, je suis étonnée qu’elle ne l’ai pas fait plus tôt !
    Belle journée :)

    • Je voulais répondre au commentaire de Sylvie car je ne suis pas d’accord. Certainement Isabel Marant est une fille très cool mais je pense plutôt que c’est le marketing qui a guidé son choix et non l’empathie envers de potentielles clientes moins fortunées que celles qui achètent classiquement ses fringues.
      Pour moi, tout ça n’est que mascarade et simulacre de générosité.
      Genre, pauvres petites filles moins riches, on va vous donner quand même un peu de bonheur parce qu’on est super cool !
      Il faut accepter ses moyens et ses limites. Tu as les moyens d’acheter du IM, c’est bien. Tu ne les a pas, c’est pas grave. Je veux une pièce IM, j’économise ou je travaille plus ou je me la fais offrir … mais acheter moins cher une pièce qui sera moins bien forcément, ça me fait penser un peu à de la contrefaçon.
      Il ne me viendrait pas à l’esprit de faire la queue 3 heures pour acheter un tshirt IM. Par contre, économiser des mois, des années même pour m’acheter une pièce en boutique, oui.
      Ce qui me guide, c’est la fringue. Si elle est jolie et que je la trouve sur le marché, m’en fiche, j’suis pas snob.

      La juriste qui s’habille là où le vent la porte

      • Oui, sans aucun doute, c’est du marketing, je ne suis pas naïve non plus !
        Mais bon, il est évident qu’IM n’est pas dans le besoin et qu’elle n’a même plus besoin de travailler pour vivre si elle le voulait, donc, ce n’est pas pour l’argent qu’elle collabore avec H&M.
        Perso, je n’investis pas dans les fringues, pour la simple raison que j’aime changer, donc pour moi, une pièce doit tenir une saison et je ne vise pas « les années ». Donc, si cette collection dure une saison, c’est tout ce que je demande !
        Si j’ai les moyens, j’achète en boutique. Sinon, je passe mon tour ou je vais chez H&M et cie.
        Donc, oui à la queue de 3 heures pour avoir du rêve qui certes, ne sera pas aussi bien en boutique mais qui m’apportera du plaisir sur le moment et le temps qu’il faudra. ( ça n’a pas de prix et on a qu’une vie ! )
        Comme je l’ai dis, la grande majorité des gens n’ont pas les moyens d’acheter au prix fort et quand on gagne le smic, ce genre de collaboration est formidable ! Alors je préfère saluer l’idée et en profiter plutôt que de critiquer :)

        • pas sûre qu’elle n’ait pas besoin de travailler pour vivre et encore moins sûr qu’elle ne le fasse pas pour de l’argent… on n’est pas chez les bisounours, elle a une boite avec pas mal d’employés à faire vivre et pour la faire vivre y’a ses défilés mais aussi son image et si cette image tombe c’est tout qui s’écroule, moi je crois au contraire qu’elle ne fait ça que pour l’argent ( mais pour sa boite c’est pas forcemment honteux) après si ça nous arrange, tant mieux…

          • Valentina, t’es sérieuse quand tu dis qu’elle a besoin d’argent pour vivre ?! Je crois que tu ne te rends pas bien compte du poids de la marque dans le monde et surtout le CA qu’elle génère…
            Cette collaboration est un coup de pub qui amènera la marque à d’autres objectifs. IM a avoué sur ARTE qu’elle ne faisait plus ça pour l’argent et qu’elle pensait même arrêter pour ses 50 ans. Je ne serai d’ailleurs pas étonnée que d’ici quelques années, elle se retire et que la marque soit vendue à un groupe tel que LVMH par exemple…Oui car c’est désormais une marque de luxe.
            En attendant, cette collaboration est une aubaine pour les petits budgets :)

      • au final on ne connaitra jamais ses motivations réelles.
        Mais je pense que valentina voulait dire qu’elle a des obligations et des charges importantes avec son réseau de distribution, ses employées, tout ça, donc si, la marque a besoin d’argent et de ses clientes.
        Après il me semble qu’elle n’est plus propriétaire à 100% de sa marque si ?

        • oui c’est ce que je voulais dire qund j’ai vu le doc sur Arte sur son nouveau défilé c’était flagrant, rien n’est acquis dans ce domaine tu peux tout gagner ou tout perdre très vite, le truc c’est que quand t’as derrière tout un tas de gens qui bossent pour toi, et dont la vie dépend de toi, tu ne fais nu dans l’humanitaire, ni dans la légèreté, dans ce sens bien sûr elle fait ça pour l’argent pour l’image ce n’est pas désintéressée mais c’est normal sinon elle serait totalement insconsciente, c’est le job de tout chef d’entreprise… c’est aussi du commerce , une économie, évidemment et des emplois aussi. @walnette, ça je ne sais pas si elle est proprio à 100% ou pas?

  15. L’histoire de IM et HM ne me concerne pas puisque qu’il n’y a même pas de HM dans mon département!! :)))
    Je n’ai pas le budget pour m’acheter les marques que tu portes mais sur ton blog je ne ressens pas de snobisme. Ce qui n’est pas le cas dans la blogosphère en générale, il faut être honnête.
    Je trouve toutes les collaborations de ce genre une bonne idee même si je n’en suis pas cliente, ça ne changera rien je pense au collection IM habituelle que tu achètes en boutique, il ne reste que l’image après, et si tu n’achètes pas pour l’image ou est le soucis?

    • top là, dans le 71 y’en a pas non plus !

      Je pense que quand tu tapes dans ces marques là tu t’achètes un peu de rêve et de coolitude, il ne faut pas le nier

  16. Hello

    moi je suis dans la catégorie « fan à petit budget »

    donc je me réjouis de cette collab, je vais poser ma journée, je ferais la queue depuis 7h du mat’…. mais oui BORDEL! je vais enfin pouvoir porter du Marant 😉

  17. Un distributeur IM dans mon coin me racontait récemment à quel point il avait vu la qualité de la marque se dégrader ces dernières années et les prix augmenter…j’avoue ne pas être pro en la matière, l’hystérie que provoquent les pièces IM me rend dubitative. J’aurai presque tendance à boycotter inconsciemment…Je respecte la créatrice, mais sa stratégie marketing m’agace.

    • je ne suis pas pro non plus, je n’ai pas eu assez de pièces anciennes dans les mains pour juger.
      Il faut lui reconnaître malgré tout un don assez extraordinaire pour devenir ce que les filles vont avoir envie de porter et influencer toute l’industrie du mass market

  18. Salut Wali,

    Excuse-moi mais il fallait que j’intervienne car je trouve que tu déformes un peu ce que j’exprime dans mon post… Je n’ai JAMAIS critiqué les nanas qui s’habillaient en Marant ou avec d’autres pièces « chères » mais bien l’ATTITUDE de Caroline. Pour moi ce sont deux choses bien différentes… mais quand je lis dans ton article « les sales blogueuses qui ne pourront plus nous être supérieures avec leurs tenues inabordables. Je caricature à peine, c’est tellement facile » je me dis qu’il est urgent de rappeler pourquoi.

