J’y vais mais j’ai peur *

* à dire – forcément – avec la voix de Josiane Balasko.

[Billet sponsorisé]

J’ai un long, mais long passif d’épilateurs électriques. 24 ans, le passif. Le premier de la série ? Le fameux Epilady, constitué d’une boucle d’un long ressort qui tournait à toute vitesse. En gros il fallait 3 passages par poil, 1/2 h par 1/2 jambe. Je ne sais pas comment j’ai pu tenir aussi longtemps avec un tel engin de torture, l’horreur absolue, surtout pour débuter.
Désormais au niveau des jambes donc, même pas mal, après des années limite si je ne pourrais pas me satisfaire d’un examen hebdomadaire à la pince à épiler : TRANQUILLE.

Mais le reste, ça se gâte. Qué reste ? Ce qui dépasse du maillot et du dessous de bras en somme. Pilosité à laquelle au grand jamais je n’ai osé m’attaquer autrement qu’au rasoir. Chochotte. Oui, peut être. Je n’ai jamais mis le pied en institut non plus.

aquaperfect

Mais depuis j’ai reçu cet engin, là. Nouvelle génération d’épilateur qui – outre les têtes changeantes, la loupiote qui t’éclaire bien le mollet, et les picots vibrants qui calment le passage – est sans fil (oui, rien que déjà ça c’est bien) et surtout WATERPROOF.
Je ne sais combien d’années d’innovation et de brevets pour rendre l’épilation la plus indolore possible. Le point d’orgue étant dorénavant de s’en servir sous l’eau pour profiter de l’effet calmant du bain ou de la douche.
C’est donc armée de mon Calor Aquaperfect Soft anti-douleur que je suis entrée d’un pas décidé dans ma cabine de douche.
Sus au Poil. Rien que ça.

Et alors ? J’avais décidé d’opter pour l’aisselle, qui me semblait moins sensible que  le maillot. Et bien faux, le maillot est bien plus facile à faire. J’ai quasi réussi en une fois. En revanche l’aisselle reste plus douloureuse, il va me falloir plusieurs passages au bac pour en venir à bout. Mais voilà, je pense opter pour l’épilation, chose impensable pour moi il y a encore quelques semaines.
La promesse de semaines de tranquilité (allez, 2 ou 3 comparer au rasage bi-hebdo) couplé avec ce nouvel épilateur qui rend la douleur supportable vient de me faire passer le cap !

29 commentaire pour “J’y vais mais j’ai peur *

  1. TOut pareil idem pour le avant…

    Mais le après ? Billet sponsorisé et tout et tout. Je ne sais pas. Ca me tente mais pas envie de me faire avoir, mon épilateur (jambe et maillot) marche encore très bien MAIS il ne passe pas sous la douche…

  2. Alors la a je suis sceptique
    Parce qu’il y a 3 ans , sur les blogs, toutes l’as nanas qui ne s’epilaient jamais , oh mon dieu non jamais disaient elles, je juraient que par le Panasonic net dry. Moi qui avait un vieux truc d’étudiante, un. Philips satinelle……..le bon vieux truc…je me suis laissée tenter……et c’est la que tu vois le pouvoir des blogs et articles sponso et de la mensongerie……et pauvre consommatrice que nous sommes….parce que ce truc était une vraie merde, qui arrachait , l’eau ne changeait absolument rien a la douleur si ce n’est de moins bien virer les poils sous l’eau…..la grosse déception ..pourtant soit disant tester par des blagueuses alias presque des copines. Pour moi les blogs c’est pas le télé achat..et en fait si
    Donc super produit visiblement…mais je prendrais pas le risque de tester ce genre de came a nouveau
    Mon Panasonic qui ma coûter les yeux de la tête me sert jamais alors que mon vieux coucou est tjrs vaillant et fait son boulot!

    • Alors la a je suis sceptique
      Parce qu’il y a 3 ans , sur les blogs, toutes l’as nanas qui ne s’epilaient jamais , oh mon dieu non jamais disaient elles, je juraient que par le Panasonic net dry. Moi qui avait un vieux truc d’étudiante, un. Philips satinelle……..le bon vieux truc…je me suis laissée tenter……et c’est la que tu vois le pouvoir des blogs et articles sponso et de la mensongerie……et pauvre consommatrice que nous sommes….parce que ce truc était une c’est vraie merde, qui arrachait , l’eau ne changeait absolument rien a la douleur si ce n’est de moins bien vires poils sous l’eau…..la grosse déception ..pourtant soit disant tester par des blagueuses alias presque des copines. Pour moi les blogs c’est pas le télé achat..et en fait si
      Donc super produit visiblement…mais je prendrais pas le risque de tester ce genre de came a nouveau
      Mon Panasonic qui ma coûter les yeux de la tête me sert jamais alors que mon vieux coucou est tjrs vaillant et fait son boulot!

  3. C’est exactement la question que je me pose…
    Le fameux billet sponso
    Et comme par hasard le truc magique qui a zéro défauts ! Mouais……

    • ce n’est pas « comme par hasard », c’est bien indiqué que c’est sponsorisé, donc publicitaire, il n’y a pas d’ambiguité

  4. Après pour vous répondre 😉

    – si vous avez un épilateur qui vous convient parfaitement à l’heure actuelle, ce n’est pas la peine de changer
    – pour l’épilation délicate, je crois que je n’aurais pas osé « à sec ». Après, ben ça fait quand même toujours mal ! surtout sous les bras.
    Le moins : je trouve que ça prend moins bien le poil (un peu collé par l’eau, mais ça dépend des endroits)
    Le plus : dès que c’est arraché, tu es sous l’eau donc la douleur se calme hyper vite ! et tu peux le laisser dans la cabine de douche pour les retouches vite fait.

    Perso cela fait pas loin de 25 ans que j’utilise des épilateurs électriques, j’en ai vu passer un paquet ! (dont le Satinelle je crois). Le truc c’est que ca dépend tellement de la résistance à la douleur et du poil de chacune, c’est comme beaucoup de choses, il faudrait pouvoir tester avant

  5. Allez je fais ma vieille chouette : ne sont-ce pas celles qui râlent pour les billets sponsorisés qui se précipitent quand il y a un concours et qq chose à gagner?

    Comme aurait dit Pierre Desproges … »étonnant, non ? »

    • Eh ben non, c’est incroyable ce cliché. Non, ce ne sont pas forcément les mêmes qui râlent des billets sponsorisés et qui se précipitent sur les concours. Non mais. Je me méfie aussi des billets sponso et la preuve, je trouve que la réponse de Walinette ci-dessus est bien plus objective et réaliste (pourquoi ne pas avoir dit DANS l’article que ça prend moins bien le poil sous l’eau, et que finalement tout est question de sensibilité personnelle?)

  6. Bonjour!

    Moi mon souci c’est le bruit de ces engin de torture
    L’epilady de maman rien que le mettre en route je fuis iet ensuite c’est un petit aie au moindre poil
    Bref rasoir en attendant l’epilateur mp3 lol

  7. Moi je suis intéressée par le produit même si je ne l’achèterai pas. J’ai 23 ans et quand j’ai reçu mon premier épilateur électrique (vers 18 ans je crois), j’étais vraiment heureuse ! Jusque là c’était crème d’épilatoire et je n’étais pas vraiment satisfaite. C’est un Calor aussi il me semble avec un espèce de compartiment à mettre dans le congélo, que tu attaches à l’épilateur durant ‘la torture’ pour soit disant calmer la douleur… pas très au point l’engin, j’ai dû l’essayer 3 fois et ensuite je l’utilisais sans l’espèce de glaçon, immunisée contre la douleur. J’en ai eu un autre depuis, tout normal mais ça me va, je ne sens plus la douleur, ni même sous les aisselles ou au maillot (et le résultat est top). Par contre sur les jambes je suis repassée au rasoir, j’aime les avoir ultra douces et je ne ressens jamais cette ‘perfection’ avec une autre méthode, il y’a toujours des poils résistants…
    Bref, ces histoires de poils ne finiront pas de nous faire parler de si tôt !

  8. Je me retrouve parfaitement dans ce que tu dis: je ne suis jamais allée en institut et je suis adepte du rasoir depuis quelques années déjà.
    Ca fait longtemps que j’hésite à acheter un épilateur, douillette que je suis. Mais être dépendante du rasoir tous les 2 jours, c’est quand même embêtant surtout avec l’été qui arrive.

    Merci de nous faire partager ton expérience : parce que les articles sponsorisés font désormais partie du contenu d’un blog et que c’est à nous lectrices d’en tirer profit et de se faire sa propre opinion.

    Bonne soirée :-)

  9. Adepte du rasoir pendant des années, je suis passée à l’épilation petit à petit.

    La « bonne » technique pour moi à d’abord était d’aller en institut pour me faire épiler à la cire, pour affiner le poil. Je n’aurai JAMAIS eu le courage de tirer sur la bande toute seule !
    Au bout de quelques mois, le poil était + fin, j’ai investi dans un épilateur électrique.
    Là, ça fait 3 ans que je l’utilise et je ne regrette pas !

    Mais j’avoue, comme toi Cécile, sous les bras c’est WAOUUUUUH AIE !!! 😀

  10. Franchement, avec un épilateur électrique on s’habitue à la douleur, c’est vrai que sous les bras ça fait super mal au début et au bout de quelques temps, on ne ressent plus rien et ça évite l’effet moquette du rasage à la repousse. Mais je conseille vraiment la lumière pulsée. Ok c’est un investissement au début d’acheter l’appareil mais ça marche et ne plus avoir de poil, c’est le rêve! Je ne sais pas pourquoi je ne m’y suis pas mise plus tôt!

  11. Moi j’ai commencé par l’épilateur, je suis repassée au rasoir après et là je me suis remise à l’épilateur parce que marre de la repousse dégueu et tout mais je ne peux que conseiller l’épilation laser pour les régions comme le maillot ou les aisselles. J’ai fait deux séances et je vois déjà le résultat sachant qu’il n’en faut que 4-5 normalement. Et là où je le fais la séance est à 70€ donc pour en être débarrassée à vie, ce n’est pas si cher que ça et mis bout à bout je pense que ça vaut le coup d’y aller. Après je ne suis pas très douillette donc je pense que je m’arrêterai au maillot parce que c’est vraiment la zone la plus relou à épiler selon moi :)

  12. Bon. Moi je m’épile à l’épilateur vieux de 10 ans (j’exagère à peine), un peu partout, je supporte la douleur maintenant, mais j’aimerais bien upgrader, alors sponso ou pas ça m’a au moins rappelé de regarder les nouveaux modèles (le sans fil surtout!!) et de mettre ça dans ma wishlist « pas nécessaire mais ce serait une bonne idée » :-)
    Voilà!

  13. L’épilady à ressort j’ai eu, aïe aïe. Puis je suis passée à un épilateur plus moderne – mais ni sans fil ni waterproof – qui me fait toujours usage pendant les vacances estivales. Le reste de l’année c’est institut pour une épilation à la cire : même pas mal et la repousse est de plus en plus faible.

  14. Je crois que j’en suis à mon 3ème épilateur. Un truc tt simple mais qui fait bien son boulot.
    J’étais la plus jeune et pourtant c’est moi qui ait sauté le pas en 1er pour épilation en institut et épilateur (priorité à l’institut qd arrive la belle saison, mais épilateur à fond pendant l’hiver). Puis j’ai converti mes 2 soeurs ainées. Par contre notre mère reste une adepte du rasage. On a essayé une fois les bandes de cire froide et une autre l’épilateur, on a cru 1/ qu’elle tombait ds la pommes ou 2/ qu’elles nous en collaient une comme on n’avait jamais eu. On n’a pas retenté le coup depuis :-)
    Pour moi, meme pas peur: aisselles, maillot, jambes. Il faut juste faire attention qd il fait chaud pour aisselles/maillot car qd on transpire, la peau a tendance à se faire ‘happer’ par les pinces de l’épilateur. Ca t’arrive une fois, mais les suivantes, tu te méfies 😉

  15. Courage! Ca fini par être facile… enfin presque! je ne fais mes aisselles QUE à l’épilateur depuis des années et j’ai presque plus mal :D! Et j’ai presque plus de poils non plus, ce qui est un fameux avantage!

  16. Alors le truc pour les aisselles c’est une fois a la cire je sais ça fait très mal et puis au fur et a mesure que ça repousse l’épilateur, j’ai fait ça il y a quelques années et c’est top comme les poils ne repoussent pas tous en même temps on n’en enlève que qqes uns a la fois et je peux dire que maintenant je m’épile les aisselles tout les 15 jours pour seulement enlever deux trois poils maxi donc même pas mal a la fin ils ne repoussent presque plus 😀 parole de blonde 😀

  17. Je m’épile depuis plus de 6 ans (maillot/aisselles et jambes) et j’ai tout de même mal au maillot et aisselles si je m’arrête quelques semaines. mais cette année, j’ai vraiment vu la différence en passant au laser. il y a vraiment pas mieux

  18. comme toutes le rasoir restait ma solution… la moins pire… Mais je viens d’investir dans le Braun Silk-épil 7 SkinSpa 7951 Wet & Dry + : dès que je l’ai reçu je vous dis la vérité vraie !!! ;P
    Par contre toutes vantent les mérites du laser. Les filles il y a bien mieux car le laser c’est pas définitif au bout de qq années les poils reviennent… Plus ou moins selon les personnes. Mais l’électricité !!!! Ca C du definitif ! C pas indolore certes mais C nettement plus sûre que le laser qui crame la peau… Et ca fonctionne sur tous les poils toutes les peaux et à tous les endroits !!!
    Voilààà ! Bisettes

  19. Après la cire chaude, les crèmes dépilatoires et le rasoir, je suis passée à l’épilateur électrique il y a 20 ans. Le premier a duré une 15aine d’années et je l’ai changé parce qu’il me semblé que les têtes n’étaient plus aussi efficaces.
    J’ignore la marque de l’actuel, parce que je ne m’en sers plus très souvent: avec le temps, les poils s’épuisent et on finit par gagner le combat.
    J’ai tout de suite épilé les aisselles le maillot avec l’électrique. Après avoir g… comme un putois la première fois dans la salle de bains, j’ai trouvé la solution: la toute première fois, il faut couper les poils du maillot et des aisselles à environ 1 centimètre. Ca fait cent fois moins mal. Ensuite, il faut repasser l’épilateur très souvent, sans attendre d’avoir de longs poils.
    En quelques semaines, ça devient une vraie routine, 10 minutes par semaines et basta.
    Belle soirée

  20. Moi je suis passée à l’épilation laser depuis l’année dernière pour les aisselles mais je me suis toujours épilée à l’épilateur électrique. Encore maintenant pour les jambes et le maillot et petite astuce je mets toujours un tout petit peu de talc (je dis bien un tout petit peu, juste pour que la peau soit bien « sèche ») ça fait beaucoup moins mal et ça irrite moins. Pour les aisselles et le maillot en particulier, les jambes ça reste plus supportable. Par contre il faut bien nettoyer son appareil après chaque utilisation car le talc au bout d’un moment ça n’arrange sûrement pas les mécanismes..

  21. Je suis une adepte des épilateurs depuis longtemps, et effectivement j’ai vu une différence entre mon « très vieux » et mon « plus récent » (avec des pinces en céramique et non plus en métal): cela me permet d’épiler les aisselles et le maillot. Je ne sais pas s’il y a des différences flagrantes entre les marques par contre, ça fait toujours très mal les premières fois!
    Je suis d’accord avec MarieG, tout est question de persévérance et si on le fait régulièrement, cela devient carrément supportable…et super agréable de ne pas s’inquiéter de ses poils pendant plusieurs jours!

  22. Pour épiler les aisselles couper les pois très courts . Cela fera moins mal cela évite de tirer plusieurs poils à la fois . Si trop douloureux ne pas enlever tout d’un coup. La partie la plus douloureuse est le creux de l’aisselle .faire les finitions le lendemain. Au fur et à mesure c’est moins douloureux . Après 3 épilations cela va mieux les poils repoussent moins drus . Courage cela vaut le coup .

  23. L’épilation à la cire pour les aisselles fait un peu mal au début mais c’est dès bref. Franchement, ça vaut le coup. Personnellement, je l’ai fait 4 ou 5 fois en institut, l’esthéticienne m’ayant conseillée d’appliquer ensuite un déo Défépil de chez Esthéderm. Eh bien, ça a été magique ! au bout de quelques mes mes poils ne repoussaient plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *