Friday Wear

C’est l’avantage finalement de l’industrie, je n’ai pas foncièrement changé ma manière de m’habiller. Je me restreints juste sur le jean trous, mais la combinaison jean-baskets passe très bien (et de toute façon, dès que je descends dans l’atelier, c’est blouse-chaussures de sécurité, alors…)

TC1

Beaucoup d’entre vous me posent des questions sur ma perte de poids éventuelle. Oui, en effet, ces 6 derniers mois j’ai perdu à peu près 5 kgs tout en me musclant beaucoup. Je vous ferai si vous le souhaitez un billet dédié, mais comme vous vous en doutez il n’y a pas de remède miracle, j’ai joué sur le triptyque : sport-alimentation-massages. Mais comme j’ai eu 3 mois entre la fin de mon activité bloguesque et le début de ma reconversion, j’ai pu le faire à fond (et 7 ans après, j’ai retrouvé mon poids pré-grossesse, comme quoi il ne faut jamais désespérer…)

Lire la suite

« Moi, à ton âge… »

Ca craint non, la phrase du titre ?
LA phrase de vieux machin, vieux con ou vieille rombière, au choix.
Et bien ça y est, je l’ai sortie. Et même pas finie que j’avais envie de me mettre sous la table, la honte absolue. Tu sais, le truc que jeune tu te jures de ne jamais sortir. Il faut croire que c’est plus fort que toi.

Pas ma faute hein, la discussion au restaurant avec ta camarade de classe de 23 ans. Ca part d’une bonne intention, l’envie d’aider, de montrer que tu es passée par les mêmes errements, les mêmes interrogations.

Ben y’a pas. T’as beau vouloir bien faire, t’as l’air con quand même…

madewell1 Lire la suite

Nevers – Lyon

Ce n’est pas Paris – Seychelles hein, on n’est pas dans l’exotique. C’est juste que ces photos ont été prises à Nevers il y a maintenant 5 semaines (Oui, comme un léger retard de publication quand on bosse à plein temps, je tire mon chapeau, mais vraiment, aux blogueuses qui ont un autre job, plus traditionnel, à côté).
Nevers donc, et Lyon, où je suis depuis hier et pour 15 jours.

IM1 Lire la suite

La méprise

Une anecdote quasi quotidienne. Vous savez donc que j’ai réintégré le monde de l’entreprise, avec un contrat professionnel, j’ai donc le statut d’alternante.

AV1

C’est comme ça qu’on me présente, donc. Et dans la tête des gens, il existe un stéréotype assez puissant : alternante = étudiante /jeune diplômée. Schéma préconçu plus puissant que la simple observation j’imagine.

Lire la suite

SA-TEL-LI-SEE

Notez bien que je m’y attendais un peu. Le changement de rythme et de milieu, mais je dois bien admettre que je me suis trouvée propulsée du jour au lendemain à quelques années lumière de ma vie précédente. 2 semaines de boulot, avec au milieu un passage express à Copenhague pour le mariage de M.E et je suis déjà sur les rotules. La compensation : une stimulation intellectuelle qui fait vraiment du bien et des tas de collègues sympathiques.

Mais je crois qu’il était temps, encore quelques années et je ne sais pas si j’aurais encore été capable de faire ce chemin.

mariage1

Lire la suite

Ma rentrée // Connecting the dots…

Me revoici après une bonne coupure cet été. C’était nécessaire je crois. Et je suis désormais prête à vous parler de mon projet professionnel.

« Connecting the dots », ou la phrase clef d’une vidéo de Steve Jobs qui nous avait marqués (mon mari et moi) et qui vient tout à fait à propos. Je vous mets le lien ici tiens.

Alors, nous y sommes. J’ai tous les papiers officiels, je peux me lancer. Vous remarquerez au passage que si tout était plié fin mars, je n’ai eu fini de tout recevoir/signer que la semaine dernière. J’ai beau ne pas être spécialement superstitieuse, je ne pouvais pas crier que c’était gagné sans assurance en bonne et due forme (=> les papelards).

bash1

(Alors oui, bon, l’illustration n’a rien, mais rien à voir avec le sujet, mais je case donc en passant – billet à tiroir – une petite photo de look, prise par l’instance maternelle, qui n’a pas plus la fibre artistique que mon mari et pour laquelle la robe noire sur fond noir ne dérange absolument pas)

Lire la suite

Juillet…

Je crois que le temps ne passe jamais aussi vite que les mois d’été. Je ne sais pas comment vous fonctionnez, mais c’est généralement à la période des beaux-jours que s’enchainent les vacances et les week ends où l’on revoit tous les copains qu’on n’a pas vus l’année écoulée.
Notre famille a cette particularité que malgré une bonne entente générale avec nos voisins qui deviennent au fil du temps des copains, tous nos amis ont été rencontrés lors d’expat variées et habitent généralement assez loin. Il nous faut donc composer. Prévoir un grand week end au Center Parc de Lorraine, approximativement mi-chemin entre chez nous et Anvers pour voir nos copains polonais, prévoir des vacances avec nos amis de Lyon rencontrés en Chine dans le sud-ouest, recevoir nos amis suédois le week end prochain…
A tel point que notre fils à cette question à chaque week end qui arrive : « on voit qui ? »
Et bien M.E et sa famille ce week end et avant cela, un copain de prépa de la région parisienne, retrouvé par hasard lors de l’inscription sur linkedIn et qui est originaire de la région où nous vivons maintenant.

jbrand1

Alors OK, notre fils est enfant unique, mais je peux vous assurer que niveau sociabilisation, il s’en sort pas trop mal (et est TRES motivé pour apprendre l’anglais…) Lire la suite