Crise ou pic d’objets ?

L’autre jour, je discutais avec une amie, qui bosse dans le marketing pour une marque de chaussures. Elle me disait qu’on sentait arriver une 2ème crise (économique), peut être plus profonde que la première. Et que, outre les chiffres de vente en baisse, c’était surtout sur le choix des produits que ça se ressentait : les gens ne prennent plus de risques, ils veulent de bons basiques, de qualité, qui dure : de l’escarpin, de la boots, noirs, simples, sans fioriture, de l’utilitaire. Ils n’ont plus envie de collectionner les folies, les trucs qu’on ne mettra qu’une fois.

penderie

C’est une impression générale, avec la mode montante du minimalisme. Alors, oui, la crise économique, et la peur et le repli qui vont avec peuvent l’expliquer. Mais je crois que ça va au delà de ça. Lire la suite

Le test

Ces derniers temps j’examine plus minutieusement certaines pièces de mon dressing, je pèse le pour, le contre, je revends. Mais parfois j’ai aussi quelques doutes et donne une 2ème chance : pendant une semaine, je teste, je porte. SANS me forcer. Disons que je sors la pièce en question, et si déjà je dois me forcer pour la mettre ce n’est même pas la peine d’aller plus loin.

chyc

Donc, ce sac. Le cabas Chyc Saint Laurent, dans sa version small (je crois que définitivement on est sorti de la période maxi-sac “je porte toute ma vie sur mon dos, bonjour mon amie la scoliose”). Et bien je ne l’ai pas lâché depuis. Lire la suite

Page 1 sur 59312345102030Dernière page »