Les petits secrets…

Autrement dit les petits trucs qui ne se voient pas mais te soulagent grandement la vie !

Et oui, je rebondis sur le billet précédent, vu que vous m’avez posé la question. Donc si vous êtes comme moi => absolument pas cool du pied, mais que vous voulez faire comme si, vous devez investir dans les bidules ci-dessous, à savoir :

secret

la chaussette spéciale basket (et non pas celle spéciale ballerine, qui entoure juste le pied sans l’envelopper suffisamment, et qui finit toujours par se faire la malle sous le talon). Celle-ci remonte suffisamment sur le dessus du pied. Je pensais avoir trouvé les bonnes l’an dernier avec les Superga. Sauf que : elles sont trop grandes et n’ont pas d’adhérence au talon, je les ai filées à mon mari (pour qui ça va très bien). Il reste les Calzedonia (que vous m’aviez conseillées) et surtout, les STANCE. Je les commande sur Shopbop. La bonne forme avec 2 bandes de caoutchouc sur le talon pour qu’elles ne glissent pas et elles taillent petit (oui, toujours prendre plus petit pour ce genre de bidule !!).
Par contre, un défaut : je trouve qu’elles se trouent un peu rapidement au gros orteil, mais elles sont totalement invisibles une fois la basket enfilée (je bluffe toujours les vendeuses des rayons chaussures qui me proposent un mi-bas pour essayer, ben non pas la peine).

la semelle qui amortit l’escarpin vertigineux. Il y a les Scholl Shopping&Dancing en silicone transparent, mais pas franchement glam si tu as le malheur d’ôter la chaussure. En revanche, ceux-ci sont très beaux et très confortables (Red Carpet, offerts par la marque). Notez que je suis entre 2 pointures pour les escarpins, j’essaie de trouver le 37,5 pour les petits talons, mais je prends systématique au dessus pour les 10 cm afin de pouvoir y glisser ce genre de semelle.

– Enfin, on ne la présente plus : la crème NOK ! ou la crème des sportifs, marathoniens en tête, qui s’en badigeonnent pour éviter frottements et ampoules. Et bien ça fait des miracles les premiers jours de port de sandales ou ballerines.

Et sinon, forcément, il y a la mode des chaussettes jolies qui s’assument, hein, Pas Chassé en tête (celles-ci étaient dans la Gambette Box de ce mois).

PS : et c’est le dernier jours pour s’inscrire au concours Monshowroom  pour gagner la blouse Clo&Se !

Envie d’ailleurs

Dernier jour d’août, autrement dit le glas de l’été et l’impression de ne pas être rassasiée. Eté beau certes, mais amputé de juin et par conséquent trop court. Comme les jours, surprise d’arriver chez moi à la nuit tombée, 21h à peine, remboursez !

marks1

Les prochaines vacances sont loin, très loin, trop loin, alors je compense, je rêve et je continue à penser voyages, organisation… A paris jeudi j’ai fait un stop au shop Shoji, et après le protège-passeport voilà que je me suis entichée de la version supérieure : l’organiseur de voyage, où tu mets passeport, cartes, mémos, billets de train et d’avion, à nouveau un bidule indispensable.
La marque (Mark’s, et oui) donne aussi dans le petit carnet avec pochette transparente zippée en couverture : LE truc pour les déplacements pro avec réunion et encombrement minimal : tu prends des notes et garde cartes de visites et notes de resto.

marks2

Allez, on respire, l’hiver va bien se passer…

Comment BIEN dormir en hamac ?

Ah le hamac… J’en ai passé des nuits là dedans il y a 13 ans, en Guyane. En carbet brousse, à coup de machettes et de bâche pour protéger de la pluie… J’ai une certaine expertise voyez, du coup ça serait dommage de ne pas partager…

Mais avant tout, comme il se doit, un petit look clin d’oeil à SBEP et son tee AC/DC. Le coquin H&M qui déteint au lavage. Il m’attends toujours dans le bac à linge sale celui là, je ne vais tout de même pas l’emmener au pressing ! Lire la suite

Que faire de nos vieux vêtements ?

Bon, suite à la news comme quoi H&M allait nous offrir des bons d’achat en échange de vêtements à recycler, un embryon de discussion s’est entamé dans les commentaires (vaguement pollué, certes. Il faudra un jour que certaines comprennent que les piques ou remarques mesquines nuisent totalement à leur propos qui sans cela aurait pu donner naissance à une discussion intéressante, bref).

Donc la réflexion du jour : on consomme de plus en plus de tout, et de plus en plus vite. Vêtements y compris. On se lasse plus vite aussi. J’ai bien conscience d’être un cas à part dont la consommation ne reflète en aucun cas la réalité et je ne suis absolument pas représentative des françaises. Mais tout de même, je pense que mon mode de gestion est assez général, pour peu qu’on soit accro à la frusque. Lire la suite

Vous Zav’ trop chaud ou vous zav trop froid ? **

Ou le digne successeur du K-way banane.

Je crois que nous avons déjà eu ce débat. Quid de la fringue, allez : moche MAIS indispensable ? Ou tout du moins tellement pratique qu’on a du mal à s’en passer. Moche mais doudou (qui a dit Ugg ?), laide mais confort ?

Donc voilà, je vous présente la doudoune ultra light Uniqlo. Que repliée on l’a prend pour un sac de couchage, encombrement et poids minimum pour les mois d’été remisée MAIS hyper chaude sortie en hiver (enfin on nous la vend comme telle).
Y’en avait déjà l’an dernier, mais là je suis tombée pendant les promos du magasin (elle est à 59,90 au lieu de 69 jusqu’à la fin du mois *). Lire la suite

Oui, mais si on danse ? *

* vous excuserez la référence. Une planche de Gaston Lagaffe qui cherche un déguisement pour une soirée costumée et où systématiquement l’argument qu’on lui oppose est le suivant : « oui, mais si on danse ? »

En gros, la manière dont on est habillé ne va pas systématiquement convenir aux impératifs de la soirée/journée complète. Cela vaut principalement pour les chaussures d’ailleurs. Vous savez déjà que je suis plutôt courte sur pattes, et que par conséquent j’ai une affection particulière pour les talons. Hauts.
Certaines d’entre vous m’ont même d’ailleurs demandé si je les portais VRAIMENT, en vrai. Dans la journée. Pas que sur le blog quoi.
La réponse est oui (sinon, franchement ou va-t-on). SAUF QUE. Je triche un peu.

(photos Julien) Lire la suite

A l’ancienne

Mon grand-père maternel était polonais*. Il nous a quitté il n’y a finalement pas si longtemps et il a pu croiser quelques mois son arrière petit-fils. Ce qui est marrant c’est qu’il ont tous les deux les yeux bleus. J’ai les yeux marrons, mon mari légèrement verts et il faut remonter donc à cette génération pour trouver une personne aux yeux clairs de chaque côté. Les gènes de 2 arrière-grand-pères, que le loustic est allé nous chercher. Il est le seul et cela fascine tout le monde dans la famille, c’est dire si nous ne sommes pas habitués à cette couleur.

Lire la suite