Gueule de Bois // CONCOURS

Voilà l’effet du décalage horaire, même si ça va faire 15 jours. J’ai beaucoup, beaucoup de mal à émerger. Emerger des mails en retard, des projets, des impératifs familiaux. Donc oui, je trie les photos de Floride, je vous prépare mes billets. Mais cela prend du temps. Un petit avant goût en compagnie de mon nouveau pote d’Universal Studios :

GDB1

Et de mon tee, un petit nouveau de chez French Disorder dont j’apprécie toujours autant la coupe !

GDB2

Et puisqu’on y est, je peux vous faire gagner le même ! taille au choix (pour info je prends du M)
Pour participer, il suffit de répondre à la question suivante : quel est votre pire souvenir de soirée/gueule de bois ? Vous avez jusqu’à la fin de semaine !

85 commentaire pour “Gueule de Bois // CONCOURS

  1. Le pire souvenir gueule de bois ou du moins celui dont je me rappelle le mieux, je devais avoir 17ans j’avais dit que j’allais dormir chez une copine et on avait fait la fête (trop d’ailleurs) jusqu’au matin, 8h passé.. J’étais rentrée dans la foulée à la maison mais comme j’étais censée avoir dormi j’ai du rester éveillée toute la journée, et c’est le jour ou ma mère avait eu la charmante idée de me réquisitionner pour faire pleins de choses (d’ailleurs je le demande si elle ne l’a pas fait exprès) : j’avais qu’une envie dormir mais en fait non 😀
    Alors c’était peut être pas la pire des pires mais en tout cas la plus loooongue :)
    Bonne journée walinette! Courage pour le décalage horaire !

  2. Sujet qui rappelle de bons souvenirs de soiree mais qui sont juste penibles au reveil pr celles qui n ont pas assurees
    gueule de bois avec une collegue on a papote encore et encore et debouchonne d accord d accord…
    lendemain reveil,douche qui me fait un peu tourner la tete,je file en cours et la je sens que plus je patle moins ca va…la cata j ai vomi ds la poubelle face a mes eleves qui m ont cru tres.malade
    depuis je me dis plus jamais… en semaine
    bises et merci

  3. Une soirée bien arrosée (finie dans les toilettes) et le lendemain matin rdv chez le dentiste où j’ai cru mourir car le cabinet tournait autour de moi…

  4. Tu es toute mignonne sur cette photo!
    Alors mon pire souvenir de gueule de bois, c’est quand j’ai vomi dans un taxi au nouvel An en rentrant chez moi, et qu’en plus j’y ai oublié mes super nouvelles derbies à talons que je venais juste d’acheter. Donc grosse gueule de bois et dépression sur mes chaussures…

  5. Alors mon pire souvenir de gueule de bois. ah ca m arrive pas souvent . mais je devais avoir 17 ans . l ete je me suis retrouver dans la piscine de 30 cm de ma cousine et j ai passer 1h a jouer comme une folles dedans . merci a vous . vanessa

  6. On recevait des amis a la maison et je ne sais pas si c’est parce que j’avais pas mange grand chose la journée mais après quelques verres, trois, quatre, je me suis sentie très très très mal…donc j’ai planté tout le monde discrètement, ai été vomir et suis revenue comme si. De rien n’était …. Après je n’ai plus bu pendant plusieurs soirées mai la ça va mieux :-)))

  7. Hello alors la pire gueule de bois c’est marrant on est toujours très jeune aprés on apprend à connaître ses limites.
    Le lendemain au repas dominical chez les beaux parents, j’ai passé mon temps à monter me reposer et attendre que les cachets fassent effet, mon chéri m’excusait à chaque fois, la honte totale.Mais ça les faisait rire.

  8. Sortie étudiante à Bayonne…en hiver. Mon sac et mes clés étaient dans la voiture d’un copain qui est parti en boite. J’habitais à 5 min à pied, mais je ne pouvais plus rentrer chez moi. Mon seul souvenir c’est de me réveiller au petit matin, morte de froid dans un cabanon de jardin. J’avais consciencieusement enlevé mes chaussures pour ne pas « salir » les lieux. En sortant, j’ai réalisé que j’étais dans le jardin du voisin, et que j’étais rentrée en sautant par dessus un portail de prêt de 2m de haut ! Les trous noirs font peur…

  9. Soirée pour fêter le bac à 18 ans, jusque la ok sauf que le lendemain soir je décollais pour 2 mois aux USA… La route jusqu’à Charles de Gaulle (depuis la lorraine ) et les 9h d’avion ont été une vraie horreur… en comparaison le décalage horaire c’était peanuts !

  10. L’ haleine insupportable de ma meilleure amie un samedi matin en TP de microbio suite à une soirée « Beaujolais nouveau ».
    Elle avait vomi 1h00 avant le début du cours. SUR la table du bar.J’ai collé la carte des boissons dessus par reflexe -stupide- pour cacher le truc. BREF.
    Et cette haleine ………la veille charogne morte pendant 4h00 j’ai cru crever !
    Bonne journée.

  11. Après une longue soirée bien arrosée aves des amis qui ne décollaient plus du canapé, je décide de les laisser dans mon salon avec mon compagnon et vais me coucher. Je passe discrètement vomir aux toilettes et m’endors jusqu’au lendemain matin. Réveillée par quelqu’un qui sonnait rageusement à la porte : mon compagnon qui s’était retrouvé enfermé dehors après qu’un copain lui ai fait la blague de fermer le porte alors qu’il les raccompagnait à l’ascenseur… Ils avaient essayé de me téléphoner pendant 1/2 heure, je n’ai jamais rien entendu.
    Bonne journée !

    • Hahaha ça me rappelle quelque chose : sauf que moi c’est mon mari qui me dit « je prends pas mes clefs, je claque la porte tu m’ouvres = voui voui…. » résultat, le pauvre a du grimper le long de la façade, forcer la fenêtre du grenier et ouvrir l’escatrape d’au dessus et quand il arrive enfin dans la chambre je l’accueille d’un  » tu en as mis du temps » ! Malgré tout le barouf (coup de sonnette, coup de fil, bruit de l’escatrape qui s’écrase sur le sol) je ne me suis réveillée que lorsqu’il se glisse dans le lit !!!

  12. Euh je ne sais pas si je peux raconter ça ici??LOL
    Bon avec un pote on avait décidé de voir ce que je pouvais ingurgiter le max en alcool tout en restant saine d’esprit(mdr) et marcher droit.J’avais 19 ans donc pas futée à cette époque.J’ai bu de tout ,vin rouge,bière,whisky,rhum…Il me posait des questions etc…Au bout de 30 minutes je me suis écroulée et j’ai dormi.Me suis réveillée 1 H après et là….Je savais pas si je devais mettre ma tête ou mon joli psotérieur en priorité au dessus des WC..Huuumpffffff

  13. Pas cool, je vais raconter un truc qui concerne une copine. On était invité à un cocktail sur le pont d’Avignon (trop top comme endroit) et il faisait chaud, normal, et les vins du coin sont forts, normal, donc on papote, on mange, on boit et ensuite on devait assister à une pièce, c’était pendant le Festival. Assises dans les gradins, je vois soudain ma copine toute bizarre, l’œil vague genre dans les vapes, et voilà qu’elle gerbe sur le pauvre monsieur assis sur le gradin du dessous… super classe ! j’ai dû la ramener à l’hôtel, la coucher, la surveiller un peu. Moi je m’en gourais de la traîtrise de ces vins et je m’étais quasiment abstenue. Depuis, c’est une plaisanterie entre nous dès qu’il y a un pot.

  14. Tout a commencé lors d’un voyage a Hong Kong pour aller voir une bonne amie. Apres les premières retrouvailles, nous décidons de sortir avec quelques copains a elle.
    Plus les shots s’enchainent, plus ma perception de la soirée diminue. Je finis par vomir dans quasi toutes les rues de Hong-Kong. Mais ce n’est pas fini…
    En effet, mon amie décide de rentrer chez elle, mais moi, trop saoul je veux continuer a faire la fête. Elle me glisse son adresse dans la poche.
    Je rentre une heure apres, évitant l’ascenseur et en prenant les escaliers. Je trouve la porte, je toque toque toque…personne n’ouvre…Je m’endors sur le palier en me disant qu’elle me réveillera bien en rentrant (car oui je pensais que du coup elle était restée a faire la fête). Je me fais réveiller au petit matin par une famille de chinois voulant me virer de leur paillasson.
    Je demande si c’est bien le 17 eme etage. Ils me répondent que non et que le 17eme est celui d’au dessus……je m’étais trompée d’étage…
    Je rentre miteuse a l’appart de mon amie, qui soulagée de me retrouver, a bien ri de mon histoire!!

  15. Mon pire souvenir de gueule de bois ? C’est justement quand on me raconte ce que j’ai fait la veille… Bon, ça m’est arrivée qu’une seule fois (ou deux), et ce n’était pas très glorieux…

  16. ma pire pire PIRE gueule de bois a été TERRIBLE. pour situer le niveau : je ne tenais pas debout le lendemain soir …
    j’en suis pas fière (mais j’étais étudiante … c’est un excuse valable ?)

  17. oh!!!!! le pire souvenir restera celui ou à 17 ans j’ai vomie dans le bidet de ma grand mère en essayant de lui faire croire que c’était le résultat d’une gastro!!!!!

  18. Bonjour!
    Merci beaucoup de nous donner l’occasion gagner ce T Shirt, il est canon! J’adorerais tenter ma chance mais je n’ai rien a raconter … Je n’ai jamais été malade d’alcool… Je suis juste trop raisonnable … Mon mari déprime rien qu’en me regardant … Et pourtant j’aime à penser que je suis un élément subversif de la société genre j’ai déjà craché un chewing gum par terre …

  19. pas mal ce concours, je tente ma chance! mon pire souvenir de gueule de bois, classique mais très embarrassant! un samedi soir, j’ai fait la fête et bu un peu trop (beaucoup trop en fait!), j’avais complètement oublié que le lendemain, je devais me rendre à Metz chez mes grands parents pour un repas de famille… la crise!
    le lendemain, pas très en forme, avec un mal de tête terrible, me voila à Metz, avec du vin à table!!! le centre Pompidou venait d’ouvrir ses portes, et nous avions décidé d’y aller! sauf que la soirée de la veille plus le vin a table ont eu raison de moi! cette visite au centre Pompidou, je l’ai vécu, comme si quelqu’un d’autre était dans mon corps à ce moment la! et je regrette bcp en fait, car je ne suis pas retournée au centre Pompidou depuis, et moi qui aime bcp l’art, tant pis, je n’en souviens quand même, mais d’une autre façon!! merci pour ce concours!bonne continuation

  20. Ma pire gueule de bois : se réveiller le matin de mon déménagement , encore pompette ,persuadée d’être rentrée de soirée avec une amie, et l’entendre me dire au téléphone qu’elle avait quitté la soirée 2h avant moi et que j’étais déjà bien attaquée. Mais alors à qui ai-je parlé dans le bus sur le trajet du retour ?! Ceci est toujours un mystère.
    L’alcool se dissipant au fil de la journée, le déménagement a été long, très long…

  21. Mon pire souvenir de soirée gueule de bois c’est vers 17 ans j’avais trop bu (logique) et j’ai harcelé un gars au téléphone pour qu’il sorte avec moi je ne me rappelle pas du contenu mais je lui ai laissé au moins 5 messages sur son répondeur… la honte! J’ai appelé le lendemain pour m’excuser je ne suis jamais sortie avec…

  22. Oh quelle chouette idée ^^ Ma pire gueule de bois, c’était un été. Je suis sortie en boîte avec quelques amis. Un de ces amis (qui me plaisait déjà beaucoup) a commencé à me draguer et j’ai décliné son baiser. J’ai filé dans les toilettes, un peu paniquée, j’ai commencé à me sentir mal et je suis rentrée chez moi très alcoolisée sans le dire à personne. Comme ça elle n’a rien de terrible cette soirée mais mine de rien, je m’en suis énormément voulue d’avoir décliné son baiser et de ne pas être restée mais j’étais tellement alcoolisée que je ne m’en rendais pas compte. Le lendemain, avec la grosse gueule de bois, j’aurais aimé enfiler ce t-shirt pour que tout le monde sache qu’il ne fallait pas me parler. Ahh les remords.

    Merci pour ce joli concours, je ne connaissais pas du tout cette marque je suis contente de la découvrir. :)

    • Dis-toi que mieux vaut avoir décliné son baiser que de lui avoir gerbé à la gueule, comme ça pas de regret ! 😀

  23. Mon pire souvenir de gueule de bois date d’il y a fort fort longtemps. Je m’étais pris une cuite la veille du jour où j’ai rencontré pour la première fois les parents de mon ex. Sa mère était instit’ et avait, pour dire poliment, une « voix qui porte ». Avec le mal de crâne que j’avais, j’ai bien cru que j’allais être malade à table…

  24. Huhu pour moi c’est même plus vraiment une gueule de bois. J’ai bu beaucoup (beaucoup beaucoup) de champagne (bah ouais quoi c’était open bar) au gala de mon école, donc quand je suis partie à 5h du matin j’étais très ivre…. Et quand je me suis levée deux heures plus tard pour aller au boulot, bah j’étais toujours très ivre ! J’ai donc leeentement senti la gueule de bois arriver (« Dites la lumière est de plus en plus forte non ? Et vous faites vachement de bruit ce matin ») au fur et à mesure que je décuvais 😀
    Plus longue journée de ma vie ^^
    Ce tee shirt m’aurait été bien utile :)

  25. Ma pire gueule de bois date de l’hiver dernier. Après 3 mojitos bien tassés et seulement quelques olives dans l’estomac, arrivée à la maison j’ai mis un temps fou à ouvrir puis fermer le portillon, et ne pouvant plus mettre un pied devant l’autre, je me suis allongée par terre prête à passer la nuit dehors au pied de la maison. Quand j’ai réussi à me remettre presque debout, arrivée à l’escalier, je l’ai grimpé à 4 pattes. Une fois au lit, j’ai eu l’impression d’être dans un bateau en pleine tempête et le lendemain matin comme ça tanguait toujours très fort, je n’ai pas pu aller travailler. Et depuis, ça m’a servi de leçon, je fais très très attention à ma consommation d’alcool.

  26. Ce n’est pas vraiment mon pire souvenir puisqu’il me fait toujours autant rire mais bon : après une soirée bien arrosée on décide d’aller en boîte on fait la queue pendant 20 min devant la boîte et la le videur demande une pièce d’identité que je n’avais pas. Et la je lui est sortie une carte de fidélité d’un magasin parce que c’est tout ce que j’avais. Cela dit le videur consterné a fini par me laisser rentrer. Tout ça pour qu’on fasse demi tour 10min plus tard parce que je ne voulais pas laisser ma veste au vestiaire. Bonjour la chieuse. Finalement je me dis qu’à ça doit plus être un mauvais souvenir pour les autres que pour moi !

  27. Nouvel an chez des copains de copains. Je ne connaissais pas grand monde alors j’ai pas mal picolé d’entrée de jeu. Quelques mélanges plus tard, la tête commence à tourner, j’ai beaucoup trop chaud. Je me lève pour prendre l’air, et je perds connaissance juste avant de m’emplafonner la baie vitrée. Moi qui voulais être discrète, c’est un peu raté : c’est entourée de tout le monde que je reprends connaissance…avant de vomir très élégamment sur le canapé (chez de parfaits inconnus, devant de parfaits inconnus !)
    Voilà, grande classe (j’ai quand même hésité avec la fois où j’ai vomi à la pizzeria…sur ma pizza !)

    C’était dans une vie antérieure tout ça, au passage il est top ce tee shirt !

  28. merci pour ce concours!
    mon pire souvenir de soirée c’est le retour d’une soirée à mon école d’ingé (bien arrosée logique) j’avais bu mais raisonnablement…mais pas mon petit ami… On se couche et en pleine nuit il se met à vomir ses tripes dans le lit (oui nous dormions ensemble vous avez bien compris…) C’était l’horreur. Je l’ai foutu dans la douche (où il s’est endormi d’ailleurs^^) et j’ai passé la nuit et la matinée entière à nettoyer le désastre dans la chambre (couette tapis oreiller…tout y était passé, je vous épargne les détails).
    Le lendemain c’est moi qui avait une sacré gueule de bois! J’ai même du louper les cours tellement j’étais naze et écoeurrée!

  29. Mon pire souvenir de gueule de bois… Soirée gala de droit, toutes les filles sont en robe genre Sissi impératrice sauf moi et mes copines. Du coup on picole, trop, de tout… A 1h du matin,après avoir expliqué aux gentils gens de la Croix Rouge que vu le prix de l’entrée, il était hors de question que j’aille me coucher dans une salle à coté (plutôt que délicatement au sol ds un coin… bref!), je me suis relevée, je me suis drapée dans une grande nappe rouge disposée pour la déco (et pas dans ma dignité, non ça c’est certain)et j’ai fini ma soirée comme ça, en expliquant à qui voulait l’entendre que c’était ma robe de soirée, et en criant sur quiconque marchait dessus… Grande classe, élégance, la totale.

    Cerise sur le gateau, genre 4 ou 5 ans ap, mon copain de l’époque rentre d’un diner de travail où la conversation avait justement dévié sur les pires cuites. Et là une demoiselle a expliqué que qd même le truc le plus drôle qu’elle avait vu c’était une fille se trimbalant enroulée dans une nappe à sa soirée de gala de droit… No comment !!

    (et j’espère qu’aucune personne présente à cette soirée ne suis ton blog Walinette ^^)

  30. bonjour!

    la seule et unique fois où j’ai été vraiment malade? je m’en souviens comme si c’était hier!!!
    j’avais organisé l’anniversaire surprise de mon beau-père, passé un samedi de folie et au moment de LA SOIREE : 2 kirs, un rock endiablé et hop, soirée terminée pour moi!!!
    j’ai dormi jusqu’à 3 heures du matin et je n’ai profité de rien…

  31. On était en Italie avec des potes… les shots se sont enchaînés… il paraît que dans la boîte, j’ai hurlé que c’était la meilleure soirée de toute ma vie. En rentrant à l’hotel, j’ai cassé un vase chinois qui se trouvait dans le couloir de ma chambre. Evidemment je ne me rappellais de rien. Je vous raconte pas THE honte à la réception de l’hotel le lendemain.

  32. Alors mon pire souvenir est finalement celui de ma toute première cuite (avec l’âge, on finit par apprendre à se maîtriser…ou pas !). Je venais enfin de décrocher un rendez-vous galant avec le vendeur de ma boutique de fringue préférée à qui je faisais de l’œil depuis quelques semaines. Il m’invite au restaurant : apéro (pina colada que je ne peux plus boire depuis ce jour), vin, etc, etc… Je commence à me sentir très mal dans le restau, je titube pour aller aux toilettes mais je reste à peu près digne. Il me propose ensuite de m’emmener chez lui, je dis oui, bien évidemment. Nous arrivons chez lui, nous sommes rejoins par des amis à lui. Les gens me parlent mais je ne comprends absolument rien à ce qu’ils me racontent… Bref, le galant en question finit par me proposer de me ramener chez moi (il a fini par comprendre que ça n’allait pas bien !). Nous montons dans sa voiture et après avoir roulé quelques mètres je lui demande, hystérique de s’arrêter, pour que je puisse… vomir en pleine rue, sur la devanture d’un magasin de chaussures. Je reviens dans la voiture, honteuse, et il me propose… un chewing gum !!!
    Bilan de cette soirée : il ne s’est rien passé avec le galant, pas même un bisous, j’ai passé le reste de la nuit la tête dans les toilettes et à lutter contre mon lit qui semblait tourner.
    Et surtout, il ne m’a jamais rappelé !!!

  33. Quand je travaillais à la bibliothèque le lendemain, nuit blanche, je devais ranger des livres… Alors j’évitais de ranger tout les livres se situant en bas des étagères

  34. Mon mari et moi-même passions le week-end à Paris pour assiter à un match du Tournoi des VI Nations. Nous avions pris un hôtel dans le quartier de la rue de la Soif et bien sûr, le vendredi soir, nous n’avons pu nous empêcher de faire une troisième mi-temps anticipée et particulièrement festive. Les supporters de rugby étant ce qu’ils sont, la soirée s’est terminée à une heure très avancée, vers 8 heures du matin. Le lendemain, nous étions tellement fatigués et nauséeux que nous avons dormi jusqu’à 14 heures… et donc manqué le match, que nous avons vu à la télévision de l’hôtel (soit 100 € de places fichus). Mieux encore, au moment de reprendre l’avion pour le Sud-Ouest, nous nous sommes endormis dans la salle d’embarquement et nous avons loupé notre avion. Le plus fort, c’est que ça reste un bon souvenir.

  35. Mon pire souvenir de gueule de bois date du jour de l’année dernière!
    Fraichement divorcée ( 2 ans max) je profitais de vacances en Thaïlande avec MA meilleure amie ! On projetait cette escapade depuis des années mais grossesse et grossesse…..
    Vous imaginez bien l’effervescence des vacances sans enfants : HI HA !!!! ! Pour Le 31 on s’est retrouvé dans une boîte de nuit à danser , chanter, à enfiler vodka sur vodka ! Sauf que j’avais pas mangé de la soirée ! L’effervescence vous dis -je!
    Tout à cout la boîte s’est mise à tourner! Je suis sortie pour prendre l’air ! J’ai commencé à m’endormir sur le trottoir ! Mon amie m’a prise en charge et installée dans le taxi. le chauffeur me fixait dans le rétroviseur de peur que je lui baptise sa banquette !
    Le lendemain ( midi pour être précise ) j’ai réalisé que mon porte feuille était resté dans le taxi : plus de carte bancaire ni de sous ! Mon amie avait, elle, dépassé le montant limité de retrait ! OUPS !
    Heureusement que j’ai retrouvé une amie, par le plus grand des hasard dans les rues de Khoa San de Bangkok qui m’a dépanné de 200€ pour assurer la fin de mon séjour et surtout mon retour et ses multiples connections !

  36. Alors une de mes pires gueule de bois, c’était il y a quelques années, en vacances avec une amie, chez son oncle et sa tante qui ont une maison secondaire au bord de la plage en Bretagne.
    La veille, on avait énormément fait la fête et beaucoup trop bu, après s’être fait refusé l’entrée de la boite du coin parce que j’étais mineure on rentre dormir, avec énormément de mal, faut dire que ça tournait beaucoup trop autour de moi. Le lendemain midi, repas avec l’oncle et la tante, qui nous servent et nous resservent porto, vin blanc, vin rouge etc. et qui n’acceptent pas qu’on leur refuse. Mon foie me criait au secours, on en pouvait plus.
    On a finit par aller décuver sur la plage, c’était juste horrible..

  37. Mon pire souvenir, sans hésiter : j’étais en voyage d’étude chez une correspondante anglaise près de Liverpool. Au cours de la semaine, petite soirée sympathique chez un ami, je bois sans vraiment le réaliser. J’oublie manteau et appareil photo sur place au moment de rentrer, et ne me souviens de rien jusqu’au lendemain matin où je me réveille nue dans le lit de la chambre d’amis de mes hôtes, du vomi dans les cheveux… Après interrogation, ma correspondante m’explique, bien désolée, que j’ai passé une heure dans la salle de bain en rentrant. Comme je ne donnais pas signe de vie, ses parents se sont inquiétés et son beau-père a dû enfoncer la porte… Pour me trouver, endormie, assise sur les toilettes ! Ils m’ont ensuite glissée dans mon lit (et déshabillée pour cause de vomi un peu partout). Histoire vraie à priori, puisque le lendemain la porte de la salle de bain était bel et bien cassée. Un mauvais souvenir mais surtout une honte terrible devant la famille, pour ce qu’il restait du séjour.

  38. A une soirée une copine me présente son cousin , lui :  » on se connait déjà  » Moi :  » ??? « .

    C’est plus tard dans la soirée que j’ai eu un flash : il m’avait raccompagné en voiture d’une soirée 2 mois plus tôt et j’avais vomi sur sa portière .
    SHAME , SHAME ,SHAME .

  39. Qui est aussi le plus inoubliable car on me la rappelle souvent …
    Lorsque je fais une soirée chez moi, que je présente à l’occasion mon nouveau mec, que je me torpille correctement et qu’une fois tout les invités partis, nous avons commencé à se câliner et que j’ai vomi dans sa capuche de sweat …

  40. Mon pire souvenir de gueule de bois c’est certainement celle-là:
    Je rendais visite avec mon copain à un ami qui était pour un an à Cambridge (pour ses études).

    Premier soir, on a bien fêté ça et sur le retour, courant dans tous les sens et incontrôlable, je n’ai pas vu le rebord du trottoir. Je me suis retrouvé par terre, cheville foulée, plus moyen de marcher. On a du appeler un taxi (qui nous a coûté bien cher), j’avais tellement mal que je n’arrêtais pas de crier! Le conducteur n’était pas très heureux (il a failli nous faire sortir de son taxi).

    Le lendemain, ma cheville, devenue bleu, avait doublé de volume!!! J’ai du rester toute la journée à l’intérieur au lieu de visiter cette si jolie ville!
    De retour au Danemark, où je vivais à ce moment là, j’ai encore souffert des semaines et je n’ai jamais osé avouer à mes parents pourquoi j’avais si mal à la cheville ^^

  41. Je devais avoir 20 ans (Mon dieu, ça fait loin tout ça!!!) et je rentre de soirée au petit matin et une envie pressante d’aller aux toilettes. (Les whisky-coca, ça n’attend pas!!)
    Bref, j’y arrive péniblement , tout tourne autour de moi, et je fais ce que j’ai à faire. MAIS, j’avais juste oublier une chose, c’est de remonter le couvercle des toilettes, je m’en suis aperçue 20 secondes après (bizarrement le whisky-coca a tendance à m’endormir). Le temps de réfléchir au pourquoi du comment, j’avais déjà fini, une mare autour de moi (amis de la poésie, bonjour!!).

    Je suis allée me coucher et le lendemain, tard dans la journée, lorsque je me suis levée, direction les toilettes ou j’avais complètement oublier mon petit exploit de la veille, bref, je mets les pieds dans le plat, (c’est le cas de le dire)

    La bouche pâteuse, nauséeuse, une migraine d’enfer et les pieds dans le pipi, quoi de mieux pour débuter la journée?

  42. Ah Ah Ah, mon pire souvenir gueule de bois, et ben c’était cet été à Barcelone (j’ai pourtant déjà 32 ans ;-)), j’ai un peu (beaucoup)abusé des mojitos dans un bar très branché de la ville, (en même temps à 3€ le mojito je me suis fait plaisir…), résultat j’ai titubé dans le métro pour retrouver l’hôtel, et ma tête a fait des looping comme jamais, je n’ai jamais été dans un tel état vu que je ne bois que très rarement, en même temps l’année écoulée avait tellement été éprouvante que j’ai un peu lâché prise 😉 ! Merci pour ce concours !

  43. Ahah super concours ! Mon pire souvenir gueule de bois remonte à un matin d’août, il y a 2 ans… Je ne peux pas raconter ma soirée car je ne m’en souviens pas mais quand je me suis réveillée ce matin là, j’étais endormie sur une table de ping pong… chez mes voisins. Ce sont leurs enfants qui m’ont trouvé sur la table de ping pong et ils ont appelé leurs parents. Ils ont été modérément cools (bon je peux les comprendre) donc je suis repartie avec le dos en miette, la tête qui tourne et sans chaussures (jamais retrouvées).

    Merci pour le concours ! Je suis fan fan de ce tee shirt <3

  44. 2 faits d’arme à mon actif (ah l’année de mes 25 ans…)

    *édité*

    Bref, pas très glorieux mais depuis, je n’ai pas recommencé !

  45. Et dire que je ne commente jamais (je lis assidûment tout de même!)…sauf pour raconter un lendemain de fête!

    Mon pire souvenir, c’était lors d’une année d’étude en Angleterre, dans une université assez cosmopolite. Le bureau des étudiants avait organisé une soirée multi-culturelle, le but était que chacun ramène quelque chose de son pays. Au final on a tous ramené de l’alcool (Téquila Mexicaine, Champagne, Vin d’Alsace et Bordeaux Français, Bière Hollandaise, alcools Chinois et Coréens indéterminés, Ouzo Grec, Pisco Péruvien…). J’ai voulu tout goûter (en petite quantité, mais quand même!), je n’étais pas du tout par terre à la fin de la soirée…mais j’avais un troupeau de bisons dans la tête le lendemain! Impossible de sortir de mon lit. En plus je ne savais pas encore ce qu’était une gueule de bois, je l’ai découvert ce jour là…je me suis promise de ne plus jamais boire une goutte d’alcool!
    Autant dire que j’ai dédit m’a promesse, mais depuis j’évite quand même les mélanges!

  46. Bonsoir
    Merci pour cette jolie attention
    C’est vraiment un joli cadeau que tu nous propose
    J’adore ce T- Shirt
    Je participe à ton concours avec grand plaisir
    Mon pire souvenir: les 20 ans d’une copine !! Punaise j »étais en forme ce soir là ! Peut-être un peu trop ! Je me suis pas vu partir et j’ai fais pas mal de mélanges ! Grave erreur ! Bon j’ai tenu toute la soirée et avec classe hein ! Par contre le lendemain ……..je t’en parle pas !

  47. Mon pire souvenir de gueule de bois… Bah si je pouvais m’en souvenir!
    Tout ce que je peux dire c’est que j’ai l’alcool romantique et que quand je bois trop je ne sais pas pourquoi je veux absolument finir la soirée allongée dans une baignoire à regarder les étoiles… Va savoir ou j’ai pêché cette idée!!!

  48. Whouahhhh!….Vers 18 ans (ma mère pense 16…), elle m’a retrouvé un dimanche matin couchée le long de la baignoire…je lui ai dis que ça allait, juste que je me reposais!!!…hum hum!!!…on en parle encore!…

  49. Ohlala… pour moi le pire reste un voyage à Londres, après pas mal de vodkas, j’ai fini par monter sur le bar pour enchainer une macarena et une session d’air guitar …pour finir par rentrer je ne sais comment, et m’écrouler en ronflant dans le lit d’un copain, au beau milieu d’un moment « intime » … puis me relever au milieu de la nuit pour confondre les toilettes avec une chaise de son salon !!! la soirée de la honte… et en plus, il y a des vidéos !
    merci pour le concours !

  50. Bonjour Walinette! Nous allons passer sur ma première cuite à 15 ans, dans un mariage où j’ai fini par vomir sur la mariée… Depuis, j’ai appris à arrêter de boire assez tôt histoire de danser plus longtemps :-) mais j’ai quand même besoin de récupérer le lendemain ! Sauf que cet automne, couchée à 5 ou 6 heures un dimanche matin, levée à 9 et c’est parti pour une virée Ikea ! L’Ikea le plus proche de chez moi est en Italie… On arrive (ouf, ce n’était pas moi au volant) et mes compagnons s’énervent : il y a trop de monde (c’était bondé), on est obligé de passer par les salles de bains (alors qu’ils voulaient des objets bien précise), la couleur d’étagère n’est plus dispo, etc. Sauf moi, je suis hyper zen sur mon petit nuage du manque de sommeil ! J’avais vraiment mal aux jambes mais je me sentais comme un Télétubbies 😀 Quelques heures plus tard, j’étais vraiment fatiguée et je ne comprenais pas pourquoi je ne comprenais pas ce que me disais la caissière – en italien bien sûr – et je lui ai fait répéter au moins trois fois… Bonne journée !

  51. Première boum de 3ème et découverte de la vodka orange :la soirée s’est passée totalement au dessus de la cuvette des toilettes et la honte au college le lundi matin…ouh la la à ne pas faire lire à mes enfants. Merci pour ce concours

  52. Mon pire souvenir de gueule de bois est quand mon copain avait tellement bu que j’ai dû arrêter la voiture pour qu’il vomisse en ouvrant la porte. Sauf que notre fils a voulu l’aider, il a détaché sa ceinture et son père est tombé la tête la première dedans son « trophée » et par la même occasion y faire tomber mon permis de conduire …
    Il est superbe ce tee-shirt. Merci pour le concours!

  53. 19 ou 20 ans, vacances chez mes parents en Afrique; soirée ultra arrosée, je rentre et dans la maison endormie les murs tanguent… vraiment! Encore un peu lucide je me dis que pour ne pas faire de bruit je vais remonter le couloir à 4 pattes…au bout du couloir la lumière s’allume… grand moment de solitude et « enfin », la voix de mon père dans mon dos « on en reparle au petit déjeuner ». Il a eu la délicatesse de ne jamais y faire allusion.
    J’adorais tes baskets d’hier! Merci

  54. Très simple…
    Au petit matin on se réveille avec mon homme et désolée mais…je m’exclame: « c’est quoi cette merde dans le lit ». En effet lui comme moi étions recouverts d’un truc gluant marronatre. Ns comprenons que c’est du vomit, vive 98 et sa coupe du monde au foot gagnée!
    Mais qui a vomit? Aucun de nous ne se souvient.
    Qd belle maman arrive, le glas sonne. Elle m’a entendu dégueuler.
    Super, bonne journée au revoir…

    Voilou, classe n est ce pas?
    Bisous
    Aure

  55. Mon pire souvenir est un « lendemain de veille » au Québec

    Très sportive à l’époque, je devais prendre 4 ou 5 verres par an. Weekend dans une cabane dans les Laurentides et virée pour acheter des bières et du « vin français ». Comme mes amis n’avaient pas l’âge légal c’est moi qui vais acheter les bières et le vin (passeport français, ils ne regardent pas trop l’âge). N’y connaissant rien, je prends les bières qu’on m’avait nommées et du vin… français avec de jolies étiquettes !

    Soirée absolument parfaite, feu de bois au milieu de la forêt, grillades et marshmallows fondus, et… bière ou vin.
    Je n’ai jamais aimé les bulles, donc vin, que je ne trouve pas bon mais je mets ça sur le compte de mon ignorance en la matière… un verre, deux verres… trop de verres…

    Soirée magique dont je garde un excellent souvenir !

    Et il y a eu le matin, je titubais, crampes de bide, tête qui tourne, impossible de marcher… je suis restée dormir dans la cabane quand tout le monde est parti faire du canoé. Ridicule la française, quand j’y suis retourné deux ans après on en a encore rigolé !

    Première gueule de bois, je crois qu’il m’a fallu 2 jours pour m’en remettre. Après j’ai appris à choisir le vin, ça aide !

    Marrante ton idée Walinette 😉

  56. Le soir de mes 50 ans, à Istanbul avec mon compagnon. Mais était-ce la bouteille de vin bue à nous deux ou le plat de friture de poissons?… J’ai vomi discrètement dans les graviers de ce petit restau au bord du Bosphore… Shame on me.

  57. Une soirée à rigoler comme une idiote à n’importe quoi, et de tomber de ma chaise tellement je me bidonnais pour rien sous le regard de potes donc mon futur mari (mais je ne le savais pas à l’époque que je l’epouserai , on n’etais même pas ensemble) mais curieusement pas trop la gueule de bois le lendemain.

  58. Allez je me lance, en plus ça parle de fringues…!
    Fin des années 90 j étais toute jeune (mais majeure quand même hein), on fait la féria d Arles avec toute ma bande. Quiconque s est déjà rendu à une féria comprendra aisément à quel point c est facile de dépasser ses limites, de peñas en peñas, de tournées en tournées, de sangria en sangria bref… Ce soir la j avais mis mon joli sweat a capuche tout beau tout neuf (marque SCHOTT… vive les 90’s) autour de la taille au cas ou.Je me rappelle plus exactement combien mais bon je l avais paye cher pour mon petit budget d étudiante et je l adorais!
    Bref ça va un moment tout ça mais quand on boit autant certes on est saoule, mais faut faire pipi… On fait la chenille dans les rues, impossible de trouver des toilettes… On s arrête enfin dans une bodegas, pas de toilettes j en peux plus je vais faire pipi en titubant derrière la bodega. Je suis grave soulagée mais quand je me relève je me sens lourde… OUI j ai fait pipi dans ma capuche.
    De honte j ai abandonné lâchement ce magnifique sweat tout neuf… Et trempé.
    J en rigole encore j y pense.
    Lulu

  59. Aouch…j’ai lu tous les commentaires,c’est en effet assez tordant pour certains, et à la fois ça vaccine un peu contre les cuites, non ?
    Buvons plutôt de bons vins, de Bourgogne ou du Jura, et modérément ! 😉

  60. Ma pire cuite c’est lorsque je me suis faite embarquée dans une soirée avec un garçon nouvellement rencontré. Je devais avoir une vingtaine d’années. Pour faire la belle, j’ai suivi quand il a fallu enchaîner vin rouge, blanc, champagne, bière, mojito et digestif. Le lendemain matin, je vomissais même l’eau et je logeais chez les parents d’une copine. Quand sa mère a apporté le gigot dominical en plein mois d’août, j’ai tourné de l’oeil et j’ai couru vomir aux toilettes devant la mine ahurie de l’aieule de 93 ans… La Honte!

  61. Mes 19 ans dans un bar vêtue d’une micro jupe noire alors qu’il faisait moins 12 (je suis née en octobre). Je buvais des tequilas frappées cul sec et à un moment l’alcool m’est sorti par les trous de nez, j’ai titubé jusqu’aux toilettes je me suis assise la tête dans la cuvette et j’ai vomi mes tripes. Je pensais que le tout évacué j’allais pouvoir m’en sortir, penses-tu j’étais toujours aussi ivre, je suis alors sortie pour prendre l’air et me suis assise au bord du trottoir jambes écartées le visage enfoui dans mes jambes et j’ai eu un magnifique hoquet. Grosse soirée gâchée qui s’est terminée 20 minutes plus tard dans mon lit qui bougeait comme un bateau. Une horreur ! Le lendemain j’ai passé ma journée au lit malade comme un chien , je n’ai plus jamais bu de tequila, c’était il y a plus de 20 ans. Bisettes
    Caroline

  62. Bonsoir,

    Merci pour le concours ^^ Et bien je me rappelle bien c’une nuit ou j’ai bien abusé de l’alcool. J’ai passé une soirée entre filles, j’ai bu un verre puis deux puis trois verres de vodka/coca. Je ne me rapelle plus j’ai bu combien de verres. A la fin j’avais la tête qui tournait. Je dansais, je riais pour rien…. Il y a même des vidéos, n’ne parlons pas. Et le comble j’ai passé le reste de la soirée à vomir au dessus de la cuvette ^^ et je n’étais pas la seule. Plus jamais ça. J’ai dormi trois heures au moment de rentrer chez moi j’ai vomi une dernière fois lol. Et puis je rentrais en zizaguant et en accompagnant une amie encore plus mal que moi.

    Merci

  63. Mon pire souvenir… Hum je crois qu’il y en a pas un en particulier, le sketch de Florence Foresti dans « Motherfucker » résume bien la situation, presque tous les week-ends je me dis « je ne boirais plus jamais… » jusqu’à ce que des amis m’appellent pour aller partager une (ou plusieurs) bouteille de vin et un plateau de fromage! :)

  64. Bon allez, je tente ma chance mais c’est pas très glorieux… j’en ai eu pas mal de souvenir etant plus jeune. La premiere qui me vient à l’esprit c’etait une soirée ou j’ai fini par dormir dans un bateau pneumatique. C’etait completement incongru dans une maison de ville !

  65. ma première cuite à 15 ans où je répétais en boucle « couchcouche » (qui ne veux rien dire) durant toute la soirée et le lendemain matin ou je ne répétais rien tellement je vomissais (glamour).
    Pas sur que ce soit ma pire gueule de bois c’est la première en tout cas et je me souviens aussi d’une nuit entière bourrée mais crevée de fatigue à vomir sans cesse dans les toilettes j’ai dormi sur une couverture au pieds des toilettes. J’ai cru mourir.
    merci pour le concours.

  66. Pire gueule de bois? Voyage de fin d’etude a Djerba vers 22 ans… jeu a boire tout l’aprem au soleil avec des potes et consommation abusive de Gin (enfin ca goutait surtout l’alcool a bruler)… Je me suis reveillee le lendemain avec les pieds de mon copain dans la figure (j’avais apparemment fait une scene toute la soiree pour qu’il soccupe de moi), j’ai repeint les murs de la chambre ainsi que les draps du lit….et ‘ai appris par la suite que 1) j’avais failli me noyer dans la piscine, en faisant la maligne 2) je suis rentree dans le restaurant all-in de l’hotel trempee et en bikini (j’avais faim -_-‘)… le seul point positif est que le tout reste tres vague dans ma memoire…. depuis je bois plus de Gin, DU TOUT 😀 – Merci pour le concours et la bonne tranche de rire a lire les commentaires de toutes!

  67. Merci pour ce gentil concours!
    Mon pire souvenir…mon mari le raconterait mieux que moi: premier rendez vous, un americano trop vite bu (le stress; du premier rancard)
    bilan: j’ai gloussé toute la soirée, marché de travers jusqu’à mon appartement, où il a du me veiller toute la nuit car même allongée, le llit tanguait… et bien il m’a tout de même épousé in fine (bon pas tout de suite…)
    woualah…j’ai encore honte quand j’y pense…
    Bises
    ByC

  68. Bonsoir 😉

    et merci pour ce concours spécial gueule de bois !!! j’adore!! et quand à mon expérience perso je dois dire que plusieurs souvenirs me viennent à l’esprit mais pas tous car je ne me souviens plus de bon nombre d’entre eux !! lol
    le pire c’est sans doute il y a plusieurs années lors de l’anniversaire de ma soeur, j’avais vraiment trop abusé de substances alcoolisées et j’ai carrément tout « redonné » sur le gâteau d’anniversaire de ma soeur !!! oui oui sur le gâteau qui se trouvait pile poil sur le trajet !! ^^ un souvenir horrible !^^
    mais quand on en reparle on a tous le sourire 😉

    bizzz
    et belle soirée!!
    Iwona

  69. Bonsoir et merci pour ce concours !
    Je tente ma chance avec plaisir !
    Mon pire souvenir : une soirée vodka orange très arrosée et des heures à chercher des betteraves dans un champs de … maïs ^^
    Bonne soire !

  70. Salut,
    humm quelle bonne idée que de raconter sa pire gueule de bois pour gagner ce tee-shirt ! Alors même si il a déjà eu de belles (?) histoires voilà la mienne.
    Toute fière d’avoir été conviée à une soirée étudiante des 4èmes années, j’arrive toute pimpante. Et j’en suis sortie complétement ivre après un stupide jeu à boire dans lequel je perdais tout le temps. Donc plein d’alcool en très peu de temps pour quelqu’un qui ne buvait pas ! Ce fut la cata. Quand j’ai enfin réussi à rentrer chez moi, à me laver (ben oui toujours) et à me coucher. Je me suis assise dans la nuit sur mon lit soulevée par un énooooorme vomi qui a jailli jusque sur l’écran de ma télé situé en face de mon lit !! Puis je suis retombée dans le sommeil. Quand le réveil a sonné pour aller en cours le dernier jour de la semaine ! Mon dieu ! La vision d’horreur ! On aurait dit qu’un seau de vomi avait été déversé sur mon lit ! Je suis quand même allée en cours où une horrible barre m’enserrait le front, où je n’ai absolument rien capté, mais je n’étais pas seule ainsi et une étrange connivence s’est installée entre tous les fêtards de la veille 😉

  71. oulà, on ne va pas épiloguer trop sur l’incident, mais c’était la 1ère et je n’ai pas réussi à monter me coucher dans mon lit (en mezzanine) et là la tête de ma mère le lendemain quand elle m’a trouvée endormie sur le plancher !!!
    merci pour ce souvenir 😉 et ce concours
    très jolie coupe ce tee-shirt !

  72. Alors le pire souvenir…
    C’était en vacances en Thaïlande avec ma meilleure amie. Notre dernier soir dans un resort hyper classe, et hyper inaccessible, dans lequel on avait passé 3 jours grâce à des contacts qui nous avait arrangé. Bref, on décide de fêter ça à coup de tournée de cocktails, puisque ça ne coûtait pas très cher, qu’ils étaient délicieux et qu’à Paris c’est plutôt des tournées de bières coupées à l’eau pour le même prix. Bref après une douzaine de verre à deux, on décide d’aller prendre un bain de minuit, et de rentrer…en laissant nos affaires sur la plage! Tout allait bien donc, nous marchions gaiement à moitié à poil dans le complexe désert.
    Premier effet kiss cool : quand un employé est venu nous rendre nos robes et nos sacs quelques heures après. Très bien, donc nous sommes grillées.
    Le deuxième : en se levant le lendemain pour le brunch, on croise un employé en tuk tuk qui nous hèle « heeeey girls whisky, whisky?!! Last night, last night ».
    Ah. Très bien, donc tous les employés sont au courant, mais dieu merci nous partions le jour même!

    Ce tee shirt serait donc parfait!
    Merci :)

  73. Coucou, merci pour ce concours ! Ma gueule de bois la plus énorme c’était chez moi (heureusement !). Après avoir fait un concours de vodka (ahah) je me suis mise à vomir… et à tout nettoyer après :S

  74. la pire : la première (et dernière) à 17 ans ! je devais garder mon petit frère le lendemain, j’étais dans un état pitoyable, j’ai fait croire à ma mère que j’avais la gastro…
    +++

  75. Merci pr le concours!Je croise les doigts!!
    J’ai 2 pires souvenirs ( mais pas que 2 gueules de bois à mon actif… ) La 1ère, au punch antillais pr fêter l’obtention de mon bac: j’avais 17 ans, je ne sais tjs pas comment je suis rentrée chez moi; c’est ma soeur qui m’a sauvé la mise en me tenant la tête et en épongeant… Mes parents ne m’en ont pas voulu, trop contents que j’ai mon bac 😉 La 2ème, quelques années plus tard, à la vodka… Je connais intimement la cuvette des toilettes depuis! Ai-je besoin de préciser qu’aujourd’hui encore, ça n’est pas la peine de me présenter un verre de rhum ou de vodka???

  76. Coucou,
    Je tente ma chance !
    Mon pire souvenir de gueule de bois, c’est sans hésitation la longue semaine de gastro qui en a suivie, en plein mois d’août et sous la canicule : l’horreur !
    Merci pour ce concours,
    Bonne journée !

  77. le pire souvenir c’est de m’être réveillé chez un inconnu et ne plus avoir de souvenir de la veille !
    merci pour ce t shirt super original

Comments are closed.