    Je me vois mal critiquer ces « sales blogueuses » aux tenues chères, comme tu dis, puisque j’ai moi-même la chance de pouvoir m’offrir ce genre de pièces sans avoir forcément besoin de réfléchir 1000 ans. Seulement:

    1. Je ne vois pas l’intérêt de le mentionner sur mon blog (encore moins d’étaler toutes les pièces et marques que ma bourse me permet de m’offrir…). Comme tu le dis très bien d’ailleurs, le style n’est pas une question d’argent.

    2. J’estime avoir le droit de ne pas aller dans le sens de Caroline. D’ailleurs je n’ai pas compris en quoi je m’étais engouffrée dans une « brêche » et pourquoi j’avais joué « de mauvaise foi » en exprimant un avis on ne peut plus.. sincère.

    3. Dans « Fuck les pauvres », j’ai essayé de parler d’autre chose que de ma petite personne et de me mettre à la place de celles pour qui cette collaboration sera sans doute l’unique opportunité de pouvoir s’offrir une pièce IM. Encore une fois, se plaindre d’une collaboration Isabel Marant x H&M pour des raisons aussi étoffées que « I want to pay my Marant clothes at Marant prices », pour moi ça respire la connerie et ça peut blesser une bonne partie des lectrices… donc oui, ça me choque, et j’avais envie de le dire.

    4. « Alors oui, je porte du Isabel Marant, du Roseanna et parfois même un sac Chanel. Est-ce que cela me rend snobe et détestable ? » : euh… non.

    Donc en résumé (histoire que tout soit bien compris): on peut s’acheter des pieces « chères »/luxe sans passer pour une grosse bourge conne et aigrie (j’ai la prétention de me dire que je suis dans ce cas de figure). En revanche, s’opposer à la démocratisation (PARTIELLE !) d’une marque « couture »… pardon mais j’avais rarement entendu plus snob.

    PS: concernant mon article coup de gueule Roseanna, je n’ai jamais exprimé un quelconque regret de ne pas pouvoir m’offrir leurs pièces… Juste, je ne vois pas l’intérêt de dépenser 400e pour avoir une allure de plouc. Les goûts et les couleurs, encore une fois..

    A+ ! Priscilla

    • Je crois que je répondais plus à une impression générale (de ton post + les réactions dans les commentaires que tu as reçus + des remarques que j’ai pu avoir ici) que ton billet est venu illustrer. toi même tu disais avoir forcé un peu le trait. Les commentaires sont souvent plus virulents et moins construits que nos billets et c’est un peu aussi à ça que je réponds.
      Je vais du coup te répondre points par points :

      1. je n’ai pas non plus envie d’engendrer de la frustration en étalant des marques chères.. mais je n’ai pas envie de m’autocensurer et de tomber dans l’hypocrisie qui veut qu’on s’habille de telle ou telle manière sur le blog pour que les lectrices soient contentes et d’une manière différente dans la vie. Je ne me pose juste pas la question, je porte ce que j’ai envie de porter et je montre sur le blog ce que je porte dans la vraie vie. Point.

      2. Tu as parlé de Caroline (et je comprends ton ressenti) mais aussi d’autres blogueuses qui émettaient des avis moins tranchés mais néammoins des doutes sur cette collaboration. Comme si ne pas s’enthousiasmer sur cette collab était faire preuve de snobisme. Je trouve que c’était un peu facile de réduire ça à un antagonisme riche/pauvre et c’est là où je situe la mauvaise foi.

      3. Le pb c’est quand on voit comment ça se passe on peut avoir des doutes sur la possibilité réelle de mettre la main dessus à des prix raisonnables.
      Elle avait également un argument intéressant quand elle soulevait le fait que à chaque fois qu’H&M copiait allégremment un créateur une saison, elle lui offrait une collaboration peu de temps après, comme pour se donner bonne conscience (ou faire taire les avocats ?). Je ne cautionne pas sa phrase qui effectivement ne pouvait que provoquer ce genre de réactions, la mention du prix a tout déclencher.
      Perso je pense que si une fan veut s’offrir une pièce, en traquant eBay on fait certainement de meilleures affaires que cette collaboration.

      4. tu me rassures :-), mais dans ce cas je ne te visais pas personnellement. Mais j’en profite pour répondre à quelques commentaires acerbes que je reçois parfois

      Ce n’est pas s’opposer à une collaboration que d’émettre des doutes, c’est là je pense que c’est situé l’amalgame (peut être plus dans les commentaires de ton billet d’ailleurs) et ce qui m’a fait réagir.

      PS : ah Roseanna, il faudrait qu’on en parle :-)
      Perso je crois que cette marque se gave beaucoup moins que des Maje, Sandro et cie. Elle est beaucoup plus confidentielle et propose des tissus et imprimés très originaux, exclusifs et en toute petite quantité et très souvent fabriqué en France. D’où un prix de revient je pense beaucoup plus élevés. Après, j’ai dû acheter une seule pièce au prix fort, vive eBay, les vide-dressings et ventes presse.

      • J’apprécie beaucoup ta réponse, vraiment, ce n’est pas sur tous les blogs que l’on arrive à échanger des points de vue aussi divergeants en toute « sérénité », je trouve cela assez fantastique (et j’irais plus souvent consulter ton blog d’ailleurs).

        Vraiment merci d’avoir répondu, point par point, je vois un peu mieux ce que tu veux dire et maintenant je comprends un peu plus ta volonté d’avoir répondu aux commentaires un peu nuls que tu dois recevoir critiquant tes choix shopping.

        Pour Roseanna, c’est sûr que la marque étant, comme tu dis, plus « confidentielles » que les marques made-in le Sentier (c’est d’ailleurs je pense ce qui fait tout son charme… plus que ses pièces en elles-mêmes), elle se retrouve « obligée » de faire payer un peu plus cher ses articles… mais pour le moment je ne trouve pas que le niveau de création le mérite… à voir si cela s’arrange, qui sait, peut-être qu’un jour je me pointerai en total look Roseanna 😛 j’attends juste d’être convaincue.

        À bientôt Wali !
        Priscilla

        • Juste pour l’histoire Roseanna ( je précise que j’aime globalement et j’aime leurs imprimés) je n’ai pas du tout ni les moyens ni surtout l’ENVIE de dépenser 250 euros pour une minijupe de 40 cm de haut avec un élastique à la taille ! étant « couturière »( du imanche hein , mais un peu expérimentée) je peux dire qu’il n’y a AUCUN travail sur la coupe. Alors le tissus, la confidentialité , le made in Françe OK mais ça reste du VOL, et c’est bien dommage car je souhaiterai vivement pouvoir m’habiller plus en made in France mais c’est totalement inabordable pour le commun des mortels. Et je ne veux pas entendre « le acheter moins mais mieux » parce que quand on gagne 1100 euros par mois c’est juste IMPOSSIBLE, mon budget annuel de fringue équivaut à une pièce Roseanna !
          c’est pas du tout un commentaire « troll » c’est juste qu’on a pas toutes la chance de faire un boulot payé 3000 euros , et je parle de chance car je fais un travail que j’aime,vraiment, mais qui ne gagnera jamais d’argent, quoi que je fasse c’est comme ça…alors je rêve , je bave et puis c’est pas bien grave, et j’irai peut être (ou pas)chez H&M pour la « Marant touch » !
          Bonne soirée !

      • relis ma réponse aux points qu’elle soulève je réponds tout autant aux commentaires que son billet a suscité et qui sont souvent plus caricaturaux et virulents que son billet lui même.

  19. Bonjour,
    Je ne vais plus sur les blogs ou les filles mélangent marque de luxe et mass market juste dans le but de se dédouaner de porter des fringues hors de prix
    En revanche les blogs comme ‘et pourquoi pas coline’ qui joue parfois de ces mix j’adore :) car sa démarche est sincère

  20. Non, tu n’es pas snobe et prétentieuse, et c’est bien pour cela que je continue à te suivre depuis presque 5 ans. J’ai abandonné en cours de route les blogueuses qui se contentent d’être des porte-manteaux ambulants et qui semblent ne plus toucher terre. Au début de la blogosphère, les blogueuses se démarquaient beaucoup de la mode des magazines aux photos super sophistiquées et à la mode souvent inabordable,c’est pour cela que vous avez eu un tel succès et que les journalistes ont compris que désormais il fallait compter avec vous. Mais au fil du temps, certaines blogueuses ont commencé à se prendre pour des journalistes de mode et cela en est devenu dérangeant (enfin pour moi) ! Quant au problème de la collaboration Créateur/magasins de chaîne, je trouve que ça ne mérite pas tant de discussions, aux US, il y en a systématiquement chez Target (équivalent Carrefour) avec par exemple D. de Furstenberg, E. Pucci, le magasin anglais Liberty il y a 2 ans, cette année Philippe Lim (qui sera lancé début septembre pour celles que ça intéressent) et les consommateurs ne se posent pas tous ces problèmes existentiels. Dans ce cas, c’est la même chose avec la contrefaçon, moi, je n’en achète pas mais je peux comprendre que quelqu’un qui ne pourra jamais s’offrir le sac de ses rêves craque sur le marché de San Rémo !

    • il y a eu une évolution et une professionalisation. Après je pense que c’est devenu pour certaines un job comme un autre et que ça a perdu un peu d’âme au passage. Je ne dis pas que je suis exempte de ce pb, il faut parfois jouer à l’équilibriste :-/

  21. Peu de personnes peuvent s’acheter du Vuitton ou du Chanel mais lorsqu’on voit partout les sacs monogramme (qui par ailleurs est majoritairement en Toile enduite) parfois portés avec des tenues douteuses, on se demande qui est snob.
    Je n’achète pas de créateurs pour du créateur mais parce que la pièce me plaît. La mode c’est porter une pièce qu’on aime pas une marque. Une pièce de marque mais avec un tissus qui gratte, je ne prends pas. Que HM ou d’autres fassent des collections capsules, si la qualité est quand même là, je trouve ça bien, c’est toujours mieux que du mauvais A&F ou autres Z&V. Quant à la bloggeuse snobs, oui certaines le sont.

  22. Hello !

    J’ai un peu du mal à comprendre le débat. Pour moi, il y a des filles qui se sapent avec goût et d’autres non (chez les blogueuses comme partout !) Le fait de multiplier les marques ne garantie en rien le bon goût et surtout le style. On peut s’habiller en 100% Marrant et ne ressembler à rien. Tout simplement parce que certaines pièces dites « de luxe » sont tout simplement pas terribles (et franchement, il suffit de se balader sur NAP pour le constater, tout ce qui est cher n’est PAS joli).

    Peut-être que certaines blogueuses ont « perverties » le fait de mixer « luxe » et « mass market » mais on ne m’enlèvera pas de l’idée qu’avoir son PROPRE style, c’est tout de même un peu ça. Savoir ce que l’on aime, ce qui nous va et le porter avec goût pour avoir son PROPRE style qui ne ressemble à aucun autre (or désolée, mais à partir du moment où l’on porte les IM compensées, un slim léopard et un pull Leon et Harper -je dis n’importe quoi et ne vise personne- et bien on ressemble juste à une fille à la mode, on n’a pas son propre style.)

    Perso, j’ai eu une période « luxe » entre 24 et 27 ans. Je lisais les blogs mode, je me suis payée un Balenciaga et n’en voyais que par Claudie Pierlot and co. Et puis en regardant les petites meufs bien fringuées dans la rue, celles que je trouvais vraiment exceptionnelles, je me suis aperçue qu’en réalité aucune n’avait de pièces luxueuses. Le « style » (Saint-Graal) ce n’est pas le luxe. Depuis j’ai totalement arrêté de payer une blinde des pièces que je pouvais retrouver mieux coupées et avec plus de caractère chez Asos ou Topshop.

    • je ne voulais pas dire que les blogueuses ont perverti l’idée du mélange luxe/Mass market, mais en fait ça me saoule un peu de lire toujours la même chose dans les interviews de mannequins ou de it-girls pour qui la seule réponse à la question « style » se résume justement à ça

  23. Cet article est tout simplement super! Je suis totalement d’accord avec toi! J’en avais également parlé dans l’un de mes articles la semaine dernière, ce qui me « dérange » dans cette collab, ce n’est pas que les sapes IM soient moins chers (surtout que bon très sincèrement qu’on se le dise, à mon avis il n’y aura PAS une énorme différence non plus au niveau des prix, IM ce n’est pas non plus Chanel), c’est surtout que depuis quelques saisons, Isabel Marrant (et ce n’est que mon humble avis), joue à fond la carte de la commercialisation de masse! On perd le côté « créatrice » de mode, et ayant été une grande fan de la marque à ses débuts, ça me déçoit. La collab avec H&M pour moi, c’est purement et simplement du mass market. Ce que j’ai toujours aimé dans les collabs H&M c’est « découvrir » des créations, avoir accès à des sapes que je n’ai pas l’habitude de côtoyer (genre Versace, Maison Martin Margiela etc.), et leur prix devenant vraiment avantageux, me permettre de les acheter. Pour moi, c’était le moyen d’avoir une pièce de créateur/couture à un bon prix. H&M fait déjà en temps normal du IM donc j’ai du mal à voir ce que cela va apporter de plus. J’ai hâte que la capsule arrive en tout cas, et espère ne pas être déçue. J’ai envie de « découvrir » des créations Isabel Marrant et non pas de retrouver ses best sellers déjà repris et copiés par à peu près TOUTES les marques. Pour dire vrai, je mise tout sur la collection Homme, je pense d’ailleurs que c’est dans ces rayons là que je vais plutôt trouver mon bonheur.
    Enfin, tout ça pour dire qu’être « sceptique » vis à vis de cette collab, ne fait pas de nous une bourgeoise snob, je n’ai d’ailleurs pas compris l’acharnement sur l’article de Caroline qui disait plutôt qu’elle était « déçue » par le choix de cette collab.

    Désolée pour le pavé, je me suis sentie inspirée 😉
    Des bises!
    Pilou

    • C’est ça, ne pas être enthousiaste à fond sur cette collaboration ne veut pas dire qu’on soit dans la catégorie « passez assez cher, mon fils », pas du tout. IL y a aussi une sorte de lassitude de ces collaborations, du buzz savamment orchestré, du sold out et de la pénurie organisée, tout ça…

  24. Je trouve cette polémique stérile….Pour Karl Lagerfeld ou Margiela, personne n’a rien dit alors que ce sont des créateurs bien plus luxueux qu’IM. Mais IM pour certaine blogueuses c’est la hype alors il ne faut pas y toucher et imaginer que des nanas à petit budget puisse porter aussi du IM, quel sacrilège…. Moi ça ne me dérange pas, j’ai du « vrai » IM et je serai ravi d’avoir du IM/H&M a un prix décent. Mais je n’ose imaginer l’émeute ce jour là, les heures d’attente, les bousculades que cela va engendrer….Moi je suis surtout fan des sneakers et des boots IM, les fringues, moins fan donc je vais vraiment attendre de voir ce qu’elle propose et si ça me plait je tenterai peut-être le bain de foule ! 😉
    En tout cas, plus le temps passe et plus j’adore ton blog !

  25. Euh, c’est surtout Zara qui copie Isabel Marant, non ??!!!
    A chaque fois que je vais chez Zara, je vois un best of ‘spécial meilleurs propositions des créateurs cette saison’ (tiens, des chaussures Isabel Marant; tiens, des sandales Alexander Wang; tiens, une jupe Balanciaga; tiens, un sac Proenza Schouler…). Cela me déprime à chaque fois!

    • C’est clair, de plus en plus même. Mais pour cet été, H&M nous a fait une belle brochette d’inspirations Marant (les teddy, les pantalons brodés, etc…)

  26. Je pense que le blog mode doit rester un blog futile par execellence et ne pas entrer dans des polémiques, on est la pour se détendre et parler chiffons et non pas prix des chiffons ni jalouser la voisine.

    Les gens font ce qu’ils veulent de leur sous et de leurs vêtements. Il faut s’adapter à nos nouveaux modes de vie et fonctionnement.
    Y’a vraiment toujours des gens poru chercher la petite bête. Je pense qu’il faut évoluer avec son temps.
    Du moment qu’on est bien dans sa peau et dans sa tête, ou est le soucis!
    Bisous

    Aurélie

    http://www.lespetitesbullesdemavie.blogspot.com

  27. Bon alors ma petite pierre n’apportera sans doute rien à l’édifice mais j’avoue que sur ce coup là, je suis assez proche de l’avis de Mercredie (le lien que tu as mis vers ce blog que je ne connaissais pas).
    Je n’aime pas cette idée que certaines pensent perdre leurs privilèges sous prétexte que IM fait du mass-market, même si au passage je trouve que tu as raison de souligner les contradictions de la Dame…
    Mais bon, qui peut s’indigner que, un tout petit peu et pas longtemps, le commun des mortels des consommatrices puissent porter du « demi-Marant » ?
    En quoi ça leur fait peur à Caroline et consorts ?
    Il n’est pas question de fermer les boutiques IM que je sache ? et il ne s’agit que d’une seule colelction dont les pièces seront distillées au compte goutte (j’ai déjà fait mon deuil pour ma part, ayant autre chose à faire dans mes journées que 8h de queue devant H&M).
    Mais je rejoins cette blogueuse : ce snobisme donne un peu la nausée…
    C’est oublier bien vite qu’une ado de 16 ans d’une famille de classe moyenne peut avoir envie d’accéder juste une fois, à du IM sans casser le PEL que ses parents lui remplissent depuis sa naissance… un peu de dignité tout de même…
    ATTENTION : TU N’ES ABSOLUMENT PAS CONCERNEE PAR MES REMARQUES ci-dessus… QUE CE SOIT BIEN CLAIR !

    Si je viens voir ton blog, moi qui n’ai que très peu de temps, c’est bien que je t’apprécie et que je ne ressens aucune condescendance de ta part.
    Tu aimes les jolies fringues, de marque, tu en as les moyens et y a des accès privilégiés : tant mieux ! Ca me donne des idées, des envies et du plaisir à lire et à regarder…
    Point de jalousie de ma part et tu le sais, je me suis toujours insurgée contre le mauvais procès que certaines t’ont fait parfois pcq tes tenues valent leur prix…
    J’aimerais avoir ta garde robe c’est un fait (mais en 40 svp !) mais je sais aussi que la vie n’est pas qu’une question de moyens mais aussi de PRIORITE : nous avons fait le choix d’acheter une jolie maison dans une région à l’immobilier très cher, nous avons 2 enfants pour qui nous payons crèche et école privée, nous partons un peu en vacances et ne nous refusons pas un bon resto… c’est vrai que je m’achète moins de fringues qu’avant tout ça… Mon père, lui, qui était prof de collège a été toute sa vie (et est tjs d’ailleurs) locataire, gagnait qd il travaillait quasi 2 fois moins que mon mari et moi et pourtant, il a voyagé plus que nous ne le ferons jamais ! Il partait tout le temps, et dans les pays les plus lointains du monde… Il reste assez peu de pays où il n’ait pas mis un pied (surtout en Asie, c’est un fan !)…
    Alors que la suédoise en colère aille dans sa boutique IM de Stockholm, y paie le prix (IM n’est pas contre, j’en suis sure) et qu’elle laisse celles à autres moyens et/ou choix de vie, acheter chez H&M !
    Quant à toi, surtout NE CHANGE RIEN (sans te commander bien sur !)
    Bisettes
    Val

    • Merci, je suis contente de voir que tu trouves toujours le temps de me lire (et de laisser des commentaires !)
      tout est une question de priorités dans la vie. Perso je l’avais déjà évoqué, je gère ma penderie complètement à part du reste des affaires familiales, avec un pourcentage de mes revenus ou bien uniquement grâce aux entrées du vide-dressing. Ca évite les sujets de tension en famille 😀

      • C’est vrai que je suis peu bavarde sur ton blog ces derniers temps, mais je te lis tous les jours, tasse de thé en main, avant de me lancer dans ma journée de boulot !
        Merci de ta gentillesse et go on !
        Bisettes

  28. Oui 1ere collection homme pour Isabel Marant!! Je suis curieuse de découvrir ce qu’elle aura imaginé.
    Et il y aura aussi un rayon teen, j’y trouverai peut-être de jolies choses pour ma fille ainée.
    Moi aussi, au final, je dis plutôt wait and see, même si Isabel Marant donne un peu l’impression de trahir ses valeurs en s’associant à H&M (le côté -), on aura pour une fois accès à du IM au prix H&M (le côté +), alors reste à savoir, surtout, si la collection sera jolie. Bref, on verra sur pièces si cette collaboration nous plait, hein, soyons pragmatiques 😉

  29. Chaque année LA REDOUTE fait une collaboration, une collection capsule en fait et cela ne fait pas tout un foin !
    Cette fois ci c’est COURREGE.
    Moi je trouve ça chouette et je ne me pose pas plus de questions !

  30. Salut walinette,

    je rejoins souvent tes analyses que je trouves franches et directes, mais la je te trouve un peu injuste avec l’article de ‘Mercredie’ que tu mets en lien. Moi je trouve qu’elle a raison cette fille; et bien entendu je ne parle pas ni de toi, ni de personne en particulier d’ailleurs, mais cette remarque de Caroline je ne la trouve pas acceptable. OK, la collaboration avec H&M c’est une opération de com, mais les ventes presse en sont clairement une autre!… sauf qu’elles ne ciblent pas les mêmes personnes, alors personne ne s’en plaint. Tu ne crois pas? En tout cas merci d’avoir pris le temps de poser les arguments a plat!

    • on est d’accord sur ce point, les propos de Caroline étaient limites. Après, tomber dans le clichés riche/pauvre pour parler de celles qui attendent la collaboration avec impatience et celles qui émettent des doutes, c’est ça qui est un peu facile je trouve (et ça s’est plus ressenti dans les commentaires qui ont suivi que dans son billet je pense)

  31. Perso toutes les collabs qu’on voit fleurir depuis qqes années dans les grandes enseignes me laissent vraiment indifférente.

    Ca me fait juste halluciner de voir que bcp de monde est malgré tout prêt à planter la tente devant le magasin le jour de la sortie de ladite collection capsule et une fois dans le magasin, d’ouvrir les bras en grand et de rafler tout se qui se trouve entre les deux (on s’en fout de la taille ou de la gueule du truc.. « on veut de la marque!!! »).

    On m’a raconté des scènes d’hystérie collective pour la collection Rykiel à Luxembourg (le seul endroit près de chez moi ou cette vente était accessible). Ben merci, mais non merci…

    Et comme tu dis, de retrouver généralement le tout qqes heures après sur ebay à des prix digne de la prohibition.

    J’habite en province comme bcp de tes lectrices et ce genre dans grand mess de la mode n’arrive généralement jamais jusque dans nos contrées (même dans une ville de 50.000 habitants pour ma part)…. donc ça me passe complètement au dessus du cigare (Dieu m’en préserve..).

    • je pense justement que les plus motivés sont ceux qui cherchent à faire du bénef… mais je pense que ça commence à lasser un peu. On verra le 14 novembre !

  32. C’est pas la 1ère fois que H&M fait une collab avec un « grand » nom et je me demande si ce pseudo-buzz en mode indignation n’est pas un coup monté de plus qui profite à la marque au final (comme avec tes boots Chloe ;))

  33. Alors moi, je ne trouve pas la blogueuse snob parce qu’elle porte des marques chères, mais j’avoue être un peu « choquée » entre guillemets hein, quand on nous propose le même look, mais en version cheap!
    Ca fait un côté je m’adresse à la plèbe que je trouve limite. Mais bon si ça plait à certains…

    • ça répondait à une demande/discussion dans les commentaires … ça permet aussi de proposer une alternative quand les pièces sont anciennes ou sold out. Après chacun l’interprète comme il veut, mais il ne faut pas y voir de la condescendance, ce n’est vraiment pas ça

  34. Premier commentaires laissé, parce que vraiment ton article me fait réagir (sur plusieurs points, plus ou moins proche du sujet premier de ton article):

    En véritable aficionada de mode, je suis assidûment certains blog de mode (dont le tiens). Comme toi, j’aime à mélanger les pièces luxe et les pièces mass market (j’ai la chance d’avoir un travail qui me permet ce train de vie).

    Les blogueuses en ce moment parlent beaucoup de la collaboration IM*H&M. On retrouve de nombreux articles traitant de cela.

    Ce qui me dérange un peu aujourd’hui chez les blogueuses: ce sont les partenariats systématiques et l’uniformisation des discours et sujets.
    Je m’explique : par exemple, on voit de nombreus « it-bidules » sur les blogueuses, gentiment et souvent offert par des marques pour qu’on en parle, ou des articles ventant une marque, produit (toujours contre rémunération. (ça marche aussi pour la cosmo, la mode, les restau, etc. ). Deux choses en découlent :

    1- Aucune femme (ou très peu, et je les admire) arrive à se détacher de l’envie de « posséder », seulement tout cela a un coût (assez élevé souvent). Chose absolument non relatée dans vos blogs et c’est vraiment dommage. (sans parler du fait que de nombreuses jeunes filles lisent ces blogs, et peuvent perdre un certain sens des réalité)

    2- Evoluant dans le milieu, je sais que très peu de blogueuse de mode acceptent de parler de qqch sans rétribution. Je comprends aussi qu’il s’agisse d’un travail, mais ne perd-t-on pas le sens premier d’un blog de mode : parler de ce qu’on aime, librement ?

    3- L’uniformisation des blogs de mode au détriment du style personnel: on revoit les mêmes pièces partout sur tous les blogs, les mêmes articles sur des sujets très similaires. C’est dommage ! La mode (et le monde) est riche et infinie. Dommage qu’on nous bourre le mou depuis un an avec le sweat Kenzo, ou la crème machinchose !

    A titre personnel, je trouve qu’une collaboration, entre un créateur que j’aime et une enseigne telle H&M, sera toujours pleines de surprises (bonnes et mauvaises). Ma limite restant la foule et les queues interminables!
    IM ne fait malheureusement pas partie des créateurs que j’aime…

    Z.

    • J’essaie de répondre point par point mais il commence à se faire tard 😉

      1. je suis d’accord, mais si tu commences à parler d’argent, les valeurs divergent tellement que tu finis par te prendre une volée de com désagréables

      2. cela m’arrive encore de parler d’un coup de coeur, voire parfois d’un CP sans aucune contrepartie. Mais quand tu es sollicitée pour de la publicité pour ton blog, c’est normal de demander une rétribution. Le problème est d’arriver à faire la différence entre contenu éditorial et publicitaire. et il y a de l’abus de la marque de certaines marques aussi

      3. oui, il y a une influence entre les blogs… et de la part des lectrices qui attendent parfois les mêmes choses 😉

  35. Ben moi ça me soûle un peu, car il va rester des miettes de biscotte et comme tu le dis si bien, tout va se retrouver encore plus cher sur eBay… Et puis et puis, même si tu n’aimes pas parler de prix, j’adore IM, mais j’en ai marre de payer un rein chacune de ses créations. Depuis je les achète d’occase sur eBay, j’ai pas les moyens…

    http://mafaldadotzero.blogspot.fr/

    • Pareil : soldes ou eBay, on finit toujours par mettre la main sur la pièce que l’on traque (on fait des économies et ça devient presque un jeu)

  36. Caroline a un peu poussé le bouchon avec cette remarque maladroite (et snob, oui, je trouve)….Pourtant, elle porte encore parfois du Zara, comme nous toutes,enseigne qui a abondamment pompé sur les pièces phares de chez IM….tout comme H&M! La collaboration comme meilleur remède au plagiat? C’est peut-être ainsi que l’on doit poser la question, non?

  37. Bonjour
    je voulais juste partager mon ressenti, car je vois que le débat est ouvert et civil!
    Je ne suis pas une cliente IM, j’ai quelques pièces pour lesquelles j’ai économisé et réfléchi 1000 fois avant de les acquérir, car j’aime son style et me fait sentir « bien dans ma peau ». Je suis donc une fille normale, qui n’achète que très rarement de pièces « luxe », « branchés » ou je ne sais pas comment situer IM…Néanmoins, je suis restée perplexe quand la nouvelle a rebondi de Twitter à Instagram, aux blogs. Et cela pour une simple raison « idéaliste » : elle s’est toujours présentée comme une « outsider » de la mode, qui fait que les pièces qu’elle porterait dans la vraie vie. Et ça, c’est sa grande réussite. Elle a toujours critiqué les « sales copies » de ses sneakers. Elle a raison; je partage le droit à la propriété intellectuelle et si je n’ai pas les moyens je n’achète pas, sans chercher des copies. Je pense que ce n’est pas du snobisme. Mais je pense que avec cette collaboration elle est allée contre ses « valeurs », qui la rendaient « spéciale » à mes yeux. C’est juste ça. Après on peut parler des Parisiennes ou autres filles branchées qui se sentent trahies par leur marque fétiche (ce sont celles qui se plaignent en majorité), sur la démocratisation de la mode, etc, mais au départ c’est cette trahison à elle-même qui m’a déçue. A part ça, je ne suis pas à la base contre ces collaborations, même si je préfère de loin le plaisir d’entrer en boutique, prendre mon temps et m’offrir enfin la pièce tant convoitée.
    Je tiens à dire encore que :
    -les prix des collaborations HM ne sont jamais des prix HM, donc la polémique de Caroline à ce sujet n’a pas de sens (selon mon point de vue).
    -en ce qui concerne la qualité des pièces issues de la collection : on veut parler de la qualité de la ligne Etoile? elle est souvent pas au top, même si je trouve superbe le choix des imprimés et (parfois) des tissus…avec des prix qui seront probablement très proches à ceux de la collaboration avec HM.
    -sur le snobisme des blogueuses: certainement il existe, on le voit toutes, mais désormais tout le monde s’en rend bien compte. Je te suis depuis 2008 ou 2009, même si je commente peu, mais d’autres blogs j’ai arrête de les lire il y a longtemps, quand je ne me reconnaissais plus du tout dans certains choix. J’en
    garde certains juste pour le plaisir des yeux (même si cela me génère parfois de la frustration, je l’avoue)
    Désolée pour ce long commentaire.

    • Merci pour ton point de vue.
      L’évolution des blogs en a fortement déçue certaines, tout en drainant une audience de plus en plus importante.
      La réaction est plus forte sur cette collaboration en effet à cause de la prise de position récurrente de la créatrice sur la société de consommation, du coup le choix a surpris.

  38. Il y a eu, jusqu’à présent, 16 collaborations de H& M avec des créateurs. Pourquoi s’indigner de celle ci ? Parce qu’IM est la créatrice en vogue et ultra prisée. Mais il faut arrêter de rêver c’est une collaboration purement marketing comme l’on été les autres.
    Qu’est ce donc que ces modeuses qui s’offusquent que leur créatrice chouchou s’associe à H&M ? Cela est donc si honteux ? Mais arrêtons là, le snobisme…

    Comme tu le dis les pièces seront vendues en une matinée et revendues illico sur le net. Cela c’est fait à chacune des collaboration entre créateurs et H&M.

    Et puis quoi, La Redoute fait des collaborations avec des créateurs depuis bien longtemps et à chaque saison et personne n’a jamais rien dit là dessus. Pourtant La Redoute c’est beaucoup moins mode que H&M …

    • je pense que l’argument principal qui est retenu est la position anti-consumériste qu’a longtemps revendiquer la créatrice, ce qui a pu surprendre les fans de la première heure.

  39. La blogueuse est surtout devenue…fade 😉
    Je n’ai pas suivi le passionnant débat d’IM chez HM (ironie),vu par la blogo,mais selon moi ce n’est pas de snobisme dont est atteint la blogueuse,à la limite ça serait gentil et parfois fun.Non c’est plutôt qu’elle est rongée par la sur-consommation,qu’elle ose montrer une pièce « cheap » sur son blog uniquement si elle a été vue sur 50 autres blogs (le tee dentelle HM) sinon il faut que tout soit de la marque (très chère la marque).Je pense qu’il est bon de sortir de la blogo pour se rendre compte que la mode est partie ailleurs et qu’il ne reste que la consommation.Je suis personnellement affolée de voir sur des blogs qu’on achète une pièce chère,qu’on présente comme le IT à avoir absolument et qu’on la vend quelques semaines plus tard dans sa petite boutique,ça rime à quoi tout ça?Sans parler des pièces achetées en vente presse et revendue plus cher aux lectrices.Franchement le plaisir de partager des bons plans chiffons entre filles est bien loin,là où je venais chercher de l’inspiration générale de filles originales,à présent c’est aussi palpitant et objectif qu’un publi-reportage.Je n’ai pas vraiment besoin de lire sur 50 blogs ce qu’il faut que j’achète cette saison.
    Donc IM chez HM,ça ne m’intéresse pas spécialement puisque pour acquérir une petite pièce faite au bangladesh,il faudrait faire 5 heures de queue et se faire marcher dessus par des personnes qui ont perdu la tête,c’est donc hors de question,ce n’est pas du snobisme c’est de la raison…Porter du IM au prix du IM,oui si la pièce vaut son prix (j’achète en VP),pas parce que la blogo voudrait que le monde se partage entre celles qui ont des Betty et les autres.Sur la créatrice elle-même je comprends mal son choix,ça ne correspond en rien avec sa « philosophie » et ses idées,mais bon,la créatrice est comme la blogueuse,elle a besoin de pépettes 😉
    Bien entendu,je ne te vise pas toi particulièrement puisque tu restes un des seuls blogs mode que je consulte,notamment du fait de pouvoir s’exprimer un minimum dans les coms (chez les autres,sorti du « ma chérie tu es belle » tout est modéré,très intéressant..) mais ces comportements sont lassants et le phénomène aurait besoin d’air frais et d’arrêter de se regarder le nombril.

    • Wow, tu n’y vas pas avec le dos de la cuiller 😀
      Il ya les dérives de la professionnalisation des blogs dans ce que tu dénonces. Un petit coup de pied aux fesses que tu nous donnes en sommes 😉

      • Je suis sûre que tu sais que je ne m’adresse pas à toi en particulier,car malgré les critiques très dures que tu as pu recevoir, je considères que tu fais partie de celles qui arrivent à rester « elles-mêmes » et propose un truc en plus.
        Malgré ça,je suis assez interloquée par exemple,par le fait que vous revendez toutes vos sweat kenzo (the it pièce de l’hiver),non pas que vous n’en ayez pas le droit,mais ça prouve à quel point on marche sur la tête de la sur-consommation.Non mais vraiment,je ne retrouve pas cette folie dans mon milieu pro (un comble) où on cherche encore avant tout à être différent (au meilleur rapport qualité/prix).
        Oui les dérives sont de plus en plus flagrantes je trouve,entre le fait de revendre les pièces achetées en VP le double du prix,se faire le pantin des marques,etc je ne vois pas le plus par rapport à la presse féminine.Mais il reste fort heureusement quelques exceptions 😉 désolée pour le léger hors sujet..
        Sur le sujet IM,le gros problème c’est vraiment la façon dont HM gère le truc et prend ses clients pour des gogos,faire la queue des heures,se battre entre clients,ça va on est pas en ex-urss quoi…rien que ça me pose un vrai problème quelque soit le créateur.

  40. je suis bien d’accord avec toi, je n’ai pas sauté de joie en voyant cette collab mais c t surtout parce qu’à Nice , le H&M ne proposera pas toute le collection et j’imagine déjà la queue et la folie !! bref je bosse donc je n’aurai pas le tps d’aller me battre pour un tee-shirt ou une orbe à presque 100e voir des fois plus, donc finalement je préfère en acheter peut etre moins, quoique la coll. etoile propose pas mal de chose à des rpix plus abordables, plutôt que de me battre pendant 2h pour arracher un tee-shirt, et surtout que je suis nulle dans ce genre de trucs !! je suis tj la seule a ne pas avoir su dénicher LA pièce !! bref c pas pour moi et ce n’est vraiment pas du snobisme,
    Encore bravo pour ton art. qui je trouve très intéressant et comme tu dis est ce que « cet accès facile à la mode » par les VP, …. ne nous fait pas perdre la tête ? est ce qu’on est pas en train de s’éloigner de la beauté d’un tissu de se contenter d’une jolie pièce ? est ce que cette envie incessante de nouveauté ne va pas asphyxier les créateurs au point de leur faire perdre de leur créativité ? bref essayons de nous contenter de ce que l’on a et ne pas tj regarder le dressing des autres car c’est sur on aura tj envie de cette jolie robe de … ou le jeans de … et on es oublierais presque toutes nos jolies choses qui dorment sagement dans notre armoires, donc avant de courir acheter La pièce IM collab H&M sous prétexte que c pas cher il faut réfléchir si cette même pièce était vendue chez Camaieu est ce qu’on l’achèterai par ex ? et est ce qu’on a pas déjà quelque chose de semblable dans notre dressing ?

    • cela dépend, si ce sont plus les imprimés et les pièces simples qui sont proposées (comme ce qu’on croit deviner sur le portant) cela devrait être abordable.
      Pour le besoin incessant de nouveautés… c’est une spirale inévitable quand on publie quasi tous les jours et qu’on sent une attente des lectrices et comme le porte feuille et la penderie n’est pas extensible il faut tourner. Du coup on s’éloigne du comportement moyen des françaises.

  41. Comme Valentina, je pense évident qu’IM a accepté cette collaboration pour profiter d’un marketing de masse, mettant sa marque en pleine lumière, tous budgets confondus et non mue par une subite envie de la démocratiser 😉
    C’est amusant de noter qu’Isabel et son mari, forts de leur bobo chic attitude, se permettent de trouver abusif notre mode de consommation, tout en en offrant des vêtements ou des sacs, dont la marque fait en grande partie office de valeur ajoutée.
    Leur stratégie marketing est excellente, tout comme leurs relations presse, certainement le nerf de la guerre.
    Je note que nombreuses blogueuses habillées en Marant, le sont souvent grâce aux ventes privées, tout comme les journalistes.
    N’y voir aucune critique de ma part, mais cela permet de rester réaliste, les prix de la collection grande ligne étant souvent dissuasifs.
    La mode se démode, IM comme les autres, autant profiter de l’énergie de l’instant, non ?
    Je déplore par contre cette jalousie fréquente dès lors que certaines s’habillent avec des marques que d’autres ne peuvent s’offrir.
    Vivre et laisser vivre …

    • Je me demande quand même si JD et IM n’ont pas divergé un peu dans leur mode d’expansion et de stratégie commerciale.
      après nous ne sommes pas mariées à des oligarques russes, vive les soldes, les ventes presse et la 2ème main 😉

  42. Je ne comprends pas pourquoi ce débat prend de telles proportions, surtout quand il s’agit d’Isabel Marant, et pas pour les créateurs précédents, alors que la situation était la même: vendre des créations de créateurs à des prix grands publics. Et puis ça a été de la folie pour la première collection de Karl Lagerfeld, mais on a aussi vu l’essouflement du concept lors des dernières collaborations: pas besoin de se bousculer pour trouver des pièces Lanvin ou Versace quelques dizaines de jours après leur arrivée en magasin, et pièces MMM plus que soldées pour s’en débarrasser.
    Et que Caroline se rassure, Isabel ne va créer qu’un petit vestiaire pour H&M, elle trouvera toujours des créations plus haut de gamme, et non étiquetées grande dif dans les boutiques de la créatrices.
    Je suis également étonnée que les gens se révoltent quand Isabel s’associe à H&M, mais personne ne s’est offusqué quand elle a dessiné des modèles pour le VPiste la Redoute, ou encore quand elle liquide en masse sur des sites de ventes privées…

    • la différence pour les fans tient dans le discours de la créatrice qui a toujours regretté la société de surconsommation de fringues. Du coup la collaboration avec H&M surprend plus que les précédentes.

  43. Bonjour, je suis styliste et j’ai fait pendant mes études un stage au sein du bureau de style Isabel Marant. Je peux vous dire à quel point cette annonce de collaboration I.M & H&M m’a surprise … Isabel Marant déteste le mass market et si une personne de son équipe avait le malheur de porter du Zara, H&M ou autre, cela avait le don de l’agacer au plus au point. De plus, elle a clairement un discours et un mode de vie décroissant : elle ne portait que les pièces défectueuses ( troués ou tachées ) qui revenaient de ses boutiques et s’habillait avec les anciennes collections, elle passe ses vacances dans une cabane sans eau, ni électricité. Voilà pourquoi, au delà du simple débat de démocratisation des pièces de créateurs, j’ai surtout l’impression qu’Isabel Marant se trahit un peu dans cette collaboration.

  44. Malgré tout ce qu’à pu dire IM sur les marques mass market ( qui la copient copieusement ), je pense que c’est surtout le côté marketing, l’impact de cette collaboration et le chèque de ce contrat qui ont dû lui faire dire qu' » elle se sentait honorée que H&M se rapproche d’elle  » !! Même si j’apprécie ses collections et jusque-là sa politique, j’ai été très très déçue en apprenant cette nouvelle ! Tourner sa veste aussi joyeusement, ça laisse perplexe !

  45. Elle a un mode de vie décroissant? Elle porte des pièces trouées et passe ses vacances dans une cabane sans eau ni électricité? Peut-être devrais-je trouver cela admirable, follement original, mais ce comportement bobo intello de gens qui « jouent les pauvres » quand ils sont « pleins de sous » (c’était mieux exprimé par Thierry le Luron!!!) je trouve cela carrément insupportable, véritablement une insulte envers ceux qui ne peuvent pas faire autrement que de le porter, ce vêtement troué… Autre motif d’exaspération: pourquoi se pâmer à ce point devant cette marque-là?? Une qualité de confection au-dessus du lot? Des tissus à ce point remarquables? Désolée, mais le prix sur l’étiquette, c’est se moquer du monde. Venez, moutons de Panurge à qui l’on a mis dans la tête qu’il fallait absolument s’offrir ces pièces-là pour être branchées…venez, engloutissez une bonne part de votre salaire, nous, nous nous frottons les mains…
    J’en ai un peu assez de toutes ces prescriptions, de ces noms qui rendent fou pendant un temps plus ou moins long, avant de passer à autre chose…pendant longtemps, impossible d’ouvrir un magazine sans se voir proposer Gwyneth Paltrow comme modèle à suivre absolument, et Gwyneth par ci, et Gwyneth par là…
    Les sacs Dreyfuss, sur les blogs, c’était la folie absolue. Cela s’est bien calmé, apparemment on arrive à vivre sans… et très bien, même!!
    Si l’on pouvait sortir un peu de cette mise au pas, quel soulagement!!
    Mesdames et messieurs les créateurs branchés, si vous êtes si cools, si décroissants, pourquoi vous faire tant d’argent sur notre dos, et en plus en nous trouvant complètement stupides, là c’est le comble du cynisme! Alors, proposer chez H§M des pièces au nom branché dont la qualité sera encore plus discutable -il ne faut pas se leurrer- cela n’a rien de spécialement étonnant. Juste un peu méprisant.

  46. huuu j’arrive tard et j’ai pas tout lu….juste que quand j’ai vu la pub je me suis dit « alors ça cette collaboration ça va faire grincer des dents à certaines privilégiées qui se paient la marque » et au final je n’avais pas tord 😀

    Après moi je réve d’un sac de son mec bien plus que d’une piéce de chez elle donc je suis pas certaines de me précipiter quand la collection va sortir et mon mag est super loin aussi

    bises

  47. Échange très très intéressant …mes seules deux pièces IM : dickers et betty achetés après beaucoup beaucoup d économies sont en bien mauvais état après une saison… Faut il arrêter ou continuer ??? Isabel, d accord mais s il te plaît fait de la vraie qualité qui me donne envie de continuer à mettre 400 euros dans mes chaussures
    Merci walinette , beaucoup beaucoup, tu restes la seule avec Caro(pensées) que je prends beaucoup de plaisir à lire chaque jour.

  48. La collaboration IM et H&M perso jmen tape.
    Pour ce qui est des blogs mode, j’ai aimer en suivre beaucoup a une époque. Et je trouve que c’est du vent au final..
    D’une parce que souvent les nanas ont un spic de fringues sur le dos….. Et que la majorité des lectrices ne peuvent pas suivre…. C’est donc que du rêve…
    Que paradoxalement c’est nus lectrice en plein rêve qui faisons tourner la machine du blog et donc générons les partenariats bien souvent. Sauf que la c’est le sujet tabou…….on ne sait pas trop ce que finalement la pauvre lectrice de base apporte a la blogueuse mode…mais la blogueuse mode a pas mal de mépris pour sa lectrice….jamais elle ne prend le temps de lui répondre
    Non non la lectrice de base a juste le droit de baver
    Ou mieux…d’acheter sur des vide dressing des pièces offertes qu’on revend a prix dor….
    C’est un beau business le blog..quand on est dans la bonne cour
    Mais pour celle qui regarde et rêve d’une pièce quelle ne pourra jamais s’offrir quand pour la bloggeuse mode cette pièce équivaut a une paire de tong…….c’est frustrant

    Je dois pourtant aimer me faire du mal parçe que je continue de les visiter ses blogs mais aen évitant les comms…parçe que 200 comm dans le style tes top , tes trop belle….c’est juste pathétique .

    Et le topo de la mauvaise foi ….le fameux je veux protéger ma vie privée! Celle la c’est la cerise sur le gâteau.cest exposition a gogo dans les fringues, sur blog, Facebook, Twitter, Instagram…….mais ça veut rien partager avec ses lectrices…la c’est le truc de trop a mon goût…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *