I am Florence Arthaud….

ou presque…

Ahem… le look en moins.

Ben oui, mais bon, en même temps, à moi, ce que le Zhom a vendu c’est : croisière tranquille dans les Grenadines, eau turquoise et sable blond. Donc la Walinette, dans sa valise elle a mis moultes bikinis et pareos. Logique.
Donc quand la bise est venue, elle s’est trouvée fort dépourvue… D’où l’association fort incongrue du pantalon maillot de bain provençal avec la veste coupe-vent de montagne d’un joli turquoise. Le tout sur un maillot manche longue Petit Bateau qui – comme son nom ne l’indique pas – est tout sauf adapté à la croisière : le 100% coton, soumis journalièrement à des paquets d’eau de mer, ben y’a rien à faire : ça sèche pô.

On ne m’y reprendra plus.
Je suis autant à ma place sur un voilier d’un koala en bas de son arbre. Et pourtant je pars avec un avantage certain : je n’ai pas, mais alors PAS le mal de mer. Le problème, c’est surtout sur la durée. Parce que le voilier typé régate – confort minimal – cabine qui prend l’eau – gîte à 40° – banquettes plastiques ultra dure que tu as beau te tortiller dans tous les sens tu finis la traversée avec des escarres… arrrffff…
Parce que bon, je ne sais pas si vous savez, mais aller de la Martinique aux Grenadines, il y a de sacrées grandes tirées, même en faisant du 8 noeuds (typé course, le bateau je vous dis). Et 8h penchés en avant ou en arrière, arnachés, en se prenant des paquets de flotte dans la tronche toutes les 3 minutes : ça fait long. Le soir t’es tellement crevée que tu n’as même pas le courage de te prendre un ti-punch (bien la peine de venir aux Antilles tiens !).
Sans mentionner le fait qu’un bateau de cette catégorie : soit ça dépasse (les espèces de titoullions de vis nique-orteils au sol), soit c’est trop bas (le plafond et les portes… genre) : ce qui me fait si je compte bien 8 bleus sur la jambe droite, et 9 sur la gauche. J’ai renoncé à compter les pieds et les coudes. Mais conjointement avec les piqûres de moustiques j’ai un merveilleux camaieu de gambettes…

Enfin, tout n’est pas négatif :

– je me suis découverte un talent (bien caché…) de cantinier – chef cuistot à bord… on n’aurait pas parié dessus… mais nos compagnons de voyage étant polonais il fallait bien faire honneur à la réputation française.
– j’ai développé un talent d’équilibriste hors du commun. Je suis dorénavant capable sans aucun problème de me rendre au fond du bateau par force 7 (ça penche, ça gite, ça tangue) pour effectuer mon pipi matinal : je descends en me cramponnant à l’écoutille, j’arrive en bas de l’escalier en même temps que la vague donc POF je me retrouve assise sur la banquette. Je glisse sur la dite banquette pour arriver vers l’évier de la cuisine. Evier auquel je me cramponne afin d’effectuer un flip arrière qui me permet d’enlacer le mât avec mon bras droit. La main gauche étant libre, je peux ouvrir la porte du chiotte. Là c’est critique. Il me faut me désolidariser du mât pour rentrer dans le toilette, tout en évitant de s’emplafonner la parois penchée de la douche. La porte refermée, je coince un pied sur la mur gauche, un pied sur le mur droit et le dos bien calé pour arriver à descendre pantalon et culotte (le tout ayant mascéré dans l’eau de mer, forcément ça ne glisse pas bien) et effectuer un volte face pour me retrouver assise là où il faut…
Rigolez pas : il m’a bien fallu 3-4 jours pour mettre au point cet itinéraire.

– enfin, j’ai AMORTI mes crocs mexicaines. Si si, ces horreurs que j’avais voulu tester au vu du confort vanté et dont j’avais conclu qu’il aurait fallu les laisser au Décathlon du coin, rayon sports nautiques. Et bien je n’ai porté que ça pendant les 10 jours de la croisière : sur le bateau – annexe – plage, impeccables … et toujours aussi moche certe. Mais après la nuit blanche dûe au roulage dans le mouillage (gauche du lit – droite du lit – gauche du lit…) et ben on s’en fout…

26 commentaire pour “I am Florence Arthaud….

  1. Kikou!!
    Wouha j’ai hâte de lire ce post (je repasse là j’ai droit pas le temps!)! En tout cas les photos font envies!!
    Je voulais juste te dire que je t’ai remis un « Oscar » sur mon blog..
    Grooooooooos bec!

  2. AAAaaah. Tu me rappelles de grands souvenirs: la traversée Antilles-Grenadine!!! Parce que moi j’ai le mal de mer et sitôt dépassée la protection de la martinique et arrivé au grand large: l’enfer! Je garde un souvenir ému de ces 6-7h alternativement passées à soit vomir soit retomber dans un semi coma. Après en revanche que du bonheur mais au prix de quelle épreuve :-)) Tu as tout ma sympathie!!!!

  3. @ Laurence : vi, c’était beau… mais j’en ai chi***

    @ Vert Cerise : ah bon, pas la deuxieme ?? lol

    @ Nancy : c’est gentil, je vais voir ça

    @ Cerises : ah là c’est l’horreur !! je n’ai pas le droit de trop me plaindre alors

    @ KRiSS : pourtant tu l’as lu l’estomac bien calé non ? et de ton coté ? pas trop de nouvelles sur ton blog…

    @ Shalima : je viens de faire un tour en 4eme vitesse sur mon Netvibes, ça a l’air joyeux par chez toi aussi 😉

  4. ah trop fort ! çà me rappelle une croisière que j’ai fait en Corse l’été dernier ! même souvenirs : les fringues trempées, la banquette pas confortable pour dormir, la galère des toilettes !
    Mais plaisir et quels paysages :) justement les antilles çà me disait bien ! Seul pb : j’ai un peu le mal de mer … et çà, çà m’angoisse d’avance …

  5. Eh behhh, ça s’est avéré + sportif que prévu on dirait !!!
    Ohhh, mais je suis sure que c’est pcq tu ne veux pas nous rendre tous jaloux, alors pour l’instant, tu minimises les bons trucs genre : l’eau turquoise, le soleil, ton bronzage etc etc… non ?
    J’espère qu’on aura aussi droit au récit des bonnes choses… et pis, moi, me faut des arguments pour & contre because j’ai le mal de mer… et mon Doux, faire cette croisière, c son rêve et il me berce avec le truc comme quoi les Grenadines c mer d’huile, turquoise et chaude… A moins que ce ne soit la traversée qui est dure…
    Ca se fait une croisère avec juste plusieurs fois le tour des Grenadines ?!!!!!
    En tout cas, bravo pour ta souplesse !!!
    Bises

  6. @ Anne : et oui… soupir… je m’étais sacrifiée pour vérifier le soi disant confort des bidules

    @ MissBroWnie : ça je vous montrerai ce week end

    @ Nancy : sauf que je m’interroge maintenant sur leur prochaine sortie :-/

    @ Marlène : ben c’est qd meme un peu sport quoi

    @ Montmartre_chica : ben oui, paysages superbes…. mais qui se méritent !!
    et aux Antilles, entre les iles, ça secoue pas mal, il faudrait peut etre que tu prennes un médicament contre le mal de mer (cocculine genre)

    @ Dory : si tu restes aux Grenadines, les iles sont proches, c’est sympa… (quoiqu’on a eu bcp de vent) mais c’est pour y arriver depuis la Martinique que c’est chiant (quoique St Vincent est une ile surper belle)

  7. Mwarf !!!! Je récidive : j’aime pas la mer, surtout quand elle bouge si je suis dessus (mauvaise première et ultime expérience surfesque…). Ou alors c’est elle qui ne m’aime pas. Qui de la poule ou de l’oeuf ?

  8. Et oui, parfois on est loin des clichés du bateau glissant lentement sur l’eau poussé par l’alizé et de la créature de rêve en maillot de bain blanc rêvant sur le pont les cheveux au vent…

  9. @ Booh : ben fait gaffe à bien choisir ta femme alors…. parce que le coup des compromis dans le mariage, tout ça, ça nous fait faire de ces trucs

    @ Clémentine : c’est rien ça, c’est juste du sport (moi ce sont les nuits blanches qui m’ont carrément gonflée..)

    @ emanu : ben ouais… c’est d’autant plus ballot que j’étais partie avec cette idée là… ce qu’on peut etre naive des fois

    @ Surfcity : vi, une expérience, c’est ça 😉

    @ Amelimelo : ben si, les crocs, c’est fait pour les sports nautiques et la voile de plaisance, et ça devrait être interdit sur le bitume parisien :-)

  10. Cette mer… ce vide… cette eau pleine de requins.
    Non je ne suis pas phobique, non je n’ai pas été traumatisée par les dents de la mer. :o)

    bon retour sur la terre ferme donc.

  11. @ Valerie : rhooo meuh non, les plus gros trucs qu’on ait vu : ce sont des dauphins

    @ Sté : je me la pète peut etre un peu avec cette photo, non ??

    @ Florence : un Archambault A40 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *