Tout savoir sur : Shopbop // bon plan

C’est une question qui m’est trèèèèès souvent posée, vu que je suis cliente depuis trèèèès longtemps (1ère commande en 2006 pour vous dire) et que je pratique assidument cette boutique* : quid de la livraison/frais de port/frais de douane, bref, comment ça marche pour commander sur Shopbop ? Vu que c’est généralement hyper intéressant pour les marques américaines (JBrand, Current, James Perse et cie), et qu’il y a souvent en plus des promos.

Déjà, la livraison est gratuite pour un panier supérieur à 100$.
Après, avant de payer, on a le choix entre 3 options (commandez via le site classique, avec l’appli le choix n’apparaissait pas la dernière fois que j’ai essayé) :

shopbop2

(oui, là, bon, je me suis amusée avec un panier à 1364, 50 $, hein, on a le droit de rêver, les taxes naviguent entre 25 et 30%, du coup pour avoir une idée du total, vous prenez les prix en $ et vous vous dites que ce sont des €)

Option 1 : on paie à l’avance les frais de douane lors de la commande, livraison en 2 jours (généralement par UPS), aucune mauvaise surprise.
Option 2 : la livraison est la même, mais en passant par un transporteur type UPS ou DHL, on est SURE de payer les frais de douane à l’arrivée, assortis certainement de frais de dossier.
Option 3 : livraison sans suivi via USPS, la poste américaine. Le colis met une dizaine de jours à arriver et est livré par la poste française dans la BAP sans signature. C’est ce qu’il faut prendre si on veut essayer d’éviter les frais de douane. Lire la suite

Le jour d’après…

Dimanche, hier donc, jour post-anniversaire avec les copains du petit. Comme prévu, entre les préparatifs (pinata Etoile Noire, gâteau Dark Vador, Sabres laser en frites de piscine et j’en passe, d’ailleurs est-ce que ça vous intéresse que je fasse une récap ?? ) et le jour J avec 6 gamins surexcités, je me suis retrouvée (enfin, ON, car on n’était pas trop de deux) littéralement lessivés. Rappelez-moi de ne jamais, JAMAIS critiquer les instits. Ils carburent à l’année au Guronsan, je ne vois que ça.

LD2

Lire la suite

Crise ou pic d’objets ?

L’autre jour, je discutais avec une amie, qui bosse dans le marketing pour une marque de chaussures. Elle me disait qu’on sentait arriver une 2ème crise (économique), peut être plus profonde que la première. Et que, outre les chiffres de vente en baisse, c’était surtout sur le choix des produits que ça se ressentait : les gens ne prennent plus de risques, ils veulent de bons basiques, de qualité, qui dure : de l’escarpin, de la boots, noirs, simples, sans fioriture, de l’utilitaire. Ils n’ont plus envie de collectionner les folies, les trucs qu’on ne mettra qu’une fois.

penderie

C’est une impression générale, avec la mode montante du minimalisme. Alors, oui, la crise économique, et la peur et le repli qui vont avec peuvent l’expliquer. Mais je crois que ça va au delà de ça. Lire la suite

Page 1 sur 59412345102030Dernière page »