Tout sur le jean – Part 2

Préambule : la suite de la saga sur le jean de M. E, la première partie est visible ICI.

2. Comment on choisit sa paire de jean ?

Voici les 6 commandements du « choisissage » de Jean :

I. Un vendeur compétent tu choisiras…

Faites-vous conseiller, et faites-vous conseiller par quelqu’un qui s’y connait… Comment identifier les charlatans ? Simple. Posez des questions et soyez aux aguets, en particulier :

a. Le vendeur/la vendeuse doit clairement essayer de comprendre ce que vous voulez, votre ‘besoin’. Il/elle doit vous poser des questions style « Quel type ? Quelle coupe ? Quelle couleur ? Pour quelle occasion ? Habillé ou casual ? ». Si le quidam se contente seulement d’une ou deux de ces questions, rebroussez chemin.  Les deux dernières questions (Occasion et type) sont les plus importantes.
b. Lorsqu’il veut vous proposer une paire ou une marque en particulier, demandez « Pourquoi celui-ci ? ». La réponse doit être plus sophistiquée que « Parce que ça fera joli sur vous ».
c. Soyez à l’affut des détails techniques. Par exemple, demandez s’il y a des différences dans les ‘onces’ des tissus (l’once est la mesure de densité du tissus. Plus il y en a plus le tissus est costaud). Si le gars s’y connait vraiment il saura répondre. Choisissez au passage le jean avec le plus d’onces.

jean2

(en faut, le fameux « selvedge ») Lire la suite

Tout sur le jean – Part 1

Préambule : c’est le retour de l’encyclopédique M. E ! Après les montres, c’est en 2 volumes qu’il nous dit tout sur le jean (et croyez-moi, même si c’est plus orienté denim classique tout en coton, on apprend des trucs !).

« Je pensais tout savoir, mais ‘Jean’ en savait rien… »

On peut faire des rencontres intéressantes dans les endroits les plus incongrus… dans mon cas, une des dernières a été au department store ‘Åhlens’ à Stockholm. Flanqué de ma choupette et de mon Loulou (13 mois), à la recherche d’une paire de jeans. Et c’est là que nous avons croisé la route de Rebecca. Pas étonnant qu’on se soit entendus, puisque ‘Rebecca’ vient de l’Hébreu ‘ribhqeh’ qui veut dire ‘connexion’…

jean

De loin, la môme ressemble à une version édulcorée de Lisbeth Salander. Tatouages, dreadlocks rouges, jean supertight, boots. De près on tombe sous le charme du sourire omniprésent, de l’œil qui pétille, de l’enthousiasme sans borne pour son job – qu’elle adore, et de son savoir totalement encyclopédique sur les jeans. Ne résistant pas à l’ouragan Rebecca, je suis reparti avec deux paires Diesel, et une interview pour vous toutes et tous pour tout savoir sur le Jean. On attache sa ceinture, on ouvre les esgourdes et on écoute la bonne parole de la prêtresse  Rebecca (pas la femme d’Isaac, mais la déesse du jean – vous suivez ?). Je vous le mets sous forme de ‘F.A.Q.’. Lire la suite

[Mr.E] Les belles montres – part 2

Préambule : Mr. E continue de tout nous apprendre sur les montres d’exception. Ce billet fait suite à la première partie visible ICI.

4 – les complications, qu’est ce que c’est?

Une complication, en gros, c’est une ‘fonction’ sur la montre. Par exemple, si votre montre est équipée d’un indicateur de phase de lune, c’est une ‘complication’. Une fonction d’indication de réserve de marche c’est une complication. Un carillon c’est une complication. Comme leur nom l’indique, plus une montre a de complications, plus le mécanisme sera… ben… compliqué.

Il y a un paquet de complications qu’on peut trouver, mais la majorité concernent des informations supplémentaires relatives à:

  • L’heure (par exemple la montre va vous indiquer si l’heure est ‘AM’ ou ‘PM’)
  • La date (exemple jour de la semaine, mois, indication si l’année est bisextile, etc)
  • Les équations planétaires (exemple phases de lune basées sur 29 jours 1/2 , temps sidérale, position de certains astres comme votre signe zodiacal)
  • Le suivi d’autres fuseaux horaires (exemple une heure ‘séparée’ sur les montres dites ‘GMT’, avec ou sans une couronne de selection de la zone géographique)
  • Une sonnerie ou alarme (qui peut confiner à la folie furieuse mécanique, témoin la ‘hybris meccanica´de Jaeger LeCoultre qui imite le son de Big Ben)

Après cela il y a toujours des complications exotiques, comme par exemple cette montre de pilote qui comporte un dynamomètre mécanique pour indiquer le nombre de ‘g’* que le pilote a pri en vol.

Lire la suite

[Mr.E] Les belles montres – part 1

Préambule : le retour de Mr.E, devenu fainéant depuis qu’il est papa. Mais attention, il s’est rattrapé et ça ne rigole pas, en 2 épisodes, vous saurez TOUT, mais TOUT sur les montres, les belles, les vraies, celles de luxe. C’est bientôt Noël, on rêve un peu.

Les montres, je suis tombé dedans il y a quelques années. Au début, comme tout le monde, Swatch au poignet, je ne considérais que la fonction : donner l’heure. Le but était d’avoir un outil, à l’aspect attrayant si possible.

Et puis, petit à petit, je me suis mis à rêver devant des pièces plus belles. Peu à peu j’ai fantasmé sur des Omega et des Tag Heuer. Celles-ci m’ont mené vers les Rolex, Jaeger, Glashütte. Et de fil en aiguille, au fur et à mesure de pérégrinations internet, vers des pièces complètement exceptionnelles, d’horlogers de génie comme Lange & Söhne, F.P. Journe, Patek Philippe et bien d’autres.

Voici quelques infos qui vous permettront j’espère de savoir ce que vous allez acheter si vous décidez de vous offrir une (belle) montre.

Lire la suite

[Mr.E] Quand les chaussures me les pompe(nt)


Note de Walinette :
ce billet signe le retour après pfiouuu tout ça d’absence de notre suédois de Mr.E. A croire que sa visite ici lui a redonné le goût ! par contre, Mr.E est exhaustif, si les chaussures pour homme ne vous parlent pas, je vous invite tout de même à lire la dernière partie sur l’entretien des chaussures de luxe, j’ai appris des trucs.

(et pour celles qui ne l’avait jamais rencontré, c’est donc un invité récurrent ici) 

Je vis un drame. Si. Un drame. grave. Allons soyons sérieux c’est pas si grâve, mais ca fait une bonne entame… En Suède, où je vis avec choupette (voir les épisodes précédents), les chaussures pour mec, c’est pas la joie… Franchement c’est nul. Pour les filles pas de problèmes, mesdames vos enseignes préférées sont là, les stylettos le disputent aux velours et cuirs rares. Les Miu Miu, Jimmy Choo, et autres sont là. Mais pour les mecs, la croix et la bannière. Certain(e)s me diront que je fais mon difficile. Témoin une amie qui il y a peu, au rayon chaussures de NK (équivalent suédois des galeries lafayette) me disait “Mais enfin, de quoi te plains tu, regarde: Hugo Boss, Prada, Lloyd, Armani…”.

Oui mais. Je suis un gouteux de la chaussure. Pour me faire comprendre, petite explication
Lire la suite

New York et Century 21

Le retour de Mr. E en envoyé spécial dans le plus grand magasin discount de luxe de New York…

Il y a peu Choupette et moi sommes allés en vacances à New York, forts du fait que 2 potes nous ont prêté adorablement (Kristin and Christian, love you forever) leur appart pour 2 semaines. Appart sur la 5eme avenue, à 50m de l’Empire State Building, avec fitness-piscine-sauna dans l’immeuble, genre…

Donc nous nous baladâmes, pleins d’innocence, les yeux écarquillés sur la beauté de cette ville, dont tant ont déjà vante les mérites. Il y a deux expériences dont je voudrais vous parler en particulier, eut égard à la thématique de ce blog. La première c’est Century 21, l’autre c’est Ted Baker.

Century 21 :
Walinette en avait déjà parlé là (NdW : oui en fait je croyais, mais non… j’ai parlé des concurrents). Le concept : un magasin discount de marques de luxe. Un bordel inimaginable, où tout est accroché un peu sens dessus dessous. Il faut y aller avec de la patience, l’envie de chiner des perles, et… une carte de crédit en acier trempé. Ce n’est pas cher (vraiment pas cher) et donc ça fait facilement perdre la tête. (NdW : moui enfin, c’est pas les prix Pimkie non plus…)

c21rayons

La première chose qui fait perdre la tête c’est les pompes. Je n’ai JAMAIS vu un rayon chaussures si grand. Gigantesque. Gargantuesque. Labyrinthique. Bilan : une paire de Marc Jacobs comme cadeau d’anniversaire pour ma chérie, qu’elle s’est choisies (voir photo).
 c21shoes2

(à gauche, Galliano, à droite les Marc Jacobs)

Mais ce qui m’a fait tourner la tête ce sont les autres grandes Marques de Luxe. Première fois de ma vie que je vois des John Galliano de près, ou des Dior, ou des Jimmy Choo que je peux toucher sans me prendre un regard assassin d’une vendeuse qui se prend pour une star de Hollywood. Sublimes chaussures. C’est bien simple, j’ai failli développer un fétichisme. Heureusement choupette a tenu bon sinon je lui aurais offert la boutique… Merci chérie, sur ce coup la tu aurais facilement pu tirer sur la corde. Pour le plaisir des yeux, quelques photos avec vue sur l’étiquette de prix. La valeur chère c’est le prix normal, la valeur basse c’est le prix qu’ils demandent. A 1.5$ par euro, faites le calcul… Les bottines Chloé je les ai trouvées vraiment originales, peut être pas adaptées a tous les pieds…

c21shoes1

C21VR

(de haut en bas et de gauche à droite : Chloé à 500$ au lieu de 1250, Marc Jacobs à 250 au lieu de 620 et Viktor&Rolf à 200 au lieu de 480 – NdW : ‘tain mais oui les dernières se sont des Chie Mihara ! pas encore au point Mr. E… et pas un bon exemple car elles sont moins cher en France
EDIT : je corrige, Mr. E confirme que ce sont bien des Chie entre 80 et 150 $
)

Niveau homme, j’ai fait une razzia. Il ya dans ma vie ce que j’appelle les ‘consommables’. Chaussette et sous vêtements. Consommables parce qu’une paire de chaussettes finit vite en single ou avec un trou (je tape fort du talon quand je marche et je vais au boulot a pieds, 30mn aller-30mn retour chaque jour). Quant aux sous-vêtements personne d’autre que choupette n’est censé les voir donc je n’investis pas dans du haut-de-gamme parce qu’elle s’en fiche.

c21chaussettes

Côté sous-vêtements, il n’y avait pas vraiment beaucoup de trucs à ma taille (les américains ont la taille large, moi je suis svelte), par contre là ou je me suis lâché c’est sur les chaussettes. Alors voila mesdames quelques noms qu’il vous faut garder en tête si vous voulez taper dans la chaussette luxe pour votre homme : Versace, Missoni, Canali. J’ai péché et acheté pour 200 dollars de chaussettes, soit… 29 pairs. Oui, vous avez bien lu, 29 pairs de Versace, Canali, Missoni avec quelques Calvin Klein moins chères (6 dollars pour 4 pairs) et quelques Converse pour le sport. 29 pairs. Mais pensez-y :
– Je ne changerai pas de pointure dans les années à venir (NdW : ben oui tu vas pas être enceinte toi…)
– Certaines de ces pairs peuvent valoir jusqu’à 30€ l’une, et leur prix était de 12$ pour les plus chères
– Elles sont d’un confort, mais d’un confort ! Essayez des chaussettes CANALI une fois et vous verrez vous ne serez plus les mêmes
– A ce prix ca peut faire un cadeau de Noel sympa pour un ou une amie

Alors oui je le maintiens et je l’assume. Moi, Mr. E., j’ai acheté 29 paires de chaussettes. La photo ci-dessous le prouve. J’assume. Elles sont maintenant dans un tiroir et quand une de mes paires a un trou je la balance et je tire une nouvelle paire de mon coffre à chaussettes. Je suis blindé pour quelques années.

C21chaussettestribute

NdW : un tribute en chaussettes, c’est-y pas mignon ?

Alors visitez Century 21, Luxury Discount Department Store, au bord de Ground 0.

www.c21stores.com

22 Cortlandt St
New York, NY 10007, United States
+1 212-227-9092
Et comme moi vous flancherez dans cette caverne d’Ali Baba, dans ce temple du péché, cet antre de la tentation, ce four à carte bleue…
A suivre, Ted Baker.

Signé Mr. E

PS : Ce site internet propose aussi une gamme ébouriffante de chaussures et fringues parfois moins chères qu’en magasin : www.yoox.com
(NdW : rhooo l’autre hé, comme si on ne connaissait pas …)

PPS : Walinette, tu te décides à publier mes recettes b***el ? Sinon j’écris plus, na.
(NdW : oui bah bon, faut que je les teste d’abord…)

PPPS : Sur la photo, Choupette porte des bas couleur chair… ‘siffle

Ces films qu’on ne verra jamais…

… Et qui pourtant mériteraient amplement qu’on leur fasse honneur.

Lors des vacances de Noel choupette et moi avons fait faux-bond à la sempiternelle réunion familiale, et on s’est barré direction l’Inde du Sud. Fort Kochin, Mumbai, le Kerala, Madurai, Chennai, la totale.
Et pendant ce séjour nous avons découvert ‘Ghajini’. Kezako ?
‘Ghajini’ est un film, le plus gros succès  de Bollywood de tous les temps, aussi bien sur le marché domestique que sur l’international. Mais assez de chiffres et maintenant l’histoire.

Sanjay est un riche homme d’affaire, souffrant d’amnésie antérograde, suite a une attaque de voyous qui a couté la vie a celle qu’il aime (Kalpana) et a failli lui couter la sienne. Cette maladie fait que Sanjay ne peut se rappeler de quoi que ce soit après 15mn. Il tente néanmoins de se venger de la perte de celle qu’il aimait à l’aide de photographies polaroid qu’il prend à intervalles régulier, de tatouages qu’il s’administre lui-même, de post it collés partout dans son appartement. Chaque matin, Sanjay se réveille, et refait en quelques minutes le réapprentissage de ce qu’il lui est arrivé, des éléments de l’enquête qu’il mène pour retrouver les meurtriers de Kalpana, de la douleur de l’avoir perdue, et de son besoin de vengeance.

En 1 mot : Ce film m’a époustouflé.

Il est long (3 h). Mais il n’est pas sans rappeler cette cuisine Indienne que j’adore ou l’on mélange tant d’épices, qui se laissent reconnaitre séparément, tout en créant une identité propre à l’ensemble. Ghajini, c’est :
– Un thriller violent – Il y a des scènes de combat superbes
– Un drame poignant
– Une comédie – le film revient par flashbacks sur la rencontre de Sanjay et Kalpana, et notamment sur un quiproquo très drôle qui l’entoure
– Une plongée dans la philosophie de la vengeance et de l’oubli – si Sanjay peut oublier tout au bout de 15mn, pourquoi ne pas le laisser oublier tout simplement ? Pourquoi cette obsession de se souvenir, et de chercher vengeance ? etc.
– Une musique formidable
– Un film de Bollywood (il y a quelques chansons un peu clinquantes – on se demande parfois pourquoi elles apparaissent, mais apportant un ‘Je ne sais quoi’ Bollywoodesque au mélange)
– Une prestation incroyable de l’acteur principal, Aamir Khan, qui s’est préparé (mentalement et physiquement) pour ce rôle pendant plus d’un an et montre la qualité de son jeu d’acteur, et un physique invraisemblable.

Au final, je recommande, pour un dimanche après midi pluvieux, avec des chips au curry et/ou un thé Darjeeling.

Je recommande donc :
Le site web : http://www.rememberghajini.com/
Le DVD, disponible déjà sur amazon.com aux US et sur amazon.co.uk pour ceux qui veulent l’avoir au format européen – malheureusement pas sorti en France
La musique : le CD disponible sur iTunes

Bon visionnage !

Signé Mr. E

Pour cuisiner naturel, cuisinons … dans la fonte !

Quand j’étais môme (je veux dire encore plus môme) ma grand-mère cuisinait avec des poêles en fonte ou en fonte émaillée. Et puis les poêles à revêtement Téflon (Tefal) sont arrivées, plus fines plus pratiques (dit on) et parfois moins cher.

 

Eh bien chers tous depuis que je suis en Suède je redécouvre la fonte avec un bonheur sans mélange. Alors soyons clair sur une chose, je ne renie pas la Tefal. Pour faire griller un œuf au plat c’est quand même pas mal, et tant qu’on gratouille avec un ustensile en plastique c’est sans problème. Pour ceux qui veulent se renseigner il ya des articles sur les effets potentiellement nocifs du Téflon sur le site indique plus bas. Mais franchement pour griller une viande ou du poisson, il n’y a pas mieux que la fonte.

 

 

Alors d’abord les avantages :

          La fonte ne se déforme pas – si vous avez comme nous une cuisinière à gaz et qu’ensuite vous opérez le transfert sur une vitro céramique, vous êtes bons pour racheter une batterie de cuisine complète. Le gaz déforme vos Tefal, les bombe et après c’est zobe pour avoir une poêle plate.

          La fonte marche parfaitement sur des plaques a induction – la fonte, c’est du fer principalement et le fer est un matériau magnétique.

          C’est complètement naturel – Zéro additif, pas d’aluminium, la fonte est d’abord fondue, estampée (mise en forme) et subit un traitement thermique pour la durcir – that’s it. Le revêtement Tefal est à base de Téflon qui contient du fluor, toxique s’il se dégage dans l’air, ou s’il est ingéré (notamment si vous utilisez des ustensiles en métal pour décoller les trucs que vous cuisinez, vous rayez le Tefal et hop vous avalez du Téflon)

          L’entretien n’est pas aussi ennuyeux qu’on le dit. Une brosse en plastique, on nettoie (ok, a la main) et ensuite on goutte d’huile végétale qu’on applique avec un chiffon, termine. 2mn de boulot montre en main, pour un résultat parfait.

          Ca a une gueule d’enfer. Franchement c’est vraiment joli je trouve, un côté rétro et moderne à la fois.

          Le goût est meilleur. Si. On a testé, deux morceaux tirés du même steak, grillés sur une Tefal et une poêle en fonte, et ben y’a pas photo, plus de goût de grillé. La raison est que la fonte emmagasine la chaleur mieux et plus (car aussi plus épaisse). Conséquence : vous saisissez vos viandes beaucoup mieux. Mes parents ont été conquis eux aussi, on leur en a offert une a Noel, ils nous ont appele pour nous dire peu apres combien le bin’s est génial.

 

Les (petits) inconvénients :

          D’accord ca se lave a la main (les détergents du lave vaisselle, la fonte elle n’aime pas, ca la fait rouiller).

          Il faut la huiler apres chaque usage avec un peu d’huile végétale sinon elle rouille. D’ailleurs si un jour ca vous arrive, pas de problème, vous re-brossez et re-huilez et terminé)

 

Alors comment faire et quoi prendre ?

 

He bien il y a une marque suédoise qui est fantastique : elle s’appelle Skeppshult. Je n’utilise que ca. Leurs poêles à griller cannelées sont belles, garanties 25 ans, avec des manches en bois et utilisées par les chefs du monde entier. Je vous recommande chaudement d’aller jeter un coup d’œil sur leur site dispo en anglais et suédois, pour voir leurs produits : www.skeppshult.com.

 

Ils ont un importateur exclusif en France qui expédie partout dans le pays, n’hésitez donc pas a aller shopper sur leur site : www.scandi-vie.com. Vous y trouverez aussi plein de renseignements et de trucs à faire froid dans le dos au sujet du Téflon. Comme ils sont un peu parti-pris, moi je prends cela de manière circonspecte mais bon chacun son truc.

 

Sinon, Cocorico, il y a aussi une marque Française qui fait ca aussi et très bien, ma maman a ca pour ses faitouts, elle est conquise. La marque s’appelle Staub, et est fabriquée en Alsace, lieu de ma naissance et de mon enfance. Comme quoi je suis ne sous le signe de la cocotte en fonte… Leur site est très bien fait avec les adresses où acheter région par region : www.staub.fr.

 

Bon appétit !

 

Signé : Mr. E

 

Note de Walinette : pis en cadeau de St Valentin c’est top… en cas de crise conjugale, le « coup de poêle à frire » avec celle là, on s’en remet pas…