Fin de cycle ou la 5ème vie

Sans être un chat, je crois vraiment qu’on a plusieurs vies en une. Et qu’on les enchaine ou même parfois qu’on les superpose.

– La 1ère j’étais enfant/ado, insouciante, je vivais chez mes parents…
– La 2ème, j’avais 20 ans, je suis partie vivre seule et faire mes études à Grenoble, les petits copains, la bande de copains, une certaine insouciance, encore.
– La 3ème j’avais 23 ans, en couple, des années d’expats et de vie à deux, de voyages, d’expériences fortes mais parfois difficiles, excitantes toujours.
– La 4ème j’avais 32 ans, le retour en France, l’installation, l’enfant. Le blog et la solitude, surtout.
et maintenant ? Je crois que la 4ème touche à sa fin justement, il est plus que temps.

rayures

(rien à voir avec le schmilblick, juste une tenue que je n’avais pas montrée…)

Vous l’aurez compris, j’ai décidé de changer. La situation actuelle devient pour moi intenable pour 3 raisons :

– L’isolement. Je vis à la campagne, je travaille chez moi. Et même si je vais à Paris régulièrement, ai quelques activités « sociales » (sport), ce n’est plus du tout suffisant. J’imagine que c’est très différent pour les blogueuses parisiennes ou dans les grandes villes, on se rencontre plus, on déjeune tout le temps à l’extérieur si on veut. Plus cela va et plus je me replie et ressasse, rumine, croyez moi c’est TRES mauvais pour le moral. Avec des collègues, même si on ne les aime pas au moins on pense à autre chose.

– Le sujet de mon boulot. AKA la mode, les fringues. Et même si j’ai toujours adoré ça et que je pense que j’y serai toujours sensible, je me sens étriquée. C’est le mot. Je me souviens maintenant pourquoi je n’ai pas choisi cette branche au départ. C’est limitatif. Au départ de ce blog, le futile était une bulle d’oxygène. Je me suis noyée dedans et maintenant elle m’étouffe. J’ai besoin de plus de sens.

– Mes valeurs. le blog représente la majeure partie de mes revenus, et je n’ai pas réussi à trouver un autre moyen que : monétisation = pousse à la consommation. Et je me souviens aussi pourquoi je n’ai PAS choisi de faire une école de commerce. L’une d’entre vous, généralement pas tendre avec moi, m’avait sorti lorsque je vous avais fait part de ma « révélation » qu’il serait difficile de faire cohabiter ce désir de simplicité avec le modèle traditionnel d’un blog mode. Elle avait raison.

La décision a été prise cet été. Je m’étais créé un métier sur mesure, ça a été génial, mais ça ne me correspond/satisfait plus.
J’arrête. Je veux reprendre mes études l’année prochaine.

Est-ce que cela signe pour autant l’arrêt du blog ? Je n’ai pour le moment pas la réponse. J’aime toujours écrire, j’aime toujours les fringues, j’aime partager, j’ai appris à vous aimer. Je suis avec plaisir sur Instagram, pour les photos de tenues ou de détails, j’ai l’impression que cela suffit, mais comme vous me le disiez, on n’y retrouve pas les discussions et l’échange qu’on peut avoir ici.

J’ai supprimé les habillages pub intégrale, refuse la grande majorité des sponsos, suis en train de limiter les partenariats, les bons d’achat etc… Je fais cela progressivement. Je garde pour le moment l’affiliation quand elle a lieu d’être et n’est pas artificielle (aka les moodboards et wishlists), et les pubs de la colonne de menu, un peu à la Balibulle. Je ne me mets plus la pression, je laisse venir les sujets, la liberté.
J’avais encore des choses à finir, à honorer, mais j’étais donnée une deadline : fin 2014, demain, autrement dit. Après, je suis libre, je n’ai plus d’activités annexes non plus. Roue libre mais concentrée sur mon objectif.

Au départ, quand j’ai ouvert ce blog, j’avais 2 buts en écrivant mes billets : vous distraire, vous faire sourire et/ou vous apprendre un truc (et généralement en échange j’en apprenais un ou deux). C’était vraiment dans le partage. Ces dernières années, j’ai eu l’impression de générer plus de frustrations que de plaisir.

Donc la question est : vais-je retrouver l’envie ? le plaisir ? C’est possible, le simple fait d’avoir renoncer en partie à la monétisation me procure déjà un mieux-être, j’ai envie de partager mes errements, mon envie de m’émanciper de la surconsommation, ma nouvelle vie, ma 5ème vie…
J’ai l’impression de faire le chemin inverse de celui que beaucoup prennent.

Est-ce que je vais pouvoir tout gérer ? Est-ce que je vais réussir à décrocher la formation que je veux ? A tout concilier ? A revenir à un emploi plus classique ?

J’y vais mais j’ai peur…

Quoi qu’il en soit, je vous souhaite à toutes et à tous de très bonnes fêtes de fin d’année et je vous dis à très bientôt, ce n’est pas un au-revoir.

219 commentaire pour “Fin de cycle ou la 5ème vie

  1. Et bien j’espère effectivement que ce n’est pas un au revoir car ce qui me fait venir sur ton blog si régulièrement ce n’est pas la mode mais vraiment le ton de ton blog, tes mésaventures … J’espère que tu obtiendras ta formation et que cette nouvelle vie tu nous la fera un peu partager au fil de quelques billets.
    Passe de bonnes fêtes
    Et à très vite

  2. Je te souhaite bonne chance pour ta nouvelle carrière. J’ai été très accroc aux blogs il y a quelques années, au début dira-t-on, j’avais vite vite décroché de la plupart. Seul le tien a subsisté. Parce que je ressens une proximité avec toi, ta vie, les sujets abordés. Et une vraie honnêteté aussi. Je lis mais je ne commente pas, ou très peu. Ta décision est tout à fait logique, et renforce l’idée que j’ai pu me faire de toi. Bonne chance donc ! Mais tu nous manquera.

  3. Un début de 5è cycle qui nous prouve que, là encore, tu es très intelligente. Tu as gardé la tête sur les épaules, ta ligne directive depuis le début. En ça, j’aimais lire ton blog, et j’espère continuer à le lire !!! Bon courage ! Je te souhaite tout le meilleur pour décrocher cette nouvelle formation et t’y épanouir pleinement. Bises xx

  4. je te suis depuis début 2008 et espère continuer à te suivre! Moins de mode mais plus d’autres sujets : pro, beauté, santé, food, bonnes adresses etc.
    Je te souhaite que 2015 t’apporte ce dont tu as besoin 😉

  5. Bravo Cecile !
    Je suis admirative … un peu triste mais aussi super contente pour toi ! (paradoxal comme sentiment).
    Bon vent, belles rencontres, belle nouvelle carrière et surtout : sois heureuse quelle que soit la voie empruntée !
    Joyeuses fêtes !
    Véronique

  6. Je n’ai pas grand chose à dire, à part merci pour tout ce que tu as partagé avec nous pendant ces années, et surtout bon courage pour cette 5ème vie ! Je suis admirative, et surtout, je comprends tout à fait ta volonté.

  7. C’est ce que j’appréciais chez toi, une authenticité, une vraie recherche, un questionnement éthique, existentiel… Je me disais bien que tu finirais par voir une contradiction entre ta réflexion et ton blog… Ce moment est arrivé, c’est toujours courageux d’entreprendre un changement de vie, mais tu as beaucoup de ressources en toi !!! Alors tu vas y arriver ! Je te souhaite bon courage et t’envoie de bonnes ondes pour la suite !!

  8. J’ai rarement commenté, mais tu es cohérente et correspond bien à l’image que je me suis faite de toi à travers ton blog : tu es décidemment une belle personne 😉

  9. Joli projet….Je te souhaite réussite…
    Même réflexion sur des modules différents et comme toi je me lance dans du changement avec une longue préparation sur 2015.
    Tu as été l’auteur d’un des premiers blogs que j’ai découvert et que je suis encore….Alors j’espère pouvoir te lire encore de temps en temps.

    Bonne continuation

  10. Bonjour, je viens de lire ton post et je me réjouis de ta décision !! je m’explique (j’ai peur que ça soit long).
    J’ai commencé à te suivre quand tu étais enceinte : une fille toute simple avec des looks tout simples. Quelques craquages de temps en temps, mais réfléchis et appréciés (par toi et les lectrices) bref, un style de conso comparable au mien.
    Puis les choses se sont emballées, comme sur beauuuucoup d’autres blogs mode: des achats de plus en plus nombreux, des déballages presque journaliers de nouvelles pièces, des achats surtout de plus en plus chers..
    je n’ai d’abord pas compris pourquoi et surtout comment tu arriver à t’offrir tout cela (la monétisation du blog m’avait un peu échappée,j’en ai déjà parlé sur d’autres post : incompréhension, jalousie puis indifférence (genre ouais d’accord tu as encore acheter une nouvelle paire d’IM et un sac à 100000, ok je vais voir ailleurs..)
    Ensuite j’ai trouvé que les choses avaient dégénérées : du luxe du luxe du luxe, des vêtements toujours nouveaux mais surtout dans lesquels on ne te sentait pas toujours à l’aise. Des achats portés une fois et revendus…
    bref, un mode de conso à des milliers de km du mien… Je le répète, beaucoup de BM on fait comme toi, et j’ai arrêté de les suivre… mais toi, je t’aime bien et j’étais déçue (pas d’autre mot) comme quand une « copine » change et qu’on se rend compte qu’on a plus rien en commun…
    Quand tu as annoncé ton intention de moins consommer, de moins acheter, j’ai eu des doutes car tu es allée tellement loin qu’un retour en arrière me semblait compliqué, mais là avec cette décision je me réjouis et je souhaite que tu arrives à continuer le blog, sans en vivre, j’ai envie d’y croire et de t’encourager.

    Parce que j’aime bien ce que tu dégage et que j’ai envie de retrouver sur ton blog l’esprit du début : un femme chic mais simple, qui apprécie les belles choses et sait se faire plaisir mais qui sait aussi jongler avec ses fringues et créer des looks sans avoir toujours des nouveautés et surtout, qui nous reparle d’elle et qui ne présente pas « juste des produits »…ce qui me manque par rapport au blogs d’avant, ce sont les confidences, les bons plans, les petits moments partagés…

    voilà, j’espère que j’arrive à te faire comprendre ce que je ressens (et que je ne te blesse pas en écrivant tout ça). je souhaite que tu continues mais dans une optique différente et j’aimerai sincèrement partager tes questions et tes observations sur la reprise des études avec un enfant, un mari, sur les projets que tu vas faire… j’espère que tu trouveras le temps et la motivation.

    Bon courage, bon Noel et j’ai hâte de découvrir la suite (et la 5ème vie)!

    • Je ressents exactement la même chose. Je veux juste rajouter que tu vas me manquer mais que ta décision est la bonne,moi qui ne suis que lectrice je décroche de plus en plus des blogs qui ont été totalement pervertis par les marques. Je te souhaite une belle cinquième vie.

      • Merci pour ton honnêteté, les bons moments que tu nous a fait partager etc.
        Je ne veux pas être trop longue, je ne commente jamais, je tenais juste à préciser que même si ta co sommation de fringues était très différente de la mienne je ne comprends pas les commentaires précédents, ces jugements de valeur sont tellement simplistes, d’une personne que tu côtoies et que tu connais et à qui tu demandes son avis ok, mais de lectrices qui ne te connaissent qu’à travers tes posts, je ne vois pas l’intérêt ni pour elles ni pour toi d’ailleurs!
        Ceci étant j’ai bien saisi que ces commentaires n’avaient pas vocation à être méchants, je les trouve juste inopportuns…
        Sur ce, bonne continuation et j’espère te relire très vite!!
        Beaucoup trop de blogueuses intéressantes ont arrête!!

      • Pareil, je vais être un peu extrême mais pour moi à une période ton blog c’était un blog consommation frénétique, pas un blog mode. Il y a eu une période hallucinante en matière de consommation et quelques articles sponso, plus tôt, qui m’ont laissée bouche bée! Je ne comprenais ce besoin d’avoir des montagnes de sapes de luxe alors que tu vis à la campagne. Néanmoins je revenais quand même car j’aimais ton écriture.
        Je me réjouis vraiment du tour que va prendre ton blog, du chemin que tu choisis et je te souhaite plein de bonnes choses et de succès !

    • VOus savez, à une époque j’ai pu avoir quasi 3000 € de bons d’achat mensuels sur divers eshops… je sais que ce montant va faire réagir, mais je pense que ça explique pas mal la frénésie/boulimie hors de la normale. C’était un peu comme gagner au loto pour une accro aux fringues mais avec le recul ce n’était pas forcément une bonne chose …

    • En tant que lectrice et blogueuse, je suis contente d’avoir ton avis Angela ! Car mine de rien, même s’il est adressé à Cécile, j’en prends note personnellement :)

      En fait, je fais partie des filles qui ont créé un blog sur le tard (en 2011 quoi ^^) et qui commencent à en vivre. Du coup, les rapports d’argent changent automatiquement la donne au niveau du contenu des articles de mon blog : il faut bien gagner de l’argent quand on fait le choix de se lancer et donc, passer par la pub/les articles sponso/le placement de liens et j’en passe.

      Sauf qu’on peut le faire d’une façon « soft ». Quand je vois ce que Coline (Et Pourquoi pas Coline) a su gérer son blog, j’applaudis !
      Elle reste la fille qu’elle était à ses débuts, s’exprime toujours pareil, montre et porte des vêtements accessibles (pas seulement car elle se fait plaisir aussi de temps en temps), de fais pas d’article sponso sur du matériel de plomberie…
      Je crois que dans le cas de TBTG, Cécile est toujours la même personne qu’au début de son blog mais c’est l’image qu’elle dégage qui a changé (les vêtements de luxe plus présents par exemple), même si honnêtement, je n’y vois aucun souci mais je comprends l’avis négatif que peuvent avoir certaines lectrices.
      D’un point de vue personnel, je trouve que c’est quelque chose de compliquée à gérer : ne pas vouloir se priver mais ne pas vouloir dégager une image différente de notre vraie personnalité (on peut être une personne simple en portant un sac Chanel et autre chose que des « total look » Quechua ^^).

      Depuis la création de mon blog en 2011 (alors que j’étais étudiante), mes moyens ont évolué et je peux donc m’acheter plus de pièces qu’avant. A la base, le « thème » de mon blog est de montrer un maximum de looks avec le moins d’achats possibles et c’est ce que je continue à faire, même si j’ai plus de vêtements qu’avant et que certains coûtent plus chers (au final, je ne montre pas toutes mes nouveautés, ni tous les vêtements que je porte, parce que je ne prends pas le temps et que ce n’est pas toujours nécessaire).

      Enfin bref, Cécile est (je pense) une personne honnête et sensible (sinon elle n’en aurait rien à faire des avis des gens et n’écrirait pas ici) et je lui souhaite une très bonne continuation, peu importe sa décision :)

      Bonnes fêtes de fin d’année à toutes !

      Manon

      • Alors moi Manon je suis fan de ton blog depuis peu ..j’avoue …mais voila un blog ou je me retrouve…avec des pièces accessibles et des looks raisonnables. C’est pas une débauche. Apres que ce soit monétiser ..oui ..parce que le blog c’est du temps et un investissement..et si ya de la lecture c’est que le blog plait donc c’est mérité. Mais quand ca vire au too much et que a des liens affiliés et des partenariats …..j’ai juste le sentiment d’etre prise pour une conne et une consommatrice mouton…meme si OK ca moutonne parce que vos blogs font envie.
        J’ai un exmeple en tete, la montre Daniel Wellington (ou truc dans le genre) ..on la vu partout partout partout avec même code réduc de 15% portant le nom de la bloggueuse….dséolé mais ça c’est insupportable !
        donc merci aux BM de la vraie vie …qui donnent envie sans frustrer ….
        parce que la vraie vie c’est pas avoir des sacs a 5000€ et une tenue a 3000€ sur le dos en continu.
        Et en plus , quand on sort pas de chez soi je ne comprends pas trop l’interet. Et pour ca, Cécile , chapeau…parce que je me suis tjrs demandé commment tu faisais pour avoir le moral a faire ça toute la journée. En mon fort intérieur, j’ai pensé bien des fois que tu devais te sapper pour faire marcher le truc et prendre photo et à la vue de certaines tenues pour rester chez soi c’était juste pour moi impossible ! genre t’enfiles la tenue, photos et apres jean pull doudou pour poster l’article….c’était la vision…d’ou sentiment d’etre blousée des fois

        • Merci à toi pour ton avis en tout cas :)
          Je suis contente que le blog te plaise et qu’il te corresponde !
          Pour la montre Daniel Wellington, j’avoue avoir craqué aussi pour le partenariat, je la trouvais tellement belle et chic (je cherchais une montre de ce genre en plus) donc j’ai accepté le partenariat comme plein de blogueuses… Je t’avoue que je ne me sentais pas forcément fière en partageant le code promo…
          Du coup, je n’accepte plus de partenariats « de masse ».

          Mais bon, c’est pas évident de refuser ce genre de cadeaux 😉

          Bises et à bientôt !

      • « il faut bien gagner de l’argent quand on fait le choix de se lancer » ???
        On peut aussi bloguer pour le plaisir d’écrire et de partager non ? Je dirai même plus, à la base on blogue pour ça et pas pour s’en mettre plein le poches, ou alors on est pas près d’être apprécié à sa juste valeur !

    • J’aurai pas pu écrire mieux….je me retrouve totalement dans ce que tu dis. Ce qui ets vrai pour plein de blogueuses, dont une qui a arreté aussi ( je dis pas de nom ..c’est le seul « interdit » de ce blog). Au début ça nous va, ca nous ressemble c’est accessible ..avec qq pièces haut de gamme plaisir comme on peut s’en faire (à l’occasion d’un noel, anniv ), et puis très vite ya plus que du luxe, du beau, du différent alors que notre réalité c’est de mettre quand même nos fringues plus d’une fois. Alors si tu reviens en mode « normale »..je signe ..même si j’étais toujours fidèle au poste !
      Bonne route …
      et c’est quoi ces études que tu vas reprendre…….

    • je suis complétement du même avis, j’ai complétement arrêté de te suivre quand tes looks du jour ont dépassé le montant de ma paye mensuelle … j’ai été déçue et je penses que la 5° vie sera bien meilleure que la 4° 😉
      bon courage pou la suite !
      Aurore

  11. Bonjour,

    ça fait environ 3 ans que je suis certains blogs dont le tien, au quotidien. Et ces dernières semaines, j’ai eu l’occasion de les utiliser en exemple dans des discussions à propos de la société de consommation. En effet, je trouve que durant ces 3 années, la dizaine de blog que je regarde quotidiennement a évolué vers une plus grande prise de conscience et amène les lectrices à se poser des questions sur leur consommation. Et je trouve ça génial que des lectrices qui viennent au départ pour voir de jolies tenues soient amenées à lire des contenus qui les interrogent sur ce qu’il y a derrière (moi y compris). Sincèrement, je trouverai vraiment dommage que tu arrêtes parce que, par tes réflexions personnelles, tu nous amènes toutes à nous poser des questions, tout comme le fait « et pourquoi pas Coline » ou Marie de « Une chic fille » par exemple, mais d’une autre façon.

    Aujourd’hui, une nouvelle société doit se construire et il me semble que les blogs sont un excellent moyen de véhiculer d’autres façons de voir les choses vers des publics variés. En tous cas, pour ma part j’y suis très sensible. En effet, je viens lire pour me détendre et j’en ressors avec des embryons d’idées pour ma vie personnelle. Par exemple, je m’emploie à faire du 5S chez moi pour avoir l’esprit plus léger, je choisi des vêtements pour leur qualité et plus juste pour leur prix, j’ai envie de produits qui durent et que je puisse donner plus tard peut-être à mes filles…

    J’ai moi-même repris mes études cette année en alternance pour un Mastère d’amélioration continue de la performance industrielle après avoir travaillé pendant 2 ans comme chargée d’affaire et je comprend totalement qu’on puisse avoir envie de changer de « vie ». En même temps, je suis convaincue que ce blog peut lui aussi y contribuer.

    Je te souhaite énormément de bonheur et de réussite, de tout cœur.

    Delphine

  12. Je te suis depuis le début et je sentais depuis quelque mois que ça n’était qu’une question de temps avant que tu ne t’envoles vers un nouveau défi.
    C’est un vrai plaisir de te lire car tu es quelqu’un de passionné et honnête (c’est ce que je ressens quand je te lis)
    je te souhaite de trouver quelque chose qui te correspondant et qui comble tes attentes.
    Bonne route!

  13. Comme je comprends ta solitude, je viens de la campagne donc je sais ce que c’est ! je vis à Paris depuis 15 ans et pour rien au monde je ne retournerai à la campagne ! Quand j’étais en congés mat, je me disais « mais comment font les femmes au foyer.. » 😉 j’étais tellement contente de retrouver mes collègues à la fin, retrouver une vie sociale, se sentir « utile ». Je te souhaite donc plein de courage pour tes nouveaux projets, tu y arriveras c’est sûr ! En revanche, j’espère de tout coeur que tu n’abandonneras pas ce blog, que tu continueras à nous donner de tes news, de toi ta petite famille tout ça sans contrepartie, juste comme cela pour ton plaisir et pour le nôtre 😉 On ne se connait pas personnellement mais depuis ces années où je te lis il y a un lien qui se tisse, on s’attache car tu es une belle personne.

    je te souhaite tout le bonheur possible, passe de joyeuses fêtes de fin d’année en famille et reviens nous en janvier avec des nouvelles fraiches 😉 Bises

  14. Oh ben zut alors, pas de paluchage de la Redoute pr les soldes?? Moi qui attendais tes bons plans avec impatience 😉
    Je ne t’ai découverte que tardivement ms te suivais régulièrement depuis environ 2 ans ms c’est vrai que cette débauche de fringues, cette surconsommation me donnait un peu la nausée, chez toi ms aussi sur d’autres blogs que je ne citerai pas et que j’ai d’ailleurs arrêté de suivre; en revanche ta façon de communiquer et ton humour ont fait que je n’ai jamais eu envie de décrocher complètement. Bravo d’avoir le courage de commencer une nouvelle vie, je te souhaite de t’y épanouir pleinement et j’espère pouvoir la suivre de loin en loin sur ce blog ( et je reste preneuse des bons plans hein 😉 ) Très belles fêtes à toi et aux tiens!

  15. Je lis ton blog depuis longtemps (aaaah, j’avais gagné mon 1er concours ici !) mais ce billet, je le trouve rafraichissant et courageux ! Douce entrée en 2015, des découvertes heureuses dans cette 5ème vie !

  16. Merci Cécile de votre engagement dans votre blog. Lectrice de quelques-unes de vos consoeurs (Balibulle, une chic fille, pensées de Caro,MarionRocks, entre autres), j’ai conscience du travail que vous avez produit. Et je préfère nettement les blogs qui (nous) posent des questions sur d’autres sujets que la mode, en tout cas pas exclusivement sur la mode. Pour cela, Instagram suffit amplement (je pense qu’Audrey Lombard l’a parfaitement compris).
    Bon courage dans votre nouvelle aventure ! Donner plus de sens a sa vie, moins de futilité, c’est une décision qui se prend avec la maturité. Passez d’excellentes fêtes. J’espère quand même vous lire de temps en temps.

  17. Ah depuis quelques semaines, j’avoue que j’attendais cet article… non pas que je le souhaitais, mais je le sentais venir…
    Je vais de ce pas te suivre sur instagram, car je ne suis pas beaucoup de blogs, mais avec l’arrêt possible du tien, et celui effectif de working girl, plus ceux que j’ai de moi même arrêté car je ne m’y retrouvais plus (habillé des pieds à la tête pas des cadeaux hors de prix), il n’en reste pas beaucoup…
    Merci pour tout !

  18. Je n’ai que très rarement laissé de commentaires sur ton blog que je suis maintenant depuis plus de 2 ans. Je pense que ta démarche est tout à fait logique et compréhensible. Tu as simplement souhaité ne pas « vendre l’âme » de ton blog (et la tienne par la même occasion) et je t’en félicite. Contrairement à d’autres commentaires précédents, je ne crois pas que le fait d’avoir dans son dressing des pièces dites « de luxe » entraîne un désamour de la part des lectrices. Moi même dingue de mode, je privilégie aujourd’hui les achats pérennes, à savoir de belles matières, une vraie recherche, un parti pris et donc parfois du luxe. Je pars du principe que je préfère désormais économiser pour acheter une belle pièce que d’en acheter 50 à « quatre sous » qui ne tiendront pas 2 lavages. Je crois désormais uniquement au : acheter moins mais acheter mieux. Et je trouve que ta démarche s’approche exactement de ce concept. J’ai toujours trouvé ridicule et je suis souvent « triste » pour les blogueuses qui pour pouvoir vivre de leur blog (et c’est tout à fait compréhensible), vantent des marques auxquelles personne ne croit (ou si peu)… Je crois que les lectrices comme moi, aiment les blogueuses proches de la VRAIE VIE, celle ou on peut tout à fait remettre 10 fois la même fringue avec des associations différentes, sans pour autant nous « gaver » de nouvelles marques américaines parfois introuvables lorsque l’on habite en campagne. Tout cela pour dire que je comprends à 300% ton choix de vouloir tourner la page et de donner un nouveau souffle de liberté à tes choix. Merci en tous les cas pour m’avoir donné une petite parenthèse plus qu’agréable dans mon quotidien, une bulle d’évasion ultra appréciée.
    Bonne chance pour ta nouvelle vie, et merci d’avoir fait ce choix et de t’être posé les bonnes questions…
    Bien amicalement.

    • oh tu sais, je pense que je me suis égarée à certains moments. C’est assez difficile quand tout est nouveaux, qu’on n’ a pas de recul sur certaines choses 😉

  19. Merci pour vos encouragements !

    J’ai vous pouvez l’imaginer de gros moments de doutes, mais je sais que je prends la bonne décision :-)
    Je tiens trop à cet espace de partage pour réussir à le fermer totalement, j’aurais l’impression de m’amputer un peu je crois, ça fait vraiment partie de moi, depuis bientôt 8 ans, c’est une sensation très bizarre. Je sais que j’y reviendrai, j’ai toujours eu envie/besoin d’écrire et le blog reste le support idéal.
    je reviens vous répondre à chacune, mais là j’ai une platrée de coquillettes à cuir et Paddington à aller voir ^^ (vacances scolaires obligent…)

  20. Et tu vas faire quoi comme études ?
    Tu as toujours l’impression de passer à côté de qqchose, et c’est ça qui à la base de ton insatisfaction à mon avis. Mais tu sais, très souvent the place to be is the place you stand!
    Passe de très bonnes fêtes également et si tu viens à Paris c’est avec plaisir que je te sortirais un peu histoire de te changer les idées! :)

    • je ne le dis pas pour le moment, mais promis j’en parlerai le moment venu, j’ai l’impression de vous devoir ça :-)

      je pense que je suis sujette au « FOMO » mais dans ce cas particulier c’est une décision vraiment mûrie

  21. Moi aussi je crois qu’on a plusieurs vies en une ! Quitte à prendre des risques, sortir de sa zone de confort… pour ne pas avoir à regretter quoi que ce soit.
    Je suivais ton blog au début, l’ai délaissé ensuite car je n’arrivais plus à m’identifier… Mais depuis que tu as donné le la du changement, je viens très régulièrement et j’ai adoré te lire… Je t’encourage fortement à continuer de nous faire partager tes réflexions, tes expériences, tes questionnements…
    Je te souhaite tout ce que tu peux espérer !

  22. Bravo pour ce post qui sent la sincérité (comme beaucoup de ceux que tu écris en général). Je te comprends. Je n’ai jamais tenu de blog mais je comprends que ça ne suffise plus à ton épanouissement. Bonne route, je suis certaine que tu trouveras une autre raison d’être.

  23. Bonjour!
    Plusieurs vies? C’est une certitude!
    Bon alors déjà ma lecture quotidienne va me manquer, j’ai toujours apprécié ton ton et ta plume et les idées look également parce que tu étais surtout une inspiration.

    Alors oui, le nouveau souffle ça existe, et j’en ai fait moi même l’expérience il y a plus d’un an.
    Le boulot qui te bouffe depuis des années, dans mon cas, et là BIM.
    On traverse sur un passage piéton, mon fils en trottinette à côté de moi et au moment où je tourne le regard je vois un scooter lui foncer dessus, je hurle, le choc, mais RIEN oui oui il n’a RIEN eu. Sauf que… en dehors des blessures physiques il y a la prise de conscience.
    Et la prise de conscience, oulà, c’est douloureux, et souvent accompagnée de traitement médicaux, passons.
    Et puis, un jour tu te lèves et tu as LA solution.
    Je fais vite, la rupture conventionnelle a été acceptée, j’ai eu de la chance, et à l’annonce de l’aval de ma direction j’ai changé, enfin non, j’ai enfin respiré, comme si durant ses 11 ans je n’avais pas eu de souffle! Mon entourage a même constaté que mon visage avait changé.

    Aujourd’hui et bien je n’ai rien vu passer de ces 13 mois, je suis active et aussi libre, le bonheur.

    Alors si tu dois mettre entre parenthèses ton blog pour arriver à un tel épanouissement et bien fais-le, le principal est de trouver la clef qui nous permet de nous retrouver, à chacun la sienne.

    Donne nous des nouvelles quand même.
    Bises, Caroline

    • passée la période des inscriptions et si tout se passe bien, je vais aussi avoir quelques mois pour prendre du recul. Mais sans choc tel que tu as pu le vivre, j’ai l’impression d’avoir remis les priorités dans le bon sens

  24. Coucou Cécile,

    Tout d’abord je souhaite te féliciter pour ton courage. Une telle décision a dû être très difficile à prendre, pour cela bravo. Je te souhaite donc plein de bonnes choses pour cette nouvelle vie et réussite dans tes études.

    Je ne connais pas ton blog depuis ses débuts, mais c’est le seul que j’ai continué à lire avec un réel intérêt. J’ai toujours senti une vraie implication dans tes articles et tes projets (pour moi My Perfect Closet était un coup de maitre) et tu es une des rares blogueuses dont on se sent proche.

    Je suis contente que malgré ce changement de cap, tu souhaites maintenir le lien avec le blog et j’attendrai toujours tes articles avec impatience, même si forcement ils seront moins nombreux.

    Bonne continuation !

  25. Je te suis depuis le début, pendant très longtemps tu étais le premier blog que je lisais le matin en buvant mon thé. Depuis quelques temps, je venais moins souvent, je te trouvais déguisée, loin de l’image que j’avais eu de toi au début mais après tout chacun est libre d’évoluer comme il l’entend. Je te suis à nouveau sur ton instagram et j’aime beaucoup les tenues que tu y présentes qui correspondent plus à l’image que je me fais de toi.
    Je te souhaite de trouver l’épanouissement dans cette nouvelle vie.

  26. Lectrice de l’ombre depuis ta grossesse (ah! les photos avec le portable prise dans le miroir de ta chambre ;-)) je te dois ma découverte de JD (je ne suis pas sûre que je doive te remercier par contre …)J’ai l’impression d’avoir « grandi » avec toi. Maman très peu de temps après toi, j’ai toujours adoré ton ton et ta transparence même si j’avoue avoir été perdue par le rythme de croissance de ton dressing et de ton budget au fil des ans (et pourtant le mien est conséquent également). J’ai fini par trouver que tu étais parfois déguisée, souvent trop lookée raccord aux tendances qui passaient les unes après les autres à une vitesse de plus en plus folle … mais je suis toujours restée, pour TOI finalement. J’avoue que ton épiphanie m’a troublée car moi même depuis un an je suis en pleine phase less but the best et applique avec une rigueur obsessionnelle le one in / on out (vive les anglicismes). Bref, un pavé pour dire que ce besoin de futilité que tu décris, je l’ai ressenti, fort, très fort, surtout avec le cumul boulot très (trop) sérieux + 2 pirates à la maison et que le blog j’y ai pensé mais que faute de temps, j’ai ouvert un compte IG qui me satisfait même si je rejoints le manque d’échange et d’analyse (!) lié à cet outil. A l’inverse je comprends ta quête de sens alors que cette futilité est devenue ton gagne pain. C’est difficile de trouver un équilibre et je te souhaite de tout cœur d’y parvenir, tu le mérites.
    Je te souhaite de très bonnes fêtes et au moins chacun saura quoi te souhaiter sous le gui le 31 😉

  27. Bonjour Cécile,
    Je te souhaite beaucoup de courage et t’envoie pleins d’encouragements et de pensées positives !!! Dans une vie il y a plusieurs vies à vivre alors autant foncer ! Il n’y a qu’en y allant qu’on peut voir ce que la vie a à nous offrir !!!
    Bonnes fêtes de fin d’années :)
    Et j’espère que tu nous confieras tes projets professionnels en nous relatant ta formation.. C’est toujours un plaisir de te lire !!

  28. Ton blog est le premier que j’ai suivi de manière assidue un peu par hasard grâce à la rubrique TDMH : j’aime beaucoup ta façon de t’exprimer, ton humour et les échanges entre toi et nous lecteurs, qui se font rare dans le monde de la blogosphère.

    J’espère que tu continueras tout de même ton blog, et que tu trouveras un nouvel équilibre entre tes études et ta vie personnelle.

    Je te souhaite de très bonnes fêtes, une excellente année 2015 et une 5ème vie épanouissante :-)

  29. coucou walinette
    J’ai fait partie des filles qui pensent et t’on dit que tenir un blog mode, en vivre et ne pas être dans une consommation excessive est paradoxal.
    Après c’est un choix je pense que beaucoup de blogueuses profitent de ce travail qui en est un, de l’opulence, du luxe, de l’ultra consommation…Betty à mon sens n’a aucune envie de « simplicité » mais c’est assumé totalement de la part de ces blogueuses là et du moment qu’elles sont claires avec le lectorat sur le choix qu’elles ont fait ma foi pas de soucis.
    Mais ça n’est pas la meme relation non plus aux lecteurs, toi tu es dans la communication et quelque part tu l’a payé un peu cher car lorsqu’il y a eu un décalage qui est apparu les lectrices se sont senties totalement hors des clous avec toi (moi la première).

    Bref entre toi ta vision des choses cette consommation qui ne te correspond manifestement pas, ton désir de vivre autre chose puis ce que t’on renvoyés des lectrices depuis quelques mois je comprends ta démarche et à mon sens du moment que les choses ne sont plus pleinement assumées il faut passer à autre chose.

    Rien n’empêchera de tenir encore ce blog mais pas de manière journalière, la chic fille ne fait pas un article par jour d’autres blogueuses non plus….passer à autre chose ne veux pas dire tout laisser tomber non plus.

    bref bonne route, tiens nous au courant tout de meme car on s’attache aux personnes et que nous sommes nombreuses ici qui apprécierons d’avoir de tes news.

    bisous

    • je pense que j’aurais du mal à laisser totalement tomber cet espace, je me dis que j’ai trop de chance d’avoir des gens avec qui échanger et discuter. On dit souvent qu’on a les lectrices qu’on mérite, et bien franchement je suis assez fière :-)

  30. Bonjour Cécile,

    cette décision s’annonçait dans tes derniers posts, petit à petit…
    J’ai aimé lire ton blog, les articles sur la mode mais pas que, les réflexions partagées aussi.
    Quel courage de reprendre tes études, bravo ! Je te souhaite la bonne formation, et le métier de ta 5eme vie (et sûrement pas la dernière, la vie est faite de cycles).
    Bonnes fêtes de fin d’année, et repasse nous donner des nouvelles de temps en temps, je te lirai avec beaucoup de plaisir :)

  31. Chère Cécile courageuse et authentique,
    Si tu es allée au bout de ce chemin, il est temps maintenant d’en explorer un autre, plus conforme à tes souhaits actuels; ta belle énérgie t’aidera, j en suis
    certaine , et de tout coeur je te souhaite du beau et du bon ..
    Merci pour ta sincérité et à bientôt je l ‘espère.

  32. Bonjour Cécile,

    Je te suis depuis le tout début, lorsque j’avais à peine 17-18 ans, et je me suis toujours beaucoup retrouvé dans tes posts (les études dans un milieu masculin, les expatriations etc.) et c’est pourquoi j’ai longtemps admiré ton parcours. Ton blog, je ne trouve pas les mots… je n’ai commenté qu’une seule fois mais je l’ai suivi pendant tout ce temps ! Plus pour te suivre que pour les fringues :) Je n’ai que 26 ans, mais moi aussi je crois qu’on a plusieurs vies, et j’entame mon 4e cycle 😉

    Bref, tout ça pour dire que tu n’imagines pas ma joie de savoir que rien n’est figé, qu’on peut se renouveler encore et encore, même après tout ce que tu as accompli. La zone de comfort, on peut s’y sentir emprisonné à n’importe quel moment de sa vie, mais le plus important, c’est qu’on trouve encore le courage et la volonté d’en sortir. On finit jamais d’apprendre; et savoir que la vie nous réserve encore plein de défis et d’aventures me rend positive… « Why do you stay in prison when the door is wide open ? »

    Je te souhaite plein de courage pour cette nouvelle aventure (c’en est une!), au plaisir de te lire :)

    An

  33. Bravo ! J’ai l’impression que la Walinette dès début est revenue !
    Je te souhaite bonne chance pour ton nouveau départ dans la vie, tu es suffisamment intelligente pour réussir, je n’en ai aucun doute.
    Tes anciens posts m’ont manqué, alors si tu avais des envies de recommencer à zéro aussi sur ce blog, j’avoue que c’est avec plaisir que je te suivrais.
    Je te souhaite de bonnes fêtes et j’espère à bientôt

  34. Je me souviens encore de l’époque où on animait ensemble le forum VIB. C’était sympa. C’était une autre époque.
    Je me souviens quand tu es rentrée en France et que tu m’as envoyé un petit souvenir de ta vie là-bas.
    Je trouve très courageux ton choix et te souhaite bonne chance.
    Un jour, comme toi, il faudra que je pense à autre chose que mon blog (même s’il ne me rapporte pas énormément mais me permet d’être auprès de mes enfants).

  35. Parfait
    Tu posteras simplement tes tenues d’étudiante et de working girl, ça sera tout mignon, tout simple, plus drôle.
    J’ai un job parfois chiant mais j’aime tellement, tellement, retrouver les gens de mon boulot, quand je ne suis pas en déplacement. C’est un échange génial. A force, ils acceptent nos excentricités. La sociabilité, c’est fondamental.
    Et c’est bien d’avoir plusieurs vies.

  36. Finalement, ce billet je crois que tu l’écrivais entre les lignes depuis plusieurs mois. Nous avons tous plusieurs vies au gré aussi des contextes qui les accompagnent. Les blogs mode pour la plupart ont beaucoup évolué (certains dérivé peut-être) depuis plusieurs années et je trouve sain, intelligent et courageux de ta part de ne pas t’accrocher à quelque chose qui ne te correspond plus. Bravo Cécile, nous te suivrons toujours avec plaisir, même si c’est d’un peu plus loin. Belles fêtes à toi et à ceux qui te sont chers.

    • je me suis accrochée quelques temps mais je crois que ça commençait à me rendre malade, il y avait un trop gros décalage entre ce que je me forçais à faire et ce que je sentais au fond de moi (et il y en a un qui est content, c’est mon mari ! je ne le tanne plus à faire des photos ^^:-D)

  37. Tu vas vraiment beaucoup me manquer!
    Je réalise que depuis 2007 je viens ici quotidiennement,j’en étais presque frustré dès que j’étais en voyage!
    Plein de soleil pour la suite de ta vie.
    A tout bientôt Cécile.
    Samia

  38. Tu prends une décision courageuse, mais on sent qu’elle te satisfait pleinement malgré les doutes et l’incertitude inhérents à ce de changement de vie. Et je pense que tu as les ressources, personnelles et intellectuelles, pour faire « autre chose ». Tu ne fais pas le chemin inverse des autres, tu suis ton propre chemin, et c’est parfois difficile de ne pas se laisser dicter ses priorités par les autres, la société… Alors bon vent, et surtout reviens nous raconter la suite ! Parce que je pourrai me passer de tes looks/bons plans mode (enfin, je vais me mettre à Instagram, pas le choix !), mais je crois que tes réflexions et ton regard sur la vie me manqueraient vraiment. C’est un peu étrange, mais je me sens parfois plus proche de toi (intellectuellement) que de mes copines/connaissances IRL… Et ça c’est la magie du web et des blogs, donner accès à des individus qu’on n’aurait jamais croisés dans son quartier. Alors ne laisse pas tomber cet aspect extrêmement positif de cette 4e partie de ta vie !

    Très belles fêtes à toi et ta famille. A très bientôt

  39. Tu es toujours aussi courageuse, bravo !
    Te lire est un plaisir depuis le premier jour de ce blog, j’espère qu’écrire redeviendra un plaisir pour toi.

    Plein de bonheur à toi, plein de courage pour tes études (c’est dur à nos âges :p ) et, égoïstement, j’espère avoir le plaisir de lire de temps à autre tes billets si chouettes et si pleins de vie sur tes humeurs et tes coups de cœurs.

    De tes belles fêtes à toi et ta famille,
    Isabelle

  40. Je crois que tu es le premier blog que j’ai commencé a lire, c’était un petit rituel de venir ici. Merci pour tout tes bons plans pour tes billets d’humeur et bonne chance pour la suite!

  41. Se retrouver, etre soi-même….n’est ce pas ce à quoi on aspire toutes…souvent dans notre vie professionnelle, on joue un rôle, on se force et si toi tu as la chance de pouvoir faire quelque chose que tu aimes, fonce et profite….

    mais s’il te plait reviens faire un petit tour par ici…souvent…..

    Bisous et belles fêtes

  42. Hello Cecile!

    Bon courage à toi! C’est toujours bien de changer, d’évoluer et de continuer à apprendre des choses!

    Bisous! au plaisir de te croiser sur Paris à l’occasion,

  43. Je te souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année, et une très jolie 5ème vie.
    De mon côté j’ai repris les études en septembre, en parallèle de mon travail et cela me fait un bien fou !
    Encore une fois je te souhaite plein de bonnes choses. A bientôt !

  44. Coucou,
    J’ai commencé à te découvrir via le blog de la greluche bordelaise (que j’aimais aussi beaucoup), puis je me souviens de la « decouverte » des billys de dreyfuss (j’en revais grâce à toi et maintenant j’en suis blasée) le match perfecto Maje avec revers étoilé ou perfecto iro puis les bons plans des aubains de La redoute … et j’en oublie tant. bref de supers moments mais au bout du compte, que de temps, d’énergie, de revente, d’envies (qui, une fois comblées, nous rendent-elles si heureuse?). Le blog va un temps, correspond peut être un âge, ou doit évoluer , je ne sais pas. Mais comme toi j’ai envie d’autres choses même si j’apprécie toujours autant les choses de qualité et les beaux vêtements. Mais je veux consommer autrement, ne plus être « victime de la mode », accro comme on a pu le ressentir sur de nombreux blogs pendant un moment (la course pour les ‘it’ pièce sold out en un week-end… et puis cela reste indécent d’empiler sacs et vêtements hors de prix au regard de la crise actuelle et des difficultés sociales.
    Comme toi j’entame une nouvelle vie en ne regrettant rien de l’ancienne et ne gardant que le meilleur. Et puis dans un sens on revient de loin, il fallait le vivre pour mieux apprécier la suite!!
    bonne continuation!

  45. Merci pour toutes ces années de plaisir et de partage, je crois que je n’ai raté aucun de tes posts depuis le début. Je t’ai connu sur carolinedaily et je te suis depuis le début du blog
    Tu vas (ton blog va) énormément me manquer.
    Bonne continuation dans ta nouvelle vie et passe de très bonnes fêtes entourée de ceux qui te sont chers
    Lalah qui est triste.
    Bisous

  46. Je suis heureuse pour toi !
    C’est vraiment chouette ce nouveau cycle, ça s’annonce très bien ! C’est tellement important de se sentir bien dans son boulot, c’est ce qui nous fait exister !
    Moi aussi j’entame un nouveau cycle, et qu’est-ce que ça fait du bien ! J’ai repris mes études en septembre, après de longs mois dans un jobs qui ne me plaisait/convenait pas, et je me sens enfin à ma place ! Je retrouve une place dans ce monde, c’est bête à dire, car j’en avais une avant également… mais pas à mon image.
    La mode, c’est génial, mais je ne veux plus y travailler non plus. Comme toi, je ressentais le besoin de faire quelque chose de plus universel, qui parle à plus de personne, qui ne m’isole pas de la vraie vie en fait !
    Dans quel domaine souhaite-tu reprendre tes études ? Tu verras c’est difficile, mais loin d’être impossible !

    • c’est chouette de voir qu’on est plusieurs finalement à se remettre à nos études :-)
      Par contre, déjà en 2002 j’avais l’expérience de 2 mois chez les Gatzars de Cluny, j’avais juste 26 ans et je me sentais super vieille par rapport à eux.. Là je ne sais pas ce que ça va donner ! ^^ Promis, je reviendrai vous dire où je vais, mais là j’ai de la superstition à en parler 😉

  47. Ps : Pour la mode, instagram c’est parfait, personnellement, et depuis un moment, je trouve ton compte insta beaucoup plus inspirant que ton blog, tes tenues y sont plus réussies !

  48. Bravo pour cette courageuse decision!
    C’est grace a toi que j’ai découvert les blogs il y a un peu plus de 6 ans, et j’aime toujours beaucoup te lire. Je te souhaite bonne chance pour cette nouvelle aventure et j’espère que tu trouveras le temps de poster quelques billets, tu vas nous manquer 😉
    Et joyeuses fetes de fin d’année!

  49. Pas tout à fait une surprise au vu du rythme et du ton de tes derniers posts. Comme beaucoup je suis un peu triste parce que ton blog reste de loin parmi ceux que j’apprécie le plus, auquel je suis le plus fidèle… même si je n’ai pas toujours été en accord avec ses orientations.
    Comme toi, je pense qu’il y a plusieurs vies, ou plusieurs moments dans une existence, qu’il s’agisse de son métier, de sa famille, de sa vie personnelle. Parfois aussi la vie nous bouscule avec ses accidents. Et le temps qui passe et nous aide à mieux nous connaître et nous aimer n’y est pas pour rien non plus.
    Nul doute que ta nouvelle vie te comblera. Et donc bon vent !

    • il faut savoir changer régulièrement aussi pour trouver un nouveau souffle. Je sais que je ne pourrais jamais être un « expert » dans quoi que ce soit et passer ma vie sur un sujet précis, cela ne me correspond pas

  50. Et voilà, je suis un peu triste…mais oui tu as raison la vie est faite de cycles,et d’envies, alors vas y, va vers ce qui te rendra heureuse!

    Merci pour ces années Walinette, et pour avoir donné de toi autant ici!

  51. On arrive tous à un moment sans nos vie où il faut savoir prendre des tournants, et prendre une décision implique toujours un risque. Merci de partager avec nous ce choix, fort respectable et longuement mûri.

    J’espère que tu garderas le contact, même sporadique, avec tes lectrices chéries et admiratives, et que ta nouvelle vie professionnelle sera une réussite, et passionnante…. et pleine de collègues !

  52. On arrive tous à un moment ou un autre dans nos vie où il faut savoir prendre des tournants, et prendre une décision implique toujours un risque. Merci de partager avec nous ce choix, fort respectable et longuement mûri.

    J’espère que tu garderas le contact, même sporadique, avec tes lectrices chéries et admiratives, et que ta nouvelle vie professionnelle sera une réussite, et passionnante…. et pleine de collègues !

  53. Ah OUF j’ai eu super peur en lisant le début de ton article, je me suis dit « AH NON PAS WALINETTE AUSSI!! ». Parce que bon ça a commencé avec SushiPedro que j’adorais puis Clara récemment…Alors toi que je suis depuis un bon moment..C’est bizarre à dire mais ça me fait bizarre quand je suis un blog tous les jours quand ça s’arrête.. Ceci dit je comprends tout à fait que tu aies envie de ralentir un peu, faire autre chose etc…On évolue et notre « façon de bloguer » aussi..Je tiens aussi un blog mais je ne sais pas trop jusqu’à quand..Je le ferai tant que j’en aurai toujours envie, ce qui est le cas pour l’instant! C’est d’autant plus une décision importante pour toi qui en « vit » (en partie j’imagine), donc j’apprécie cette honnêteté. Après je suis contente que tu postes moins mais que tu continues à poster 😉 Passe de bonnes fêtes et bonne chance pour tes futurs projets (moi je suis en master donc j’essaye de finir mes études pour l’instant :p)

  54. Félicitations pour cette décision…que je comprends parfaitement! Des années d’études, un doctorat en biogéochimie marine, qq années comme chercheur et enseignant-chercheure…un cdd qui se termine lorsque mon premier congé maternité commence, à 30 ans, le bébé arrive….4 ans de galère pour retrouver un travail, un autre bébé et ENFIN, une opportunité, un changement de cap professionnel passant par 18 mois de reprise d’études en alternance (mais toujours dans le domaine maritime)…un grand changement du quotidien mais qui aujourd’hui ne me fait que confirmer ce dont j’étais convaincue depuis toujours, l’équilibre humain passe par la combinaison d’un épanouissement familial ET professionnel. bonne chance pour ta future vie!

  55. Eh bien je pense que tu prends là une excellente décision. J’ai toujours été un peu surprise qu’après t’être investie dans une prépa puis dans une école d’ingénieur, tu trouves un épanouissement total dans un univers tout de même bien superficiel. Bien sincèrement, les fringues, les chaussures, les looks … c’est un bien agréable passe-temps (pour tout le monde! Je ne m’exclus pas du tout!!)mais ce n’est pas franchement ce qui donne du sens à la vie. Proposer toujours de nouveaux looks, lire chaque fois à peu près les mêmes réponses, du genre « c’est trop beau », « il me le faut », « je le veux », « quelle tuerie » …!!!!!En tant que lectrice, ceci me lasse un peu depuis quelque temps.
    Et puis, inciter à la consommation, parce qu’on ne peut pas non plus vivre de l’air du temps et rédiger des billets comme cela, juste pour le plaisir, je pense que, là aussi, cela va un temps. Alors, en espérant malgré tout te lire de temps à autre, je te souhaite tout le succès possible dans cette réorientation. Je suis sûre que tu trouveras là de bien plus grandes satisfactions.
    Le blog mode, c’est sûrement une belle occupation de jeunesse, avec sans doute des tas de rencontres et d’ouvertures intéressantes, mais bon…c’est un peu léger pour donner du sens à la vie.
    Je te souhaite plein de succès pour cette nouvelle étape.
    Go!

      • Honte à moi, j’ai mal rédigé ma phrase!!! Je voulais dire qu’on ne peut pas rédiger des billets comme cela, pour le plaisir et qu’il faut forcément, à un moment, entrer dans un système un peu commercial pour gagner sa vie, tout simplement! Et cela, je n’ai jamais pensé une seconde t’en faire le reproche. Par ailleurs, je suis bien consciente de l’activité que tu as déployée pour que ça tourne, et je suis plutôt admirative pour cela! Voilà!
        Amicalement
        Marie-Hélène

  56. J’avais imaginé la reprise d’un boulot mais pas des études ! Tellement courageux (je suis curieuse de la btanche qui t’attire, mais tu en parleras si tu le souhaite)
    Ne lache pas ce blog: tu n’écriras peut etre pas quelque temps, le temps de lui retrouver une ligne éditoriale mais si tu aimes tant écrire et je crois que tu as la preuve depuis toutes ces années, l’envie devrait revenir.
    Perso j’ai dans mon aggregateur certains blogs que je lis depuis depuis 8-9 ans, aucun de ces anciens dans la mode (c’est une decouverte tardive, et tu as été, je ne sais comment, une de mes premières lectures à ton installation on Bourgogne). Certains se sont arretes définitivement, d’autres ont repris… parfois 2 ans plus tard : l’envie etait revenue et les circonstances aussi.
    Bref je te garde au chaud et je t’accueillerai à bras ouvert.

  57. Ca va me manquer de plus te lire aussi souvent mais je me réjouis pour toi.
    Comme je comprend cet isolement… j’ai moi aussi repris mes études après une grande période de solitude, perdue dans une drôle de « campagne ». On y prend goût. Du coup cette année je continue dans un autre domaine, pour mon épanouissement personnel. Et puis cette reprise d’études m’a redonnée confiance en moi, et j’ai rencontré plein de gens, pas toujours en rapport avec mon domaine d’ailleurs, mais je me sentais une autre j’en avais besoin.

    Je te souhaite de réussir dans ce que tu entreprendras et je n’en doute pas ! D’ailleurs dans quoi te lances tu ? (oui je suis curieuse)

    A bientôt.

  58. Bonjour Walinette

    J’ai adoré lire ton blog, pendant des années, puis en effet j’ai suivi ton évolution avec plus ou moins d’adhésion mais la certitude de ton authenticité.
    J’ai moi-même vécu plein de vies professionnelles alors que je suis sur-diplômée et que ma vie aurait pu ronronner, et même à 54 ans et une boite de 12 salariés, je me prépare à un nouveau challenge….

    Alors il est peu de dire que tous mes vœux d’accomplisssement t’accompagnent et que je te suivrai avec plaisir.

    A très bientôt

  59. Eh bien, après Clara, c’est toi qui décide d’aller voir ailleurs, ça va faire vide, mais au moins tu dis que tu n’arrêtes pas! Je te souhaite vraiment de réussir la prochaine étape de ta vie, ce n’est pas toujours facile quand on a des enfants. J’ai repris un Master 2 de traduction quand mes jumelles avaient 9 mois (1e année en crèche, malades tous les 10 jours, je me tapais 12h de train par semaine), mais j’ai réussi et je suis traductrice indépendante aujourd’hui. Ce n’est pas toujours facile de tout concilier, et comme toi je souffre de la solitude. Heureusement j’ai une piscine couverte dans notre nouvel immeuble, cela fait partie de mes 2 résolutions pour 2015: nager et avoir une vie sociale… J’espère y arriver. Bonne chance en tout cas, j’espère que tu nous tiendras au courant. Bonnes fêtes également! Moi j’ai un Homeland qui m’attend. Les toons ont 5 ans et dorment, c’est le temps des parents :)

    • ouh là, les études avec des enfants en bas âge, chapeau ! Je me sens plus sereine à ce sujet maintenant qu’aurèle a 6 ans, ça sera plus facile à gérer

  60. C’est chouette de voir combien tes lectrices t’accompagnent dans ton cheminement: c’est dire surtout la véritable réussite de ton blog! Quels qu’aient été tes doutes,les commentaires en sont la preuve, ton authenticité a toujours été évidente!
    Je suis très triste que tu ralentisses,car j’aimais beaucoup le « rendez-vous virtuel » quotidien TBTG, et ce que tu transmettais par l’écriture…. mais comme toutes et tous, je conçois ton désir d’évoluer et te souhaite une belle route dans ta nouvelle vie! Merci pour ton travail et tout ce que tu as mis de toi par ici…
    Bises.

  61. Je trouve ta décision courageuse : ce n’est pas toujours facile de quitter le « confort » d’une situation établie, même si on ne s’y sent plus à l’aise.
    Mais quand on connaît un peu ton parcours, je ne me fais pas de souci pour toi : tu parviendras à tes fins. :)
    J’espère juste que tu continueras à venir discuter ici …

  62. ENFIN!!!!!!

    Lectrice de ton blog depuis tes débuts, je ne te reconnaissais plus depuis un certain temps et je te sentais mal dans ta peau et pas à ta place!

    Contrairement à toutes ces bloggeuses mode, tu as fait des études supérieures, je pense que tu seras plus épanouie dans un milieu un peu plus intellectuel et moins factice!

    Et puis tous ces blogs meurent les uns après les autres, ça devient dépassé fin 2014 je trouve!
    Il ne s’y passe rien, elles ont toutes tous les modèles de sac Chanel et n’ont plus rien à raconter!

    Alors oui comme toi j’aime les jolies fringues et les jolis sacs mais je préfère échanger sur le dernier film sorti, sur le dernier livre lu, le dernier resto à tester…que sur le dernier modèle de sac balenciaga ou céline!

    Bonne continuation!

    PS : je comprends ta solitude à la campagne, je vis à Paris seule et j’avoue que l’effervescence de cette ville m’est indispensable moi qui suis provinciale!

    • Comme je disais plus haut, il ne faut pas résumer les blogs aux fringues et aux photos, c’est un véritable challenge que d’en vivre et de monter une entreprise, ça peut être très enrichissant intellectuellement parlant. C’est juste que j’ai donner vie à toutes les idées que j’ai pu avoir et que j’ai aussi l’impression d’en avoir fait le tour

  63. Bravo pour cette décision, je te souhaite le meilleure dans ta nouvelle orientation et te souhaite de passer de bonnes fêtes.
    Jespère pour nous que l’envie de bloguer pour le plaisir, de parler de mode et autre te reviendra car j’aime bien ce qui se dégage de toi ici, une fille simple, honnête ET intéressante.

  64. Je te souhaite beaucoup de bonheur pour la suite. C’est le but après tout! J’ai beaucoup apprécié te suivre depuis toutes ces années et continuerai. Je trouve ça honnête pour toi et pour tes lecteurs (mais surtout pour toi, c’est le plus important) d’être en phase avec toi même. Ca a du te faire du bien de te détacher du côté un peu trop commercial (bannières and co).Ce que j’ai toujours apprécié chez toi (en dehors de la thématique principale qu’est la mode of course) c’est ton côté sympa, simple (dans le bon sens du terme), accessible. Je l’avais déjà dit dans un autre commentaire.
    Je me demande vers quelles études tu vas te diriger. 😉
    Je te souhaite de très bonnes fêtes!

  65. Décision courageuse de ta part, et c’est vrai que tu nous y as préparé en postant moins régulièrement et en avançant tes questionnements.
    Que dire ? c’est la suite logique des choses, je suis heureuse pour toi, et de savoir que tu reviendras poster me fais plaisir aussi, car j’ai l’impression de te connaitre un peu et tu ne disparais pas tout à fait… Depuis La fois où tu as dit que tu avais l’impression de « connaître » certaines lectrices, je ne me dis plus que tu lis les commentaires comme s’ils venaient de nulle part, mais en identifiant plus ou moins les expéditeurs, ça m’a touché en tout cas !
    Je te remercie pour tout ces belles années de partages.
    Bonne continuation.

  66. Chère Cécile,
    Comme beaucoup, je te suis depuis tes débuts. De tous les blogs, tu es la seule à ne m’avoir jamais agacé. J’adore la manière que tu as de te remettre en question, d’assumer tes contradictions avec simplicité et franchise, de réussir à répondre aux trolls sans agressivité ni défensive…
    Tu me fais toujours rire, tu racontes les choses avec humour et un certain sens de l’autodérision rare sur la blogo mode.
    Bref, dans la « vraie vie », je crois que j’aurais aimé être amie avec toi!
    Je m’en fichais royalement de la tournure « luxe » de tes tenues, de la pub par çi par là, des sponsors, des partenariats, des collaborations,… J’étais vraiment agacée par les coups de griffe que tu pouvais recevoir. Au contraire, tu as réussi avec ton blog, et pour ça, j’ai plutôt envie de te dire BRAVO!!!
    Alors il me reste à te souhaiter BONNE CHANCE pour la suite! (mais je ne sais pas pourquoi, tu respires la réussite et la confiance en toi, même teintée de doutes…. alors je ne m’inquiète pas trop ; )
    Si tu continues, j’en serai ravie et si tu arrêtes, j’en serai ravie aussi… tant que tu fais ce que tu sens.
    Merci Cécile, merci Wallinette.
    Et de bonnes fête à toi, ton mari, ton Clairon, ton microbe…
    Je t’embrasse, Sophie

  67. Rassure toi ! Tu es une fille NORMALE, et tout ce que je viens de lire est NORMAL… Nous vivons dans une société qui pousse à l’introspection et quand on se triture les méninges et bien forcément on dépoussière des trucs. J’ai un beau métier que certains sont désespérés de ne pas avoir pu faire mais je sais ( et je l’ai toujours su) je ne le ferai pas toute ma vie…reste la terrible et lancinante question: suis je capable/ ai je le courage de faire autre chose? Pour le savoir il va falloir se lancer un jour, c’est tout. Tu sais nager? Alors vas y , saute dans l’eau! J’ai eu beaucoup de plaisir à te lire et t’en remercie. Tu sais, j’ai tenu un blog, l’ai laissé tombé puis vu d’autres bloggeuses arrêter ( dont récemment ma lisboète préférée). C’est normal, c’est la vie! J’espere te voir sur IG ( et voir ta fameuse robe du 24 with pantoufles. La photo de vous deux avec ton fiston est belle… Encore une jolie réussite à ton actif….quelle branche te tente maintenant?

    • je ne sais pas si c’est une question de courage, je crois qu’à un moment ça devient tel qu’on n’a plus le choix… et j’ai la chance d’être entourée, d’avoir un mari qui travaille, j’ai la possibilité de le faire et pour ça je suis très reconnaissante

  68. Moi je suis tout simplement touchée et émue par cet article. Je te suis depuis 3-4 ans et ton blog, j’y suis attachée. Je te souhaite beaucoup de bonheur, et en effet, il faut savoir parfois fermer une page, voire un livre, pour en commencer un autre…

  69. bon courage pour la nouvelle vie et les études, comme beaucoup c’est toi qui m’a fait aimé la blog, jusqu’à ouvrir mon propre blog et sans aller aussi loin que toi, car j’avais moi, mon job et pas dans la mode, j’ai vécu à une moindre échelle, je pense la même chose, la surconsommation, les reventes et en même temps l’amour de la mode… en même temps blogger c’est partager, j’espère que tu le feras de temps en temps, bonne année 2015, Cécile, Wallinette !

    • je crois que je n’en peux plus de tout ce temps passer sur ces achats/reventes… je dis ça mais il va falloir que je fasse un grand tri pour y voir plus clair (allez, mission 2015, arriver à diviser par deux AUSSI, la penderie)

  70. Ton entrée en matière me parle tellement. J’aurais pu applaudir sans lire la suite… On a, je pense, à peu près le même âge et je pourrais aussi « découper » ma vie comme ça. Et ça me plait vraiment. Je trouve ça rassurant de vivre plusieurs vies alors que la seule que nous avons concrètement passe beaucoup trop vite pour moi… Je te souhaite une super fin d’année et un « nouveau cycle » aussi chouette que tu le rêves ! (M’est avis qu’il sera chouette dans tous les cas, ce cycle potentiellement protéiforme) A bientôt !

  71. Je viens de lire ton post, j’avoue, avec un peu d’émotions. D’abord parce que tu es la blogueuse que je suis le plus, celle avec qui je buvais mon petit café le matin avant d’aller au boulot puis un jour tu lances un appel sur un post, tu cherches quelqu’un qui serait sur Londres pour lui rendre un service. Ca m’a semblé tellement évidemment de te dire  » o/ je suis là! ». Après tout ces matins où je te lisais, c’était comme rendre service à une copine. Ca m’a donné l’occasion de te connaître mieux et de constater que ce n’était pas qu’un ressenti, tu es quelqu’un de très sympa, t’as été super reconnaissante (j’ai en favori le post où tu me remercies!) et adorable. Vraiment.
    Je lis ton post avec émotion aussi parce que je suis justement à un tournant professionnel où j’ai un choix à faire. Un choix qui engendrera un changement de vie et je me retrouve dans ton post. Voir que tu suis tes désirs et non pas la facilité, encore une fois, ça me fait me sentir proche de toi.
    Je tenais à te dire merci, pour tous ces matins que j’ai passé à te lire. Tu es seule devant ton écran mais de l’autre côté y’a pleins de filles, sans doute des mecs aussi, à qui tu donnes le sourire et à qui tu vas manquer. Je te souhaite le meilleur dans ta nouvelle vie et je ne doute pas qu’elle soit aussi fructueuse que les autres.
    Bisous Cécile, merci et à bientôt.

    • mais je peux te renvoyer le truc, ça m’avait vachement touchée justement qu’une lectrice, qui ne me connaissait pas en vrai fasse l’effort de me rendre service comme ça 😉

      je crois que j’ai un gros défaut aussi, je commence à devenir fainéante quand je m’ennuie et que ça ronronne trop bien, du coup il faut que je me lance des défis et apprenne d’autres choses pour me remotiver

  72. Ton billet me touche beaucoup! Tu as ce courage d’aller à ta cinquième vie et pour çà respect!! Moi j’y pense et c’est difficile de passer le cap!
    Sache que tu vas me manquer sur ce blog, même si ce n’est pas fini, même si je continue à te suivre aussi sur Instagram (d’ailleurs super ta tenue pour le réveillon 😉 )
    Je te souhaite de réussir ta cinquième vie!!!
    Bonnes fêtes à toi et ta famille!

  73. instagram ok mais c’est bien pour les filles qui n’ont que leur tenue à montrer. Toi c’est autre chose! J’ai adoré les billets dans lesquels tu nous parle de tes experiences, de tes doutes, de tes rêves…J’espère que tu viendras nous faire part de ta nouvelle vie par ici…Et encore merci pour toutes ces années de partage.

  74. Lectrice sortant peu de l’ombre, je suis ton blog depuis un bon moment maintenant. Tu décris très bien ce tourbillon qui t’a un peu emporté, que j’ai ressenti, qui m’a agacé mais ne m’a jamais empêché de continuer à te lire (contrairement à d’autres blogs).
    Ton « j’y vais mais j’ai peur… » est une belle phrase qui dit tout le courage qu’il faut avoir pour prendre une telle décision. Merci de partager tes craintes avec nous.
    En attendant de te lire, je te souhaite de belles fêtes de fin d’année entourée de ceux que tu aimes.

  75. Une très saine décision surtout si tu ne te sentais plus bien dans ton propre espace qu’est ton blog… et quoi qu’il arrive ça sera peut être difficile mais ça sera bon !
    J’avoue que j’ai toujours lu les blogs avec un certaine distance, la boulimie d’achats et les marques de luxe me donnaient surtout des pistes de jolies choses à trouver moins chers et parfois des envies de craquages trop chers (ça reste sur les sacs uniquement, bêtement je trouve que ça s’abime moins, que c’est moins sujet aux modes et j’ai donc moins mauvaise conscience quand je craque !!).
    Mais surtout ta réflexion, comme celles d’autres, m’amène à m’interroger sur moi… alors si tu le peux/le veux continue ce blog comme il te plaira, tes errements trouveront toujours écho puisque dans la vraie vie, il est parfois difficile de partager tout ça !
    En tout cas merci !

  76. Cécile, je ne peux que te comprendre.

    Je suis un peu comme toi.

    Déjà je ne suis pas parisienne.
    Je n’aimerais pas l’être, en fait. Du tout, même.
    Le style de vie parisien ne me correspond pas. Trop de stress, trop d’événements auxquels on se « doit » de participer, c’est l’engrenage infernal. Et j’ai toujours pensé que j’avais de la chance, quelque part, de justement ne pas être parisienne et de rester bien loin de tout ce faste, nocif et inutile, selon moi.
    Après je ne juge absolument pas celles qui participent à tout ceci: je ne sais pas comment je me comporterais si j’étais là bas. Même si je me doute, me connaissant un minimum, moi la « sauvageonne », tellement peu sûre de moi même quand je suis avec des gens que j’apprécie. Alors imagine noyée dans une foule de modeux en représentation permanente. Très peu pour moi, merci.
    Internet a du bon, on n’est pas obligé d’être sur place pour « en être ». Tu vois forcément ce que je veux dire.

    Bref, là n’est pas la question.

    J’ai réussi à me tenir éloignée de pas mal de ces choses nocives.
    J’ai parfois pété les plombs et surconsommé, c’est malheureusement le « métier » qui veut ça.
    Mais j’ai bien vite remis les pieds sur terre. Quand on a une maison à payer, une famille à nourrir, les sacs Chanel et autre apparaissent très vite comme complètement ridicules, inutiles et déconnectés de la réalité, ma réalité.

    Ca fait 8 ans que je tiens mon blog. Les choses ont changé, inévitablement. Mais pas tant que cela… J’essaye de rester fidèle à ce que je suis, tout en acceptant de parfois devoir faire certaines choses qui me feront gagner ma vie un minimum. Sinon il faudra arrêter car encore une fois, c’est un drôle de métier que nous exerçons mais c’est un métier à part entière. Avec son lot de tâches à accomplir pour qu’il reste un métier, justement.
    Et surtout, certaines de ces choses rémunératrices permettent de continuer à faire plein de choses qui n’apportent pas un kopec, juste pour le plaisir de partager, de raconter, de discuter, de rire avec nos lectrices: la Base (majuscule, oui), le socle sans lesquels on n’existerait plus depuis bien longtemps.

    La solitude de ce métier est ce qui me pèse le plus, personnellement.
    Le manque de vie sociale lié à notre mode de fonctionnement, en étant isolées de l’effervescence parisienne.
    Ca a du bon mais aussi du très mauvais. Comme tu le dis, aller au travail et y voir des collègues, même si on ne les apprécie pas plus que ça, ça donne un cadre, ça change les idées.
    Ca n’est pas notre cas.

    Bref, tout cela pour dire que tu as réussi ce que peu de filles ont accompli: vivre de ton blog de façon honnête, toujours extrêmement transparente, tout en étant bien loin de ce que j’appelle « la facilité parisienne » qui aide grandement à trouver des sujets, à apporter du contenu, parfois insipide mais rémunérateur à ses heures…

    Je sais que tu reviendras! Et on t’attendra toutes. On ne bouge pas d’ici. 😉

    De mon côté je tiens le choc, malgré des hauts et des bas parfois bien pénibles… Mais par je ne sais quel miracle, l’envie est toujours là.
    Et tant que l’envie sera la plus forte, je continuerai, coûte que coûte car c’est quand même une sacrée chance que celle de vivre de ses passions: la mode et l’écriture.

    A très vite, Cécile!
    Je t’embrasse fort.

    • Nous sommes des « vieux de la vieille » 😛
      et du coup j’ai l’impression qu’on a vraiment pris part à toute cette aventure, façon pionnier, ça a un côté génial en fait :-)

      Après, comme toi, le fait de vivre en province nous a épargné toute cette agitation parisienne, les coups bas, la surenchère, les connivences avec les marques… c’est déjà ça. Je n’étais pas non plus forcément à l’aise lors des rares soirée auxquelles j’ai participé. Je viens d’un milieu masculin, j’ai un rapport de prime abord très « pote » avec tous les mecs que je croise, alors plonger dans un milieu presque exclusivement féminin, j’ai eu beaucoup de mal. Bref, c’est un autre sujet.

      Après, c’est comme tout, il faut le « sentir », quand on peut continuer ou quand il faut passer à autre chose. Mais une chose que je sais, c’est que j’ai toujours eu besoin d’écrire quelque part (les journaux étudiants, des sites internet, ou que sais-je), j’ai toujours eu besoin d’un support, d’un endroit où m’exprimer, ça serait finalement bien dommage de claquer la porte de cette blogosphère qui m’a finalement apporté beaucoup. C’est juste que je veux retrouver ma liberté et ne plus me mettre la pression.

      Merci pour ton commentaire, et à très bientôt j’en suis sure

  77. Tu as été une source d’inspiration surtout au début. 23 juillet 2011 j’avais acheté la Blouse sans manche Rose,bleu jaune pale de Alix Thomsen sur Fresh mode. J’avais flashé mais c’était ton déballage qui m’avait convaincu. Puis les petits foulards Léopard Molly Bracken novembre 2011. Plus tard tu m’avais convaincu que les Pistols de Acne et tant d’autres choses. Je te souhaite beaucoup de réussite pour la suite de tes projets. C’est passionnant de se lancer de nouveaux défis.

  78. Très égoïstement, j’ai bien envie que tu continues à écrire régulièrement sur ton blog.
    En plus je trouve ta nouvelle démarche très intéressante et je suis curieuse de savoir ce que tu vas faire.

    Quoiqu’il en soit, je te souhaite également plein de bonnes choses pour ce nouveau cycle.
    Et puisque c’est de saison, un joyeux Noël aussi !

  79. Hello, hello,
    Pardon tu vas avoir envie de mourir en lisant mon comm fleuve HAHAHAH
    Je crois sincèrement que le phénomène qui vous a touché ou que vous avez crée vous a échappé. De la bonne copine aimant la mode vous vous êtes imposées peu à peu comme leader d’opinion, mannequin, journaliste, dénicheuse de talent, égérie parfois, photographe…
    Je suis assez étonnée par vos états d’âmes respectifs, vous avez réussi là où la plupart échoue et simplement parce que vous avez comme un artiste, trouver l’adhésion à votre univers.
    Pour ça Cécile, tu dois être vachement fière. Fédérer une communauté, inspirer cela ne se résume pas à l’achat de vêtements. je t’ai trouvé bien patiente avec certains et des comms totalement déplacés.
    Tu t’étais imposée je crois sur le segment fille saine de la campagne et ton évolution a sans doute laisser pantoises les plus anciennes lectrices.
    Bref rester uniquement sur ces propres looks c’est compliqué je pense… dommage que tu n’ais pas trouvé à travers ton blog le chemin vers une expression plus large, car après tout un blog est un espace créatif.
    Voilà, voilà, je te remercie car tu dénichais pour moi de nouveaux créateurs assez sympas, beaucoup de râleuses s’exprimaient moi j’ai été silencieuse jusqu’à ce jour.
    Bravo pour ton talent, ton boulot, ta gentillesse.
    N’aie pas peur, on ne perds rien à vivre.
    Pour l’occasion des petits kiss et un joyeux noel ++++
    D

    • Merci. Sans ego mal placé je pense, je reste assez fière d’avoir pu créer mon métier, de n’avoir dépendu de personne pour gagner ma vie et d’avoir pu donner vie à mes idées. Ca a été vraiment une super expérience. J’ai créé un business, je me suis diversifiée, j’ai fait fructifier certaines choses. il ne faut vraiment pas faire le raccourci blagueuse = acheter des fringues et faire des photos. Si c’était si facile, tout le monde le ferait et gagnerait sa vie de la sorte.
      J’ai été là au bon moment aussi, c’était plus facile de se faire remarquer au début de la blogo. il y a eu des excès, on a tâtonné pour certains trucs, mais quand même, c’était une expérience de fou !

  80. Je suis « tombée » dans les blogs mode via ton blog, mais impossible de me rappeler comment j’ai découvert le tien à la base (une recherche, un article qui en parlait,autre?…)
    C’était il y a quelques années.
    Depuis, j’ai fait quelques « indigestions » de certains blogs, limité le nombre de blogs lus, et suis revenue à des loisirs qui me nourrissent et ne me mangent pas (les fringues un peu ça va, mais trop…)
    J’ai encore un peu de chemin (un nouveau cycle à entamer?!) pour être complètement sevrée mais tes questionnements sont apparus aux mêmes moments et ont été une motivation. (et aussi quelques autres blogueuses que je continue à suivre fidèlement)
    2014 j’ai lâché ma boîte pour redevenir salarié plus par confort des horaires mais j’ai constaté que les outils de communication sont très isolants aussi, le monde à portée de main et en même temps un leurre…
    2015 va peut-être être l’occasion de passer la vitesse supérieure et de « déconnecter » un peu plus de tout ça.
    Mais ton blog et ton IG resteront et j’attendrai avec impatience tes posts et continuerai à prendre inspiration de tes clichés 😉

    Je te souhaite plein de bonnes choses pour cette année charnière qui s’annonce mais je ne m’en fait pas trop pour toi. Le passé a déjà prouvé que tu as une sacrée capacité à rebondir. La meilleure des qualités, de mon point de vue, pour toujours avancer dans la vie 😉

    • je crois que ça va être un de mes gros challenges de 2015. Trouver de nouveaux loisirs pour limiter les tentations (heureusement que j’ai un abonnement à une salle de sport…)

      je crois que le confort du salarié me manque un peu aussi (même si au final j’en suis sûre, je vais regretter beaucoup d’avantages de ma vie de free lance)
      je te souhaite aussi de t’épanouir en 2015 !

  81. Bon courage et bonne chance pour tes nouvelles aventures! Mais comment faire pour avoir des nouvelles de Madame le Microbe? J’adore ta chatte 😉 Et j’aime beaucoup aussi ta façon d’écrire. C’est pour elle que j’ai suivi ton blog non pour l’aspect mode: je fais 2 fois ta taille en volume et je n’ai absolument pas le même budget! En revanche, j’ai été contente de voir que moi qui ne suit pas dans l’objet et la détention je n’étais pas une extraterrestre finalement. Ce n’est pas une tare de ne pas vouloir tout posséder et d’apprécier ce que l’on a. Merci pour ça et pour tous ces billets qui ont égayé mon quotidien. Je ne commente jamais, mais là c’était l’occasion ou jamais, non? A bientôt

    • ah mais c’est simple, j’ai créé un hashtag sur instagram pour la suivre ! :-)
      tu tapes #madamelemicrobe dans le moteur de recherche d’insta et tu as toutes ses photos !
      elle vieillit un peu , mais est toujours « jouette » (mets lui une papillote sous le nez et elle est partie pour 1/2 h à faire la folle)

  82. Bonne chance pour la suite : ça fait bizarre, je te lis depuis si longtemps, depuis la création de mon blog en fait, je pense, il y a 7 ans. Mais tu as raison je crois, de te détacher de tout ça : tu reviendras ici avec le plaisir des débuts, et ça te fera du bien je pense ! Bon courage pour la reprise des études, c’est courageux et super chouette !

  83. Je ne suis absolument pas étonnée de ta décision 😉
    J’ai délaissé les blogs depuis un bon moment à présent car je n’y trouvais plus aucun intérêt tant beaucoup se sont vidés de leur sens (ce sont des pages pub)
    J’ai toujours trouvé le tien différent,par exemple on parle de Betty plus haut,pour moi c’est une personne qui sert de porte manteau et qui n’aligne pas 3 mots dans son blog donc autant regarder un vrai catalogue avec mannequin,bref chacun son truc mais tu avais su trouver un espace très perso et intéressant.Il est certain que cette surconsommation devait prendre fin un jour ou l’autre,tant c’est vide de sens….travaillant moi-même dans ce domaine (entre autre) je pense qu’il est sain de garder les pieds sur terre et de ne pas rentrer dans la course à la it pièce (dont on n’a plus envie 1 mois après)
    J’espère que tu vas garder cet espace,je suis sûre que tu as encore plein de trucs à partager!
    Très bonne continuation à toi

    • je crois que je comprends un peu pourquoi la plupart des gens de la mode se trouvent un uniforme assez sobre et s’y tiennent toute leur carrière 😉 (jurisprudence Emmanuelle Alt par exemple)

      Je pense que j’ai besoin de faire un petit break, mais que j’ai aussi besoin d’écrire régulièrement, je n’ai pas envie de le fermer, ce blog

  84. Cécile je te souhaite une belle jolie 5ème vie !!!
    C’est très courageux de ta part de mettre ton blog de côté un petit moment pour revenir à la « réalité » et surtout de te remettre aux études…
    Je suis sûre que tu y arriveras ! Merci en tout cas pour ton blog, c’était pour moi un lieu incontournable quotidiennement depuis la création de tes chaussures André. Et puis, grâce à toi j’ai pu te rencontrer chez toi et acheter un de tes joli meuble chinois.
    Je t’embrasse et te souhaite de belles fêtes de fin d’année.
    A bientôt j’espère !

    • et je suis super contente de le savoir entre de bonnes mains ! (et tu sais que finalement la table de la salle à manger, on a gardé juste le plateau, on l’a entièrement refaite sinon, elle fait super moderne et rend super bien ! )

  85. On la sentait venir ces derniers temps… cette prochaine vie. Je souhaite pouvoir continuer à te lire pour des billets plus futiles et qui te correspondent vraiment, sur des sujets variés comme au début.
    Je te souhaite de bonnes fêtes et surtout… d’arriver à tes fins pour ce que tu veux faire de TA vie 😉 .
    Bisous d’une lectrice assidue…

  86. Bon 5ème cycle!
    Que tu continues à écrire ou pas, je te souhaite bonne chance dans ta nouvelle vie, (et si tu continues à écrire, je continuerai à te lire, ce que j’ai déjà fait malgré la monétisation mais ne le cachons pas : qui est présente sur tous les blogs, c’est le jeu…)

    Bonne fêtes de fin d’année,

    Une autre lectrice assidue 😉

  87. Merci à nouveau pour tous vos témoignages.. je dois avouer que j’ai versé ma petite larme :-) ça me fait chaud au coeur de voir tous ces pseudos connus depuis des années, certains que je n’avais pas vu depuis longtemps, et d’autres de lectrices de l’ombre qui me laisse un mot pour la 1ere fois. Comme quoi le mot « communauté » n’est pas si galvaudé.

    J’avais promis de répondre à toutes, mais au vu des nombreux commentaires cela risque d’être compliqué et mes réponses parfois redondantes, du coup vous m’excuserez d’essayer de regrouper ici :-)

    Je voudrais revenir sur le côté futile du blog et le sujet qui ne me satisfaisait plus, il ne s’agit pas de confondre avec la facilité. une blogueuse n’est pas juste une nana qui achète des fringues et se fait prendre en photo, il faut monter son entreprise, monter un business, négocier des partenariats, et dans mon cas se mettre des défis, monter des projets : quand les blagueuses s’en mêlent pour André, les Perfect Closet, avoir de la rigueur pour publier tous les jours, interagir avec son audience. Il y a suffisamment de challenges pour trouver ça intéressant intellectuellement. C’est juste que j’ai l’impression d’avoir fait le tour des possibilités que m’offraient ce blog. Mais je me repère ça a été génial de créer son propre métier et de ne donner aucune limite à ses idées, c’est une expérience hyper enrichissante.

    Après je ne souhaite pas (tout de suite) vous dire ce que je souhaite faire, appeler ça une superstition ou que sais-je, mais tant que ce n’est pas fait, motus 😉 cela fait une semaine que je bosse sur le CV , les lettres de motiv et tout ça… 7 ans que je ne l’avais pas fait, ça sent le rouillé ^^

    Je vous souhaite tout le meilleur pour 2015, de très bonnes fêtes avec vos proches et je vous dis à très bientôt ! Je me demande si je n’ai pas à nouveau quelques idées de billet :-)

  88. Coucou un petit mot pour te dire que tu vas me manquer ton blog est le seul que je prenais plaisir à lire quasiment chaque jour depuis 5ans date à laquelle j’ai aussi arrêté de travailler!
    Tu es à mon sens la seule blogueuse dont l’accessibilité etait sincère et la plus proche de tes lectrices
    comme toi l’isolement à la campagne me pèse chaque jour un peu plus du coup tu me donnes envie grace à ta décision d’en faire de même et de reprendre ma vie en mains!heureusement instagram est là je pourrai continuer à echanger avec toi et à admirer tes tenues bien sûr !! bonne chance pour la suite et en attendant passe de très belles fêtes de fin d’année!bises

  89. Je crois que ta réponse globale va amener encore plus de questions. Tu disais vouloir reprendre des études et là tu parles de CV et lettres de motiv, du coup on comprend plus rien ! :)

    • mais parce que tu as des dossiers à remplir et des entretiens pour entrer dans une école. Et il faut que je trouve une entreprise aussi, je veux faire un mastère en alternance, ça te va comme réponse 😉
      ça permet aussi de faire un point sur sa carrière, de dégager ses compétences, etc…

  90. Bon, Cécile, ça fait super longtemps que je n’ai pas écrit mais que je continuais à faire la petite souris.
    Tu sais que j’ai tjs respecté tes choix éditoriaux même si je te disais aussi que cela n’allait pas avec mon budget (mais j’ai également 2 enfants, une maison pas encore totalement finie dans une région très chère, bref, d’autres priorités et comme chacun les siennes selon les moments, je ne t’ai jamais jugé).
    Bref, il est vrai que ces dernières années, avec l’évolution de ton blog, je te lisais plus comme je lis un magasine de mode que comme un blog pour trouver des bons plans mode, mais j’ai tjs apprécié…

    bref, tout ça pour te dire que je comprends ta décision mais que surtout elle me confirme une chose (qui explique aussi grandement pourquoi j’aime venir te lire) : Quelle marque d’intelligence de ta part !
    Peu de gens osent se remettre en question, surtout qd on est libre de son temps, qu’on a une vie agréable, des moyens pour se faire plaisir dans ce qu’on aime (aka les fringues gratos = le Graal !)
    Ben, faut une sacrée force morale, de vraies valeurs et une grande intelligence pour remettre ça en cause au nom d’un idéal d’épanouissement intellectuel meilleur…

    L’avenir te réserve le meilleur j’en suis certaine !
    Je te souhaite de très bonnes fêtes (et continuerai de venir fouiner par ici pour savoir quelle route tu as choisie…)
    Bisettes

  91. Salut Cécile, merci pour les bons moments partagés,
    je te comprends tellement bien, j’ai moi même repris des études à 34 ans pour un métier totalement différent du précédent…
    Et je vis ma 4ème vie comme un nouveau défi..
    Bonne continuation, tout est possible dans la vie, faut jamais en douter 😉

  92. Vole, court, nage vers d’autres horizons….
    Ne t’oublies jamais toi-même et garde toujours un petit grain de futilité (c’est bon pour l’équilibre).
    La vie, c’est le mouvement au sens propre comme au figuré.
    Je te souhaite beaucoup de bonheur dans toutes tes prochaines phases (et la cinquième ne sera surement pas la dernière).
    Bise
    Isa

    http://makemycolors.com/
    Blog made in Provence

  93. Pingback: Fin de cycle ou la 5ème vie | The Beauty...

  94. Bon vent Cécile, je te suis depuis longtemps mais en « silence » aujourd’hui je prends mon clavier depuis ma petite ville « gardoise » pas loin de la Camargue que tu affectionnes tant… pour te souhaiter le meilleur dans tes futurs projets. J’ai toujours aimé te lire, d’ailleurs pourquoi pas un jour un livre sur ta vie de bloggeuse, ca pourrait être intéressant et amusant ! En attendant je jetterai toujours un œil sur ton blog pour avoir des nouvelles.
    Happy Christmas & all the best is coming for you in your new life.

  95. J’ai tout lu, les commentaires, tes réactions et j’ai eu la larme à l’œil! J’ai beaucoup apprécié tes nouvelles perspectives comme ton blog en général que je suis (souvent en silence) depuis si longtemps. J’en ai adoré l’esprit et le ton! Ton blog était un super stimulant et quelle inspiration, en fait c’était un petit moteur qui alimentait pas mal de machines en moi de façon positive, le négatif je le rejette…
    J’ai tout lu et j’ai été très émue car bon ca s’arrête maintenant mais je respecte avec admiration ton parcours et ta démarche: bravo!
    Tu es quelqu’un que j’aurais aimé rencontrer dans la vraie vie, voilà les désavantages du virtuel :-(
    Bon vent mais le vent souffle dans le bon sens, en ta faveur, j’en suis sûre :-))

  96. Salut!
    Je te suis depuis 2009, et j’avais commencé à moins te lire depuis quelques temps, comme si je ne m’y retrouvais plus, trop loin de moi.
    Mais là, je comprends à fond! Et j’espère pouvoir te suivre encore dans cette nouvelle voie. Et comme j’envisage aussi un changement assez fort, je serai ravie de suivre tes déambulations et tes doutes (je me sentirai sans doute moins seule)!
    Vivement la suite!

  97. Je suis de celles qui te suivent depuis très longtemps mais qui ne se reconnaissait ni dans tes looks ni dans tes achats … mais malgré ça, je venais tous les jours pour ta sincérité et le ton de ton blog. Frais et léger.

    Moi qui suis aussi en train de changer de voie professionnelle et qui ai changé de vies à chacun de mes déménagements (le dernier en août 2014), je comprends ton besoin de renouveau.

    Je te souhaite beaucoup de satisfactions dans cette nouvelle vie et une aussi jolie réussite que pour ce blog !

    A bientôt

  98. Cela fait des années que je lis ton blog sans laisser de commentaires (quand j’ai commencé à te lire tu vivais encore au Mexique) mais aujourd’hui suite à ton post je voulais juste te souhaiter bonne chance pour tes nouveaux projets et ta 5éme vie en espérant quand même que tu poursuivras encore un petit peu ton blog car je suis un peu… bon ok : beaucoup accro…
    Bon courage !!

  99. Tiens, il m’a fait plaisir, ce post. J’y trouve un sentiment général de recherche d’harmonie, ce qui est toujours agréable à découvrir chez l’autre : ça rassure d’entendre comme en écho ses propres questions. Tous mes voeux t’accompagnent, Wonder Woman ! Pour les fêtes et le reste.

  100. je suis ton blog depuis ma grossesse juste après la tienne, ce fut le premier blog que j ai suivi quotidiennement puis balibulle, sbep et pensées de caroline. j aime votre style, votre écriture et votre honnêteté.
    je regrettais déjà les posts quotidiens depuis quelque temps mais je crois que c est une très bonne décision pour toi ! et si tu continues a écrire un peu ici ça sera parfait pour moi.
    je te remercie pour ces années et te souhaite le meilleur pour la suite ! bonnes fêtes de fin d année !

  101. Bonjour Cécile,
    Je suis une commentatrice rare mais une lectrice fidèle. Bon courage (il en faut, tu en fais déjà preuve en prenant cette décision), il y aura certainement des moments de découragement (je suis bien placée pour en parler, je viens également de changer de cap) mais le jeu en vaut la chandelle : l’excitation, l’apprentissage, les nouvelles rencontres…ça réveille!
    Joyeuses Fêtes
    Mireille

  102. J’ai commenté très rarement ton blog, « au début ». J’ai créé le mien, il y a bientôt 3 ans, pour parler culture. Et sans que ça ait un quelconque rapport avec la sphère mode, dans les moments de doute je me suis souvent demandé ce qu’il y avait dans la tête de celles qui avait inauguré en quelque sorte la blogosphère, comment parfois elles trouvaient la motivation, cadeaux ou pas, après 7 ans en moyenne de blog… Eh bien ton article montre que cela ne suffit pas forcément au bonheur. J’espère que tu redonneras des nouvelles, peut-être sous une autre forme, qui sait ? En tout cas, belle nouvelle vie de chat !

  103. Bonjour Cécile,
    Je ne poste pas souvent mais suis régulièrement ton blog,tu es très courageuse de reprendre des études (ce que j’ai fait aussi;)), tu verras c’est dynamisant,tu vas rencontrer plein de gens nouveaux et tu reprendras sûrement du plaisir à revenir sur ton blog. Je comprends que tu aies besoin d’une activité qui ai plus de sens, moi lorsque je m’ennuyais j’avais tendance à sur consommer et une fois rentrée avec mes achats,je ne les déballais même pas, c’est dire…Il n’y a pas d’âge pour changer de vie:)))))Belles fêtes de fin d’année!

  104. Nous avons commencé nos blogs à la même période celle des dinosaures qui ouvrent un blog pour partager et pas pour en vivre. Très vite les choses ont changé, plus pour les parisiennes c’est vrai. Moi c’est pile le moment où je me suis bagarré pour avoir des enfants pour en avoir finalement 2 de suite et mes priorités n’étaient plus les mêmes. Tout de même souvent je me suis maudite d’avoir refusé des choses, de ne pas avoir eu plus de culot etc.. pour en vivre plus car j’aurais adoré ça. Mais aujourd’hui avec le recul je crois que j’ai fait les bons choix. Je n’ai pas eu la chance de vivre des choses aussi chouettes que les tiennes mais je suis restée fidèle à mon blog et à l’esprit dans lequel je l’ai ouvert.
    J’ai suivi ton évolution et je trouve que tu es restée cohérente jusqu’au bout. Tu as fait des choses incroyables grâce à ton blog et je ne doute pas que cela te servira toujours pour la suite.
    Ton billet était touchant et vrai. Bonne continuation et bon courage pour la reprise de tes études.

  105. Bonne chance Cécile ! C’est très courageux de ta part d’assumer ton envie de faire autre chose alors que tu étais bien installée. Je suis sûre que tu vas réussir dans ce que tu entreprends. Au plaisir de te lire !

  106. Bonsoir cecile ,j ai trés peu commenté mais je te suis depuis ta grossesse au mexique .
    Tu m’as fait découvrir les « aubaines » :-) !

    Tout ce temps à suivre et partager ton évolution ,je ne reprendrais pas toutes les qualités depeintes plus haut ,mais je partage l’affection de ton lectorat.
    Une reprise d’étude ,une reconversion , c’est un sujet passionnant et j’espére que tu viendras nous en parler et que les échanges se feront avec la même intensité, densité que sur les sujets modes
    Tu peux encore nous apporter…..merci
    Bonne fin d’année avant le challenge 2015

  107. Merci Cécile pour toutes ces heures de lecture, ces sourires, ces découvertes… Tu vas me manquer! Beaucoup.

    Je suis sûre que tu réussiras ce que tu poursuivras, tu es déterminée, intelligente, brillante!

    En plus de ça, tu as été ma connexion avec ma bourgogne natale :)

  108. Bonjour Cécile,
    Comme beaucoup il y a longtemps que je te suits mais je ne commente pas, je viens juste ici apporter ma pierre à l édifice, j ai 43 ans, un mari, deux enfants, j ai repris mes études depuis 5 ans, je suis en M2 histoire de l art. C est une expérience extraordinaire qu il m ã été donné de réaliser,
    j ai un boulot que je n aime pas , avec mon mari nous sommes boulangers, nous avons une chouette vie mais le travail parfois la gâche, 8 salariés c est pas toujours facile ã gerer même si c est relativement peu,.
    Ã 38 j ai décidé de ne pas avoir de regrets j ai toujours rêver d etre commissaire priseur, dans ma jeunesse j’ ai fait des études de droit mais ca ne suffisait pas, donc retour à la fac j ai passé 3 fois l examend accès au stage de commissaire priseur, je me suits vautrée… ( 3 fois c est le Max que l on peut faire) je l ai fait… Pas de regrets… Du coup j ai tout de même continuė en histoire de l art… Quel plaisir et satisfaction j ai rencontré des gens formidables… Jeunes, vieux … on m ã souvent pris pour une prof :)
    j adore ce que je faits… Je t encourage donc va y fonce… Et oui comme toi je suis persuadée que la vie est faites de différentes facettes et n ai pas figé j espère encore qu’un jour je pourrais m etre en application toutes les études que j ai faite et que je ne finirais pas coincé derrière mon satané comptoire oū les gens pensent que tu est débile parce que tu y est …
    Je te souhaite pleins de bonnes choses pour cette nouvelle vie que tu vas entamer et je suis sure que tu continueras ã nous écrire de temps en temps des petits post… Je trouve ton activité tres courageuse car trop souvent beaucoup de gens se permettent des commentaires qui peuvent mettre ã mal un moral d acier, alors face à ca les études c est de la gnognote….

    Ã bientôt

  109. Et voilà! Une page se tourne pour toi et pour nous! Non sans émotions de mon côté.
    Cela fait au moins 7 ans que je te lis quotidiennement.
    J’y ai pris beaucoup de plaisir, sincèrement.
    J’ai eu des périodes pendant lesquelles j’avais le temps de commenter. C’est dingue comme pour moi, ton blog a vraiment « suivi » une partie de ma vie. Mon mariage, mon enfant, mon divorce… Et puis le renouveau. Une magnifique rencontre, de nouveaux projets d’avenir avec un homme formidable… La vie, c’est les montagnes russes. Des cycles qu’on encaisse, parfois difficilement, mais toujours en pensant qu’autre chose nous attend. On grandit, nos attentes ne sont plus toujours les mêmes. La sagesse, ça doit être un peu de ça aussi. Accepter de passer à autre chose… Se dire qu’on arrive au bout d’un cycle, mais qu’un nouveau arrive. Je suis très heureuse pour toi que tu t’écoutes, que tu suives ce que ton cœur te dit. J’espère qu’on aura de tes nouvelles parfois. Je te serai fidèle 😉
    Je t’avoue avoir une larme à l’œil en écrivant tout ça. Les débuts de ton blog et sa fin coïncident avec un premier cycle de ma vie de femme. Ca me fait donc remonter plein de souvenirs. Mais on avance! Toujours! Alors même si on ne se connait pas, je t’embrasse, comme une amie à qui l’on souhaite bonne chance!

  110. Ah non ! tu ne vas pas nous quitter ?!
    Ton blog est un de mes préférés avec celui de Clara TWG… Alors que va t-il me rester ?
    J’aime beaucoup ta vision des choses, tes remises en questions car je suis également en pleine réflexion sur mes modes de consommation et le souhait de me recentrer sur l’essentiel même si la mode et moi c’est une histoire d’amour qui dure depuis mon enfance (eh oui ! déjà…)
    J’aurai souhaité que ce soit d’autres blogueuses (certaines sont snob et sectaires) qui stoppent plutôt que toi et Clara qui êtes dans le partage et l’échange avec nous !
    En tout cas, quelque soit ta décision je respecte.

    Bises et très bonnes fêtes à toi

    Sarah

  111. Coucou! Lectrice régulière et commentatrice occasionnelle, je me disais bien qu’il se tramait quelque chose :)

    Signe des temps ou simplement synchronicité bizarre, je vois de plus en plus de personnes qui remettent en question leur mode de vie (dont moi!), et je comprends.

    Tu disais que tu venais d’un milieu masculin (l’école d’ingé), moi aussi, et aujourd’hui dans mon travail, malgré mon côté « pote » et le fait que je connecte facilement avec des gars, je me suis retrouvée face à un muret (petit, le muret, mais quand même!) lorsque mes deux seules collègues féminines ont démissionné et que je me suis retrouvée comme la seule fille ingé qui reste. Mais c’est un autre sujet…
    Tout comme je comprends le besoin de changer d’air. Notre éducation d’ingénieur (souvent généraliste) fait de nous des êtres curieux… très peu spécialistes.

    Je te souhaite simplement de profiter de cette nouvelle étape, plein de nouveaux challenges et de découvertes, et plein de succès! 😀

  112. J’arrive après la bataille, mais je tiens aussi à laisser mon petit commentaire. Ton blog est le premier que j’ai découvert il y a 7 ans… que de chemin parcouru, dans ma vie comme dans la tienne ! J’ai eu des phases plus « en phase » avec ton blog, des phases où je commentais, un concours remporté, une étole achetée (qui apparaît sur toutes les photos de famille de ce Noël ;-)). Mais même en mode « petite souris », je suis toujours passée pour avoir de tes nouvelles (plus que pour voir des looks). Alors voilà, bon vent dans ta nouvelle vie et si tu décides de revenir par là, ça sera toujours un plaisir de te lire !

  113. « Le véritable héroïsme n’est pas l’absence de peur mais la canalisation de la peur vers l’action

    bon ben tu m en avais parle et tu sais que nous te soutenons, je pense. bises et a bientot, tres vite, sans faute!
    ton potau de 15 ans.
    M. E

  114. Je ne prends plus le temps de laisser un petit message ici depuis qqs mois…très occupée par le boulot, ma fille et les sorties…mais je te lis toujours régulièrement ! Je suis contente pour toi et je te souhaite beaucoup de courage et de bonheur pour 2015 ! J’espère que cette année t’apportera le changement « d’étape », de « vie » que tu recherches. Reprendre des études c’est courageux, je te souhaite beaucoup de réussite.
    Ton parcours de bloggeuse est déjà une sacrée expérience, je ne peux que te féliciter, j’ai été particulièrement bluffée par tes créations MyperfectCloset!
    Pleins de bisous et passe un très bon réveillon ! Que 2015 t’apporte le meilleur! J’espère sincèrement pouvoir continuer a te lire de temps en temps ici… Tu viendras nous faire un ptit coucou par moment j’espère?

  115. Lectrice de ton blog depuis de nombreuses années, la première chose que je faisais chaque matin en me connectant à internet était d’aller faire un tour sur ton blog !

    Tu vas vraiment beaucoup me manquer, mais comme je comprends ta décision ! Je me dis qu’en ne faisant plus de ton blog ton activité professionnelle, en ayant plus la pression de poster tous les jours, tu vas peut être reprendre plaisir à nous poster des articles par ci par là, tes coups de coeur, tes coups de gueule, tes envies ou tes réflexions du moment et revenir ainsi à un mode de blog similaire à ce que la blogosphère était au départ !

    j’espère en tous cas avoir l’occasion de te relire de temps en temps et attends impatiemment de te revoir par ici. En attendant, je continue de te suivre sur instagram (mais ce n’est vraiment pas pareil quand même…)

    Bon courage dans ta nouvelle vie, tes nouveaux projets, pleins de bonheur et de réussite et MERCI pour tout ce que tu nous as donné pendant toutes ces années !

  116. Bonjour Cécile,

    Lectrice assidue de blogs, dont le tien grâce à la Greluche Bordelaise, il y a pffff ! des lustres, je le suis beaucoup moins depuis deux trois ans. essoufflée, aussi, je pense ne tant que lectrice et l’impression d’en avoir fait le tour, ne trouvant plus rien de « frais » sauf pour avoir des avis ou voir ce que rendait telle ou telle fringue ou tel sac etc. Cependant, comme cité plus haut, Instagram, que je trouve plus en accord avec notre société actuelle, reste très instantané (c’est ce qui me plaît) mais très mauvais aussi pour les comptes en banque !

    J’ai bientôt 43 ans et j’ai repris mes études il y 2 ans 1/2. Cela faisait 3/4 ans que je me sentais mal aussi dans mon métier, enfermée dans un carcan, un vrai, un gros, une « machine »: l’Education Nationale… Le dégoût du système et son hypocrisie, un métier dévalorisé en interne par une hiérarchie incompétente et détruisant un travail de plusieurs années, de la violence, bref, la crise du milieu de vie… J’ai démissionné, ce que beaucoup ne comprenaient pas dans une atmosphère de crise économique, mais moi, je voulais rompre, ne plus avoir d’attaches ou d’arrière-pensées, être libre. J’ai eu la chance d’être soutenue par mon mari, et c’est très important. Il fallait aussi partir pour un vrai projet, et j’ai eu un déclic, je savais, j’allais devenir traductrice, ce que je voulais faire après le bac mais que la vie et moi-même avions finalement mis de côté. Et voilà, mes masters (en 2 ans, 1 et 2) en poche, ma vie pro commence à prendre forme, mais la perte de repères est assez perturbante, la mentalité étudiante parfois lourdingue dans l’immaturité et la « verteté » d’esprit, mais je savais que j’étais là pour moi, et j’ai aussi rencontré des personnes 20 ans plus jeunes qui sont de belles personnes. Cette perte de repères est encore compliquée à gérer au quotidien, ce qui est normal, car d’un métier cadré, sécurisé, payé toutes les fins mois avec des horaires « fixes », je suis passée à un boulot d’indépendante, à bosser le weekend et les vacances, mais je suis libre, ça n’a pas de prix. Je fais quelque chose qui me donne le sourire, qui me plaît et qui colle à ce que je suis. Beaucoup me disent que ce n’est pas facile de faire ça, moi je dis que ça me semblait tellement naturel… C’était une question de survie et d’intégrité mentale. La motivation a fait en sorte que je n’ai pas regretté et puis, je ne suis pas quelqu’un qui regarde en arrière, les choses arrivent à un moment donné, il faut savoir s’écouter, se poser les bonnes questions et y répondre. J’adhère totalement à ces cycles de vies. Je te souhaite tout le meilleur du monde pour ce nouveau cycle, tu seras en phase avec toi-même, et c’est tout ce qui compte, je trouve, dans notre cheminement d’adulte.

    Sophie

  117. Lire ton histoire et celles de tes lectrices parmi les commentaires m’encourage beaucoup dans ma quête et dans mon besoin de me réinventer…Moi aussi j’essaie de changer complètement et j’ai un peu peur, mais en même temps tout ce que je vois et tellement nouveau et stimulant que me motive chaque jour.
    Bonne chance!

  118. eh bien tu vois, même si je ne partageais pas trop tes choix vestimentaires (mais peut-être étaient-ils dictés aussi par la pression exercée par le blog), je te lisais régulièrement (notamment parce que tu es quelqu’un qui me paraît à la fois sympathique et loin d’être idiote). Eh bien là, pile le jour où tu annonces ça, je n’ai rien à dire au look de ces photos (marinière jean escarpins) qui me paraître te correspondre tellement mieux que d’autres associations (à mon goût, improbables…)

    bonne chance en tout cas! super décision, à mon avis, qui semble en effet te correspondre…

  119. Je suis une lectrice de l’ombre. J’ai du posté ici moins de 5 fois et cela fait des années que je te lis. J’ai commencé à te lire à l’arrivée de ton enfant. Nous avons quasiment le même age et nos enfants aussi. Je ne me suis pas toujours retrouvée dans tes posts, trop loin de moi (pour la partie mode) mais j’ai toujours aimé ta plume. Ton blog fait partie d’un petit nombre que j’ouvre chaque jour comme un bon journal, tu fais partie de mon quotidien. J’espère te lire encore et encore ici.
    Je te souhaite le meilleur dans tes nouveaux défis !

  120. bonsoir
    j’aimerai te dire que ton blog est une soupape de mode et d’échange où malgré tout ce que tout le monde dit on peut choisir ou non de participer et j’aimerai vraiment que tu continue ma

  121. OMG ! Ca y est, c’est la fin ?? Tes billets vont me manquer, qu’ils soient quotidiens ou pas, qu’ils soient sur la mode ou pas. J’aimais bien cette petite parenthèse que tu ouvrais pour nous dans ce blog.

    Finissez bien 2014 et à très bientot IRL en 2015

  122. je comprends ce besoin d’oxygène, cette envie de changement…trouver du sens à sa vie….même si je n’ai jamais eu de blog mode, je me sens moi même très souvent « étouffée » par ces modèles véhiculés via les blogs ou IG qui poussent à la conso pour avoir « le look » ou  » la deco » qu’il faut….et je comprends ton besoin de « vrai » partage et de vie sociale car on se sent très vite étriquée à rester à la maison!!!…petit aparthé, je lorgne ta jupe Anna studio depuis un moment, si tu baisses le prix, je suis ton acheteuse!!!bonne continuation

  123. Bonsoir Cécile,
    Je te lis depuis des années – je crois que la découverte de ton blog remonte à 2008 – et c’est toujours un plaisir, une bouffée d’oxygène dans une journée souvent trop sérieuse (je suis juriste, ce qui n’est pas le métier le plus fun qui soit).
    Depuis quelques temps, je sentais un changement dans le ton de ton blog, une certaine prise de conscience, une volonté de prendre un peu de recul par rapport à la société de consommation dans laquelle nous évoluons, et je me demandais où cela te porterai. Je viens d’avoir ma réponse et je dois t’avouer que je suis admirative de ce saut dans l’inconnu que tu t’apprêtes à faire.
    Je te souhaite le meilleur dans ta nouvelle vie et beaucoup de courage dans la reprise de tes études. J’espère que tu continueras à nous rendre visite de temps à autre pour nous raconter tes nouvelles aventures. Très belle année 2015 avec un peu d’avance.
    Yolanda

  124. Salut Cécile,
    Je rentre de vacances (SANS INTERNET) et j’ai loupé ton annonce bien qu’on s’y attendait depuis un petit moment!
    Je comprends ta décision, c’est la fin d’un cycle, mais c’est vrai que tu vas nous manquer, j’espère qu’on aura de tes nouvelles de temps en temps!
    Tu as réussi à instaurer une vraie relation avec tes lectrices ce qui fait de ton blog un endroit convivial et chaleureux, contrairement à bcp de blogs que je trouve très « froids ».
    J’ai été ravie de te rencontrer « en vrai » car nous lectrices nous avons l’impression de vous connaitre, mais en général cela reste à sens unique.
    Bref, je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite, et peut être que tu passeras encore de temps en temps à Paris pour quelques Soldes Presse! 😉

  125. Je m’en doutais un peu ces derniers mois…
    Cela fait des années que je te suis. Chaque jour ou presque.
    Forcément, tu vas me manquer.
    Je me sentais proche de toi : même âge, un enfant (le mien a un an de plus qu’Aurèle)et une moitié du 71.
    Comme je l’écrivais, il y a quelques jours je vais devoir faire une cure de désintox 😉
    Je te souhaite bonne chance pour la suite (un 31 décembre c’est le meilleur moment!) et ne désespère pas te revoir très vite!
    Une excellente année 2015 pleine de bonnes surprises et de réussite!

  126. tout pareil…. depuis la grossesse…. mon fils est né en mars 2008!!

    merci pour toutes ces jolies choses apportées!! bon voyage pour la suite!!!

    merci

  127. Chère Cécile. Je ne suis pas étonnee de lire cela. Tout ce rangement, questionnement depuis plusieurs mois laissait présager une remise en question. J’espère que tu décrocheras la formation de tes rêves. Et je te lirais tjs avec autant de plaisir 😉

  128. Bonne chance pour la suite et merci pour tout (notamment ta sincérité et ton authenticité). Tu m’as fait découvrir plein de choses (Joy of less ;). J’espère que tu garderas ton blog pour partager tes intérêts plus minimalistes que je partage.
    Je te souhaite une excellente année 2015 pour ce nouveau départ !

  129. Je salue ta décision . Ce que tu exprimes fait partie des raisons pour lesquelles je ne venais plus trop voir ton blog. Effectivement ce déballage de cartons de fringues avait à mon sens quelque chos de  » vulgaire » , oú en tout cas d’une autre réalité pour moi. Le sens est ailleurs. Néanmoins ces futilités nous font du bien …. Me font du bien.et merci pour ca.
    Je te souhaite tres sincèrement de trouver ce qui te conviendra le mieux . J’aurais plaisir à venir lire la suite de ton aventure ici.

  130. Bon courage pour ta 5ème vie, tu es très jeune donc pas de problème je suis sûre que tu y arriveras! A bientôt sur instagram ou blog, peu importe, heureusement tu es encore là!!! (je te suis depuis des années…)

  131. Bien que ma situation soit bien différente de la tienne – j’habite à Paris, donc en effet, beaucoup moins de solitude même en bossant seule, je comprends ta volonté de remise en question, d’interrogation sur la mode, son coté futile mais quand même important, la surconsommation et surtout la mal-consommation. C’est important pour chacune de trouver son équilibre entre plaisir et responsabilité. En tout cas, merci de parler de ces sujets qui ont besoin d’être plus médiatisés et bon courage pour la suite.

  132. Bonjour Cécile !!
    Le choc … 😉 sept ans que je t accompagne dans l ombre… Presque 12 mois que je ne te suivais plus pour des moments ou la futilité et la détente n avaient plus que peu de place dans ma vie et la, en me posant tranquillement ce matin pour rattraper du temps …. Ça y est, je découvre …je lis tous ces coms bienveillants pour la plupart et je comprends : un livre se termine !
    Bon et bien bon vent cecile !!! J ai très peu commenté, j ai adoré, j ai jalousé cette facilité d avoir de si belles choses dans son dressing, j ai critiqué, j ai découvert des tonnes de choses, j ai été émue, j ai failli te proposer une rencontre d amitié tellement je me retrouvais dans ta personnalité de « potes » et….puis non, j imagine toutes tes lectrices te proposant cette rencontre :). J ai trouvé ton parcours génial : une formation initiale qui fait rêver (moi en tout cas) et puis un revirement incroyable dans la mode, je fais des grands raccourcis ! Mais c est ça la vie ! Plusieurs étapes plusieurs morceaux toujours du mouvement …
    Tu as raison à 100% , quelle personnalité ! Quelle classe ! Tu vaux toutes les parisiennes sans problèmes en étant dans ta campagne !
    Profites de ton bonhomme , ton mari, cette sacrée vie est tellement pleine de rebondissements qu il est indispensable de ne pas se laisser couler et toujours se donner des objectifs..
    Je vais de ce pas découvrir la méthode 5s ça m intrigue….
    A très bientôt j espère

    Amicalement
    Sandrine

  133. Pingback: Une question de génération | Le blog d'Annouchka

  134. C’est normal que tes goûts évoluent avec l’âge, la vie, les joies / les peines, l’évolution de ton conjoint et de ton enfant …
    C’est logique aussi que ton « isolement » te pousse à te remettre en question

    Mais il me semble à te lire qu’une certaine tristesse, pour ne pas dire un côté « tragique » se dégage de ton écrit.
    Pourquoi ? C’est le sens de la vie de changer. Vois plutôt le côté intéressant du nouveau chapitre que tu vas écrire.

    Et puis dis toi, que des points de repère, des racines tu en as toujours : ta famille, et l’amour que tu portes à tes proches et qu’il te portent. Et ça, ça fait du bien. Appuies toi dessus sans hésiter !
    Les copines aussi c’est fait pour ça. Elles sont là pour tout partager, pour écouter …. mais parfois aussi coller la « tarte de bon fonctionnement » qui nous faire repartir sur la bonne route.

    Tu as pris une décision, tu as déjà fait un pas en avant. Et bien remontes tes manches, et vas t’inscrire à tes cours….. et vois où la vie te porte.
    Ton blog évoluera de lui même car je suis sûre que aura des choses à nous raconter, ou des questionnements à partager.

    Bon courage à toi,
    Bises
    Clochette

  135. Idem, j’ai envie de changer de vie, surtout de projet professionnel. Et de blog, de démarrer un nouveau projet plus lourd de sens qu’un simple « regarde ce que j’ai acheté hier ». En espérant qu’une fois encore, ça m’ouvre de nouvelles portes sur la vie :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *